Dans un monde de technologie et de magie, la course à la suprématie est enclenchée. Quel camp choisirez-vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une bonne leçon

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Dante Ghiaccio
L'Algarade
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 19/08/2016

MessageSujet: Une bonne leçon   Jeu 21 Juin - 21:49

Je suis aussi près du chambranle de la porte que je le peux ; l'embrasure est pas bien large, mais si je me fais discret, je sais pouvoir l'ouvrir davantage. Mais lentement. La nuit ne va plus tarder ; les pluies d'automne ont détrempé et empoissé les sols où des feuilles jaunes et rouges s’amoncellent et pourrissent sous les arbres et dans les flaques sur les chemins. Un rais de lumière jaune s'échappe de la cabine dans les ombres bleues du dehors ; et à l'intérieur … Hylia. Une grande, toujours à dormir, et déjà assez bizarre sans devoir en rajouter. Mais ces derniers temps … eh bien, elle en rajoute. Enfin, d'après maman, c'est la Nature qui en rajoute, et depuis que celle-là s'est encore mêlée de ce qui ne la regardait pas, il lui pousse pas mal de trucs, à Hylia. Je m'appuie un peu plus contre le châssis en bois, glisse le bout du pied entre celui-ci et le battant. Elle tarde un peu ; elle tarde toujours. C'est pour passer autre chose que les voiles dont elle est toute couverte en journée, et qui soit plus pratique pour les exercices qui nous attendent. Encore un peu : je vois quelques ombres qui s'agitent à l'intérieur. L'odeur des encens et des herbes laissées à sécher se déverse un peu plus dans l'air froid réchauffé de ces arômes qu'on me jette au visage. Juste un peu. Bientôt. Je suis tout près. Tout près.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céosus
Dieu Fondateur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Une bonne leçon   Ven 22 Juin - 12:10

Le membre 'Dante Ghiaccio' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Esquive' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t104-ceosus-dieu-du-ciel
Hylia Malone
Tête Froide
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 15/06/2018

MessageSujet: Re: Une bonne leçon   Ven 22 Juin - 19:30

Encore failli être en retard. Enfin, non, pas vraiment. Comment pouvait-on être en retard ou en avance à un endroit ou je n'étais logiquement pas attendue. Pas d'heure, pas de règle sauf celles que je me suis imposée. J'avais plutôt intérêt à me les carrer dans le crâne et à les respecter à la lettre d'ailleurs au risque de devoir faire bonne figure auprès de mes soeurs. Mais suivre le protocole n'avait jamais été mon point fort... en 25 ans. Et bien entendu, j'avais décidé de me prendre en main à la meilleure période de ma vie. Celle tant redoutée. L'infâme, l'abjecte, la terrifiante et répugnante... adolescence. Pourquoi que j'pouvais pas grandir au même rythme que tout le monde ?! Nan: madame devait toujours faire différement. Non mais j'vous en cause même pas. Mon dos me grattait chaque jour un peu plus, laissant apparaitre des espèces de cristaux brillants bizaroïdes, ma queue grandissait légèrement devenant encore plus encombrante et, le pire du pire de l'atrocité de l'horreur: mes oreilles jusqu'alors relativement normales pour un drow moyen semblaient vouloir prendre de l'indépendances. J'avais des déltaplanes à la place des écoutilles. La mère supérieure me disait que c'était une période compliquée pour tous les hybrides à sang de dragon mais bon: y'en avait pas beaucoup avec de tels suppléments. "Ca va en s'harmonisant. Faut juste que tout s'équilibre"... pitiez... que ça ne s'équilibre pas avec mes pavillons sinon j'vous raconte pas l'calvère.
Y'avait autre chose aussi, un truc en plus qui me mettait les nerfs à vifs... je savais plus quoi. Pas le temps: j'avais couru comme une dératée avec mon petit sac contenant mes changes pour arriver, non sans mal avec quelques gadins évités de justesse. Je pouvais enfin me changer sans risque et me mettre une tenue plus adéquat aux entraînements sur le corps. C'était déjà beaucoup plus confortable. Fallait que je me bouge les fesses avant que le mercenaire en charge d'inculquer aux jeunes débiles dans mon genre l'art et la manière du combat n'arrive. Je retirais tranquillement les voiles couvrant mon visage quand j'eu un subit éclair d'illumination. Je me souvenais de l'autre truc qui me mettait les nerfs à vif: les hormones ! Et y'en avait un qui allait en payer les frais.

Bordel de merde Ghiaccio: t'es con ou tu l'fais exprès ? Y'a un miroir en face de la porte et le reflet de ta putain de gueule dedans.


Je me retournai lentement vers la porte entrouverte, les commissures de mes lèvres faisant le tour de ma tête et affichant ma plus belle dentition.

Cours
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante Ghiaccio
L'Algarade
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 19/08/2016

MessageSujet: Re: Une bonne leçon   Sam 23 Juin - 19:24

Quand sa voix s'élève, je sens le son qui remonte de mes tympans qui remonte jusqu'à la racine de mes cheveux et n'oublie pas de passer par mes jambes pour m'immobiliser de façon fort pratique sous le coup de la surprise. Je colle ma figure à l'air ahuri dans l'embrasure avant qu'elle ne se retourne, pour constater la vérité : si je sais que j'ai l'air ahuri, c'est bien parce qu'un ovale d'argent m'en revoit l'image un peu grotesque. Je me tiens là, les bras ballants et tout penaud, en train de me creuser la tête pour ressortir à l'elfette cette phrase supposément magique qu'Erwin m'a dit de toujours sortir en cas de problème avec un membre du sexe féminin pour m'en dépatouiller :

« Hylia, ce n'est pas ce que tu crois, je vais tout t'expliquer, » commencé-je, entre panique et sérieux : « C'est Chigiru : il m'a dit qu'une fille bien roulée était en train de se changer ; je pouvais pas savoir que j'allais me tromper de vestiaire. »

Je n'ai pas fini de palabrer et de jouer les fiers que je prends la poudre d'escampettes à en perdre haleine, mes petites guibolles qui avalent la distance comme si chacune faisait cent coudées. Mais si je perds si facilement mon haleine, c'est aussi parce que je m’époumone joyeusement :

« Erv ! Erv ! L'horreur essaie de communiquer ! Je crois qu'elle veut me cogner jusqu'à ce que je devienne aussi bleu qu'elle ! Retiens la gourgandine ! Retiens-la ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hylia Malone
Tête Froide
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 15/06/2018

MessageSujet: Re: Une bonne leçon   Dim 24 Juin - 13:13

Je ne pensais pas qu'il allait obéir aussi vite et bien l'éspèce de demi-merdeux. Mais s'il croyait s'en tirer comme ça. Oh que non... j'allais lui botter l'cul comme jamais. A peine son pas en arrière suggéré que je m'élançai, prête à lui faire goûter à mes poings. Un échauffement parfait avant l'entrainement ! Me dirigeant dans sa direction à toute vitesse, j'ouvris la porte en trombe... il s'était déjà carapaté ?! Cette micro-sauterelle était vive. Regard à droite, à gauche... A DROITE !

J'te vois Ghiaccio ! Ramène tes miches ici ! Promis je taperai pas fort.

J'allais tellement lui bousiller sa sale face que même sa mère n'allait plus pouvoir le reconnaitre. Mais c'est qu'il était rapide. Rien à faire: une grande inspiration, un mouvement des doigts et bras mainte fois réalisé et je m'accroupi avec souplesse pour poser les paumes par terre. Pas de bol, l'andouille: le sol était encore bien trop humide. Le tout était de parvenir à le geler suffisemment rapidement jusqu'à ses pieds. Pas trop compliqué vu l'état des lieux. A peine les mains en contact avec une flaque que le plancher des vaches se mit à changer de teinte et à se lisser.

T'es faite, la blonde.》
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante Ghiaccio
L'Algarade
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 19/08/2016

MessageSujet: Re: Une bonne leçon   Dim 24 Juin - 16:07

La glace au sol, et Erwin à l'horizon : quel impact se prendra ou évitera ce garçon ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céosus
Dieu Fondateur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Une bonne leçon   Dim 24 Juin - 16:07

Le membre 'Dante Ghiaccio' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Esquive' : 2

--------------------------------

#2 'Esquive' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t104-ceosus-dieu-du-ciel
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Une bonne leçon   Dim 24 Juin - 16:14

Jeune et fringuant ! Vais-je faire du patinage, mon élève va-t-il me faire du rentre dedans ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céosus
Dieu Fondateur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Une bonne leçon   Dim 24 Juin - 16:14

Le membre 'Erwin Krieger' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Esquive' : 1

--------------------------------

#2 'Esquive' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t104-ceosus-dieu-du-ciel
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Une bonne leçon   Dim 24 Juin - 17:26

- Bon, allez Erv', c'est ton tour de te bouger le fion. J'en ai ma claque faut qu'j'mange sinon je vais tourner de l'oeil.

- 'Tain ! Ku fais chier. Ai pas 'ini gue 'anger.

On pouvait pas terminer son sandwich tranquille ? Déjà qu'on se caillait les miches avec la flotte qu'on s'était pris dans la tronche pendant la journée, maintenant cet idiot voulait me piquer ma pause. Bon, c'était pas comme si mes journées étaient pas pratiquement composées uniquement de repos en ce moment. Depuis qu'on s'était posté à Hyi, je faisais quasiment que former des jeunes. Certains, j'étais payé et c'était chouette mais dans les faits, les plus marrant étaient ceux qui venaient avec leurs grands yeux larmoyants nous demander un coup de main. Eheheh... bah on leur en donnait sans problème. Les plus résistants: on les prenait sous notre aile. Vu l'heure de la journée, je savais pourquoi il voulait pas se porter volontaire le trouffion. Oh oui... je savais. Les deux teignes. Je me relevai, m'essuyant la barbe d'un revers de manche bien placé et m'étirai longuement.

- Ok, ok. J'ai compris. J'vais te matter la jeunesse. Mais j'veux que ma place reste chaude quand j'reviendrai pour y déposer mon derche.

- Le trône s'ra libre pour votre délicat fessier, princesse.

- C'est ça.

Je m'éloignai en direction du lieu ou les gamins attendaient généralement, non sans lâcher un dernier "Connard" avant de partir. C'était toujours moi qui devais me taper les deux trous du cul. Pour l'entrainement, hein. Que personne s'emballe, rangez vos téléphones tout de suite y'a rien d'illégal dans ce que je fais. Enfin... enfin... pas ce genre de... Roh v'nez pas me faire chier: pas de loi en temps de guerre.
Bref, je m'avançais clopin-clopan et, à peine l'éspèce de cahute ou la môme se changeait en vision qu'un boucan de tous les diables vint me vriller les tympans. Faites des gosses qu'ils disaient. Bah j'avais pas besoin d'en avoir (ou du moins, pas officiellement) pour qu'au moins deux moutards viennent me faire savourer, chaque jour de ma pauvre existence, un avant goût de l'enfer. Plus mes pas diminuaient la distance me séparant d'eux plus mon envie de leur mettre la tête au carré augmentait. Et entendre le Ghiaccio beugler mon prénom de sa p'tite voix criarde et plaintive me mettait les nerfs encore plus à vifs. En tout cas, de ce que j'entendais d'autre (et ça me fit quand même sourire pour le coup), c'est qu'il retenait les leçons. Mais encore fallait-il les appliquer au bon moment. Je devais bien avouer que me faire courser par une furry, même adolescente et toute menue, ça m'aurais pas plu non plus. Il en avait quand même une sacrée pair à son âge pour s'essayer déjà à ce level. Mais ça allait pas m'empêcher de lui flanquer une raclée à ce merdeux. J'esquivai le chemin de glace en train de se former sous mes pompes et m'apprêtai à choper le gosse qui faisait du patinage artistique en ligne droite. Que dire à part que je l'avais effectivement attrapé mais visiblement un peu trop bien ? Dans les faits, c'était un sport qui se faisait à deux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante Ghiaccio
L'Algarade
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 19/08/2016

MessageSujet: Re: Une bonne leçon   Dim 24 Juin - 18:35

C'est drôle comme parfois nos oreilles peuvent nous jouer des tours : je suis persuadé qu'au lieu de l'entendre me hurler qu'elle ne me fera pas de mal, la goton m'assurait plutôt mille et une souffrances interminables pour une mort lente dont elle savourerait chaque minute qu'elle serait en mesure de m'infliger. Ah, ces hallucinations auditives : un mystère infini !

« T'as l'air tellement intéressée par mes miches que je vais pas t'infliger de ralentir, le voilier ! J'ai le vent en poupe ! »

Ce qu'un marin confirmé ce serait empressé d'acquiescer, puisque c'est l'allure la plus difficile à maintenir sans turbulences : j'entends craquer et briser derrière-moi, alors je presse le pas ; Erwin est là ! Près. Plus près. Encore. J'essaie de m'arrêter, mais mes pieds glissent et dérapent sur la bande gelée que les mains de Hylia ont générée. Le grand mercenaire écarte tout aussi grand ses bras ; j'en saisis un, mais emporté dans mon élan, je fais faire une volte complète au barbu … et parviens ainsi à m'en faire un bouclier.

« Tu m'excuseras, Erv. »

Un bond, et me voilà à tenter d'escalader le haut bonhomme pour trouver refuge sur des épaules qui ne sont définitivement pas assez larges pour un garçon de mon âge, mon poids ni même mon gabarit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hylia Malone
Tête Froide
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 15/06/2018

MessageSujet: Re: Une bonne leçon   Mar 26 Juin - 17:36

Oui, la blonde était faite comme prévu. J'avais réussi à générer la glace comme souhaité et, concernant ce détail, j'étais plutôt fière de moi. Par contre, mon sourire s'effaça bien rapidement lorsque mes yeux apperçurent l'arrivée imminente du mercenaire barbu qui nous faisait cours. Toujours la main posée sur le sol en train de créer un (magnifique et parfaitement maitrisé) chemin de glace, mes oreilles, oui, ces deux splendides voiles dont Dante aimait tant se moquer et il avait toutes les raisons du monde de le faire, je disais donc: mes oreilles se plaquèrent en arrière. La brune aussi était faite... Enfin, pas encore: je pouvais encore fuir à toutes jambes ! De toute manière, l'incroyable spectacle dans lequel le Ghiaccio avait décidé de nous soumettre un apperçu de l'un de ses multiples talents avait l'air de pouvoir occuper ces deux clampins encore un moment. J'aurais pu courrir. C'était une possibilité, sûremment la plus intelligente mais, toujours les anses en arrière, j'optai pour les convulsions, riant comme une imbécile et manquant de me ramasser quand je me relevai.

Je sais pas si c'est très légal par chez vous mais faut avouer qu'il y a une certaine forme charnelle d'alchimie entre vous deux. Manière originale de faire la guerre. Je comprends pourquoi on a tendance à dire que c'est une affaire d'hommes: dans ce sens la connexion se fait plus facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Une bonne leçon   Mer 27 Juin - 9:44

- Nom d'un...

J'osais éspérer que le spectacle que nous offrait ce sale gamin et dont j'étais visiblement un acteur actif avait tout de même un semblant d'originalité et de coordination. Mais vu la tronche de la lézarde en pleine crise d'adolescence, si l'originalité y était, on devait avoir l'air de deux gros macaques. Je venais tout juste de bouffer que ce maroufle me montait dessus comme on escalade un arbre et bordel de merde il les trouvait les prises pour continuer son ascenssion.

- Putain Ghiaccio descend ton cul de mon dos !

Il croyait vraiment échapper à la correction que voulait lui foutre l'autre en choisissant comme perchoir ? Ils allaient m'entendre les gars au camps. C'était toujours ma trogne qui devait faire les nounous avec les morveux de ce genre. Et y'en avait un que je me coltinais depuis deux ans. L'exemple pure de la patience chez un thare. Mais j'avais mes limites. Passant les bras dans mon dos pour agripper l'idiot en train de muer, je me penchai en avant d'un coup pour le faire basculer et le maitriser sur le sol boueux.

- J'suis pas ton pote, gamin. Pour la truandaille dans ton genre c'est M'sieur Krieger. Que ça te rentre dans le crâne. J'ajoutai en lui plaquant ma paume contre le front. Ca vaut pour toi aussi, la miss. Bon. Je redirigeai mon attention sur le petit blond, cette fois, plus souriant. Je me redressai et lui tendis la main pour l'aider à en faire de même. Un petit coup de coude taquin et un clin d'oeil avant de poursuivre en me marrant. T'inquiète: le monde des femmes est encore bien trouble même à mon âge. Y'a des choses qu'on apprend jamais vraiment. Toujours sur le même ton j'appelai la gamine. Elle nous rejoint la donzelle ou elle préfère continuer à jouer les dindes en se trémoussant ? Bougez vos derches j'ai pas toute la soirée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante Ghiaccio
L'Algarade
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 19/08/2016

MessageSujet: Re: Une bonne leçon   Mer 4 Juil - 5:39

Hylia se marre ; je me dis qu'avec un peu de chance, si j'arrive à ajouter au tableau un Krieger déséquilibré et étalé sur la glace, je lui aurai fait oublié son désir de vengeance. Et le vieux ? Lui, j'aviserai. Une chose à la fois et chaque chose en son temps. Un instant, je crois avoir réussi quand je sens mon perchoir se dérober de sous mon derrière. Je n'ai qu'un quart de seconde pour comprendre et sentir les deux grosses paluches qui m'ont saisi avec, je dois le reconnaître beaucoup de souplesse venant d'un trentenaire. Je me retrouve tête en bas, cul en l'air avant de percuter le sol ; l'impact me coupe le souffle, je respire sans parvenir à remplir mes poumons bloqués. L'humidité fraîche de la boue imprègne l'arrière de mes vêtements et de ma tête, qui s'enfonce de quelques centimètres en plus quand la paluche du mercenaire vient ajouter un nouveau bleu sur mon front ; une chance que mes cheveux soient plus courts, ou le peigne de maman m'aurait délogé le crâne des épaules, après ça … enfin, j'imagine qu'elle trouvera un autre moyen pour arriver à ses fins.

« Il est vide, M'sieur Erv, mais même le vide commence à déborder … oh, enchanté, Erv ; moi c'est Dante, » que j'ajoute quand il me tend une main que je serre, toujours étalé entre les feuilles mortes et la gadoue épaisse et bien grasse de la saison des vendanges. « Je connais pas de Ghiaccio ; si t'en croises un, ramène-le moi : je te filerai la moitié de ce qu'il me doit. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hylia Malone
Tête Froide
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 15/06/2018

MessageSujet: Re: Une bonne leçon   Jeu 5 Juil - 17:08

J'étais passée entre les mailles du filet cette fois. Encore heureux, j'aurais pas apprécié me prendre ce que le minus s'était pris. Mais le spectacle avait été agréable, y'avait pas a dire. Pour autant, je rejoignai le mercenaire et mon camarade la queue entre les jambes. C'était pas faute de le dire, cette expression avait dû être inventée spécialement pour moi. Les oreilles basses, je me dirigeai vers les deux gugusses en glissant sur la glace jusqu'à leur hauteur, enfin, pas vraiment, j'aurais eu mal au dos à force de me baisser pour me mettre à la même taille que le nabot. Petit dérapage, je tente de lui assainer une tape sur le somment du crâne en passant et de le doubler ensuite, suivant m'sieur Krieger de près.

A force de t'en prendre pleins la tête tu vas rester un infinitésimal gnôme toute ta vie, Ghiaccio. Mais avant de prendre de la hauteur, gagne en mâturité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Une bonne leçon   Jeu 5 Juil - 17:44

La gamine nous avait finalement rejoint et m'emboitait le pas. Fallait absolument faire quelque chose de ces deux gosses, à force de se croirent les plus malins, ils allaient pas survivre bien longtemps. On vivait une époque difficile, pas la peine d'ajouter des petits cons à la liste des emmerdes. Mon regard glissé au Ghiaccio après ses blagues dont je ne relevai même pas le degrès de bassesse était assez explicite. Du moins, j'avais la naïveté de le croire. A la réplique d'Hylia, je levai mon bras avant de me retourner d'un geste pour faire face aux deux débiles que je devais former (et j'étais même pas payé pour ces conneries j'rappelle).

- Vrai. Mais ça vaut aussi pour toi, Hylia. Je soupirai, jetant un regard alentour. Ici ça devrait être pas mal. J'espère que vous avez pris vos armes et autres insruments. Je posai mon sac sur le sol. Au pire, j'ai tout prévu, comme d'hab'. J'ai presque l'impression d'être vot' mère. J'ouvrai le tout pour les laisser choisir, avec les gars du camps, on avait choisi d'utiliser nos vieilles armes pour former les p'tiots. Emoucées comme elles l'étaient, elles ne pouvaient probablement même pas tuer une mouche. Faites vot' choix, mais dépêchez-vous, on est pas là pour faire les soldes. Bon, je repris en souriant et en me passant la main dans ma barbe, on fait l'appel ? En rang, moussaillons ! L'iguane et l'félin sont-ils présents ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante Ghiaccio
L'Algarade
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 19/08/2016

MessageSujet: Re: Une bonne leçon   Ven 6 Juil - 16:52

Derrière la tête : des yeux ou des bleus ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céosus
Dieu Fondateur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Une bonne leçon   Ven 6 Juil - 16:52

Le membre 'Dante Ghiaccio' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Esquive' : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t104-ceosus-dieu-du-ciel
Dante Ghiaccio
L'Algarade
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 19/08/2016

MessageSujet: Re: Une bonne leçon   Ven 6 Juil - 17:56

Les oiseaux pépient paresseusement, à cette heure ; mais j'ai presque l'impression d'en entendre encore davantage quand j'essaie de me relever pour la troisième fois, après que je me suis pris une nouvelle trempe … mais par Hylia, cette fois. Un pivert, au loin, dont l'écho du boulot sur un bout de bouleau parvient jusqu'à nous ; c'est l'effet que ça m'a fait quand l'autre bousier des forêts est venue m'assommer et me refaire manger un peu de boue gelée alors j'étais encore à quatre pattes à galérer sur le sol verglacé. Les quatre pattes en question ont glissé toutes ensembles dans une synchronisation parfaite, en dessinant sur la glace des moulinets dignes des plus beaux ballets dalentiens ; une merveille de technique, mais que je voudrais garder pour moi jusque dans la tombe. Je finis par y arriver, mes jambes secouées de tremblements nerveux dans leur quête de l'équilibre parfait ; je peux enfin rejoindre la fière équipée de mes joyeux compagnons, au pas de course pour les rattraper, et nous refaisons trois drilles qui nous en allons vers le couvert des frondaisons. De là où nous nous situons, j'ai même du mal à apercevoir les toits des maisons ; je suppose que l'autre Goton pourra ainsi s'entraîner en toute discrétion. Pour ma part, chevaleresque (ou bien ronchon), je m'applique à poursuivre notre discussion :

« Eh, gras double, » que je siffle au bousier des forêts, « si tu cognes tous les hommes qui fuient pas devant ta trogne, je lui donne pas long, à ta maturité. »

J'essuie les plis givrés de mon gilet, conscient d'avoir laissé une magnifique empreinte de mon corps au complet derrière-moi ; j'ai pas vraiment envie de donner au Krieger une raison de recommencer, alors j'ai plutôt intérêt à me la boucler. Surtout que la suite me fait l'impression de pouvoir rattraper tous mes anniversaires passés lorsque vient le moment de nous révéler ce que sont sac mystérieux transportait … et quel contenu ! Je dois tirer une sacrée tronche de dadais, mais c'est quelque chose de pouvoir utiliser de ces armes que jusque là on n'a pu que craindre de loin.

« M'sieur Krieger, savez, » que je commence, mes doigts fermés sur la garde d'une épée courte à la lame un peu courbée, mais sans cesser de lorgner haches et masses qui se côtoient sous la toile épaisse et semblent d'une bien moindre difficulté à manipuler, « si on se promenait avec un bâton, c'est avec ç'ui-ci qu'on nous cognerait. Alors ça ! »

Elle est lourde, cette lame ; lourde surtout parce qu'en dehors du pommeau, le reste ne sert pas qu'à parer ou envoyer roupiller sur un coin de plancher ; c'est pas un jouet, c'est un machin fait pour tuer. J'agite le bras, me fais un peu à la masse de l'épée, la fait sauter de la gauche dans la droite. On a beau s'entraîner, j'ai toujours l'impression de tout recommencer, même si mes pieds commencent à savoir se placer, et à s'en souvenir quand on s'échange quelques coups ; parer, attaquer, esquiver et désarmer : une nouvelle leçon est sur le point de démarrer. Je prends position :

« Le bousier des forêts et le minet du quartier sont parés. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hylia Malone
Tête Froide
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 15/06/2018

MessageSujet: Re: Une bonne leçon   Dim 8 Juil - 9:29

La bave du crapeau n'atteint pas la blanche colombe. Je ne me retournais même pas, levant simplement la main pour lui adresser un geste bucolique et printanier avec mon majeur. J'aurai au moins la chance d'en avoir une moi, de maturité.

En attendant, on en était à deux victoires pour ma pomme quand lui se plaisait visiblement à jouer à la danseuse étoile. J'étais plutôt fière d'avoir réussi mes deux coups, sachant que je le croyais assez malin pour éviter le dernier.

T'es carrément plus doué pour jouer les ballerines que pour te battre. Va t'acheter des colants et une jupette, un meilleur investissement que de te payer une arme, gourdasse.

A chaque entraînement c'était le même refrain: on se prenait la tête, on énervait le mercenaire, il nous corrigeait et on rentrait logiquement moins con et plus accompli. Sauf que ça se passait jamais aussi simplement, on retournait généralement d'ou on venait comme on en était parti mais avec des bleus en plus. Une fois notre professeur estimant l'endroit parfait pour commencer le cours, il posa ses sacs sur le sol et les ouvrit. L'appel fut vite fait tellement notre instinct nous avait guidé vers les sacoches. Mon regard s'était porté sur les armes légères, je préférais largement ça, c'était plus simple à manipuler et se combinait plus facilement avec la magie. Dante était plus à l'aise que moi avec les armes. Les prêtresses nous apprenaient surtout à gérer notre magie, pas vraiment à manipuler couteaux et autres dagues. D'ailleurs, j'avais choisi deux de ces dernières avant de reculer en donnant un p'tit coup d'épaule au mini-gnôme au passage.

Comme qui dit. A deux trois détails près.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Une bonne leçon   Mer 11 Juil - 6:10

C'était toujours marrant de voir la réaction des jeunes quand ils voyaient de vraies armes. Alors si leur vision les surprenait autant, je vous laisse deviner à quel point ça devait être déstabilisant pour eux de devoir les manier. C'était généralement lors des premières leçons qu'on pouvait déjà deviner quelles armes allait manipuler chaque individu. Hylia, par exemple, serait probablement toujours plus à l'aise avec des armes légères quand Dante lorgnait celles de facture plus imposante. Dans les faits, l'un comme l'autre auraient droit au même cours, légères, lourdes, une ou deux mains: rien ne m'empêchera de les former à ma manière.

- Poing, bâton, couteaux ou cure-dent: si quelqu'un veut vous veut du mal, il n'y réfléchira pas à deux fois. Le tout, c'est de savoir vous défendre. Ou fuir, quand la situation le demande. Je m'avançai vers les deux gamins, les bras croisés et l'air on ne peut plus sérieux: ne jamais rigoler de ce genre de chose. On parle de survie pas d'un dîner chez mamie. Sauf circonstances exceptionnelles, ne tentez jamais de faire les malins devant un ennemi, l'orgueil pourrait vous couter cher. On est tous faillible et dieu sait qu'on a plus besoin d'vous vivant qu'mort. Je restais pas immobile comme un poteau devant les gosses mais je marchais tranquillement de l'un à l'autre. La fuite n'est pas un signe de faiblesse, ne l'oubliez jamais. Je m'arrêtai entre les deux. Prenez position: l'un en face de l'autre. Je recule d'un pas. Ne vous quittez pas des yeux une seule seconde. Ce disant, je recommençai à avancer doucement, tournant autour des deux p'tits guerriers. Déjà, point positif entre vous deux: vos armes, compétences et forces sont différentes. Votre adversaire n'est pas votre reflet, vous n'êtes pas dans sa tête. A moins d'être devins vous pourrez jamais être certain de ce qu'il compte faire. En d'autres termes, bandes de résidus de couille, arrêtez d'vous chamailler 5 minutes. Ne sous-estimez pas votre ennemi: respectez le. Faites vos p'tits malins et je donne pas cher de vot' peau. J'suis clair ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante Ghiaccio
L'Algarade
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 19/08/2016

MessageSujet: Re: Une bonne leçon   Dim 15 Juil - 19:52

« En même temps, faut vraiment que tu sois barrée pour aller lécher le cul des colombes, ma vieille ; t'as jamais essayé de t'entraîner sur de vrais mecs ? »

Je souris très fort, mais je fais moins le fier quand je la vois s'équiper de deux machins pointus … qui auraient pu être des fourchettes que ça ne l'aurait pas rendue moins menaçante ; c'est une règle de survie élémentaire que d'arrêter de faire chier une femme si celle-ci est armée, et je sais que celle-ci saurait y faire même avec une taie d'oreiller. Pendant qu'Erv se lance dans son petit discours coutumier, je regarde sur quoi s'est porté le choix du bousier : une petite paire de dagues, qui lui laisse moins d'allonge que je n'en ai avec mon épée ; compte tenu de la nature de notre séance future, je pense pouvoir tirer de là un petit espoir de me trouver avantagé. Wakizashi paré, je décide pour plus tard de l'employer comme main-gauche. J'hésite sur l'escrime que je vais employer, et donc la position à adopter quand notre entraîneur nous y invite ; j'opte pour quelque chose de traditionnel, quitte à adopter un style plus bâtard une fois lancé, mes yeux bien plantés dans ceux d'Hylia et n'attendant plus que la permission pour y aller, l'oreille tendue et tout entier concentré … trop pour oser même répondre à notre instructeur, dont j'aimerais bien arracher au moins un petit compliment pendant cet entraînement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hylia Malone
Tête Froide
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 15/06/2018

MessageSujet: Re: Une bonne leçon   Mar 17 Juil - 7:50

Les oreilles plaquées en arrière, l'oeil vif et un petit sourire en coin à destination du minus me servant d'adversaire, j'étais attentive. Les propos du vieux mercenaire étaient fondés. Je ne sous-estimais pas le nabot blond qui me faisait face mais c'était quand même amusant de le voir tout sérieux après ses tentatives déséspérées pour m'insulter.

Si c'est pas a-do-rable. Fais attention demi-portion, tu risques de te couper. Je soufflai ces quelques mots bien railleusement, profitant du petit instant ou m'sieur Krieger s'était un peu éloigné. Parlant de lécher des derches: je vais te faire mordre la poussière.》

Après ces douces paroles échangées alors que Dante restait tout à sa concentration, je prenais moi-même position. Le face à face allait être original: lui avait une certaine allonge avec son espèce de sabre que je n'avais pas avec mes deux courtes dagues. Mais j'avais la vitesse pour avantage. Restait à savoir si j'aurai autorisation de me servir de la magie en tant que défense et non en attaque. Ca restait un entrainement, je voulais pas blesser réellement les seules personnes que je pouvais cotoyer en dehors de mes soeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Une bonne leçon   Mar 17 Juil - 11:32

J'avais réussi à trouver un endroit pas trop humide pour entrainer les deux gamins. N'empêche que chacun de mes déplacements restait bruyant, le sol était encore bien boueux. Mais c'était un mal pour un bien. Non seulement ils devraient tenter de concerver leur équilibre au prix de pas mal d'efforts mais si ils venaient à se casser la gueule, ils auraient moins de chance de se faire mal. Je réprimais un p'tit sourire à les voir reprendre d'un coup leur sérieux mais n'hésitais pas à recadrer d'une taloche la demoiselle.

- Hylia, t'écoute et tu t'la ferme ou j'te renvoie d'ou tu viens. Compris ?

Fallait le chercher le respect. Le problème avec la gamine était qu'elle avait tendance à le faire continuellement. Ca pourrait lui porter préjudice à l'avenir d'être trop confiante. C'était comme tout: il fallait savoir doser. Je poursuivais mon petit tour de terrain autour des deux, le calme était complet, la concentration était à son apogée.

- On va d'abord revoir vos positions respectives. Pas d'attaques frontales. Dante: détends-toi, laisses un peu de mou dans ta garde, tu ne sais pas de quelle manière ton adversaire pourrait s'élancer vers toi: ta posture doit rester fluide. Tant que tu ne sais pas si dois parer, attaquer ou esquiver, laisses tes muscles au repos. Idem Hylia. Ne vous épuisez pas pour rien. Ne prenez jamais l'initiative en début de combat: analysez votre adversaire. Je sortais mes deux dagues, me mettant dans le champs visuel des deux gosses. Un pied légèrement en arrière, l'autre jambe plus en avant et le bras droit placé à l'horizontal, protégeant le torse. Près à agir, mais détendu. On va commencer par une esquive simple. Hylia, sans chercher à le toucher, tu vas prendre la première attaque: un coup frontale lent et tu t'arrêtes. Dante, à toi d'esquiver.

Un échauffement basique, mais je prenais tout de même le temps de lui refaire une démonstration. La jambe plus en arrière passant derrière celle postée à l'avant et maintenant mon poids et mon équilibre: léger demi-tour sur soi-même mais permettant de reprendre sa posture et surtout de garder son adversaire à l'oeil. Je me remis face au deux petiots pour les observer à l'oeuvre.

- A vous.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hylia Malone
Tête Froide
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 15/06/2018

MessageSujet: Re: Une bonne leçon   Mar 17 Juil - 18:41

Etant en position et de nouveau bien à l'affût des conseils et des commentaires du mercenaire, je m'étais pas vraiment préparée à recevoir une taloche à l'arrière du crâne. Légèrement désarçonnée, j'avais même pas pris la peine de me frotter la tête. J'avais juste eu le temps d'agrandir brièvement mes yeux en pleine contemplation de la prise de position de mon adversaire. Fallait que je m'y fasse... on était pas la pour rire: y'avait un temps pour tout et en l'occurence, l'instant était à l'entrainement et rien d'autre. Je devais me mettre dans le bain si je voulais pas m'afficher comme une nulle devant les deux gars. Surtout que je venais pour m'améliorer, pas pour faire le clown. Après cette prise de conscience rapide, mes oreilles étaient revenues aux paroles de monsieur Krieger: j'attaque et Dante doit parer. Je me positionnai comme montrer plus tôt et d'un geste souple mais lent, m'élançai vers le p'tit blond. Je fronçai un peu les sourcils, concentrée et les voiles en arrière. Je fis un arc de cercle avec le bras droit, l'abattant sur ma cible. Sans oublier de me stopper brusquement dans mon geste pour ne pas le blesser. Les lames étaient peut-être complètement usées mais ça restait tout de même de vraies armes qu'on avait entre nos mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une bonne leçon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une bonne leçon
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Féia, terres de conflits et de passion :: Féia :: Irracya :: Empire Dalentour :: Marquisat de Hyi-
Sauter vers: