Dans un monde de technologie et de magie, la course à la suprématie est enclenchée. Quel camp choisirez-vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Contact entre deux peuples

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Zirro Bedingfield
Cartographe presque célèbre
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Contact entre deux peuples   Mar 28 Aoû - 13:42

Mikhail leur offrirait du support aérien. Zirro savait son savrastéri capable de les suivre. Sentoni agrippa la jeune femme par la manche. Zirro se laissa guider par la petite Énaride.

- Je te suis sans la moindre faute, dit-elle à sa guide improvisée.

Si ils allaient rester longtemps?

- Oui. Long. Trois jours. Ou quatre.

En levant les doigts pour indiquer les chiffres.

- Zirro avoir objets pour dormir. Zirro avoir abri. Abri sur Mikhail. Zirro montrer à Sentoni, quand Zirro et Sentoni arrivées.

La petite avait peut-être déjà vu une tente, ou pas. Si non, elle allait découvrir les merveilles des tentes et des sacs de couchage.

- Moi nuit là. Nuit avec Sentoni. Zirro pas partir avant trois soleils.

Elle voulait profiter de ces moments. Elle nageait dans le bonheur!

_________________
Un crayon, une feuille, une paire d'ailes et l'envie de voir le monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sentoni
Mère Nature
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 10/04/2018

MessageSujet: Re: Contact entre deux peuples   Mar 28 Aoû - 17:37

"Toua soleil... Toua soleil ? Oooooh !"

Plus je commençai à comprendre plus un large sourire venait fendre mon visage tout rond, affichant mes crocs manquant. Mes yeux devaient tout briller devant les mots de la Kyria. Je trépignai, faisais des petits bonds sur place en tournant sur moi-même. Plusieurs soleils et plusieurs jours avec une nouvelle humaine ! Plus je rencontrais des Autres, plus j'avais envie d'en décourvrir sur eux ! Je reprenais sa main et l'amenais avec moi tout en chantonant.

On avait du temps avant d'arriver à Riza, je m'amusais à chanter, regarder le grand Satrastéri voler dans le ciel, sautant de racines en racines, grimpant en haut des arbres et me pendant la tête à l'envers tout en me maintenant avec les jambes aux branches. L'astre rouge avançait tranquillement, tout comme nous trois. D'un coup, je levai la main pour signaler à Zilo de s'arrêter avant de l'inviter à se mettre à genoux pour regarder la direction que j'indiquais.

"Kokoras ! Non parler. Tu voir ?"

Un petit groupe de Kokoras tout en plume en train de picorer le sol. De gros oiseaux dodus tout débiles mais vraiment trop trop délicieux cuits comme les Autres savaient le faire.

"Biscouille ! Piéger Kokoras ! Donnes les biscouilles !"

On pouvait peut-être les attirer en les appatant avec la nourriture de Zilo ! Ils devaient aimer le manger tout crocky sous la dent et tout chèche dedans la bouche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zirro Bedingfield
Cartographe presque célèbre
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Contact entre deux peuples   Mer 29 Aoû - 12:06

La petite était si heureuse d’entendre que Zirro avait planifié de rester quelques jours, qu’elle en sautillait en souriant à pleines dents, celles qui ne manquaient pas. Elles avançaient à bon rythme, à travers les arbres. La cartographe regardait l’enfant qui était plus que visiblement dans son environnement. Elle grimpait aux arbres avec tant d’aisance. Sentoni lui fit signe de se faire discrète, et de la suivre. Zirro s’accroupie et rampa à quatre pattes, évitant le moindre objet capable de faire du bruit. Des kokoras? Des oiseaux ordinaires. Ils étaient gros! De gros oiseaux sur lesquels elle se sentait capable de chevaucher. Elle comprenait ce que Sentoni lui proposait. Elle sortit une poignée supplémentaire de biscuits, elle avait beeeaaauuucoup, et les donna à la petite Énaride.

- Kokoras venir manger biscuit. Mikhail attraper kokoras?

Si elle avait bien compris le plan de Sentoni.

_________________
Un crayon, une feuille, une paire d'ailes et l'envie de voir le monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sentoni
Mère Nature
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 10/04/2018

MessageSujet: Re: Contact entre deux peuples   Jeu 30 Aoû - 6:22

On les voyait juste comme il fallait. Zilo fouillait dedans son sac pour me donner une poignée de biscouilles que j'émiettais directement dans ma paume. Je hochai la tête d'un air assuré avant d'éparpiller quelques bout là ou on était et de lui indiquer le buisson d'à côté. On allait les attirer vers là ou on était: l'endroit était moins couvert et laisserait à Mikal l'opportunité de descendre sans se faire mal et plus vite. Je commençai à me diriger lentement et accroupie vers l'autre cachette. Pas faire de bruit. Y'avait plus qu'à attendre que Zilo me rejoigne et fasse so action avec Mikal. En plus, ça pourra me faire voir plus mieux comment ils s'entendent et coordonnent leurs actions. Ils avaient vraiment l'air d'être proches: le Satrastéri nous suivait depuis tout ce temps sans nous perdre de vue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zirro Bedingfield
Cartographe presque célèbre
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Contact entre deux peuples   Jeu 30 Aoû - 12:40

Des miettes de biscuit pour les appâter. Il y en aurait au moins un qui serait intéressé. Et le terrain était bien pour Mikhail. Il était une silhouette dans le ciel, volant en cercles. Zirro suivit Sentoni avec précautions dans les buissons avoisinants. Il ne restait qu’à attendre. Quelques minutes. Elle était attentive. Un kokoras leva la tête, émit quelques bruits, et commença à marcher en direction des miettes. Il le fixa, tournant la tête pour mieux les voir, et commença à picorer le sol. C’était le moment. Zirro ne pouvait faire de mouvements ou de sons pour avertir Mikhail. Mais elle avait un outil spécial. De sa veste, elle sortit un petit objet longiforme, prit une grande inspiration et souffla à pleines forces! Aucun bruit ne sortait. Mais l’ombre qu’était Mikhail commença à grossir puis devenir immense. Il fonçait en piqué sur le kokoras, le ramassa entre ses griffes, et le plaqua au sol, brisant son cou avec ses mâchoires. La meute d’oiseaux couru pour leur échapper. Mais eux avaient eu ce qu’ils voulaient. Un gros zozio pour le repas. Mikhail eut un rugissement de victoire, récompensé par Zirro qui lui gratta le.menton, le faisant roucouler.

_________________
Un crayon, une feuille, une paire d'ailes et l'envie de voir le monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sentoni
Mère Nature
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 10/04/2018

MessageSujet: Re: Contact entre deux peuples   Lun 3 Sep - 10:27

Elle suivait le plan tout comme il fallait la Kyria d'ailleurs ! Je m'étais glissée vers l'autre buisson, elle a ma suite et on s'était camouflée là le temps qu'une des Kokoras s'éloigne juste ce qu'il fallait de son groupe pour allez picorer les miettes de biskouille. Pas besoin d'avertir plus Zilo pour qu'elle agisse avec l'instinct des prédateurs ! Elle était pas une Autre ordinaire. Elle était plus malin de l'esprit. Elle avait pris un petit objet bizarre dans lequel elle souffla. Je me demandai ce que c'éta... Je me bouchai les oreilles fort-fort. Elle e réagissait pas elle... c'était bizarre. Moi ça tapait l'écoute et la tête. Mais ça avait pas duré longtemps. Juste qu'une fois fini, Mikal était déscendu vite-vite et avait attrapé sans difficulté la proie ! Je bondis de la cachette, toute joyeuse et sautillant partout, tournant sur moi-même (faisant fuir les autres Kokoras au passage.)

"L'avoir ! L'avoir ! L'avoir ! Oui au Mikal ! Oui !" Je tapai des mains, sautant au cou du Satrastéri. "Hantā (= Chasseur) ! Bon Hantā !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zirro Bedingfield
Cartographe presque célèbre
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Contact entre deux peuples   Lun 3 Sep - 13:15

Zirro avait vu Sentoni se crisper du coin de l'oeil. Incertaine de si Mikhail allait réagir comme il le fallait? Le satrastéri savait ce qu'il avait à faire. Il était rusé, il savait analyser. Elles avaient parlé de nourriture. Il avait faim. Et il voyait des proies sous lui. Il avait vu les humaines se cacher et un oiseau s'approcher d'elle. Puis le son du sifflet. Qui voulait dire tant de choses, mais Zirro lui faisait confiance pour comprendre le contexte. Et il y avait un oiseau à part. Et un coup de sifflet. Alors il avait foncé en piqué vers l'oiseau. Et un crac dans le cou. Sentoni était sortie du buisson avec joie, confirmant à Mikhail qu'il avait bien interprété le signal. Zirro sortit du buisson à son tour. C'était pas grave si les autres kokoras fuyaient, ils avaient le leur! Et qui ooserait voler la proie d'un satrastéri?

Cajolé par la petite sauvage qui le félicitait, Mik lui donna quelques coups de langue sur la joue.

- On emmène ça où, maintetant? demanda la cartographe. Où manger, Sentoni?

Elle pourrait lui demander si les Énarides avaient de meilleures oreilles ici qu'à Irracya.

_________________
Un crayon, une feuille, une paire d'ailes et l'envie de voir le monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sentoni
Mère Nature
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 10/04/2018

MessageSujet: Re: Contact entre deux peuples   Jeu 6 Sep - 9:31

Mikal était un gentil Satrastéri. Je l'aimais tout pleins même si il avait fait ma toilette forcée. Sa grosse langue toute tiède et rapeuse avait passé plusieurs fois sur mon visage. C'était rigolo mais je riais la bouche grande ouverte donc c'était un peu dégueux aussi. Mais l'intention était là ! J'essuyai les yeux et les joues en regardant Zilo pendant qu'elle parlait.

"Manger ? Ima ? (= Maintenant ?)" En même temps je montrais du doigt l'astre rouge puis posai une main sur mon ventre en secouant la tête. "Biskouille: non faim." J'avais encore l'estomac pleins. Je fixais la Kokoras, trophée de Mikal. Fallait réfléchir... on pouvait l'amener. "Manger à nuit ? Quand Filous (= amis) avec Riza ?" Mes yeux allait de la proie à son chasseur: une idée ! "Denbu à Mikal ? (= croupe/dos de Mikal ?)"

Je mimai quelqu'un qui tenait quelque chose sur son dos, un peu comme moi tout à l'heure avec mes branches. Il pourrait la porter pendant la route. C'était quand même une grosse bébête assez lourde. Zilo et moi on aurait pas pu la porter tout ce temps, même à deux. En plus, pour attacher correctement, il me restait les cordes qui tenaient mes fagots de bois un peu plus tôt, je lui donnai en éspérant qu'elle voyait ou je voulait en venir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zirro Bedingfield
Cartographe presque célèbre
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Contact entre deux peuples   Jeu 6 Sep - 11:46

Il faudrait implémenter la traduction du mot 'où'. Sentoni avait compris 'quand'. Et avec tous les biscuits qu'elle lui avait donné durant leur moment dans la proi rocheuse, elle comprenait la petite de ne pas avoir faim. Manger plus tard, oui. Quand ils seraient avec cette fameuse Riza? Pourquoi pas? Et ils auraient un lieu. Abstrait, dans l'esprit de Zirro, mais un lieu quand même.

- Manger avec Riza, acquiesça la jeune femme.

Den...bu? Quoi? Sentoni mima porter quelque chose... sur le dos. Elle se sentît bête en réalisant ce que la jeune Énaride lui proposait: mettre le kokoras sur Mikhail. Certes, le cou était cassé, mais la bête ne saignait pas à profusion, voire presque pas du tout. Zirro fit signe à Mikhail de se coucher sur le sol. Le strastéri obéit. Zirro alla chercher quelques cordes dans ses sacoches. Elle avait plein de sacoches et d'objets essentiels sur Mikhail, elle avait l'habitude de voyager avec lui, et de dormir à la belle étoile. Lui, il donna un coup de pouce avec sa queue pour aider à monter leur repas du soir sur son dos. Il se leva juste un peu pour sa maîtresse puisse enrouler la corde autour de son ventre, ajouta celles de Sentoni, pour garder l'oiseau serré, avec de bons noeud solides. Quand elle recula, Mikhail s'ébroua un peu, et le kokoras resta en place.

- Prête? demanda Zirro à Sentoni. Filous aller voir Riza?

_________________
Un crayon, une feuille, une paire d'ailes et l'envie de voir le monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sentoni
Mère Nature
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 10/04/2018

MessageSujet: Re: Contact entre deux peuples   Dim 9 Sep - 9:37

On avait tout bien attaché la grosse Kokoras sur le dos du Strastéri. Ca tenait tout comme il faut. Même après le test fait par Mikal quand il s'ébroua. Si la tête molle et pendouillante avait gigoté dans tous les sens, le corps avait pas bougé d'une plume ! J'étais toute souriante et toute contente avant que Zilo me ramène à la réalité: fallait aller voir Riza !

"Allons ! Suivre moi."

J'attrapai par la manche la Kyria aux cheveux aussi rouge que le soleil. La température avait un peu baissé avec la pluie. Mais ça commençait djà à chécher doucement sous nos pieds. C'était le plus important: j'aimais pas du tout quand ça collait. On était tout englué sinon et s'était pas pratique si on devait courir.

On avançait encore entre les arbres. Je manquais pas une occasion pour jouer et grimper aux arbres, lançant parfois des fruits que je cueillais à Zilo ou à son copain à plume. Je posais pleins de questions sur le chemin pour passer le temps: "Venir beaucoup ?", "Comment être la maison à Zilo ?", "Famille ? Tribu ?", "Connaitre Autres ?", ...

On pouvait se promener tranquillement le jour. Y'avait que rarement des bêtes dangereuse et puis, la Kyria avait des armes. Elle avait l'air de savoir se défendre. Je me demandais comment les Autres apprenaient à se battre. Moi j'avais les leçons avec des Chamans de tribu ou avec la Dame. C'était pas facile d'apprendre tout seul.

Après beaucoup de pas et une longue avancée de l'astre rouge dans le ciel, on pouvait enfin voir le pan de roche qui indiquait qu'on était à portée d'écoute de Riza.

"Là." Je soufflais, toute impatience de revoir ma soeur.

J'indiquai à mes deux nouveaux Filous de rester bien à couvert derrière les broussailles. On avait plus beaucoup d'arbres ici, le sol était surtout fait de cailloux, mais certains pouvaient encore fournir de bonnes cachettes. Dans les faits, c'était surtout pour que Riza soit pas effrayée ou trop méfiante. Je devais faire moi-même les présentations. Si je m'inquiétais pas trop pour l'humaine, c'était autre chose pour le Satrastéri: les animaux avaient leur instinct. Je me positionnai, mettant mon bras à l'horizontal de ma poitrine pour accueillir l'amie. Avec les deux doigts de l'autre main, je pris une grande inspiration et sifflai tout fort, plusieurs fois de suite. On avait notre appel... auquel elle ne tarda pas à répondre par son cris perçant. Ma soeur arrivait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zirro Bedingfield
Cartographe presque célèbre
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Contact entre deux peuples   Dim 9 Sep - 16:15

Elles étaient prêtes! Sentoni n’attendit pas avant de prendre Zirro par la manche. La rousse se laissa entraîner. La petite ne tirait pas au moins de déchirer. Elle était simplement de très bonne humeur et très enthousiaste à l’idée de passer du temps avec une Irracienne. Mikhail suivait, au sol, marchant calmement, évitant les racines avec prudence. La jeune sauvage sautait partout, attrapant des fruits et les lançant à Zirro qui les recevait en ouvrant son manteau comme un filet. Et ils étaient délicieux. Elle en ferait des croquis et des analyses pour son encyclopédie. Est-ce que Lily et Ciel, et Erwin bien sûr, aimeraient les fruits?

- Zirro pas venir beaucoup. Deuxième fois. Premier fois, Zirro trouver Mikhail. Deuxième fois, Zirro trouver Sentoni.

Quelques bouchées de fruits juteux et sucré.

- Maison Zirro assez grande pour Zirro. Mikhail avoir maison à lui, pour dormir, et être au chaud. Maison Zirro avoir plein de livres, plein de cartes, plein de dessins. Seulement Zirro dans maison à Zirro. Famille à Zirro pas à Dühr. Famille à Zirro dans village. Famille à Zirro avoir animaux pour travail, viande, lait. Famille à Zirro avoir beaucoup de place pour pousser fruits et légumes. Patates. Carottes. Ognions. Radis. Tomates. Concombres.

Elle rangea quelques fruits dans ses sacs.

- Village, comme grosse tribu. Plusieures familles dans village. Beaucoup, beaucoup plus dans ville. Et capital, la plus grande ville. Zirro connaître autres personnes. Autres à Irracya, s’appeler ‘Irraciens’. Iens pour hommes. Iennes pour femmes. Zirro est Irracienne. Zirro connaître autres Irraciens. Mais pas tous les Irraciens. Irraciens ressemblent à Sentoni. Mais Irraciens ressemblent aussi animaux. Beaucoup d’Autres differents. Zirro peut montrer images à Sentoni.

Les croquis des diverses races de son continent d-origines. Et ça lui apprendrait de nouveau mots. Elles approchaient d’une falaise que Sentoni lui montra de se faire discrète. Elle se cacha derrière des broussailles. Elle avait oublié. Riza n’était pas une humaine. Riza était un animal. Un oiseau. Et avec les cicatrices de Sentoni, un grand oiseau de proie. Mikhail se coucha sur le sol. Il avait un petit avantage: ses écailles blanches sur le pierre grise et blanchie. Ce n’était pas parfait. Mais ça pouvait passer. Ils étaient immobiles. Patients. La petite sauvage émit un sifflement puissant. Et après, un cri animal strident. Riza s’en venait. Et Zirro retenait son souffle d’anticipation.

_________________
Un crayon, une feuille, une paire d'ailes et l'envie de voir le monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sentoni
Mère Nature
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 10/04/2018

MessageSujet: Re: Contact entre deux peuples   Ven 14 Sep - 7:51

J'avais pas trop tout comrpis en faite mais j'étais contente quand elle avait répondu à mes questions. Zilo était Inachienne... c'était pas encore ça niveau accent mais ça viendrait avec les temps. En attendant, même si on parlait pas la même langue, on arrivait pas trop mal à communiquer. Elle allait ressortir quelque chose de sa besace quand j'avais demandé à Mikal et elle de se faire tout petit-petit derrière les dernières broussailles.

Toujours dans la même position pour accueillir Riza, un seconde cris perçant s'était fait entendre. Un long silence suivit avant qu'une bourrasque ne vienne faire voler grains de sable, petits cailloux et feuilles en tout sens: les ailes de ma soeur possédaient une certaine force. Même sous mon autre forme j'étais pas capable d'une telle force (quand bien même je pouvais aller plus vite qu'elle: une question de poids sûrement ?) Une grande ombre passa sur nous à toute vitesse avant qu'on puisse la voir après son demi-tour pour perdre en vitesse. Elle descendait vers moi, battant des ailes pour ralentir et se poser progressivement... sur mon avant bras. Je penchai légérement, elle était pas légère ma Riza ! Son plumage était toujours magnifique malgré les accidents qu'elle avait eu. Brun puis blanc à la tête: son bec jaune et ses yeux d'un noir profond venaient dessiner son expression. Ca faisait longtemps que j'avais pas volé avec ma soeur... ça me manquait beaucoup .Je lui fis un grand sourire alors qu'elle guettait d'un oeil scrutateur vers les deux Filous.

"Den fovásai. Fíloi. Ópos o Abbadir kai o Melkior. Eíte chorís fóvo tin aderfí mou. (= Pas peur. Amis. Comme Abbadir et Melkior. Soit sans crainte ma soeur.)" Je chuchotai en lui caressant le plumage qu'elle avait au col. "Sortir. Doucement. Venir bonjour les Filous ?" Je dis aux copains cachés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zirro Bedingfield
Cartographe presque célèbre
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Contact entre deux peuples   Ven 14 Sep - 11:28

Ils étaient cachés, patients. Un deuxième cri, provenant de la même source, arriva à leurs oreilles. Et une ombre
Et une forme. Grande. Rapide. Majestueuse. Zirro comprit encore plus pourquoi ces cicatrices sur le bras de Sentoni. Ce n’était pas un petit oiseau. Oh non. C'était une grande oiseau de proie! Sentoni devait se pencher pour bien prendre son poids sur son bras. C’était elle? Riza? Ses plumes reflétaient le soleil rouge du Sud, ses griffes acérés pourraient tuer maints animaux en un coup, son regard perçait à travers Mikhail et Zirro. Ils ne faisaient rien. Zirro admirait l’aigle. Elle en avait vu en illustrations. Et Riza était sublime. Mikhail restait collé au sol. L’humaine s’approcha avec lenteur quand Sentoni leur en donna permission. Lentement. Doucement. Elle s’arrêta à une distance qui lui semblait convenable. Les yeux de la rouquine brillaient d’admiration. Milkhail rampa sur le sol, derrière Zirro. Il avait le désavantage de la taille.

- Elle est magnifique… souffla Zirro envers l’oiseau de proie.

_________________
Un crayon, une feuille, une paire d'ailes et l'envie de voir le monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sentoni
Mère Nature
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 10/04/2018

MessageSujet: Re: Contact entre deux peuples   Sam 15 Sep - 6:47

Jet d'amitié

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céosus
Dieu Fondateur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Contact entre deux peuples   Sam 15 Sep - 6:47

Le membre 'Sentoni' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Espionnage' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t104-ceosus-dieu-du-ciel
Sentoni
Mère Nature
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 10/04/2018

MessageSujet: Re: Contact entre deux peuples   Sam 15 Sep - 9:08

"Vlépete. Eínai oraía. Fílous. (= Tu vois. Ils sont gentils. Amis.)"

Riza n'avait pas l'air aussi reticente que la première fois ou je lui avais présenté d'autres amis. Peut-être parce que Zilo et Mikal n'avaient pas peur eux-même. Elle devait ressentir ce genre de sentiments mais ne pas forcément les comprendre. Abbadir avait été un peu appeuré. Mais c'était aussi un dragon... mais Mikal était un Satrastéri: Les lois de la nature. Dans un sens, ça restait logique. Les dragons étaient pas très courant non plus, c'était difficile de faire éclore nos oeufs et on vivait longtemps en général. Et ils vivaient en autarcie, d'ou mon envie de partir pour vivre de mes propres ailes. Riza avait beaucoup plus souvent contact avec des grosse Kokoras comme Mikal.

Ma soeur laissa les deux Filous approcher, sans bouger, un peu curieuse. C'était bien, ils étaient doux et faisaient pas de mouvements brusques. Riza laissa échapper un glatissement de satisfaction en direction des deux nouveaux copains. J'avais l'impression qu'il s'adressait même un peu plus à Mikal. Elle semblait vouloir communiquer son approbation.

"Mais-si... Mèlci... gentil !" J'avais compris le compliment de la Kyria d'Irrachia et je lui fis un grand sourire. Elle était jolie ma grande soeur. "Riza aimer Mikal et Zilo. Non peur." Et je les invitai à s'approcher encore, sans crainte. Riza les autorisait à rester auprès de moi. Elle le sentait quand il y avait du danger.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zirro Bedingfield
Cartographe presque célèbre
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Contact entre deux peuples   Sam 15 Sep - 14:27

Zirro s'approcha doucement jusqu'à rejoindre Sentoni, veillant à ne pas faire le moindre mouvement brusque. L'aigle était calme, même si aux aguets. C'était donc elle, Riza, dont la petite enfant parlait avec tant de chaleur et d'affection. L'Irracienne avait déjà vu des aigles auparavant, et elle était habituée à Mikhail. Riza ne serait dangereuse que si elle le désirait. Mikhail répondit à Riza avec un bruit aïgu ressemblant presque au sien. Zirro s'assied à côté de Sentoni, admirant le plumage de l'oiseau de proie.

- Zirro peut dessiner? Faire image de Riza sur papier.

Elle devait le faire! Elle devait immortaliser Riza!

- Comment dire 'bonjour' chez Sentoni? demanda la rouquine.

Elle voulait se présenter selon les coûtumes énarides face à une telle créature. Elle voulait caresser et cajoler Riza! Elle flottait sur un nuage! Et la kokoras était bien confortable sur Mikhail.

_________________
Un crayon, une feuille, une paire d'ailes et l'envie de voir le monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sentoni
Mère Nature
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 10/04/2018

MessageSujet: Re: Contact entre deux peuples   Mer 19 Sep - 9:37

J'étais vraiment beaucoup satisfaite de l'effet de ma grande soeur. Même Riza devait le ressentir vu comment qu'elle se tenait toute fière ! Je pouvais pas m'empêcher de rigoler en regardant les deux Filous et leur réaction. Et j'avais vu juste: Riza et Mikal tentaient de communiquer. Son cri avait été doux et chantant, pas un d'appel ou de danger, mais un son sympathique, les mettant tout de suite sur un pied d'égalité et non de rivalité. Peut-être que Riza allait réagir comme moi. J'avais vraiment peur des Autres mais... je n'avais pas beaucoup eu à fuir finalement. On s'habituait... on apprenait. Alors les Autres devaient bien aussi faire pareil. Ou pas tous ? Je devais en parler à la Dame. De plus en plus de questions venaient se pousser dedans ma tête et je voulais pas faire de bêtises.

""Bonyoul" ?" Le Sensei Melchior me l'avait appris celui-ci. Mais j'arrivais plus à me souvenir... ah ! Si ! "Moshimoshiiii !" Que je m'exclamais tout fort avec les yeux rieurs, faisant sursauter Riza avait du se réinstaller en battant des ailes.

C'était comme ça qu'on faisait la salutation chez nous. Même si, quand on se croisait, on avait plus tendance à se faire des accolades ou alors pas de salutations du tout. C'était pas parce qu'on se saluait pas qu'on s'aimait pas. Mais pourquoi perdre du temps à dire bonjour quand on peut directement s'amuser, chasser ou demander ce qu'on était venu chercher ?

Je mntrai à Zilo comment caresser ma soeur sur le sommet du crâne. Les oiseaux aimaient pas trop qu'on les papouilles mais adoraient les massages entre les deux orifices des oreilles ! Il suffisait de faire des petits ronds avec le pouce et l'index à la délimitation de la tête et Riza était aux anges. Mais pas trop de temps: elle amait bien mais avait pas trop de patience.

La Kyria d'Irrachia me montra des affaires et des jolis dessins, vu comme elle babillait en montrant Riza qui était encore perchée sur le bout de mon bras à se nettoyer le plumages, j'avais cru comprendre qu'elle voulait reproduire ma soeur sur ses feuilles blanches. J'acquiessai, souriante, j'étais curieuse de voir comment elle faisait !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zirro Bedingfield
Cartographe presque célèbre
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Contact entre deux peuples   Mer 19 Sep - 11:34

- Moshi… moshimoshi Riza! Dit Zirro à l’aigle.brune et blanche

Elle observa attentivement comment Sentoni faisait pour caresser Riza, elle avait trop envie de l’imiter. Elle fit un geste timide et reproduisit lentement le geste de Sentoni. Tout doucement. Des plumes si lisses. La rousse pouvait maintenant se vanter d’avoir flatté un aigle énaride! Quand elle rentrerait, elle raconterait tout à Lily, Ciel et Erwin! Ce voyage à Enarida avait été une merveilleuse idée! Elle reviendrait, c’était certain! Un doux moment passé en compagnie inattendue.

Galvanisée par l’accord de Sentoni, Zirro sortit son nécessaire à dessin. Des feuilles, des crayons, de quoi garder les crayons affilés, des quoi effacer les traits de crayon non désirés et une bonne dose de passion. Elle commença par faire un dessin approximatif, qu’elle présenta à Sentoni sous le nom de ‘brouillon, puis elle pouvait mieux faire la silhouette de Riza. Ce qui prit un peu de temps. Décrivant chaque geste et le raisonnement derrière. Elle prit une pose.

- Et là, les plumes…

Qu’elle s’acharna à bien positionner et répliquer. La chance d’avoir un modèle vivant aussi près! Et une fois les plumes faites, il fallait faire l’éclairage. Et ces deux étapes étaient longues. Zirro s’excusa de tout le temps qu’elle prenait pour dessiner Riza, mais elle voulait donner un superbe cadeau à Sentoni. Elle n’avait pas vu le temps passé quand elle donna le dernier coup de crayon sur la feuille et la signa de son nom. Elle se rendit compte du temps passé quand son estomac se.mit à grogner.

- Oh… on dirait que c’est le temps de manger!

Mikhail ne pouvait pas être plus en accord avec elle!

_________________
Un crayon, une feuille, une paire d'ailes et l'envie de voir le monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Contact entre deux peuples   

Revenir en haut Aller en bas
 
Contact entre deux peuples
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Féia, terres de conflits et de passion :: Féia :: Enarida :: La jungle de Saluën-
Sauter vers: