Dans un monde de technologie et de magie, la course à la suprématie est enclenchée. Quel camp choisirez-vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jeg heter Rhyas

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Elleira/Rhyas Sytha
Reine et Ombre de Wotkal
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 13/03/2018

MessageSujet: Jeg heter Rhyas   Mar 28 Aoû - 12:28

Rhyas aimait le trajet entre Alserd et Dühr. C'était calme et paisible. Les deux contrées faisaient attention à leurs citoyens. Le chemin était sans embûches. Et bientôt, la capitale du continent. La foule, les gens, l'activité. Si différent et si pareil à Alserd en même temps. La Farid noire laissa Heinrisk aux écuries, sous les regards impresionnés des garçons. Ça l'amusait à chaque fois. Elle avait tant l'habitude des draks, ils lui étaient normaux et communs. Et Warui qui avait grandi parmi eux. Ils étaient des compagnons de jeu. Erwin savait très bien où se rendre, elle le suivi sans faire de chichi, baignant dans l'atmosphère de la ville. Ce serait bien d'y emmener Elleira un jour. La faire sortir de Wotkal, de Syab. Créer une opportunité qu'elle soit remplacée une semaine ou deux pour venir se reposer à Dühr, exposer ;a Jarl à de nouvelles choses. Rhyas comprenait Leif de vouloir faire de même avec Gersemi. Voyager était important.

Et elle avait une mission un peu spéciale cette fois. Bien en sécurité dans son manteau, se trouvait une boîte. Pour Elizabeth. De la part des filles.

- J'vais d'voir rencontrer Elizabeth, dit la Farid au skjeggete. Warui et Siiko ont quelque chose pour elle. T'sais si elle aime les chocolats?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t208-elleira-sytha-reine-de-wotkal
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Jeg heter Rhyas   Mer 29 Aoû - 18:52

J'allais m'habituer à voyager en duo à force ! Surtout que le trajet paraissait bien plus court en bonne compagnie. Et on pouvait pas dire qu'on s'emmerdait avec la poilue la ! Non, plus sérieusement, c'était quand même vachement plus confort de faire un trajet aussi long (que ma...) avec une autre personne faisant, visiblement et nous n'entrerons pas plus en avant dans les détails, le même boulot que moi.
Y'avait le duo de choc qu'on fesait mais aussi le fait de rentrer au bercaille qui me rassurait un poil. J'allais retrouver mes bons vieux camarades de picoles, les lieux ou se trouvaient mes bons vieux camarades de picoles et les trottoirs ou on finissait bourré comme des coins avec, toujours, ces fameux bons vieux camarades de picoles. J'avais une vie merveilleuse quand même. Tout pour une pinte. Ah ! Ca et, j'allais retrouver ma p'tite élève favorite. Quelques instants loin du vieux grinheux ne pourrait que lui faire du bien.
Bref, on était arrivé. Direction les écuries ou Rhyas laissa aux mains des écuyers qui avaient les yeux pleins d'étoile, son vouivre quand je me chargeais de m'occuper de ma pouliche, enlevant sa selle et lui donnant un bon coup de brosse avant de remplir ses auges d'eau et de céréals. On pouvait ressortir direction l'hôpital central.

- Tu veux la voir avant ou après le boss ? Je me stoppai net quand elle me donna la raison pour laquelle elle voulait voir la grande, j'avais un sourire jusqu'aux oreilles. La vache ! Les gamines pouvaient pas toucher point plus sensible chez Lily. Que j'm'en allais en rigolant. Elle est gourmande comme pas deux la petiote ! Ecoutes, on va la voir et tu lui donneras ton paquet pendant que je ferai mon rapport au patron. Comme ça t'attendra pas pour rien devant la porte du bureau. Ca te va ?

Je l'invitai à me suivre. On avait qu'à prendre le tramway sous le regard inquisiteur de certains curieux encore pas habitués à voir des faryd (vivement que ce genre de comportement disparaisse de Duhr, ça avait le don de me foutre les nerfs en pelote). Quelques pas et détour dans la grande ville plutôt bondée en cette heure de la soirée et on arrivait devant l'entrée de l'hosto.

- Le soleil se couche doucement. Normalement c'est le moment qu'elle choisi pour y aller. Viens je sais ou on peut trouver la gosse.

On avançait dans le grand couloir aussi large que trois charrettes avant d'arriver vers l'endroit que je cherchais: grande terrasse couverte munies de voutes offrant une vue directe sur les jardins de l'hopital. On avait beau être aux limites des saisons froides, il était couvert de fleurs multicolores aux senteurs inégalables. Au milieu de tout ça: une rouquine nous faisant dos, affairée à planter quelque chose, à genoux sur l'herbe et les mains dans la terre. Je poussai Rhyas de l'épaule et lui indiquai d'un léger mouvement du menton d'y aller.

- Je viens te chercher quand j'ai fini avec Krov. Vas-y, elle mord pas. Elle en tout cas c'est sûr. Je terminai en souriant de mes belles dents avant de laisser les deux donzelles seules à seules.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elleira/Rhyas Sytha
Reine et Ombre de Wotkal
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 13/03/2018

MessageSujet: Re: Jeg heter Rhyas   Jeu 30 Aoû - 2:08

- Pour t’avouer, Warui aime eul sucre comme sa mère, Siiko aussi. Quand Elizabeth a été mentionnée, a zont insisté pour lui offrir kekchose, dans l’dos d’leur mère. Vas voir Krov. Y devrait pas avoir de malentendu avec la lettre d’Elleira. J’irai voir la fameuse Miss Krov.

Il y avait un élément que Rhyas aimait de Dühr, qui pourrait être difficile à implémenter à Alserd et Syab. Avec la neige en hiver, cela coûterait une fortune à entretenir, et les mécanismes seraient fragilisés avec le froid. Valait mieux rester aux charettes. Cet élément, était le train. La Farid adorait le train. Malgré les badauds qui la dévisageaient tout le long du trajet, puisque les Faryd n’étaient pas une vue commune à Dalentour, même à la capitale, Rhyas se faisait confortable sur son banc, admirant le décor. Le tramway était bien. Dühr était belle en hiver. La neige décorant les bâtiments. Et le fameux hôpital central, au coeur de la ville et proche de l’ambassade. Bien placés. La Farid suivit le vampire tout le long du trajet. S’il savait où Lily se trouvait, c’était magnifique. Et il avait raison. Les jardins de l’hôpital. Il y avait encore des plantes qui survivaient malgré tout? À cette température? Ils avaient de sacrés spécimens ou des healer vraiment doués. Ils n’avaient pas au manoir. Et ces odeurs. C’était enivrant! Rhyas en ferma les yeux pour renifler… mmmm…. C’était doux. Si doux. Et au coeur de cette végétation, une jeune femme aux cheveux roux. Contrairement à Erwin elle mordait pas. Rhyas envoya une grimace dévoilant ses crocs à elle aussi au skjeggete.

Pendant qu'il se rendit vers le bureau de Krov, la Farid avança vers Lily, de son pas léger régulier. Sa tenue était correcte. Rien de trop flamboyant, une livrée de messager bien normale. Le seul élément qui trahissait son héritage était ses yeux, identiques à ceux d’Elleira. Elle aimait profiter d’à quel point elles étaient différentes. Ça rendait les choses si faciles. Une fois près de la jeune rousse, Rhyas s’arrêta et s'éclaircit la gorge.

- Miss Elizabeth Krov? Mon nom est Rhyas, et j’vous apporte un présent d’la part d’Siiko et d’Warui Sytha.

Elle s’inclina, attendant que Lily lui demande de lui donner le cadeau.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t208-elleira-sytha-reine-de-wotkal
Lily Krov
Héritière angélique
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 16/12/2017

MessageSujet: Re: Jeg heter Rhyas   Jeu 30 Aoû - 18:29

Elle adorait l'hiver, le soleil se reflétant sur la neige encore vierge, les vastes volutes produites par la réspiration, la fraicheur,... Plusieurs petits détails qui fesaient énormément. Il s'agissait d'une saison ou l'on se sentait véritablement libre de ses mouvements, éveillé comme jamais. Lorsque le soir approchait et que les lueurs produites par le soleil se teintaient de rouge, c'était pour Elizabeth le moment idéal pour aller s'occuper des jardins. Il s'agissait des espaces lui servant de cachette depuis son plus jeune âge, depuis son arrivée. Ici, toute sa créativité explosait par ces milles senteurs et couleurs harmonieusement créées par l'ensemble des plantes, fleurs et buissons poussant tranquillement dans la cour. Toute plante était choisi avec un soin méticuleux: il s'agissait de donner naissance et de faire vivre un lieu permettant aux patients de s'évader quelques instants lors de leurs promenades.
Il fallait que tout soit parfait, que chacune soit en parfaite santé, qu'importe les saisons, qu'importe la température ou le temps. Plus qu'une simple passion ou activité, il s'agissait d'un devoir. On ne créait pas une forme de vie pour l'abandonner ou la laisser faner par négligence. Il s'agissait d'ailleurs du jour de la semaine ou Elizabeth devait appliquer sa décoction venant nourrir ces êtres si fragiles et pourtant si beau. S'affairant à la tâche, à genoux dans la neige, le monde semblait stoppé tout autour d'elle. Du moins, jusqu'à ce qu'une voix timide accompagnée d'un accent chantonnant vienne la faire relever la tête de surprise.

- Oh ! Je suis désolée ! S'exclama Lily en se relevant en hâte. Elle tendit la main machinalement vers la grande farid au pelage sombre avant de se raviser... elles étaient couvertes de terre. Essuyant ses paumes sur son tablier, elle fit une légère révérence. Bonsoir madame Rhyas. Veuillez pardonner ma tenue, je ne m'attendais pas à recevoir de la visite. C'est un plaisir de vous rencontrer ! Vous êtes la messagère de la famille Sytha ? Ses yeux se portèrent sur le paquet que la jeune femme tenait lorsqu'elle évoqua un cadeau envoyé par les deux enfants de la Jarl d'Alserd. Ne restons pas plus longtemps dehors, vous devez être gelée après tout le trajet parcouru dans le froid et la neige. Fit-elle toute souriante en invitant Rhyas à entrer se mettre au chaud. Vous désirez boire ou manger quelque chose ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elleira/Rhyas Sytha
Reine et Ombre de Wotkal
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 13/03/2018

MessageSujet: Re: Jeg heter Rhyas   Jeu 30 Aoû - 19:29

Et Rhyas qui allait lui serrer la main par réflexe. Elle attendit que Lily essuie les siennes sur son tablier avant de la serrer et la secouer.

- Ma visite est… impromptue, admit-elle. J’ai t’simplement fait un détour. J’m’attendais pas à voir une telle merveilles presqu’au milieu d’hiver. L’arôme est divin!

Elle devait rendre les jardiniers jaloux. Si elle les échauffait, bonnes chances qu’ils s’appliquent encore plus. La nouvelle terre des jardins était bien, mais même malgré leur acharnement à s’occuper de la végétation, on voyait encore des traces. Moindres. Mais les plantes refusaient d’y pousser, seul le gazon avait osé. Ou peut-être qu’Elizabeth pourrait partager un conseil ou deux.

- Messagère pour les Sytha, en effet. Elleira Sytha est ma lille søster, en fait. J’suis l’aînée. Mais dîtes-le pas à Erwin, siouplaît. Y sait juss que je travaille pour Ellie, sans plus. Savez, ça aide qu’elle et moi on se ressemble pas du tout, sauf pour ça.

Rhyas pointa ses yeux, un sourire gamin sur le visage.

- Portez attention à ça l’jour où vous verrez Ellie. Quand on l’sait, ça frappe.

Elle pouvait bien mettre Miss Krov au courant. Erwin allait finir par le savoir lui aussi. Juste après les autres. Et sa réaction serait hilarante à ses yeux. Lily lui proposa de rentrer à l’intérieur, se réchauffer après cette journée dans le froid hivernal.

- Wotkal est ben pluss froid qu’ici, mais j’accepte vot’ offre a’ec grand plaisir, dit la svartrev. Si vous avez quelques verres et assiettes de libres, ça s’rait pas d’refus. L’trajet est long entre Alserd et Dühr. Heinrisk adore l’chemin. Mon drak. Il est aux écuries. Ut av nysgjerrighet, er du komfortabel med sybanès? Jeg må bekjenne noe for deg: Jeg gjør at Erwin tror at Elleira bare snakker sybanès.
(Par curiosité, êtes-vous à l'aise avec le sybanès? Je dois vous confesser quelque chose: je fais croire à Erwin qu'Elleira ne parle que sybanès.)

Elle ricana un peu.

- Y va finir par savoir. J’voulais juss m’amuser un peu. Il est vraiment chouette.

Une fois toutes deux dans une pièces confortable, Rhyas donna le présent à la jeune femme.

- D’la part d’Siiko et Warui Sytha. A v’laient offrir kekchose pour montrer leur appréciation, que vot’ far accepte de prend’soin d’leur mor - mère, d’solée pour le commun cassé. Et a zaimeraient vous rencontrer aussi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t208-elleira-sytha-reine-de-wotkal
Lily Krov
Héritière angélique
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 16/12/2017

MessageSujet: Re: Jeg heter Rhyas   Sam 1 Sep - 8:59

Sans plus attendre, les deux femmes entrèrent dans le bâtiment. Si les couloirs étaient difficilement chauffé, la pièce dans laquelle Elizabeth invita Rhyas à pénétrer avait un côté chaleureux bien plus agréable. Elles étaient désormais dans l'aile réservée à l'habitation. Bien qu'accolée au reste de l'hôpital, l'ambiance n'était véritablement plus la même. La décoration restait sobre mais bien plus chaleureuse au premier regard. Elizabeth laissa la messagère s'installer dans un salon utilisé lors des visites, la laissant quelques instants le temps nécessaire pour préparer eau chaude, lait et divers biscuits sur un plateau. Lorsqu'elle revint, elle plaça le tout sur la petite table basse avant d'aller tisoner le feu qui flamboyait dans l'âtre. Voilà, il faisait maintenant bien plus chaud.

- On peut dire que vous ne faites pas un métier de tout repos. Vous devez voyager dans beaucoup de région. Cela doit être merveilleux. Mais demander aussi beaucoup de courage et un sang froid certain. Fit Lily, toute souriante et un peu rêveuse. Oh ! Pas d'inquiétude ! Je garderai votre secret. Ajouta-t-elle, amusée et faisant mine de sceller ses lèvres lorsque Rhyas mentionna son petit plan vis-à-vis d'Erwin. Je ne doute pas de l'effet que ça va avoir quand il va découvrir la vérité. Il ne le prendre pas mal. Mais son expression en vaudra la chandelle.

Il aimait bien qu'on lui joue ce genre de tour. Il ne prenait pas la mouche pour si peu ce bon vieux mercenaire. Cela lui permettait peut-être de justemment se sentir plus vivant. En tout cas, il devait bien s'entendre avec cette grande farid au pelage sombre. Il était rare d'en croiser à Dalentour, mis à part Ciel qui était son professeur. C'était bien dommage, et particulièrement injuste. Rhyas avait une carrure fine et élancée, signe d'une activité quotidienne intense. Ses longs cheveux aussi noir que sa fourrure venaient encadrer un visage ou deux yeux yeux d'un bleu éclatant offraient un regard pleins d'assurance. Elle était belle.
Lily fut un peu surprise par le changement de langue. Il fallait dire que Rhyas s'exprimait si bien en Dalentien que, mis à part l'accent, on en oubliait rapidemment que les deux femmes venaient de différentes régions. Une occasion parfaite pour vérifier si elle avait bien retenu ses leçons.

- Litt. Fit-elle en bredouillant légèrement, non sans rigoler. Mine klasser er gitt av... "Monsieur" Krov ? Certains mots ne lui revenaient pas directement en mémoire. Forstå og les, det er greit. Snakk, litt mindre. Vi vil si at skriving er mer komplisert.* Termina-t-elle l'air gêné mais non moins amusé.

Elle qui adorait apprendre. Ce contact entre leurs familles serait une opportunité à ne pas manquer d'essayer d'affiner ses brides de connaissances concernant le Sybanès.

- Comme quoi: il n'y a pas d'âge pour combler ses lacunes. En tout cas, vous, vous maîtrisez vraiment bien le dalentien. Souriante, elle leva une main rassurante aux propos de Rhyas. Ne vous en faites pas, vous verrez, je suis sûre qu'il va en rire. Après cela, elle déposa un petit paquet devant Elizabeth. Pour moi ? Elle leva ses yeux dorés vers la farid, toute surprise. Vraiment ? Oh. Elles sont adorables. Il ne fallait pas. La surprise fut d'autant plus grande lorsqu'elle découvrit le contenu du paquet. D'un air sincère et ravi, elle fixa la messagère. Elles ont tout compris. Sans même me connaitre. Rigola-t-elle. Je suis super gourmande.

Il fallait absolument qu'elle trouve un présent à offrir en retour aux deux petites. Warui et Siiko... Trouver un cadeau ne serait pas difficile mais encore fallait-il qu'il corresponde aux deux enfants. Une idée germa dans son esprit. Si en lus cela lui permettait de se faire un peu de publicité, c'était une occasion parfaite.

- Etes-vous déjà allée visiter la Capitale ? Nous pourrions nous promener en ville après que vous vous soyez reposée si vous le désirez ? Demanda Elizabeth, toute impatiente.

*Un peu. Les cours sont donnés par Monsieur Krov. Comprendre et lire, ça va. Parler, moins. Ecrire est une autre affaire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elleira/Rhyas Sytha
Reine et Ombre de Wotkal
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 13/03/2018

MessageSujet: Re: Jeg heter Rhyas   Sam 1 Sep - 13:02

On était si confortable dans cette pièce! Rhyas avait admiré l'architecture durant le trajet. La famille aimerait voir cet endroit, être plongés dans un nouveau style culturel. Et un bon feu dans cette pièce! Lily lui était aux petits soins, elle n'en avait pas besoin! Mais elle appéciait. Et les biscuits étaient délicieux. Là elle devait emmener la famille, mais la jeune brannmann devrait bien cacher ses biscuits, sinon deux femelles les dévoreraient sans hésiter.

- Y sont délicieux, dit Rhyas en finissant un biscuit.

Elle prit quelques gorgées de lait.

- Pas tant qu'ça en fait. J'reste surtout a'ec Ellie. J'suis sa garde du corps. J'voyage un peu, mais pas loin d'hab'tude. A'ec les tentions entre Zalma Zmar et Ellie, on ose pas aller à Skavot, même pou' aller voir l'fiancé d'Warui chez lui. Alors c'lui qui vient chez nous. Pou' c'qui est en dewor d'Syab, j'découvre Dühr et Dalentour.

Elle eut un sourire quand la jeune médecin embarqua dans son jeu. Si elle ou la brannmann pouvait Krov de faire de même maintenant. Ça devrait être possible de convaincre le reste de la famille.

- Quand j'ai su qu'y parlait pas s'banès, j'ai pas résisté. Même ma soster est dans le coup, avoua la Farid d'ébène.

Oh... le sybanès d'Elizabeth était bien! Très bien même! Pour avoir appris d'un non syab.

- Mister, traduisit la Farid. C'est proche. Autrement, vous vous débrouillez très bien. Les filles, su'tout Warui, vont vouloir pratiquer leur k'mun. Siiko a pas besoin, elle est pas syab pou' k'mencer.

Rhyas gloussa un peu à ces mots. Comme si ça aller rester un secret qu'Elleira et Surric avaient adopté une menneskelig.

- Les døtre d'Elleira aime les surcreries. A se sont dit 'pou'quoi pas?'.

La proposition de Lily fit lever ses oreilles. Elle était attentive.

- J'ai pas eu l'temps avant-hier. Ça reste pluss que douze heures quand on prend son temps. J'suis arrivée, j'ai donné la lettre d'Ellie, et après kek mots j'suis allée dormir. J'accepte v'lontiers votre offre. Ça va ptet convaincre Ellie de v'nir un jour.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t208-elleira-sytha-reine-de-wotkal
Lily Krov
Héritière angélique
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 16/12/2017

MessageSujet: Re: Jeg heter Rhyas   Dim 2 Sep - 19:36

- Vous aimez ? Elizabeth eu un sourire dissimulant mal son amusement. Si vous le désirez, nous pourrons vous en faire une boîte pour le trajet du retour. Nous sommes loin d'en manquer. Elle en prit un qu'elle trempa légèrement dans sa tasse. Une intolérance aux produits de provenance animal m'empêche de consommer tout ce qui contient de près ou de loin: lait, crème, beurre ou encore de la viande. Il sera enchanté de voir que vous n'avez senti aucune différence. Fit-elle en adressant un clin d'oeil à l'adresse de Rhyas. Il est vrai que la jeune Warui avait un prétendant ! Le mariage aura lieu bientôt d'après les rumeurs. Elle s'étouffa presque avec son gâteau. Pardonnez mon indiscretion. Si mes questions vont trop loin, n'hésitez pas à me le signifier, je comprendrai. Dit-elle en essuyant ses comissures avant de reposer sa tasse sur la table basse. Cela va être un évènement d'une ampleur considérable. Les festivités vont probablement être magnifiques. Ajouta-t-elle les yeux brillants.

Cachant une légère tristesse à l'égard de la jeune Sytha. Les enfants avaient sûrement pu se rencontrer. Elle l'éspérait. Souhaitait que tout ce passe au mieux pour les deux futurs époux. Les mariages arrangés entre famille n'étaient pas choses faciles. Il allait leur falloir beaucoup de courage et de temps d'adaptation.

- Je suis aussi impatiente de les rencontrer ces deux petites bouilles. Les remercier comme il se doit. Les enfants ont toujours eu raison de moi. Rigola-t-elle. Leurs sourires malicieux, leurs grands yeux taquins et emerveillés, des rêves pleins l'esprits,... on en voit tellement au sein des orphelinats. Ils pourraient changer le Monde par un simple rire.

Quelques coups vinrent la tirer de sa rêverie. La porte s'ouvrit, laissant entrer un Monsieur Krov tout souriant. Erwin devait avoir terminé son rapport, peut-être l'occasion était-elle à saisir pour tenter de... un bref regard lui indiqua de rester assise. Elle baissa les yeux avant de reprendre une position plus confortable sur le fauteuil, ainsi qu'un sourire plus sincère.

- Bien le bonjour, Madame. Mirage fit une révérence à l'adresse de la farid. Restez assise, nous n'en aurons pas pour longtemps. Vous devez être épuisée par tous ces aller-retour, reposez-vous un maximum. Ordre du médecin. Ajouta-t-il d'un air sympathique. J'ose espérer que monsieur Krieger ne vous a pas trop mené la vie dure. Je vois que ma fille a pris soin de vous accueillir.

- Elle a adoré les biscuits. Glissa Lily, d'un air espiègle avant de se lever pour allez chercher une troisième tasse.

- Pris en flagrant délis. Prions pour que je puisse faire passer cette activité dans le domaine de la médecine. S'exclama-t-il en partageant un air faussement dépité à leur invitée. Merci ma chérie. Dit-il lorsqu'Elizabeth lui offrit une tasse remplie d'infusion. Il me semble qu'il s'agit de votre première rencontre. Lily m'assistera pendant l'ensemble des visites et soins qu'il faudra prodiguer à la Jarl Sytha. Il prit un air plus sérieux, dépourvu de tout sourire. Il va de soit qu'aucune information n'ira au delà de ces murs et de notre échange epistolaire. Je suis prêt à répondre à toutes vos interrogations concernant ma personne, sur mes méthodes et bien entendu à recevoir vos attentes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elleira/Rhyas Sytha
Reine et Ombre de Wotkal
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 13/03/2018

MessageSujet: Re: Jeg heter Rhyas   Dim 2 Sep - 20:39

- La différence de goût est subtile. Ca reste délicieux.

Elle faisait bien de la mettre au courant pour sa diète alimentaire.

- C’bon à savoir pou’ vot’ santé, dit Rhyas. Si vous venez faire un tour, les cuisiniers s’ront avertis et f’ront attention à vos assiettes.

Elle agita un peu la main dans le vide quand Lily s'excusa de discuter de la prinsess de Wotkal.

- C’est pas un secret non plus. L’mariage est pour ses 15 ans, quand elle sera adulte. Pas avant. Durant son quinzième Yule ou un peu après, on est encore en train d’y penser. Ellie et Surric veulent qu’se soit magi. Et une Warui, ça arrive aux 3 000 ans. C’pas rien. J’avoue, j’ai hâte.

Et un autre biscuit!

- Aim’riez-vous être inv’tée?

Pourquoi pas? Ses yeux brillaient de mille étoiles à se perdre et imaginer les festivités.

- V’nez faire un tour, à Yule, proposa la Farid quand Elizabeth parla des petites. Va y’avoir des enfants. Rollo et Hørflr, mes n’veux, Warui, Siiko, Shelumiel. Les enfants des d’mestiques du manoir. Ils vont avoir congé d’école. Et parlant d’orph’lins, j’sais qu’Ellie et Surric vont aller au temple d’Arielle, le lendemain, pour aller leur donner des cadeaux et des fonds pour s’occuper d’eux. Z’aurez pas l’temps d’vous ennuyer.

Interrompues dans leur discussion par la porte qui laissa entrer M. Krov en personne. Erwin avait déjà fini on dirait bien. Et Lily l’accompagnerait à Alserd. Un coup d’oeil complice à la jeune femme. Elle aurait définitivement la chance de rencontrer la famille.

- Erwin? Nan. Nan. L’trajet était plus court a’ec lui. Si y vous a dit qu’Elleira parlait pas k’mun, je m’excuse. S’ma faute. Un p’tit tour de bateau jusse pou’ lui. Si vous voulez rester dans l’secret, j’vous en s’rai r’connaissante, dit la Farid au chirurgien en s’inclinant vers la fin. J’avais à voir votre charmante døter, M. Krov, pour une raison spéciale.

Elle désigna la boîte de chocolats.

- Les døter d’Elleira voulaient vous remercier, vous et Elizabeth, d’avoir accepté.

Les traits de la eldre s’attendrirent.

- J’ai pas vu ma lille søster heureuse à c’point d’puis la naissance d’Warui, avoua-t-elle. J’sais qu’ça reste une m’nace sur ses épaules, mais elle était si soulagée, j’crois qu’a l’aurait pu pleurer.

Krov devenait sérieux. Elle l’imita.

- Elleira a d’jà posé des mêmes questions à Erwin. Et on en avait d’autres, et je sais ce qu’elle a écrit… c’qui m’inquiète, c’est ses symptômes. Elle est constamment fatiguée, à bout d’souffle quand a force, a l’a toujours mal, à l’abdomen et aux dos, malgré les analgésiques. Dagni hésite à augmenter les doses, déjà sa méd’cine est beaucoup pluss concentrée qu’avant. On est convaincus qu'Elleira fait d’l’anémie, ses muqueuses sont trop pâles, c’pas normal. J’pense qu’le pire, c’quand a l’a l’vertige en s’levant ou juste en marchant. Et ça lui arrive de pas enregistrer c’qui s’passe autour d’elle.

Ça faisait beaucoup à dire. Et beaucoup à endurer pour sa stesøster.

- Quels tests s’raient nécessaires? Quelles méthodes? Les procédures médicales. Et à c’point, je doute que ses reins soient même capables d’être sauvés. Ça fait 22 ans qu’ça dure. J’me fait pas d’illusions: elle est à bout. Et… que pensez-vous faire, pour la sauver?

Surtout, elle espérait qu’il n’était pas trop tard. Mais ils le sauraient seulement une fois Brynnie examinée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t208-elleira-sytha-reine-de-wotkal
Alexander Krov
Mirage
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 07/12/2017

MessageSujet: Re: Jeg heter Rhyas   Lun 3 Sep - 18:46

Les propos de la jeune femme étaient en accord avec les détails apportés plus tôt par Krieger. Krov écouta attentivement le tableau que dressait la farid au sujet de la Jarl. Le coude posé sur l'accoudoir du fauteuil, passant les doigts dans  sa barbe, il réfléchi. Avoir accepté de leur offrir son aide était une simple question de déontologie. Néanmoins, cela pourrait avoir un nombre incalculable de point positifs, comme négatifs. Pour l'heure, il devait prendre note de chaque élément apporté par la messagère et, s'il devait fournir un avis sans encore avoir pu vérifier de lui-même l'état de la dirigeante, il serait indéniable.

- Je ne peux être en mesure, en cet instant et sans avoir pu observer de mes yeux ce qu'il en est, vous offrir un constat réel et exact de l'état de madame Sytha. Je ne vous apprends rien. Mais il est clair qu'agir dans les plus brefs délais devient une priorité. Il échangea un rapide regard avec Lily avant de reprendre un air songeur. Je devrais l'osculter: prise de sang, tests, dépistages,... Cela ne va se faire en un claquement de doigt. Qui plus est, si les soins sont en général extrèmement lourd pour le patient, les recherches menées en amont afin de déterminer les différentes sources de la maladie et sa propagation sont tout aussi, voire bien davantage, écrasant. Il faudra à la Jarl un courage et une force mentale, comme physique, importante. Mais nous pouvons gagner du temps sur quelques points. Pour se faire, je demande à ce que chaque médecin ayant été en contact de près ou de loin avec votre dirigeante puisse, dans la mesure du possible, m'accorder une audience.

Cela les menait vers un sujet qui avait tout particulièrement attiré la curiosité du chirurgien.

- Il est évident que la Jarl a dû subir bon nombre d'examens menés par d'autres médecins. Il se redressa, fixant la farid. Je ne puis vous assurer que mes compétences et mon savoir seront en mesure de faire ce que mes pairs ont déjà dû tenter. J'aurai, sur ce point, quelques questions à poser à Dame Sytha. Pourquoi ce choix ? Pourquoi maintenant ?

Son ton était monté de quelques degrès. 22 années et il aura fallut qu'elle soit au seuil de la mort pour venir quérir son aide. Il fronça les sourcils, se ravançant sur son siège.

- Je serai intransigeant. J'ai ce métier à coeur et ne tolérerai aucun manque de rigueur et de sérieux quant aux soins et conseils que je lui demanderai de suivre avec assiduité. Je préfère que les choses soient claires dès à présent, madame. Si je ne peux faire mon travail comme il se doit: Jarl ou non, Haute dirigeante ou Prêtresse, je m'en irai sans plus de cérémonie. Il serait particulièrement mal avisé de me faire perdre mon temps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elleira/Rhyas Sytha
Reine et Ombre de Wotkal
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 13/03/2018

MessageSujet: Re: Jeg heter Rhyas   Lun 3 Sep - 20:00

Elleira avait intérêt à serrer les crocs. Krov n’irait pas de main morte avec elle. Déjà Rhyas le voyait. Il ne mâchait pas ses mots. Elle veillerait à informer Dagni. La mord se doutait déjà de ce que la healer dirait au vampire. Dagni non plus ne mâcherait pas ses mots. Et avec le sérieux de Krov, Elleira n’échapperait pas à une tirade de la part du médecin. Elle avait un orgueil, elle devrait l’avaler et prendre les critiques dans le… fin, bon. Erwin avait déjà avertie la jarl que Krov devait être écouté sans la moindre faille. Rhyas n’osait agiter une queue ou une oreille de travers pendant qu’il étalait ses conditions. Son ton était sans appel. Il était clair. Il était sec. Il était définitif.

- On a su qu’Elleira était malade après la mort d’Mamma, dit Rhyas en joignant ses mains. Parce qu’la lame qui a tué Mamma a transpercé Elleira au flanc. Son état s’est vite dégradé. Dagni a pensé vérifier, pou’ l’deuxième rein. C’est là qu’on l’a su.

Avant tout allait bien…

- L’deuxième fonctionnait pas beaucoup, déjà. La méd’cine de Dagni aidait beaucoup. Pour aider à pur’fier son sang, donner un élan à ses reins. Ça allait bien. Et ça a donné la mauvaise impression que ça p’vait durer.

Ses oreilles se plaquèrent contre sa tête. Elle le savait, c’était une très mauvaise idée. Elle mettrait Elleira au courant des directives de Krov, et à quel point elle devait y adhérer. Très activement.

- Ç’tait ménageable, avoua la Farid. Mais, ça a k’mencé à d’générer rapid’ment. Au cours des de’nières lunes.

Juste une inspiration…

- Ellie est… tête de mûle… mais…, dit Rhyas en cherchant les bons mots, pou’ su’vivre, j’sais qu’a va obéir au doigt et à l’oeil. À va vous écouter, et faire tout c’que vous lui d’manderez.

Krov était leur dernier espoir. Elleira voulait voir Gersemi et Siiko grandir, les voir vivre. À ce point-ci, la jarl accepterait n’importe quoi pour rester en vie. Rhyas savait à quel point l’orgueil de sa yngre en était taché, de se retrouver au pied du mur. La Farid noire aussi enforcerait les ordres du médecin, fit-elle savoir au vampire. Mais ils avaient foi en Elleira.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t208-elleira-sytha-reine-de-wotkal
Alexander Krov
Mirage
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 07/12/2017

MessageSujet: Re: Jeg heter Rhyas   Mar 4 Sep - 18:49

Mirage se rasséréna, retrouvant peu à peu un sourire, si non amical, se voulant particulièrement optimiste et professionnel. Elle avait répondu juste. Elle avait répondu bien. Il se redressa, posant son dos contre le dossier de la chaise, fixant de ses yeux noirs la farid lui faisant face.

- J'ai quelques souvenirs de cet évènement, en effet. Une attaque d'une telle ampleur qu'elle s'était vite ébruitée. Elle a donc été bléssée ce jour... si un de ses reins a été touché et s'est infecté, l'autre a dû non seulement travailler seul mais subir la contamination. Votre médecin a eu un réflexe des plus judicieux en veillant à purrifier et nettoyer constamment ces zones par divers traitements. Elle a très probablement permis à votre Jarl de vivre bien plus que ce que son état physique le lui permettait. Un mal pour un bien dans les faits: à trop tirer sur la corde celle-ci finira par céder.

- Sa place et son métier ne doivent pas lui octroyer beaucoup de temps de repos, qui plus est. Ajouta d'un ton calme Elizabeth. Malgré tous les soins apportés, une activité physique et mentale trop intensive pourrait ralentir toute progression quant à sa santé.

- Je ne peux en effet que lui recommander de prendre un peu de distance avec son métier. Plus facile à dire qu'à faire, je le concède. Il est impératif qu'elle se détende, se divertisse avec des activités simples et calmes comme la marche, ai une alimentation saine et équilibrée. Et bien entendu que votre docteur poursuive ses traitements. Tout cela, jusqu'à ce que je puisse faire une analyse précise de son état.

Il resservi un peu de thé à Rhyas avant d'en faire de même avec Elizabeth et lui-même. Se radossant contre le fauteuil, son visage parut retrouver toute sa bonne humeur.

- Parlons maintenant de votre séjour parmis nous, madame. Je mets un point d'honneur à ce que mes invités soient le plus confortablement du monde installés parmis nous. Souhaitez-vous que l'on vous trouve un logement au sein de la capitale ou désirez-vous prendre place dans l'une de nos chambres ? Ce serait l'occasion de prendre le souper tous ensembles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elleira/Rhyas Sytha
Reine et Ombre de Wotkal
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 13/03/2018

MessageSujet: Re: Jeg heter Rhyas   Mer 5 Sep - 2:06

Qui n’avait pas entendu parlé du massacre? Elles en faisaient encore des cauchemars. Les corps dans les couloirs. Le sang qui imprégnait la pierre. Mamma qui serrait Elleira dans ses bras pour la rassurer. Petite gamine de douze ans. Mamma transpercée mortellement. Elleira blessée. Dans ses bras, pleurant à chaudes larmes en hurlant ‘Mamma!’. Mamma qui ne relevait pas. L’horreur. Ça faisait mal à Rhyas d’y repenser. Même après 22 ans.

- Dagni a réussi un miracle, acquiesça la Farid d’ébène.

Mais comme Krov le disait, la corde était maintenant si tendue, qu’elle menaçait de céder à n’importe quel instant. La healer méritait tellement de reconnaissance. Sans elle, le clan aurait tombé. Impossible pour Rhyas de mettre bas. Elle aurait protégé la clé des Archives avec sa vie. Mais la svartrev savait qu’elle aurait préféré cacher ou détruire la clé avant sa mort. Leur histoire était trop sacrée.

- Non. Ellie a pas beaucoup d’temps libre, ajouta Rhyas aux dires d’Elizabeth. Les audiences avec le peuple, la gestion d’la province, gestion du culte, son haras d’draks. L’temps passé avec ses døtter et son mari. A prend pas beaucoup d’temps pour elle. D’puis qu’a l’a prit la place d’Mamma, en fait.

Rhyas leur assura que, oui, elle veillerait à ce qu’Elleira prenne activement du repos. Dagni n’arrêterait ses traitements pour rien au monde, tant que la jarl ne serait pas hors de danger. Rhyas accepta la tasse de la thé. Un choix intéressant. En ville, elle était plus proche des gens. Et Erwin. En restant à l’hôpital, elle était plus proche de Krov et Elizabeth. Difficile… et un souper avec eux? L’invitation était alléchante.

- Si j’prends pas d’place, j’apprécie v’lontiers vot’ inv’tation, sir Krov, répondit Rhyas. J’vous avertis, les rumeurs sur l’appétit des Farid… est très bien fondée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t208-elleira-sytha-reine-de-wotkal
Lily Krov
Héritière angélique
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 16/12/2017

MessageSujet: Re: Jeg heter Rhyas   Jeu 6 Sep - 18:48

L'ambiance s'était peu à peu détendue au fil de la conversation. Une certaine satisfaction se lisait dans le regard du chirurgien. Même Elizabeth n'avait pas manqué d'offrir un sourire pleins de compassion à destination de Rhyas. La Jarl devait être quelqu'un de particulièrement attentionné envers les siens et son peuple pour que ces derniers mettent tant d'ardeur dans la quête de la soutenir et la soigner. Le chemin parcouru pour venir jusqu'à eux, les souffrances qu'avait dû subir jour après jour la dirigeante de Wotkal, tout cela en plus de devoir mener à bien les obligations inhérentes à sa fonction... monsieur Krov ne pouvait refuser de leur accorder son aide. Il ne le pouvait pas et le voulait très certainement encore moins. Son métier passait avant tout autre chose.

- Ne vous inquiétez pas pour cela, nous avons ce qu'il faut pour nourrir trois hopitaux pendant encore plusieurs semaines. Je ne doute pas de votre apétit mais éspère qu'il n'ira pas jusqu'à dévorer l'entièreté de notre stock. S'amusa Mirage. Quoi qu'au vu du voyage que vous venez de mener, cela ne me surprendrait guère. Lily, nous allons laisser de côté tes leçons de ce soir et de demain pour que tu puisses faire visiter les lieux à madame Sytha. Profites-en pour améliorer ton Sybanes, ce ne sont pas des vacances mais l'opportunité d'apprendre autrement.

- Je vais vous indiquer votre chambre pour que vous puissiez vous installer dans un premier temps. Ajouta Elizabeth en acquiessant aux conseils de monsieur Krov.

- Je crains pour ma part devoir vous laisser, le devoir m'appelle. S'exclama Krov d'un air ravi. Divers papiers à revoir auprès d'Elzren. Fit-il à l'attention de Lily qui hocha la tête. Bon, nous nous reverons donc au souper, mesdames. Il se leva  promptement avant de saluer Rhyas par une légère courbette. Profitez-en pour prendre un peu de repos. Termina-t-il, affichant une expression plus que satisfaite avant de s'en retirer.

- Prête pour une petite visite guidée, madame Sytha ? Demanda Elizabeth qui s'était retournée vers la concernée, plongeant ses yeux dorés et réjouis dans les siens. Nous avons rarement l'occasion d'accueillir quelqu'un dans nos chambres prévues aux invités. L'opportunité d'aller ouvrir toutes les portes et de choisir celle vous convenant le plus. Son ton espiègle laissai transparaitre un amusement bon enfant. S'était l'occasion de s'amuser un peu tout en se changeant les idées.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elleira/Rhyas Sytha
Reine et Ombre de Wotkal
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 13/03/2018

MessageSujet: Re: Jeg heter Rhyas   Jeu 6 Sep - 20:00

Il y avait des moments pour jouer Rhyas, les tâches officielles, devant la cour, face aux alliés politiques, tout ce qui demandait une couverture. Et il y avait des moments où elle pouvait être Kara. Après les échanges plus formels, vint le soulagement sur le visage de la Farid noire. Elle pouvait être Kara en ce moment. Cette grande soeur qui s’inquiétait pour sa cadette. La tension était partie. À Elizabeth, la Sytha adressa un merci du regard. La bonne humeur était bien revenue quand Krov embarqua dans sa blague. Rhyas eut un rire léger.

- Moi toute seule, j’pense pas. Mais Warui est encore en pleine croissance, elle a mange pour deux Faryd, dit-elle.

Shelumiel mangeait encore plus. L’appétit d’Elleira avait baissé, mais reviendrait sûrement en force, une fois guérie. Et elle avait deux jours avant de repartir sur la route. Avec une guide, de surcroît! Elle ne s’en plaindrait pas.

-Vi kan starte nå, ajouta la Farid aux propositions de Krov.
(Nous pouvons commencer dès maintenant)

Elle se tourna vers la jeune brannmann.

- Ikke vær flau med spørsmålene, jeg er ikke matriarken, men jeg er den eldste, lui dit-elle en inclinant sa tête en salut.
(Ne soyez pas gênée avec les questions, je ne suis pas la matriarche, mais je suis la doyenne)

De 8 ans seulement. Mais des faits restaient des faits. Elle savait autant, sinon un peu plus, que sa lille søster. Lily pourrait s’en donner à coeur joie. Rhyas salua Krov quand il s’excusa de leur présence. Lui aussi devait être un homme occupé. Peut-être y avait-il un point commun avec Elleira qui avait résonné avec lui? Il était de très bonne humeur, cela allait sans dire.

- Nous nous r’verrons au r’pas, lui dit Rhyas avant qu’il ne s’éclipse complètement.

Elle était maintenant seule à nouveau avec Elizabeth. Le choix de la chambre en plus? Elle aurait déjà une idée de quelle genre de pièce Bry aimerait si elle venait ici. À moins que Krov n’emmène son matériel.

- Jeg tror min søster og pappa kommer til å trives godt, fit Rhyas pendant que Lily la menait. Men jeg skal advare deg og din far om en av de mest avgjørende tingene ... Ellie ... er redd, veldig redd, nåler og skalpeller
(Je crois que ma soeur et votre père s'entendront bien. Mais je devrais vous avertir vous et votre père d'une chose des plus cruciales... Ellie... a peur, très peur, des aiguilles et des scalpels…)

L’espionne baissa les oreilles, la tête dans les épaules. Sa gêne était visible sous sa fourrure.

- Hun reagerer ikke voldsomt, ajouta-t-elle pour ne pas effrayer Lily, men hun nekter å se, og noen ganger prøver å gjemme seg under hennes tepper.
(Elle ne réagit pas violemment, mais elle refuse de regarder, et essaie parfois de se cacher sous ses couvertures.)

Comportement indigne d’une Jarl, c’était vrai.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t208-elleira-sytha-reine-de-wotkal
Lily Krov
Héritière angélique
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 16/12/2017

MessageSujet: Re: Jeg heter Rhyas   Sam 8 Sep - 16:55

Le temps de ranger correctement le plateau et la vaisselle et Lily rejoignit Rhyas dans les couloirs. Elle était souriante et impatiente de faire visiter la maison, c'était si rare que des visiteurs puissent rester. Ils avaient plusieurs chambres d'amis, bien aménagées et confortables, tout cela, dans une aile spéciale. Traversant les couloirs, elle se revoyait encore, petite, courrir parmis ceux-ci, de son son rire clair et enfantin. C'était si amusant de se cacher... se cacher... se cacher de quoi ? Elle ne savait plus. Mais il ne fallait pas faire de bruit.
Elle connaissait chaque parties de cette maison dans les moindre détails. Si le bâtiment accolé à celle-ci et formant l'Hopital central (l'une des plus grosses architecture de Duhr après l'Ambassade) était principalement composé de teintes claires afin d'illuminer les lieux pour les patients, ici, les couleurs chaudes prédominaient. Les murs étaient habillés d'une tapiseries très ornementée, depuis toujours, quelque chose dans la forme de ces arabesques lui faisait penser à un symbole, un blason, quelque chose de mystérieux et étrange. Le sol de la demeure était pratiquement uniquement composé d'un planché acajou, ciré avec soin. Peu de décoration, le passé n'avait jamais trop eu sa place en ces lieux. Elle sortie délicatement une paire de lunette de la poche de son tablier (elle avait complètement oublié de le retirer) et les posa sur son nez, se retournant vers Rhyas.

- Hver frykt har sin grunn til å være. Jeg forstår. Hva søsteren din må tåle er en endeløs kamp som må være spesielt utmattende. Dette er ikke noen frykt som vil ta bort hennes styrke og motet hun må vise hver dag. Elle partagea un regard compatissant à la messagère, souriant un peu tristement. Jeg sender videre meldingen til Dr. Krov. Det er en god ting å ha fortalt meg før. Du er ikke alene. Vi vil hjelpe deg uansett pris.* Elle tendit la main à la farid. "Promis".

Ils avaient fait le bon choix en allant quérir l'aide de monsieur Krov. Il en allait de quelque chose qui valait tous les sacrifices du monde: son honneur. Elizabeth n'avait pa de doute quant aux bons traitements dont la Jarl bénéficirait.
La farid obsidienne et elle étaient finalement parvenues à l'espace réservé aux visiteurs: vaste couloir composé de 10 portes, toutes recellant une chambre dont Lily veillait chaque jour à la propreté et au confort. Elle déposa un trousseau de clés aux creux de la patte de Rhyas en lui adressant un clin d'oeil amusé.

- Valget er ditt.**

*Toute peur a sa raison d'être. Je comprends. Ce que votre soeur doit endurer est un combat sans fin qui doit être particulièrement épuisant. Ce ne sont pas quelques craintes qui vont lui retirer sa force et le courage dont elle doit faire preuve chaque jour. Je transmettrai le message au docteur Krov. C'est une bonne chose que de m'en avoir parlé avant. Vous n'êtes pas seules. Nous vous aiderons quel qu'en soit le prix.

**Le choix vous appartient.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elleira/Rhyas Sytha
Reine et Ombre de Wotkal
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 13/03/2018

MessageSujet: Re: Jeg heter Rhyas   Sam 8 Sep - 18:44

L’endroit était vraiment bien! Elle pourrait rester ici des heures pour admirer! Le travail minutieux d’architecture! Dalentour s’était imposé sur Irracya. Le plancher de bois ciré sous ses coussinets était si confortable. Les plancher du manoir étaient un mélange de bois et de pierre, chauffé pour ne pas geler les pattes de ses résidents. La pierre était lisse après des ères et ères de pas sur elle. Il y avait une chaleur à cet endroit, renforcée par les couleurs chaudes. Rhyas aimait. Elle aimait beaucoup. Le changement de décor était le bienvenue. Elle complimenta l’aile d’habitation, comparant les éléments à Alserd.

- Hun… poursuivit Rhyas après les encouragements doux de Lily, Jeg vet ikke hvordan hun gjør det. Hun må ha alderen så fort. Hun ga opp ungdommen, for Wotkal. Hun ville vite bedre enn meg hvordan å sette hennes følelser inn i ord.
(Elle… Je ne sais pas comment elle fait. Elle a dû vieillir si vite. Elle a abandonné sa jeunesse, pour Wotkal. Elle saurait mieux que moi comment mettre ses sentiments en mots.)

Il y avait un monde de différences entre elles. Et parfois, Kara se sentait coupable, de peut-être ne pas en avoir fait assez. Mais elles étaient seules. Sans personne pour les guider. Il n’y avait eu que elle pour montrer à Brynnie comment être une adulte. Et comment être une mère, sans en être une elle-même.

- Hvis du må holde henne på sykehuset, ikke la henne være alene i mørket …Hvis Surric, eller jentene, be om å bli hos henne, la dem gå, ok? ajouta Rhyas en baissa les oreilles.
(Si vous devez la garder à l'hôpital, ne la laissez pas seule dans le noir… Si Surric, ou les filles, demande à rester avec elle, laissez passer, okay?)

C’était le dernier conseil. Il n’y en aurait plus après celui-là. Rhyas avait un air plus que penaud pendant que Lily lui donnait les clés.

- Takk, remercia-t-elle Elizabeth.
(Merci)

Elle avait le choix de la chambre, selon ses bons désirs. La Farid les regarda attentivement, une à une, avant de faire son choix. La troisième à la gauche, à partir du début du couloir. Celle-ci. Elle prendrait celle-ci.

- Jeg bør bytte litt før måltidet. Har du bad tilgjengelig?
(Je devrais me changer un peu avant le repas. Est-ce que vous avez des bains de disponibles?)

Elle avait deux ensembles de rechange pour la route. Et elle voulait être sur son plus beau pour le náttmáll avec Krov et sa fille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t208-elleira-sytha-reine-de-wotkal
Lily Krov
Héritière angélique
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 16/12/2017

MessageSujet: Re: Jeg heter Rhyas   Lun 10 Sep - 5:52

Elle n'avait pas pris beaucoup de temps avant de choisir la chambre lui convenant le mieux. Juste le temps supplémentaire pour entrer, vérifier que tout était en ordre, allumer un léger feu dans l'âtre, ouvrir les rideaux et retirer la clé affiliée à la pièce avant de la confier à la farid ébène. Pendant qu'elle s'affairait à la tâche, Lily n'oublia pas de répondre aux inquiétudes de Rhyas.

- Ikke bekymre deg. Vi vil gi henne et rom og den nødvendige omsorg, hvis familien ønsker å bli hos henne, er rommene store nok til å legge til et ekstra lag. Små øyeblikk av intimitet med familien og til og med alene forblir uunnværlig. Hvis vi tar det bort fra pasientene ... vil de fleste miste deres grunn. Elle était accroupie, près du feu qui commençait à naître doucement. Eveillant les flammes avec délicatesse, elle les fixait avec un petit sourire compatissant. Du vet, rettsmidler og ulike behandlinger kan være spesielt tungvint.*

Elizabeth se releva et retourna auprès de Rhyas, lui montrant les différentes armoires et commodes ou elle pourrait ranger ses affaires. Des couvertures et oreillers supplémentaires étaient aussi entreposés dans un coffre situé sous le lit.

- Mr. Krov er forpliktet til sin jobb. Han vil ta vare på søsteren din med all respekt på grunn av hennes status. Vi vil passe på henne og hennes tilstand hver dag. Både fysisk og mental. Utflukter, turer og aktiviteter vil ikke være forbudt, langt fra det andre steder. Jo bedre det blir, desto mer har vi muligheten til å besøke Duhr og omgivelsene. Elle parut se rappeler de quelque chose, ses yeux s'illuminèrent, pleins de gaieté. Ikke fortell ham, men ... visste du at vi hadde en fabrikk som spesialiserer seg på konditori?**

Il leur faudra tâcher de faire oublier les raisons de leur visite à Dühr, les mettre le plus à l'aise possible et leur donner envie de revenir pour ce qu'ils peuvent y découvrir et non par nécessité comme ce sera le cas. Cette famille avait besoin d'aide. Cela allait même plus loin: un peuple entier pouvait se retrouver orphelin du jour au lendemain... elle ne pouvait imaginer la crainte et la souffrance que les citoyens d'Alserd devaient ressentir... et les petites... elle avait déjà quelques plans pour occuper les deux enfants d'Elleira.

- I Empire, vi er glad i offentlige bad, men det er også private, ofte reservert for Haute. I kveld foreslår jeg å gjøre ditt toalett i et av våre bad, mer vanlig. Men du må spørre Erwin om å ta deg med i badet i morgen! Det er en mulighet til å blande seg med det dalentien folk og oppdage våre skikker. Elle commença à trotter en direction de la sortie, toute joyeuse. Il fallait tenter de changer les idées de madame Sytha, elle semblait accablée. Il lui fallait un peu de repos, un si long trajet, l'inquiétude constante pour sa petite soeur... Kom, jeg er din guide! Jeg går med deg rett etter at rommet ditt fører deg til måltidet.

*Ne vous inquiétez pas. Nous lui donnerons une chambre et les soins nécessaires, si la famille souhaite rester auprès d'elle, les chambres sont suffisemment grande pour ajouter une couche supplémentaire. Des petits instants d'intimité auprès des siens et même seule reste indispensable. Si nous en venons à retirer cela aux patients... la plupart en perdraient la raison. Vous savez, les remèdes et différents traitements peuvent s'avérer particulièrement lourd.

**Monsieur Krov a à coeur son métier. Il s'occupera de votre soeur avec toute la déférence dûe à son statut. Nous veillerons sur elle et son état chaque jour. Aussi bien physique, que mental. Les sorties, promenades et activités ne lui seront pas proscrites, loin de là d'ailleurs. Plus elle ira mieux, plus nous aurons l'opportunité de visiter Duhr et ses environs. Ne lui dites pas mais... saviez-vous que nous avions un fabrique spécialisée dans la confiserie ?

***Dans l'Empire, nous sommes friand des bains publics mais il en existe aussi des privées, souvent réservées à la Haute. Ce soir, je vous propose de faire votre toilette dans l'une de nos salles de bain, plus ordinaire. Mais il faudra demander à Erwin de vous amener aux thermes demain ! C'est l'occasion de vous mêler aux peuples dalentiens et de découvrir nos coutumes. Venez, je suis votre guide ! Je vous rejoins juste après devant votre chambre pour vous conduire au repas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elleira/Rhyas Sytha
Reine et Ombre de Wotkal
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 13/03/2018

MessageSujet: Re: Jeg heter Rhyas   Lun 10 Sep - 15:08

L’assassine n’avait pas les mots pour remercier Elizabeth. Remercier son professionnalisme, remercier sa tendresse, son empathie, sa compréhension. Pas une seule chose que Rhyas avait avoué avait été accueillie par dédain ou stupéfaction. Avaient-ils des patients plus terribles que sa petite soeur? Lily n’avait pas perdu de temps pour rendre la pièce encore plus confortable en allumant un feu qui répandait sa douce chaleur. Ça lui rappelait la maison. Sa chambre était près de celle d’Ellie. À une ou deux portes près.

- Ellie har en jernvilje. Jeg er sikker på at hun kan ta det, dit Rhyas quand Lily mentionna la difficulté de certains traitements. Jeg vet at Siiko eller Warui vil sove med henne. Hvis vi lar ham, vil Surric ikke nøle med et sekund.
(Ellie a une volonté de fer. Je suis certaine qu'elle est capable d'en prendre. Je sais que Siiko ou Warui voudront dormir avec elle. Si on le laisse faire, Surric n'hésitera pas une seconde.)

Gersemi ne se gênerait pour quémander une place auprès de sa mère. Après le choc, Siiko restait à ses côtés sans la lâcher. Même leurs draks étaient avec elles. Le lit d’Elleira était énorme, mais pas ceux de l’hôpital. Rhyas se doutait qu’ils étaient pour une personne. D’où le fait que Lily avait précisé ajouté une deuxième couche dans la pièce. Autant la Farid d’encre voulait passer Yule à Alserd, il fallait voir la vérité en face: ils devraient peut-être le fêter à Dühr. Si la famille était toute conviée, ça faisait beaucoup de gens à l’hôpital. Sans compter que Zima et Shelumiel suivraient les Sytha. Ils ignoraient combien de temps cela prendrait. Des jours? Des semaines? Des mois? Ça restait trois enfants à occuper, Rhyas ne s’inquiétait pas pour Zima. Et Zima était adulte.

- Du vet ikke hvor fornøyd det er å høre at Elleira vil kunne flytte litt. Selv om det bare er for å gå, souffla avec soulagement Rhyas. Hun kan ikke holde seg på plass uten underholdning i mer enn ti minutter. Besøk Dühr vil gjøre ham godt
(Vous ne savez pas à quel point ça me fait plaisir d'entendre qu'Ellie va pouvoir bouger un peu. Même si c'est seulement pour marcher. Elle est incapable de rester en place sans divertissement plus de dix minutes. Visiter Dühr va lui faire du bien.)

Elle avait bien entendu le mot magique?

- Vær så snill, ikke fortell ham om konfekt, l’avertit la Sytha qui ne pouvait s’empêcher un sourire. Hun har en uhyggelig sukkertand, og hvis du går uten tilsyn, vil hun fortære alt. Jeg tror ikke det er bra for henne akkurat nå.
(S'il vous plaît, ne lui dîtes pas pour la confiserie. Elle a une dent de sucre monstrueuse et si vous laissez sans surveillance, elle va tout dévorer. Je ne crois que ce soit bon pour elle en ce moment.)

Que Lily soit déjà au courant. Et Krov aussi. Et la fabrique. Parce que Brynnie se jeterait sur les étalages sans arrière-pensée, surtout si on lui ordonnait de limiter sa consommation de sucre. Mais bien sûr qu’ils lui diraient, ce n’était même pas un doute! Et elle aurait des yeux suppliants. Et on lui répéterait non. Et elle cesserait d’insister.

- På samme måte for Syab. Badene. Vi har noen for oss, på herregården og de for våre tjenere. Den eneste forskjellen er størrelsen, expliqua Rhyas quand Lily lui parla des thermes dalentiens.
(De même pour Syab. Les bains. nous en avons pour nous, au manoir, et ceux pour nos domestiques. La seule différence est la taille.)

Elle suivit Lily allègrement. Elle lui promit de demander à Erwin de lui montrer les thermes. Elle pourrait y inviter la famille. Elle avait pris des vêtements de rechange, en autres son manteau violet. Un bon bain chaud et parfumé, puis un repas. Elle était affamée! Pendant le trajet, elle dit à Lily qu’ils, les Sytha, avaient l’habitude de prendre leurs bains séparés par le sexe de l’individu. Sauf les mâles en bas âge qui restaient avec leur mère. Alors il était commun pour les deux søstre de se laver ensembles avec Siiko et Warui. Surric était tout seul dans son coin, sauf quand Elleira le rejoignait. C’était toujours bien de trouver des points communs entre leur deux nations.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t208-elleira-sytha-reine-de-wotkal
Lily Krov
Héritière angélique
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 16/12/2017

MessageSujet: Re: Jeg heter Rhyas   Mar 11 Sep - 6:20

- Jeg må innrømme at jeg nesten ikke kan motstå søtsaker. Ta ut et bakverk fra en ovn i den andre enden av imperiet, og du kan være sikker på at Elizabeth kommer bak døren å skrape for å be om en andel.* S'amusa Lily en mimant les grattements avec sa main.

Ca, elle pouvait n'être que compatissante envers la Jarl. C'était probablement son plus gros pêché mignon les pâtisseries. Surtout que, quand bien même il n'osait pas le crier sur les tous les toits, monsieur Krov avait un certain talent dans la confection de ces petites merveilles. Un passe-temps qu'il savait maîtriser presque aussi bien que sa profession, pensa la rouquine en souriant intérieurement.
Elle guidait Rhyas à l'autre bout du couloir: deux salles de bain bien inférieures en supeficie mais non moins en décoration et propreté étaient à disposition des invités. Deux autres étaient réservées aux Krov et ensuite il y avait celles présentent pour les patients, sans compter les thermes privée pour les employés. L'Empire avait à coeur la propreté, principalement depuis l'apparition d'une nouvelle épidémie qui sévissait à Dalentour.

- Det er det! Jeg la deg vaske stille. Jeg tror jeg gjør det samme, forresten. Å være mer presentabel. Fit-elle en baissant les yeux pour inspecter sa propre tenue tachée de terre. Effectivement, ça ne ferait pas de mal... Vel, jeg møter deg på døren din akkurat nå!**

Elle salua la farid et s’en retourna. Descendant les marches, une idée lui traversa l’esprit. Elle se dirigea vers les jardins et cueilli quelques fleurs et feuilles aux senteurs hivernales. Retournant dans la cuisine, elle en profita pour remplir un vase d’eau et les y déposer après les avoir attachées ensemble.

- Tu n’as pas pu résister toi.

- Jamais. Chuchota-t-elle en réponse à Daïa, concentrée à chouchouter les diverses plantes composant le bouquet.

Plus qu’à le déposer sur la commode de la chambre de Rhyas et une douce senteur accompagnerait ses songes. Elle alla ensuite se laver et s’habiller proprement avec sa tenue habituelle: tout en noir. Mais elle était plus à l’aise ainsi et... Les lunettes ! Mieux ne valait pas les oublier. Elle les glissa dans sa poche et s’en alla retrouver la farid qui devait avoir une faim de loup.


*Je dois avouer que je ne peux que difficilement résister aux sucreries, moi aussi. Sortez une pâtissere d'un four à l'autre bout de l'Empire et vous pouvez être sûr qu'une Elizabeth sera derrière la porte en train de gratter pour quémander une part.

**Voilà ! Je vous laisse vous laver tranquillement. Je pense en faire de même, d'ailleurs. Etre plus présentable. Bon, je vous rejoins devant votre porte tout à l'heure !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elleira/Rhyas Sytha
Reine et Ombre de Wotkal
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 13/03/2018

MessageSujet: Re: Jeg heter Rhyas   Mer 12 Sep - 0:09

Rhyas ne put s’empêcher de rire quand Elizabeth lui parla de sa propre passion des sucreries. La jeune brannmann n’aurait pas de difficultés à bien s’entendre avec Brynhildr et Gersemi et Hazel. Elle pouvait trouver ses points communs avec les petites pour les garder occupées. Et Gersi était impatiente que sa mère soit guérie pour de bon pour reprendre ses leçons de combat. Rhyas n’avait pas le même style que la jarl. Elles partageaient quelques techniques, mais ça s’arrêtait là.

Rhyas l’avouait, il y avait beaucoup de bains ici. Et dire que quand ils se sentaient exotiques, les Sytha se rendaient aux sources naturelles. Pas celles de la Volière. Elles servaient aux oeuf. Sauf quand un enfant décidait de se baigner dedans… n’est-ce pas Elleira? Ah les bons souvenirs.

- Warui elsker sukker, ta det med deg, hun blir begeistret. Eller en ostfabrik.
(Warui adore le sucre, emmenez-là avec vous, elle sera aux anges. Ou une fromagerie.)

Lily serait incapable de la contenir. Elle discuterait à Elleira pour venir être soignée. Sortir de Syab, et être là où l’équipement était optimal. Oui ça voulait dire laisser Wotkal à ses thanes mais… il faudrait bien que ça arrive un jour. Une fois devant les bains, Lily la laissa seule. Rhyas entra et entreprit se reposer un peu. Ça ne valait pas le bain à la maison. Mais l’hospitalité d’Alexander Krov était grandiose. Erwin avait préféré dormir à l’auberge, même si Ellie lui avait dit qu’elle pouvait faire préparer une chambre pour lui. M’enfin. La Farid se frotta jusqu’à briller sous les lumières. Le trajet avait duré deux jours. Ça faisait du bien de se laver. Elle était bien une Syab, désireuse de se laver chaque jour. Au moins, pas plusieures fois par jour, comme Warui. La petite pouvait se laver deux ou trois fois par jour, dépendant de son état de saleté après avoir joué. Rhyas aimait sa fourrure noire. Parfaite pour se cacher, se réchauffer avec le søl, et ne pas s’inquiéter de la moindre particule de poussière sur ses poils. Elle lissa ses deux queues, se frotta et se sécha, puis se vêti convenablement.

La lumière se reflétait sur elle comme des vagues chatoyant. Elle aimait quand sa fourrure était douce comme de la soie. Sans le moindre bruit, elle retourna à sa chambre temporaire. Quand elle ouvrit la porte, un parfum exquis chatouilla ses récepteurs olfactifs. Elle renifla et vit qu’un bouquet avait été installé. Un vase qui n’était pas là quand elle était entrée la première fois. Elle reconnut quelques fleurs du jardin de Lily. Elle était touchée. Sincèrement. Elle rangea ses affaires et attendit Lily. Quand elle entendit de pas sur le sol, des pas sans semelles, elle se leva de son lit et alla l’accueillir à la porte.

- Det blir veldig fristende å få tilbake en bukett til søsteren min, vet du? lui dit la Sytha avec un sourire. Er du sulten? Jeg kunne spise en hai.
(Il devient très tentant de ramener un bouquet pour ma petite soeur, vous savez? Vous avez faim? Je pourrais manger un requin)

Son estomac se fit audible.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t208-elleira-sytha-reine-de-wotkal
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Jeg heter Rhyas   Jeu 13 Sep - 17:17

J'allais refermer la porte du bureau du vieux avant que celui-ci l'ouvre devant ma gueule déconfite et s'en aille dans le couloir. Bah... il attendait pas une seconde lui.

- Ah ! Krieger !

- Toujours présent.

J'avais pas eu le temps de partir en fait. Il s'était stoppé net, sans même se retourner pour me regarder.

- Joignez-vous à nous pour le dîner de ce soir. Cela rassura un peu notre invitée.

J'allais rétorqué... mais il repartait sans même attendre ma réponse. Je savais au fond à quel point ça devait lui trouer l'cul de me faire cette demande. Rhyas avait pas besoin d'une nounou, mais ma présence mettrait peut-être une ambiance plus tranquille pendant le repas. Du moins, moins glaciale que ce que l'aura du boss allait émettre. M'enfin, il était bien forcé de faire ce genre de concession pour être sûr de passer pour ce qu'il n'était pas: quelqu'un de sympathique. Dans un sens, j'm'en foutais: ça me donnait la possibilité de voir la grande. Et j'allais pas louper cette occasion.

- On t'entend grommeler jusqu'aux couloirs de l'hopital Sud, Erv.

- Ah. S'lut Daïa. Effectivement j'avais dû avoir l'esprit un peu ailleurs pendant quelques minutes. J'étais devant les ballustrades du jardin ou j'avais laissé les filles, à fixer les plantes comme un crétin. L'elfette devenait de plus en plus discrète au fil du temps. Je me retournai vers elle, elle semblait fatiguée. T'as une gueule à faire pleurer un colonisateur.

- Merci, Erv. T'es pas mal non plus dans ton genre. Elle se plaça à côté de moi contre la rembarde. Journée de merde.

- J'te l'fais pas dire.

- Je suis de la partie ce soir. Pour une fois qu'on a de la visite, j'allais pas manquer l'occasion.

On restait encore quelques instants à regarder le jardin. La nuit était tombée depuis un moment et les lampadaires qui décoraient la cour étaient allumés. La lumière qu'ils diffusait était plutôt douce. Fallait que je me grouille si je voulais arriver à temps au dîner. Je laissai Daïa et allais me préparer: un brin de toilette et des vêtements propres.

............

- Hey, les donzelles ! C'est qu'on s'barre sans attendre la cavalerie ?

Rhyas et Lily étaient juste en train traverser les couloirs qui menaient à la salle à manger. J'allais pas louper l'opportunité de les surprendre. Je passai les bras autour de leurs épaules. C'était pas tous les jours qu'on était aussi bien accompagné. La p'tiote me fit l'un de ses fameux sourire dont elle seule avait le secret.

- Alors Rhyas, ta rencontre avec ma future patrone ? Ca roule ?

- Krieger.

- Et merde.

- Probablement ce qui vous attend à la fin du mois. Il retrouva son sourire en se reconcentrant sur Rhyas. Avez-vous pu vous reposer un peu ? Venez, entrez, ne faisons pas patienter notre invitée plus que nécessaire. Il se retourna en me foutant presque la cape dans la gueule. La table est déjà dressée.

Il avait pris les devants, nous ouvrant les deux battants qui nous séparaient de la salle à manger dans un geste tellement calculé et mesuré qu'on aurait cru assister à une pièce de théatre. Le feu était allumé et des bougies disposées sur la table. La plupart des meubles étaient en bois ici, un bois plutôt sombre et ciré. Avant qu'Elizabeth ne s'attèle à mettre un peu de vie dans cette barraque grâce aux fleurs qui décoraient les lieux, les rideaux et lumières, on n'aurait pas pu distinguer la partie habitable de l'hopital.
A la table, une Elfette était en train de servir des verres. Elle releva la tête et fit un grand sourire à la farid.

- Daïa Moreira ! Bibliothécaire. Enchantée !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elleira/Rhyas Sytha
Reine et Ombre de Wotkal
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 13/03/2018

MessageSujet: Re: Jeg heter Rhyas   Jeu 13 Sep - 18:09

Nul temps perdu pour se diriger vers la salle à manger. Rhyas discutait allègrement avec Lily. Erwin aurait pu passer inaperçu, avec le parfum floral de Lily qui les enrobait. Les fragrances de jasmin étaient douces. Mais Erwin, tout comme Krov, avait un trait distinctif: il n’avait pas d’odeur. Plutôt, son odeur à lui était fade, une ombre. Il était vampire après tout. C’est ce qui avertir Rhyas de sa présence. Et ses pas sur le plancher. Alors elle ne fut pas surprise quand il les enlaça toutes les deux dans ses bras en les saluant. Il savait sans doute mieux que d’essayer de surprendre un Farid.

Et pauvre Erwin avait à peine eut le temps d’ouvrir la bouche que Krov était présent. Rhyas n’eut pas le temps de lui répondre. Elle lui envoya un regard compatissant avant de répondre au médecin:

- On pourrait s’croire à maison. Ça fait un bien fou. Merci sir Krov.

Et à le voir aller, oui. Il devrait bien s’entendre avec Ellie. Elle pouvait être aussi théâtrale que lui. Une fois Ellie en santé. Et la décoration sombre et sobre de la salle à manger! C’était beau. L’assassine ne pouvait s’empêcher d’accumuler les contrastes entre les deux demeures. Et la salle à manger au manoir qui était éclairée par les torches flottantes et les fenêtre creusées à même le roc. Son estomac grondait encore plus, à savoir que la nourriture arrivait sous peu.

- Rhyas, se présenta la Sytha à Daïa en s’inclinant, messagère et bras droit d'Sa Sainteté Elleira Sytha, Jarl d'Wotkal. Enchantée d'vous rencontrer.

Elle ne pensait pas qu’ils seraient 5 en cette soirée!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t208-elleira-sytha-reine-de-wotkal
Lily Krov
Héritière angélique
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 16/12/2017

MessageSujet: Re: Jeg heter Rhyas   Dim 16 Sep - 16:26

- Un plaisir qui est partagé, Rhyas. Ajouta Daïa en tendant la main à concernée. Pas de révérence entre nous.

- Comme dit précédement, soyez comme chez vous. Entre nous, nous n'avons que faire des formalités. S'amusa monsieur Krov. Surtout à cette heure de la soirée. Nous en avons tous probablement assez usé dans la journée. Il s'avança près de la table, se plaçant de côté afin de laisser le passage à l'invitée. Prenez place, le choix vous appartient. Faites de même Krieger, l'immortalité n'empêche en aucun cas la fatigue de nous terrasser.

Après un air perplexe d'Erwin quant à cette proposition impromptue qui fit bien rire Daïa et Elizabeth, il s'installa. Tandis que les trois autres allèrent dans la pièce à côté chercher les plats composants l'entrée du repas. Les plats furent déposés au milieu de la table, laissé en libre service à l'ensemble des convives. Légumes et diverses viandes froides formaient le début du dîner. Si Erwin ne manqua pas de se servir en viande, les deux femmes ne prirent que des légumes quand Mirage, lui, se fit une assiette ou régnait l'équilibre. Les verres, remplis par l'elfe avant de s'asseoir étaient encore intact, mis à part celui du mercenaire qui se resservait malgré un regard de désaprobation de la part du médecin.

- Vous êtes donc la messagère attitrée des Sytha ? Ce n'est pas trop épuisant de parcourir tout ce chemin en un aussi court l'abs de temps ? Demanda l'elfette en finissant de mâcher. Il y a de ça une petite vingtaine d'année, j'avais aussi une vie un brin nomade et je peux vous dire que j'échangerais ma sédentarisation actuelle pour rien au monde.

- Ouais mais ta sédentirisation c'est faite au milieu de tavernes, de boutiques et... Erwin se pencha en arrière sur sa chaise, s'indiquant des deux mains l'air dragueur. De beaux garçons. Facile de choisir dans ce contexte. Aouta-t-il en riant tout en dévorant sa viande.

- Alors: oui, oui et... heureusement qu'il y a les premières pour que l'alcool diminue un peu les degrés de ta connerie, Erv.

- Nous ne sommes pas dans un bar, tachez de surveiller votre langage en présence de notre invitée. Rouspeta Mirage malgré un certain amusement peint sur son visage. Lily, quant à elle, semblait plus qu'aux anges de revoir ce genre de scène donnant un peu de vie au quotidien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elleira/Rhyas Sytha
Reine et Ombre de Wotkal
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 13/03/2018

MessageSujet: Re: Jeg heter Rhyas   Dim 16 Sep - 17:38

Rhyas s’assied volontiers. Bien qu’ayant voyagé à dos de snødrak et passé un moment assise avec Lily et Krov pour discuter d’Elleira, rien n’égalait une bonne chaise à une table. Ah si Daïa aussi savait qu’elle s’adressait à une noble… c’était un peu comique. Les citoyens de Wotkal étaient si habitués aux Sytha, ils les traitaient avec formalité tout en étant proches. Là où les formalités semblaient dominer ici.

Les odeurs culinaires étaient divines. Même si la viande était froide. Ça faisait changement. Beaucoup en fait. La viande était toujours chaude quand elle était servie au manoir. Elle venait d’être cuite, mijotée ou rôtie. Et juteuse, dégoulinante de jus de viande à souhait. Et les légumes étaient bien aussi. L’assiette de Rhyas ressemblait à celle d’Erwin, mais avec plus de légumes.

- Et j’pensais qu’les Faryd étaient les carnivores, lança la Sytha au mercenaire. Pas étonnant qu’t’aies aimé la nourriture d’l’auberge.

Miam! Elle se resservit une fois son assiette vide.

- M’ssagère quand Elleira a du courrier important, répondit Rhyas à l’alv. Je suis surtout sa femme de main. Son mann l’assiste avec tout le reste. J’garde l’ordre dans l’manoir. J’suis sa livvakt, et celle d’ses døtre, Siiko et Warui. J’voyage pas si s’vent qu’ça. Mais c’te fois- ci, Elleira t’nait à c’que s’soit moi qui vienne.

Erwin devait parler beaux garçons. Bien entendu. Rhyas en eut un sourire.

- J’ai d’jà fréquenté des mâles, mais aucun n’était LE mâle pour moi. Un peu comme ma mor. Ça a eu comme effet que j’ai jamais connu mon père. C’t’un point qui m’a toujours rapprochée d’Elleira: a l’est dans le même bateau qu’moi.

Erwin pouvait manger comme un ogre, Rhyas l’égalait. Elle prévenu Krov. Et elle était affamée. Parce qu’elle mangeait. Et mangeait. Convenablement. Avec ustensiles. La bouche fermée. Syab n’était sans manières même si peuplé d’animaux.

- Vrai! Erwin? Demanda la Farid noire au vampire. J’ai jamais été dans les thermes de Dühr! Ni même de bains publiques. Ceux du manoir sont pour les résidents et libre d’accès en tout temps. Est-ce que t’aimerais m’y emm’ner?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t208-elleira-sytha-reine-de-wotkal
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jeg heter Rhyas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeg heter Rhyas
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Féia, terres de conflits et de passion :: Féia :: Irracya :: Empire Dalentour :: Dühr-
Sauter vers: