Dans un monde de technologie et de magie, la course à la suprématie est enclenchée. Quel camp choisirez-vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Leçons particulières – PV

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Zima Targavin
Duo de bras cassés
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 21/09/2017

MessageSujet: Leçons particulières – PV   Lun 29 Jan - 18:15

La salle est vaste, les pupitres ont été poussés contre les murs et attendent là sagement que vienne le tour de la théorie dans un cours essentiellement pratique. Tout doit être aussi parfait qu'à l'accoutumé : j'ai débarrassé le sol de tout objet étranger, aligné les fioles et enveloppes dont je ferai usage pendant le cours. Patientent aussi là une série de javelines légères dont une allumette n'aurait aucun mal à venir à bout, ainsi que, moins coutumières à ce que cette salle d'entraînement a pu voir passer jusqu'alors, une série de lanternes que je compte bien inaugurer aujourd'hui avec mon élève. Shelumiel, lui, a été rangé avec les pupitres. Ses jambes ballottent paisiblement sous sa chaise, encore trop haute pour lui : mon benjamin est affairé à un tressage plus distrayant qu'artistique, auquel il s'est attaqué après m'avoir posé milles questions au sujet de cette leçon, pour le simple plaisir d'en savoir plus sur le programme de ce petit cirque improvisé que les artistes eux-même. Il tient à apporter sa patte en cette occasion autrefois si particulière pour qui a un jour visité les plateaux de Liès, même sous le titre de marchands étrangers. Le soir approche avec lenteur et dans un silence croissant où le merle ne serait pas encore remplacé par le rossignol, affamé des sons qui accompagnent la vie diurne. Je sais qu'elle ne tardera plus : mon insistance pour avoir ce créneau horaire aujourd'hui n'a pu que piquer sa curiosité. Aller en extérieur lui fera du bien maintenant que le temps se réchauffe et que le jour s'allonge … ce sera une belle surprise pour elle, même si son père s'est peut-être fait remarquer à ignifuger la zone. Mais il faudra d'abord revoir les bases, par simple souci de sécurité, avant de nous rendre dans la cour. Je ne m'inquiète évidemment pas à ce sujet.

La porte a tôt fait de pivoter sur ses gonds ; leur gémissement accompagné du cliquetis si caractéristique du loquet nous laisse deviner qui en franchit le seuil.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t80-zima-shelumiel-targavin
Warui Sytha
Future matriarche du clan Sytha
avatar

Messages : 537
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: Leçons particulières – PV   Mar 30 Jan - 8:55

La journée avait été remplie: il y avait tous les cours de la journée, l'étiquette, l'histoire, les relatons sociales, l'écriture et la poésie, c'étaient les pires, surtout la poésie. Elle n'avait pas le tour avec les mots, elle préférait la musique.

Aujourd'hui, Mamma l'avait prise à part pour lui annoncer quelque chose et elle ne savait pas quoi en penser. Elle demanderait conseil à Zima. D'ailleurs, sa tutrice avait insisté pour la voir vers le crépuscule dans la salle de classe, celle qui était pour usage des enfants du manoir. Pourquoi Zima avait-elle insisté pour la voir en début de soirée? Elles devaient se voir demain, comme d'habitude. La petite femelle devait savoir pourquoi.

Elle zigzaguait entre les Faryd, les salua rapidement au passage, pour arriver à la porte de la salle de classe et l'ouvrir. L'odeur de Pappa traînait un peu, cette odeur fraîche et piquante. Il était venu dans la pièce. Il était venu ignifuger la salle de classe? La salle d'entraînement de Mamma était constamment sous un sort de protection, mais pas cette pièce-ci, c'était pour les cours théoriques. Zima et Shelumiel l'attendaient. Warui ferma doucement la porte derrière elle. Elle regardait les pupitres et les chaises entassés avec soin et tous les objets que la Targavin avait emmené. Ils allaient faire quoi aujourd'hui? De toute évidence elle allait devoir se servir de ses flammes. Mais à quelles fins?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t48-gersemi-warui-xiii-sytha
Zima Targavin
Duo de bras cassés
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 21/09/2017

MessageSujet: Re: Leçons particulières – PV   Mar 30 Jan - 11:55

Treize paraît derrière le battant aussi richement ciselé que peint, d'une essence indigène. Ses yeux se posent aussitôt sur le matériel atypique, quand nous n'avons jusque là travaillé que sur des bandes de papier. Les javelines semblent l'impressionner, ou du moins la perdre un peu : je ne la rassure pas tout de suite en lui affirmant qu'elles sont au moins aussi inflammables que le papier, et que ce dont je les ai enduites devrait les réduire en cendre à la première flamme noire qui viendra les fleurir ; j'attends de la laisser s'en apercevoir par elle-même, puisque le mental est capital dans ce que nous entreprenons. Comme un seul farïd, mon frère et moi accueillons en chœur la jeune femelle, tout sourires :
    « Bonjour, Warui ! », à quoi j'ajoute « tu vas bien ? Pas trop dure, ta journée ? » Je poursuis, tout en m'approchant de deux piques couronnées d'une épaisse coiffe de chiffons secs et effilochés, leur donnant l'aspect de deux maillets usés, un peu hirsutes.
Je les mouille dans un fond d'hydromel que je veux bien sacrifier à notre cours (même si en y trempant par curiosité le bout des lèvres j'ai pu en constater tout le sucre et la chaleur) ; c'est surtout l'éthanol de la boisson qui m'intéresse, et qui devrait faciliter le travail de combustion à Warui à qui je montre mon petit bricolage un peu sommaire.
    « On va d'abord voir comment tu te débrouilles avant d'aller dehors. Je vais me tenir à moyenne portée, et tu vas allumer les deux torches, à la suite, puis en même temps. On verra en modifiant la portée après, d'accord ? »
Je prends position et tiens une torche immobile, quand de l'autre je signe de quoi contenir la déflagration à venir à une distance viable de mes cheveux, par simple précaution en plus de lui offrir ainsi une cible mouvante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t80-zima-shelumiel-targavin
Warui Sytha
Future matriarche du clan Sytha
avatar

Messages : 537
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: Leçons particulières – PV   Mar 30 Jan - 12:37

Warui regardait tout le matériel. Zima avait emmené tout ça? Sans doute avec l'aide de Pappa, si il avait aidé à protéger la pièce. La petite blanche s'avança jusqu'au centre à pas lents, examinant les objets du regard. Les salutations des Targavin la ramenèrent sur terre.

- Ça a pas été trop dur, non. Juste... long. C'est quoi tout ça?

D'habitude, Zima faisait ses cours avec des papiers. C'était l'instructrice qu'elle voyait le plus souvent durant la semaine de cours. Elle avait de retard sur les autres enfants, on disait, alors Mamma voulait prioriser son éducation magique pour le moment. Quatre leçons par semaine, plus qu'avant avec Mamma et Pappa, c'était beaucoup. Il lui arrivait de tomber à plat dans son lit. Est-ce que ça allait être ça aujourd'hui.

- On va aller dehors? demanda Warui surprise.

On l'avait jamais entraînée dehors, elle était toujours restée à l'intérieur, entre quatre murs. Zima avait deux torches dans ses mains. Oh... oh... on pouvait voir que Warui comprenait l'intention. Elle hocha de la tête quand la femelle brune lui expliqua son exercice.

Allumer les torches. Commencer avec celle que Zima tenait droite, ensuite la deuxième qui bougeait. Mamma lui disait de se concentrer sur sa magie pour mieux la diriger. Warui prit une bonne inspiration, se remémorant les signes pour créer une flamme à distance. Elle s’exécuta, visant la torche immobile, les crocs serrés, le front plissé.

Le chiffon fut recouvert d'une mince flamme noire qui crépitait faiblement sur le sommet. La deuxième torche par contre... Warui tenta de répéter son exploit mais... le premier essai de la deuxième torche résulta en une explosion à côté de la main de Zima.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t48-gersemi-warui-xiii-sytha
Zima Targavin
Duo de bras cassés
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 21/09/2017

MessageSujet: Re: Leçons particulières – PV   Mar 30 Jan - 13:17

Assis à son pupitre et témoin du succès que je m'apprête à complimenter, Shasta ne se fait pas prier pour applaudir … avant que le choc d'une détonation subite ne le renverse en arrière. Je me suis figée, la bouche encore ouverte et sur le point de formuler mon approbation ; je sais ne rien risquer, mais une part un peu primitive de ma conscience me tient aux aguets, prête à l'esquive.
    « Ne t'inquiète pas Warui, » la rassuré-je doucement en reprenant les signes, « l'une après l'autre. Puis tu les éteins. L'une, et ensuite l'autre. Prend ton temps. Ne vise pas une cible : son mouvement est une illusion. Qu'elle bouge ou non, tu t'adresses à elle – pas par la parole, mais par les signes. Prend ton temps. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t80-zima-shelumiel-targavin
Warui Sytha
Future matriarche du clan Sytha
avatar

Messages : 537
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: Leçons particulières – PV   Mar 30 Jan - 13:39

Warui recula sous le coup de la surprise. Shelumiel était tombé de son pupitre, sous le choc. Même Zima était figée alors qu'elle allait la complimenter! Elle avait voulu aller trop vite. La première torche était encore allumée. Ça foirait toujours au deuxième coup! La gamine se remit en position, ancrant ses pattes dans le sol. Répéter les même signes, cette fois ne pas manquer. Se concentrer sur la torche, sur la torche seulement, ignorer le mouvement et regarder la torche.

La Farid recommença son sort de combustion. Elle y allait plus lentement, être certaine de ne rien oublier. Quand elle eut fini le dernier mouvement, une étincelle apparu sur la deuxième torche, sur le côté de la boule de chiffon. Bon... elle devait maintenant les éteindre... c'était quoi déjà... Si elle se souvenait bien... Warui signa pour enlever les flammes, ce qui fut plus facile que de les émettre, et la deuxième partie commençait: Les allumer en même temps.

Elle se positionna comme sa mère lui avait appris, la queue levée et prête à bouger. Elle prit une bonne inspiration, ferma les yeux pour visualiser le flot de magie. Elle commença à signer, s'aidant de sa queue pour amplifier le sort, la queue elle-même donnant le dernier coup pour allumer les deux torches en un coup, avec des flammes un peu plus imposantes que les premières. Warui se mit à sautiller de joie, une flammèche indolore sur la pointe de sa queue, toute heureuse de son exploit.

- J'l'ai eu! J'l'ai eu!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t48-gersemi-warui-xiii-sytha
Zima Targavin
Duo de bras cassés
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 21/09/2017

MessageSujet: Re: Leçons particulières – PV   Mar 30 Jan - 19:47

L'euphorie succède à l'étonnement dans les yeux de ma disciple, qui accompagne une expression de franc plaisir après toute la concentration dont elle a fait montre au cour de l'exercice. Cette jolie victoire est saluée par la totalité de notre minuscule assemblée de Targavin alors que les flammes paraissent dévorer la lumière autour d'elles pour en tirer une chaleur distribuée généreusement le long le la hampe des deux torches. Je suppose son contrôle sur elles suffisant pour nous permettre de profiter d'un bon bol d'air frais qui ne devrait pas faire de mal à l'adolescente après une journée passée à ingurgiter des livres et des livres. « C'est bien, Warui ! » la récompensé-je en étouffant le feu en surplus.
    « Shel va prendre un peu d'avance sur nous pour préparer une petite épreuve qu'on trouvait de saison, lui et moi, le temps que tu viennes à bout de toutes les flammes. Shel, » adressé-je ensuite, « tu peux commencer à emmener les lanternes. On te rejoint tout de suite.
    – Super ! 
    » s'enthousiasme-t-il sans plus penser à son tressage ;
il bondit sur ses pattes, se saisit de tout le matériel devant lui et se précipite au dehors de la pièce sans même demander son reste ; je suppose l'entendre dévaler les escaliers un peu plus loin, lancer un « je vais bien ! » à la cantonade et continuer son vaillant périple jusque dans la cour sans plus d'encombres. J'en profite pour retourner à l'albinos, un sourire un peu complice offert à mon élève.
    « Toutes, en même temps, » insisté-je en lui désignant la braise mutine qui naît à la pointe de sa queue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t80-zima-shelumiel-targavin
Warui Sytha
Future matriarche du clan Sytha
avatar

Messages : 537
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: Leçons particulières – PV   Mer 31 Jan - 14:37

Rien ne faisait plus plaisir que d'être applaudie! Elle en rougit un peu. Il lui arrivait encore de laisser sa magie être manipulée par ses émotions, quoiqu'elle était plus stable émotionellement depuis l'arrivée des Targavin. Zima demandait a Shelumiel de préparer la suite à l'extérieur. L'extérieur?

- On va aller dehors? demanda l'héritière incrédule. On m'a jamais emmenée pratiquer dehors.

Ça allait être une première pour Gersemi. Elle ne se plaindrait pas, elle avait la chance de profiter de l'air frais avant le soir venu! Zima avait un drôle de sourire. Éteindre toutes les flammes? Ah oui! Les torches! Et...? Warui se tourna le dos pour voir que en effet le bout de sa queue était ponctué d'une petite flamme dont le noir constrastait agréablement avec le blanc de sa fourrure.

- Oh! s'exclama Warui.

Les trois flammes! Elle ne se fit pas prier pour s'atteler à la tâche et sous peu il ne resta rien de son feu noir. Éteindre ses flammes lui était aussi naturel que de ranger sa chambre.

- Tada!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t48-gersemi-warui-xiii-sytha
Zima Targavin
Duo de bras cassés
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 21/09/2017

MessageSujet: Re: Leçons particulières – PV   Jeu 1 Fév - 12:31

[Musique]

    « Bravo, Warui ! » la félicité-je, « tu vas pouvoir m'aider à transporter le reste jusque dans la cours et passer à la suite du programme. »
Je passe mes doigts sur les chiffons encore tièdes, et secs maintenant. Quelques cendres en tombent. Je devine là un exercice futur qui pourra lui être utile à l'avenir. Je laisse là mes torches et me charge de quelques javelines et baluchons d'herbes préparés à l'occasion. J'invite mon élève à m'emboîter le pas sitôt chargée de notre matériel et suit la trace de mon jeune frère qui a semé dans sa chute plusieurs grains de raisins, baies juteuses et miettes de pain. Je nettoie ce que je peux derrière lui pour éviter à un domestique d'imiter mon benjamin dans sa glissade avec peut-être une fin moins heureuse et file le long des couloirs, signant des trois queues pour que l'air résiste moins devant-moi et allège un peu mon fardeau déjà bien encombrant. Nous avons tôt fait de rejoindre la cours intérieure, que l'époux de notre jarl a pris un certain temps à protéger des éventuels débordements ignés à venir ; au moins les débuts timorés de ce printemps n'ont-ils pas fait disparaître l'humidité des lieux, ce qui sera d'une aide non-négligeable dans l'abri des gens autant que des possessions des Sytha nos bons hôtes. Shasta n'est pas loin : ses pattes enfoncées jusqu'à mi-mollet dans l'épaisse poudreuse, il retient des deux mains le filet qui ancre les lanternes au sol, un briquet coincé entre les crocs.
    « Hu he his hès que hie heux hâcher, OK ?
    – Bientôt, Shel, attends encore un peu, 
    » lui réponds-je sans le regarder, occupée à tenir au sec mes outils.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t80-zima-shelumiel-targavin
Warui Sytha
Future matriarche du clan Sytha
avatar

Messages : 537
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: Leçons particulières – PV   Jeu 1 Fév - 16:06

Elle devait aider à transporter le matériel? C'était sa récompense? Il y avait tant de choses! Warui ramassa sa part et suivi Zima à travers le manoir, Shelumiel avait même laissé une trace de son passage. Zima nettoyait au fur et à mesure qu'elles avançaient, avec sa magie. L'albinos gémissait un peu sous le poids des outils d’exercice, elle n'avait pas l'habitude, Pappa avait du aider Zima à transporter.

La neige était encore épaisse dehors, malgré le printemps. Le soir n'était pas tout à fait tombé. Warui ferma les yeux sous la lumière encore présente. Ses lunettes pendaient mollement à son cou. Il y avait une faible brise fraîche et agréable. La Farid blanche n'osait bouger, de crainte de heurter Zima ou de trébucher et échapper ce qu'elle avait dans les bras. Et tout ça devait être fragile en plus.

- J'aurais besoin de mes lunettes, Zima, quémanda-t-elle plantée sur le seuil de la porte.

Les joies d'avoir des yeux rouges...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t48-gersemi-warui-xiii-sytha
Zima Targavin
Duo de bras cassés
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 21/09/2017

MessageSujet: Re: Leçons particulières – PV   Ven 2 Fév - 4:31

J'attache quelques enveloppes à mes javelines, détachée de tout ce qui pourrait se passer autour de moi, sauf peut-être de l'appel si ténu qui s'échappe de deux épais fagots de plusieurs de mes outils. J'y réponds et place sur la minuscule truffe rose qui en dépasse la paire de fins carreaux fumés avant de débarrasser les jeunes bras encombrés.
    « Désolée, » essayé-je de me faire pardonner, « j'étais un peu ailleurs, tu peux tout déposer ; mais sache qu'un écuyer transporte bien plus que ça … », puis, à son expression de déception très manifeste : « ne fais pas cette tête ! On a à peine commencé, ce n'étaient que quelques rappels en guise d'échauffement ! »
En effet, le plus intéressant arrive et ce n'est que si elle en vient à bout qu'elle aura mérité plus qu'amplement sa récompense ! Je lui place une javeline entre les mains et donne le signal à Shel pour lâcher le filet ; le jeune mâle s'exécute avec enthousiasme, et les formes luminescentes commencent à s'élever lentement vers le ciel, poussées par la chaleur de leur flamme. Je commence à signer pour leur éviter de sortir de ma zone d'influence, et laisse mon benjamin s'expliquer :
    « Aujourd'hui, c'est le jour où les Duaods s'éclairent, alors le soir ils lâchent des lanternes pour fêter le retour du soleil et la fin de l'ombre.
    – On s'est donc dit, Shel et moi, que ce serait agréable de faire un petit exercice thématique, tu en dis quoi ?
     »
Je lui souris, toujours concentrée sur mes pas : pour Shelumiel, tout est l'occasion d'un goûter, et je suis allée piocher ici et là sur le marcher quelques-uns des ingrédients les plus typiques de ces fêtes en guise de pont culturel. Aux regards de mon élève, il est temps d'entrer dans le vif du sujet.
    « Ce soir, tu vas avoir droit à une énigme : résolve-la, et passe l'épreuve suivante pour partager une récompense bien méritée avec nous, » expliqué-je, m'amusant à faire aller et venir quelques lanternes ; « tu as une dizaine de minutes pour mettre toutes ces lumières à terre, selon la méthode de ton choix. Bonne chance. »
Un lampion bleu-vert vient ponctuer mes encouragements malicieux en venant la railler gentiment et tourner autour d'elle avant de rejoindre la ronde de ses confrères, maintenue dans les airs par un geste de main que je répète en boucle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t80-zima-shelumiel-targavin
Warui Sytha
Future matriarche du clan Sytha
avatar

Messages : 537
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: Leçons particulières – PV   Ven 2 Fév - 12:32

Elle ne pouvait que suivre Zima à l'odeur, cette drôle de fragrance si particulière à la femelle brune. Les résidus olfactifs des potions, des plantes, des expérimentations étaient si puissants qu'ils masquaient presque complètement le parfum naturel de la vindmagasin. Pour le nez de Gersemi, Zima sentait autre chose qu'une Farid. Elle s'efforçait de garder le matériel dans ses bras, attendant que quelqu'un vienne lui donner un coup main, après un moment. On prenait ses lunettes et on lui mit sur la truffe. Elle ouvrit timidement un oeil, puis le deuxième, puis tout grands une fois certaine qu'elle ne serait pas aveuglée. Les pauvres écuyers, elle se dit, quand la magus lui mentionna leur devoir.

- Mes chances d'avoir un esquire sont... basses.

Ses parents refusaient de la laisser avoir un snödrak, seule façon d'être un ridder à Wotkal, donc seule façon d'avoir un esquire. Maintenant qu'elle y pensait, regard perdu dans le vide pendant un instant, Mamma et Pappa n'avaient pas d'esquire. Elle revint à la réalité quand Zima l'avertit que l'exercice venait de commencer. Elle avait besoin d'échauffement? Elle pratiquait sa magie plus qu'elle apprenait l'étiquette à la cour d'Elleira. Warui remercia doucement sa tutrice quand elle fut débarassée de son fardeau.

L'abinos prit la javeline dans ses mains, incertaine et perdue. C'était ... pourquoi? Et ce truc que Shelumiel tenait de son côté? Il relâchait des lanternes? Warui regarda Zima avec un visage interrogateur. C'était une tradition d'un autre endroit? Ah... oui! Ils avaient bien du voyager, ils étaient des Targavin après tout! Ce temps passé ici et elle n'avait même pas demandé comment étaient Dalentour et Amaëna!

- Ils fêtent un peu comme nous avec Yule?

Même si Yule était célébré durant les jours les plus courts de l'hiver. Les préparations de ce soir changeaient vraiment de l'habituel! On ne s'ennuyait pas avec ces deux-là! Attendez.. elle devait toutes les mettre à terre!? Warui regarda les lanternes qui flottaient, elles étaient TOUTES en MOUVEMENT! Si elle aurait pu, sa mâchoire serait tombée au sol! Elle regarda le pamion bleu-vert avec une moue maussade, prête à se jeter dessus mais elle le rata de peu.

De la façon qu'il lui plaisait... elle pouvait faire des boules de neige et les lancer, aussi. Boule de...! Warui commença à signer, gestes très simples, et fit apparaître une boule de flammes dans ses mains pour la lancer sur une des lanternes. Raté! La flamme s'éteignit dans un "pouf!". La Farid blanche serra les crocs puis recommença avec le même résultat. Sa queue balayait avec irritation la neige derrière elle. Mais c'était essentiel, les ennemis ne resteraient pas plantés là à attendre, elle le réalisait. Quand une lanterne audacieuse s'approcha d'elle, Gersemi se mit à tourner sur elle-même, enflamma sa patte et donna un coup à l'objet.

- Une!

Il en restait encore plusieures et moins de dix minutes. Elle ne pouvait pas juste lancer une balle de feu, elle irait en ligne droite et elle ne pouvait pas attendre que les lampes s'approchent. Mamma aurait fait quoi? Mamma contrôlait ses flammes sans efforts, elle leur donnait la forme qu'elle voulait et si vite. Elle, elle avait besoin de temps. L'abeille avait demandé des jours et des jours. Elle avait une idée. Warui fit apparaître une longue flamme rectiligne dans ses mains et l'élargit un peu. Là elle avait une arme pour attaquer les lampions les plus bas et elle se jeta dessus avec entrain.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t48-gersemi-warui-xiii-sytha
Céosus
Dieu Fondateur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Leçons particulières – PV   Ven 2 Fév - 12:59

Le membre 'Zima Targavin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Esquive' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t104-ceosus-dieu-du-ciel
Zima Targavin
Duo de bras cassés
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 21/09/2017

MessageSujet: Re: Leçons particulières – PV   Ven 2 Fév - 13:39

Le lampion reçoit le coup de plein fouet ; il est éjecté si loin du cercle de ses semblables multicolores que je dois les laisser s'élever un peu pour pouvoir le rattraper. Shasta a ce hoquet si caractéristique de ceux dont l'expectative est satisfaite après un long moment de suspend ; à l'adresse de la disippelen, je n'ai qu'un sourire narquois, un peu carnassier quand je lui réponds cependant que la lanterne se redresse lentement, sa flamme encore intacte :
    « C'est un peu leur Yule, en effet : ils ont les même fêtes, sous des noms différents, mais eux-aussi célèbrent les solstices et les équinoxes. Ainsi que les récoltes. C'est dans les villages que les célébrations sont les plus belles, et les citadins vont parfois jusque dans les champs pour fêter ces dates de façon plus intimiste. »
Le lumignon si bien protégé sous sa cloche de papier infusible grâce aux bons soins se Surric rejoint la danse de ses frères.
    « Ils font des rondes, des banquets, des jeux. Et même si ce sont des fêtes célébrées essentiellement en famille, un couvert attend toujours qu'un étranger s'ajoute à l'attablée. Ce sont des journées de partage ; comme nos fêtes syab. »
L'air froid à la morsure encore vive rend malaisée la descente des dizaines de lumières ; je compense en quelques pas supplémentaires l'énergie que je dois économiser pour maintenir cette foule actinique à portée de mon élève pour qu'elle puisse venir à bout de cette épreuve. Je me retiens de sourire davantage sachant qu'elle ne s'est pas tournée encore vers les ballons rouges. C'est normal qu'elle n'a pas pu distinguer l'odeur de son père précisément sur ses cibles quand la cour toute entière en est imprégnée ; l'énigme, finalement, s'avère plus épineuse que ce à quoi ma disciple semblait s'attendre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t80-zima-shelumiel-targavin
Warui Sytha
Future matriarche du clan Sytha
avatar

Messages : 537
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: Leçons particulières – PV   Ven 2 Fév - 13:57

Le premier était encore intact!? C'était pas juste! Attends... rien, aucune trace de brûlure? Pourtant elle avait utilisé des flammes pour faire des dégâts! Warui regarda Zima avec une expression horrifiée sur le visage.

- Vous avez ignifugé les lanternes?!

Ce n'était pas les petites étincelles sur les torches, là c'était pour se battre! Quelqu'un touchera son épée de flammes et se brûlerait sévèrement! C'était la seule explication. Et maintenant qu'elle le réalisait... Warui renifla l'air autour d'eux. Oh non... Pappa avait protégé la cour intérieure aussi. Il avait ignifugé l'équipement! C'était sa spécialité les sorts de protection, même Mamma ne pouvait pas les briser! La petite éteignit son arme éphémère en soupirant et baissant la tête et les épaules. Alors... comment... Warui retourna près de Zima et ramassa une des javelines. Très sérieuse, elle sortait le bout de la langue en observant les lampions. Le prochain qui ralentissait l'espace d'un instant, elle lança son arme dans sa direction à pleine force.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t48-gersemi-warui-xiii-sytha
Céosus
Dieu Fondateur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Leçons particulières – PV   Ven 2 Fév - 18:14

Le membre 'Zima Targavin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Esquive' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t104-ceosus-dieu-du-ciel
Zima Targavin
Duo de bras cassés
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 21/09/2017

MessageSujet: Re: Leçons particulières – PV   Ven 2 Fév - 18:41

La javeline fend la ronde sans même en perturber le rythme enjoué, énergique. Un peu inquiet, et même si l'arme atterrit bien plus loin, Shelumiel esquisse un bon de côté. Moi, je secoue la tête, rie un peu devant ses efforts pour venir à bout de nos danseurs de papier :
    « C'est bien tenté, » continué-je à encourager ; « mais je t'ai donné tous les indices dont tu as besoin … souviens-toi : depuis le début, dès l'échauffement. »
Je me balance un peu sur mes pattes, les yeux levés vers les étoiles qui jettent vers nous leurs regards protecteurs dans la nuit qui commence à se frayer son chemin jusqu'à nous. Nos souffles à tous trois font s'élever d'épais nuages de craie teintés au gré de la course de mes lanternes dont la petite habitante, cette flammes si ténue et palpitante, enrichie d'une impression de vie véritable.
    « Je pense que tu es même très capable de venir à bout d'elles toutes en même temps : au début, Shel ne voulait pas que je te laisse plus de cinq minutes.
    – C'est vrai,
     » acquiesce-t-il depuis son point d'observation.
    « Mais je me disais que ce serait dommage de ne pas profiter un peu de la présence de ces quelques lampes. »
… dont je me sers encore un peu pour taquiner la jeune disciple. Elle a le potentiel pur toutes les clouer au sol, oui : en même temps, et peu importe leurs mouvements ou leurs esquives. Il suffit qu'elle se souvienne simplement de ce qui les maintenait toutes en suspension dans l'atmosphère.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t80-zima-shelumiel-targavin
Warui Sytha
Future matriarche du clan Sytha
avatar

Messages : 537
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: Leçons particulières – PV   Sam 3 Fév - 1:29

De petites flammèches noires apparaissaient timidement sur le pelage de Warui. Elle retira brusquement ses lunettes, le soir tombait, le soleil n'était plus un problème. D'ailleurs, elle voyait mieux que les autres dans la pénombre avec sa condition. Elle s'assit dans la neige en se laissant tomber. Elle regardait ses cibles. Elle n'osait les compter, il y en avait trop à son goût. Ses oreilles se tournèrent vers Zima quand elle lui parla, mais pas sa tête. Shel lui donnait 5 minutes? Il la surestimait pensa-t-elle. Les lanternes ne prendraient pas feu, et les atteindre avec les javelines était difficile, elles étaient constamment en mouvement.

Capable d'en venir à bout, toutes en même temps? Elle ne put réprimer un soupir. Elle avait déjà perdu beaucoup de temps, il n'en restait plus beaucoup, et elle était immobile, à regarder les lampions et le vide. Elle tentait de réfléchir. Les quelques lampes qui s'approchaient d'elle l'irritaient, la pointe de sa queue tressaillait. Elle se demandait si Zima n'avait pas visé trop haut pour l'exercice, elle n'était pas en retard pour rien, comparée aux autres enfants de son âge, non? C'était pour ça qu'Elleira avait tenu à quatre leçons par semaine, et les Targavins étaient ici depuis des mois déjà! C'était le genre de chose que les autres auraient réussi depuis longtemps. Une des lampes lui passa sous le nez et une connection se fit dans son esprit. C'était bref, mais elle l'avait vu: il y avait une flamme dans la lanterne. Il y avait une flamme dans chaque lanterne! Shelumiel tenait un briquet dans sa gueule quand elles étaient arrivées!

Warui se leva et se dirigea dans le troupeau de lumignons jusqu'à être au milieu de la danse. Une flammèche dans chaque lanterne... « Avant de pouvoir commencer à utiliser ta magie, il est important de comprendre comment elle circule, comment elle est liée au monde et comment l'apprivoiser. », disait Mamma. Warui observait attention les lampes, avec toute la concentration du monde. « Plus que n'importe qui d'autre, la flamme qui t'habite est une flamme divine. Elle est un cadeau, elle est un don, elle est un héritage, elle est un reflet. » Sans même penser, juste naturellement, son corps se mit en position. « Ne regardes pas avec tes yeux, regardes avec tes flammes, regardes avec ta magie. Certains liens ne seront jamais visible à l'oeil nu.»

D'un geste précis, l'héritière commença à signer, les mêmes gestes que plus tôt, dans la salle de classe. Une danse qui soulevait des volutes de neige pour l'accompagner.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t48-gersemi-warui-xiii-sytha
Zima Targavin
Duo de bras cassés
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 21/09/2017

MessageSujet: Re: Leçons particulières – PV   Sam 3 Fév - 20:42

Ma petite élève semble toute dépitée devant la ruche luminescente qui danse sous nos yeux, si bien que je suis presque navrée pour elle ; presque, car alors que je commence seulement à ressentir ce pincement au cœur, c'est là que je vois dans ses yeux l'étincelle de la compréhension s'allumer ; c'est là qu'elle suit du regard le chemin d'une, puis deux, puis toutes les lanternes alors qu'elle en décompose mentalement les matériaux. Le sourire qui éclaire et plisse ma figure devient fière quand elle entame les pas rituels, ceux-là même qu'elle connaît et pratique si bien. Elle enchaîne courbes, angles, vitesse et lenteur, temps et contres-temps. Et soudain, les lampes s'éteignent, et tombent, toutes et en même temps. La neige les engloutit dans son bruissement si caractéristique, n'en laissant paraître qu'un mince filet tremblant de fumée. Elles n'ont pas touché terre que nous nous jetons au cou de Gersemi pour la féliciter comme elle le mérite ; une fois nos émotions passées, je lui confie, avec plus de calme cette fois :
    « Plus tard, tu n'auras pas seulement à te battre, tu devras aussi protéger cette province et son peuple. Tous tes combats ne seront pas seulement physiques, et ta mère le sais déjà bien : tu devras parfois user de la ruse, et toujours réfléchir aux conséquences de tes actes, analyser la situation et venir parfois à bout de problèmes d'une manière à laquelle tu ne t'attendais pas. Warui, tu prouves ce soir que tu en es capable ! »
Je la regarde droit dans les yeux ; je veux qu'elle sache comme je suis sincère en cet instant ; je veux aussi que ce genre de petites victoire lui redonne confiance en elle, ses capacités, mais surtout ses points forts.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t80-zima-shelumiel-targavin
Warui Sytha
Future matriarche du clan Sytha
avatar

Messages : 537
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: Leçons particulières – PV   Sam 3 Fév - 23:14

Elle avait dansé les yeux fermés sans réfléchir. Les gestes lui étaient venus naturellement, elle en avait senti le flot bouger à travers elle, guider ses mouvements. C'était le premier sort qu'elle avait apprit et qu'elle maîtrisait. Alors qu'elle essayait de contrôler sa magie, elle avait brûlé les biens du manoir si souvent, Mamma lui avait montré les signes pour éteindre ses flammes. Car ne pas savoir comment arrêter sa magie ne valait pas mieux que de ne pas en avoir. La neige était encore en suspens quand toutes les lanternes perdirent leur source de lumières. Toutes. En même temps. Dans une belle finale. Mamma aurait été fière d'elle si elle aurait pu la voir. Durant l'instant éphémère où le silence et l'immobilité régnaient, elle regrettait qu'Elleira soit si occupée. Elle venait de franchir une étape. Et ses parents n'étaient pas là. Ce n'était pas une deuxième queue, mais c'était un moment dont elle pouvait être heureuse.

Warui ouvrit les yeux à temps pour voir Shelumiel et Zima la rejoindre. Elle s'ancra au sol au bon moment, le petit mâle lui sauta au cou, sa soeur elle aussi. La jeune femelle blanche était encore en train de réaliser ce qui venait de se passer, l'amplitude de la situation. Elle se rendait compte en ce moment... que Shel était plus grand qu'elle! C'était son observation du moment, à quel point elle était petite! Elle rendit aux deux autres leurs câlins avec tendresse et reconnaissance. Ils n'étaient pas de la famille, ils ne se connaissaient pas depuis longtemps, elle mettait du temps à s'améliorer, mais ils étaient toujours là et ils l'encourageaient, ils l'aidaient à se surpasser. Pour Gersemi, les Targavin étaient la plus belle chose qui lui était arrivée.

Se serait son tour de protéger Wotkal, un jour. Prendre le flambeau, remplacer sa mère, forger sa légende. Si on lui aurait demandé sa perception des choses il y a quelques mois, sa réponse n'aurait pas été positive, mais avec la présence de Zima elle avait la sensation qu'un jour elle serait à la hauteur des attentes de tout le monde. Zima avait comprit comment lui enseigner et ajoutait sa propre touche, celle de son clan, à ses leçons et cette ouverture d'esprit était essentielle pour Warui. Elle était toute rouge sous les félicitations de la kjöpmann.

- Zima...

Warui ignorait comment aborder le sujet, en plus que le sujet différait de la discussion présente.

- Je serai pas seule, pour Wotkal. Je vais avoir quelqu'un avec moi.

Elle déglutit avant de continuer:

- J'étais en retard... parce que...

Elle se tortillait nerveusement, les oreilles baissées.

- Mamma... m'a dit... que... j'étais fiancée... je... je voulais savoir... comment ça va chez vous, les mariages?

Elle avait déjà une idée pour son cas à elle, mais ses parents lui avaient dit que ça pouvait différer selon les clans et les provinces.

- Elle m'a dit qu'il s'appellait Leif Berengari, et que je sera mariée à 15 ans...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t48-gersemi-warui-xiii-sytha
Zima Targavin
Duo de bras cassés
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 21/09/2017

MessageSujet: Re: Leçons particulières – PV   Dim 4 Fév - 10:40

Les uns sur les autres, nous tangons dangereusement d'avant, en arrière, à droite, puis à gauche, sur un pied, puis l'autre jusqu'à ce que Shelumiel finisse la tête dans la poudreuse, laissant derrière-lui se découper la forme de sa petite silhouette, les bras écartés dans le manteau blanc. Nous étouffons quelques rires, finissons sur quelques tapes amicales. C'est pourtant une expression grave qu'arbore maintenant la jeune disippelen alors qu'elle aborde un sujet autrement plus personnel ; personnel ? Peut-être pas tant privé que d'affaire publiques, finalement. Je suis toute ouïe à sa question alors que mon cadet s'ébroue dans un épais nuage neigeux. Je pince les lèvres, acquiesce patiemment et réfléchis tout aussi intensément. Le nom que je saisis au vol m'évoque quelque chose, oh oui, et que trop bien ; qui a eu affaire aux Zmar avant l'affaire des poisons, et plus particulièrement aux jumeaux Zmar, sait qui sont les Berengari. Si le nom fait résonner à ce point une corde dans ma mémoire, c'est très précisément parce que la question de jeux de pouvoirs et plus encore d'héritage a pu être souvent avancée entre nous, les trois infanticides. Leif, fiancé à Ciel, s'est bien entendu retrouvé sans parti viable après son exil. J'évite un peu les yeux incolores de mon amie avant de trouver quoi lui répondre : les Barengari eux-même n'avaient rien à gagner dans la passation de pouvoir qui a amené à ce carnage immonde, aussi je m'interroge tant à leur sujet qu'à ce qu'ils ont eux-même à gagner dans une telle alliance, de même ce qu'elle pourrait apporter aux Sytha. Alors que je suis déjà un relief de cette affaire sinistre recueilli sous le toit familial de cette grande lignée, je me demande si l'on ne devrait pas y voir là une déclaration de conflit plutôt que d'alliance. Il faudrait, si j'en rencontre la possibilité, que je me renseigne auprès de la jarl elle-même. Je regarde mon frère dont le pelage se confond avec la neige alentour.
    « Shel, on va avancer la récompense.
    – Oui, chef !
    » s'exécute-t-il au garde à vous.
Il allume quelques lanternes aux couleurs douces qu'il accroche dans le petit kiosque à proximité et sort ses provisions de son sac ; une outre pleine de lait chaud au miel et aux épices parfume et réchauffe l'air encore hivernal.
    « Pourquoi tu demandes ça, Gersi ? » demande-t-il tout bas à l'adresse de la farïd, ses grands yeux brillants des reflets bleus, verts et rosâtres des lampions qui nous dispensent leur lumière au paisible balancement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t80-zima-shelumiel-targavin
Warui Sytha
Future matriarche du clan Sytha
avatar

Messages : 537
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: Leçons particulières – PV   Dim 4 Fév - 11:22

Mamma la gardait à l'écart des jeux de pouvoirs, elle n'assistait pas au Conseil, on ne parlait pas politique devant elle. Elle connaissait la base grâce aux cours mais sans plus. Cependant, Rhyas avait commencé à la mettre au courant et lui expliquer ce qui se passait en général, distinguer l'officiel et l'officieux. La nouvelle du mariage était un choc pour Warui. Qui voudrait se marier à elle? Plutôt, qui ne voudrait pas. Mamma n'avait pas été trop sèche en lui annonçant. D'un côté, la petite comprenait que entre nobles c'était souvent arrangé. Ça l'avait été pour ses parents, pourquoi ça serait étrange que elle, l'héritière de la province, suive la convention?

Ce qui la rendait anxieuse était qu'elle n'avait jamais vu Leif de sa vie. Elle n'était jamais sortie de Wotkal. Même la drønning ne l'avait jamais vue! C'était comme si Ellie la gardait secrète, cachée du monde. Mais Gersi devrait se faire voir un jour. Si Mamma et Pappa étaient heureux ensembles, elle gardait espoir que son fiancé l'aimerait bien. Selon Mamma, il était mignon, la dernière fois qu'elle était allée à Gumyr. C'était avant l'arrivée de Zima.

Récompense? Il y avait d'autres lanternes? Et du... l'odeur délicieuse du lait parvint aux narines de Warui qui se mit à saliver. Son ventre se plaignit du temps passé entre maintenant et sa dernière bouchée tout à l'heure.

- Parce que Pappa dit que les couples sont différents un peu partout. J'ai pas beaucoup d'exemple dans la famille, il reste juste nous. Les autres... ne sont plus là...

Elle aurait aimé rencontrer sa famille. Mamma n'en parlait pas et n'arrivait pas à cacher que la blessure était encore vive.

- Ils sont comment les Berengari?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t48-gersemi-warui-xiii-sytha
Zima Targavin
Duo de bras cassés
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 21/09/2017

MessageSujet: Re: Leçons particulières – PV   Dim 4 Fév - 17:21

Même mon benjamin regarde Gersemi avec compassion ; il est loin d'être étranger aux manigances et notre oncle a par maintes fois usé de ses charmes pour jouer de charmants rôles sur-mesure. Il sert un peu de cidre chaud, laisse mon élève choisir la boisson qu'elle préfère ainsi que piocher parmi les fruits et les diverses denrées sèches conservées dans son sac en même temps qu'il lui demande :
    « Dis, tu as toujours voulu devenir jarl ? »
Il lève le nez vers les poutres qui maintiennent la toiture du kiosque et songe, tout haut :
    « J'aurais bien voulu être marchand, moi ; c'est un truc que j'aurais pu être plus tard si je l'avais pas été avant, » il marque une pause, puis semble soudain d'adresser aux ténèbres du toit que les lanternes ne parviennent pas à percer : « Toi, Niiz, tu aurais été quoi ?
    – Je suis née marchande … », hésité-je « mais je ne pense pas que c'est la voie que j'aurais choisie. Prêtresse, peut-être ?
    »
Je me sers dans ce que nous propose le petit mâle avant d'attaquer la question pour le moins épineuse que nous offre Gersemi. Les Berengari … qu'en sais-je, en effet ? Un regard glissé à mon amie me convainc de ne partager ni mes doutes ni mes maigres informations à leur sujet avant d'en avoir débattu avec sa mère pour ne pas inquiéter outre mesure la blanche femelle. Je pose mon bol de cidre chaud avant de faire un rapport relativement concis de la relation que je tiens avec cette famille. « Aucune idée, » et, comme la réponse est un peu maigre à mon goût, je poursuis :
    « Je ne sais rien à leur sujet que ce qu'il y a de plus manifeste : la Dame et le Seigneur de ces terres entretiennent des rapports de vassalité plus bas dans la hiérarchie que les Sytha, et ont perdu tout espoir de s'élever auprès de leur propre suzerain, c'est pourquoi ils choisissent de se séparer de leur seul héritier direct. J'aurais très personnellement plutôt misé sur une femme de clans marchands plus mobile et qui aurait accepté le mariage, ce qui aurait permis une alliance moins risquée et ouvert les portes vers Davoh en y gagnant plus que ce qu'ils y auraient perdu. Se tourner vers les Sytha est, dans leur position, un choix très particulier dont je suppose connaître les motifs mais dont je préfère parler d'abord à ta mère avant de t'en faire part … toutefois …. »
Je reprends une gorgée de cidre ; les trésors de réflexion dont elle a fait montre ce soir sont assez pour que j'élargisse peut-être ma récompense à un premier contact avec la face sombre de la noblesse : le monde noir des intrigants est celui auquel il faut être préparé le mieux du monde, j'en ai déjà fait les frais. Qu'elle en ait été éloignée jusque là me peine en tant qu'amie autant que professeure. Une fois le courage nécessaire rassemblé, je plante mes yeux dans les siens et lui pose de but en blanc la question décisive :
    « Que sais-tu des Targavin, et que veux-tu en savoir, exactement ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t80-zima-shelumiel-targavin
Warui Sytha
Future matriarche du clan Sytha
avatar

Messages : 537
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: Leçons particulières – PV   Dim 4 Fév - 19:33

La question de Shelumiel était poignante et poussa Warui au silence pour y réfléchir. Elle prit un verre de lait et quelques gorgées en y songeant.

- Depuis... depuis que je suis née, on m'a toujours dit que j'allais être la prochaine jarl, parce que je suis une Warui, raisonna Treize. C'est le seul avenir qu'on m'a présenté, comme si il n'y avait rien d'autre pour moi. Alors je me disais que les grands devaient savoir mieux que moi. Je me disais... que j'avais hâte...

Il lui arrivait de jalouser son frère et sa soeur. Eux avaient pu choisir.

- Je sais que je suis une magus, ça, c'est clair, c'est net. Ça vient de moi. Si non, je me forcerais pas autant. J'ai... vraiment envie d'être chevalière. J'adore trainer dans la volière avec les snödraks. Je me suis toujours vue... je suis... une combattante? C'est dans ma nature, j'aime me battre, j'aime bouger. Et on dirait que c'est un trait assez pro...promi...proé...minent, dans la famille.

Sous sa façade calme, Elleira pouvait être très agressive. Elle avait simplement compris qu'une telle attitude était un danger.

- Je suis pas sûre que je suis faite pour la politique. C'est... tellement de sous-entendus, de double sens, de... de... méchancheté, de manipulation. Je sais... je sais que... je sais que Mamma... je sais que Mamma...

C'est comme si ses illusions se brisaient quand elle essayait de poursuivre, des illusions qu'elle avaient vues depuis un moment déjà.

- Mamma joue là dedans... Pappa joue là dedans... Rhyas joue là dedans... on s'attend à ce que je... que j'embarque là dedans moi aussi...

Son regard était découragé, effrayé, appréhensif. Toutes ces attentes qu'elle n'avait pas le choix de remplir. Sa vie était déjà décidée, avant même qu'elle sache parler. Elle redoutait le moindre échec. Ces moments, avec ses seuls amis, étaient ces petits îlots de bonheur où ses pensées étaient écoutées avec attention.

- Je sais pas... si je veux être jarl... une part de moi veut, sans question. Mais l'autre part... veut simplement... être heureuse. Apprendre qu'on a choisi un conjoint pour moi... je sais que Mamma ne pense à mal, je sais que Mamma aurait dit non si ça aurait une décision risquée... j'aurais voulu... trouver quelqu'un... par moi-même...

Elle prit une gorgée, l'air sombre. Là elle jalousait vraiment Astrid et Asger et dans un recoin de son esprit, elle en voulait à ses parents. La petite étincelle était visible dans son regard.

Zima avoua ne pas savoir beaucoup sur sa future belle-famille, autre que la base. Ils avaient le même rang que les Belac, sauf que Pappa n'était pas fils unique. Ils étaient donc les thanes des Zmar. Et c'était quoi l'histoire tournant des Zmar et de Zima? Est-ce que quelqu'un allait lui expliquer un jour! Zima disait qu'elle en parlerait avec sa mère. Elle attendrait des réponses de ce côté-ci, alors.

- Quand Pappa a marié Mamma, il est venu déménager à Alserd. Les Belac sont à Shi. Pappa n'est la tête des Belac, mais il les représente au conseil de Mamma. Ce sera sans doute pareil avec Leif. Il viendra vivre ici et il sera le lien entre sa famille et la mienne. Rhyas m'a dit que Mamma était amie avec Zalma Zmar.

Elleira était 'amie' avec les trois autres jarls. Avec Balder c'était tendu mais cordial. Ça papotait avec Zalma. Et ça chassait de l'orque et buvait des pintes d'hydromel avec Midas. Et parlant du jarl de Davoh. Ce qu'elle voulait savoir sur les Targavin?

- Vous vous y prenez comment pour les mariages, les couples? D'habitude, de ce que Rhyas m'a dit, les Sytha sont assez soudés, les deux parents prennent part à l'éducation. Même si Mamie Freya était spéciale, apparemment elle avait pas de mari. Rhyas et Mamma ont pas le même pappa. Elles ne savent même pas c'est qui, elle les ont jamais connus. Mais à part Mamie, Mamma et Pappa sont un bon exemple d'à quoi s'attendre avec les Sytha. Mais vous, Pappa m'a dit que les pères restaient pas. C'est pour ça que c'est votre onkel qui est venu avec vous?

Après avoir passé la journée à étudier et rester moindrement silencieuse, elle pouvait parler franchement. C'était quelque chose qu'elle aimait de passer du temps avec Zima et Shelumiel: elle pouvait dire ce qu'elle pensait et avoir une discussion. Non pas que ses parents évitaient les sujets, elle ignorait comment aborder de telles interrogations avec eux. Avec Zima, elle se sentait... au même niveau.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t48-gersemi-warui-xiii-sytha
Zima Targavin
Duo de bras cassés
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 21/09/2017

MessageSujet: Re: Leçons particulières – PV   Jeu 8 Fév - 8:00

C'est une Gersemi perdue, mentalement aux abois qui se confie ce soir à nous autour de ce goûter improvisé, au cœur de l'asile ceint par nos quelques lampions en papier. C'est un peu aussi par peur de briser le confort de ce cercle que je me tais sur les conditions de mon arrivée au sein de cette province ainsi que dans mon professorat plus ou moins malhabile bien qu'il puisse parfois connaître ses petites victoires comme celle que nous célébrons alors. En cet instant, c'est beaucoup de rancœur et de questions qui s'échappent de mon élève après l'avoir pesé semble-t-il un long moment. Je sirote mon cidre du bout des lèvres, timidement, avant de choisir de laisser ma main découverte, en toute honnêteté, afin qu'elle en tire elle-même et librement les cartes qu'elle souhaite.
    « Gersemi, si tu tiens à ce que je t'informe de quoi que ce soit ; et j'insiste : quoi que ce soit ; un ordre de toi, et je m'y conforme. Même si je dois obéissance à ta mère, elle ne m'a rien fait promettre à ce sujet. Tu as le droit de savoir. Comme tu as le droit de ne pas vouloir savoir. Parfois, un dirigeant doit savoir lui-même quand il doit ou non préserver son innocence. »
Je m'installe plus confortablement pour réfléchir à la manière dont je lui présenterai les mœurs targavines.
    « Le symbole targavin est l'abeille ; son origine est presque mythique, et c'est presque métaphorique de notre fonctionnement, » à l'expression de Shelumiel, je choisis de préciser : « nous sommes organisés comme les abeilles : en ruches féminines. Donc ce ne sont pas les mâles qui choisissent de partir, mais les femelles qui décident de les chasser ; c'est important que tu retiennes la distinction, elle sera capitale pour entrer en contact avec les autres représentantes du clan. Ta question, maintenant, pourrait être : pourquoi ? Le mariage, et c'est ce que tu ressentiras tout particulièrement dans l'Empire, est l'union de deux individus, voire plus, en une seule et même personnalité légale, morale et économique par le biais d'un contrat. En somme, dans le mariage, soit les différents partis viennent à se partager soit équitablement autant leurs êtres que leurs possessions, soit celle de l'un des partis sera assimilée par l'autre, ou dévorée si tu préfères. Dans certaines unions, les rapports de force restent flous dans leur répartition future, ou trompeurs. Le mariage n'existe donc tout simplement pas chez les Targavin : un contrat nuptial revient à vendre à vie et sans équivoque aucune des possessions marchandes pour des ancrages territoriaux incertains, et autant la part perdue des Targavin peut être fructifiée dans des proportions écrasantes dans un très court interstice entre les mains d'un esprit finaud et durablement pour les générations futures, autant les ancrages territoriaux sont soumis aux intrigues politiques et très fragiles : ils survivent rarement d'un gouvernement à l'autre, toute question d'honneur mise à part. D'où un autre dogme capital chez-nous : jamais d'ingérence dans les politiques locales. Voilà pourquoi nous sommes moins sous le joug de Midas qu'en rapports de bonne entente et de locations mutuelles de biens, et voilà pourquoi nous avons choisi de nous établir si loin dans les glaciers.
    – La légende, Niiz ! 
    » m'interrompt le petit mâle, visiblement très ennuyé par mon discours que je reconnais très scolaire et dans un style quelque peu ampoulé. Je soupire, un peu amusée, et réponds comme suit à sa demande : « C'est fort loin dans le Nord que s'ouvrit un jour
    La Ruche qui partit en quête de Soleil.
    Pour lui la désertèrent toutes ses Abeilles
    Qui à leur doux Miel préférèrent l'Amour
    Et sa chaleur, qu'elles croyaient faire vivre toujours.
    Mais l'apparente providence, d'un dur réveil
    Fut suivie : disparut le doux Miel des Abeilles
    Entre les mandibules des Guêpes d'Amour ;
    Çà et là dilapidé, et nos Voyageuses
    Enfermées, prisonnières bien malheureuses
    Regrettaient de chacune les bons vieux jours.
    Lors toutes étaient déçues de ces fiançailles,
    Elles voulurent donc cessez là leurs épousailles
    S'envoler au loin récupérer au labour
    Ce précieux Miel perdu à trop faire la cour.
    Des Targavin et de leur sang retenez donc,
    Que mêmes aux plus belles parades, ils sont tous sourds,
    Feront à jamais suivre ce dogme à quiconque
    Si leur or ils veulent récupérer un jour.
     »
Je reprends ma respiration, consciente d'avoir très probablement oublié plus de la moitié des vers originels ; au moins, ils ont donné le sourire à Shel : il rattrape en mémoire ce qu'il n'a pas en capacités à écrire ou même lire, et les rimes sont pour lui un moyen mnémotechnique infaillible. Je poursuis là où il m'a arrêtée :
    « Les couples sont toujours faits en dehors du clan, mais les enfants sont en quelque sorte la propriété exclusive des mères et de leur famille. Elles gèrent les affaires, et les oncles ou les autres mâles nés au sein même du clan, puisqu'ils touchent peu aux ficelles économiques voire politiques de celui-ci, se chargent de l'éducation des enfants quand ceux-ci sont en âge de se passer physiquement de leur mère. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t80-zima-shelumiel-targavin
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Leçons particulières – PV   

Revenir en haut Aller en bas
 
Leçons particulières – PV
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Féia, terres de conflits et de passion :: Hors-Jeu :: Archives-
Sauter vers: