Dans un monde de technologie et de magie, la course à la suprématie est enclenchée. Quel camp choisirez-vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les bons comptes font les bons amis.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Perséphone
Esclavagiste
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 03/03/2018

MessageSujet: Les bons comptes font les bons amis.   Lun 11 Juin - 19:20

"Allez, plus vite que ça les cul-terreux. On a pas toute la journée."

Et il fallait qu'on redécolle avant le soir si je voulais arriver à temps pour régler certaines affaires. Les gars s'occupaient de charger le rafio avec divers objets et joyaux qu'on avait chipé à des p'tits nomades se promenant tout seuls. Ils avaient eu d'la chance dans leur malheur: on avait pris que les bijoux et autres babioles brillantes et pas leur misérable vie. Depuis que je m'étais r'trouvée avec une chimère sur les bras, non seulement y'avait une bouche en plus à nourrir mais fallait que je compense la perte d'argent qu'elle m'avait pas rapporté. Merci à l'autre grand con d'chauve. Bah ! Fallait être pris pour être appris. M'enfin ça restait un sacré salopard.

"Ca va, ca'p'taine ?"

"Ouais, ouais. Super." Je croquai dans ma pomme avant de la jetez dans l'eau et de cracher par dessus bord: elle était dégueulasse. "Ca à l'air d'aller l'andouile ? La ferme et retourne faire ton taff' au lieu de me lécher l'cul."

Il était reparti la queue entre les jambes. J'avoue que sortir ma dague et la placer sous sa gorge était peut-être un p'tit peu éxagéré. J'avais besoin de prendre l'air et de me dégourdir les guiboles.

"Jeck, j'te laisse t'occuper du navire. J'vais chercher des provisions pour le retour. Vous trois: avec moi."

Bien qu'un peu crétins sur les bords, les garçons étaient capables de se débrouiller tout seuls en mon absence. J'embarquai ma clique de débiles préférés avec moi et me dirigeai vers la jungle. On avait accosté à proximité: l'avantage d'un bâteau capable de naviguer sur la mer comme dans les airs. Cet espace était encore calme, loin des autres colons qui auraient pu déranger mes plans. Enarida restait ma terre et voir ces imbéciles complétement ignares la fouler me révulsait. Mais ils restaient mes principaux collaborateurs tout comme le menu peuple nomade était devenu la source de ma richesse. Du moins, il le restera jusqu'à ce qu'ils mettent la main sur les tribus que je traque depuis un bout de temps. Connaitre certaines d'entres elles me donnait un avantage certain. Continuant à avancer, un sourire carnassier se dessina sur mes lèvres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walter/ Scarlett
Marchand itinérant / Dame Blanche
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 11/06/2018

MessageSujet: Re: Les bons comptes font les bons amis.   Mar 12 Juin - 17:04

Le jour était levé teintant de sa chaude lueur vermeille les terres que j'avais déjà maintes et maintes fois parcourues depuis ma naissance. Un vent frais et léger faisait bruire les feuilles recouvrant  les longues branches des arbres et diverses plantes jonchant le sol de la jungle. Je me promenais d'un pas tranquille entre les feuillus, reprenant progressivement le chemin menant à mon second domicile. Walter n'était pas là et, bien que j'appréciais les moments divertissants que nous pouvions passer ensemble, je chérissais d'autant plus ces instants de libertés qui composaient la majorité de ma vie. Les périodes futiles passées auprès de mon adorable concubin restaient éphémères et simplement dans le cadre d'ébats plaisants; en somme: du pur batifolage. Rien de bien sérieux. Ce qui l'était néanmoins résidait en mes brigandages au sein des multiples camps peuplés d'Autres disséminés le long de nos cotes sableuses. Je me faisais aussi un malin plaisir à les détourner des routes servant à guider chamans et tribus en sécurités. Quand j'avais l'occasion de faire se perdre ces  allodapós*, vous pouviez être sûrs que je m'en delectais en tout point. Si quelques uns paraissaient respecter notre sol et nos coutumes, la majorité d'entres eux aimaient détruire nos terres, voler nos ressources et réduire à néant nos vies qu'ils s'appropriaient comme de la vulgaire chair tout juste bonne à jeter aux choíron**. Je me servais donc sans aucun état d'âme dans leurs affaires. En cet instant précis, je revenais de l'une de mes escapades, ramenant un peu de nourritures ainsi qu'un étrange piquet fabriqué à partir d'un matériaux m'étant familier. Il était froid et solide: long cylindre creux dont l'embout était pourvu d'un tissu coupé en rectangle. Ce dernier n'était pas vierge mais dessus était peint des symboles qui, eux non plus m'étaient coutumiers. En effet, ce dessin était porté par de nombreux camps. Pour ce qui était du bâton, Walt ce servait souvent de ce type de matériaux crois-je. Du... létale ?
Je n'eu pas le temps de réfléchir davantage sur quel était le véritable nom de cette chose (et peu importait de toute manière), du mouvements se faisant entendre à quelques mètres de mon amplacement. Sans plus attendre, je grimpai en haut d'un arbre, me cachant dans les feuillages et attendant le passage de cette étrange troupe. De ce que j'entendais: ils parlaient énaride. Ce détail était déjà fort étrange mais pas rare à observer. Bon nombre des notres se révélaient être des traitres, n'hésitants pas à mener des transactions avec les Autres, vendant leurs amis à leurs profits. Mais pas de conclusions hatives: il pouvait aussi s'agir de simples voyageurs ou d'une petite tribus... marchant à l'écart des stèles. En me concentrant un peu plus, une voix qui s'élevait parmis les autres attira mon attention: je la connaissais. Oh oui... et pas qu'un peu d'ailleurs.

*Etrangers
**Cochons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Esclavagiste
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 03/03/2018

MessageSujet: Re: Les bons comptes font les bons amis.   Mer 13 Juin - 17:57

C'était loin d'être la première fois que je faisais ce chemin, idem pour mes gars. La chasse était bonne dans la jungle mais depuis quelques mois, ça s'était légèrement calmé. Ca sentait le coup fourré ou je m'y connaissais pas. J'étais conne mais pas dupe: le langage des stèles m'était familier et, comme dit plus tôt, je connaissais cet endroit et cet idiot de caillou aussi. J'attrapai les babioles accrochées dessus et les envoyais valser au loin.

"C'est pas une très bonne idée, cap'taine."

"Oh la ferme. J'les prends pas de toute manière."

"Respect des morts ? C'est beau, cap'taine."

Alors là, effectivement, j'étais bouche bée face à temps de stupidité. Je levai un sourcil et me tournai vers le crétin me servant d'homme de main: normalement un des plus intelligents de ma clique, je vous laisse donc tout le loisir d'imaginer le niveau de réflexion des autres. Je ramassai ce que je venais de faire valdinguer, m'approchai de lui, cette fois, un sourire pointu aux lèvres et lui brandis tellement près de sa sale trogne qu'il en sursauta. Il ouvrit la bouche le temps nécessaire pour que je lui foute ces bijoux répugnants à l'intérieur avant de lui tapoter la joue.

"Une fausse stèle et des trésors dignes de jouets de pochette surprise pour gosse, andouille. Tu sais plus lire l'Enaride ?" Bien entendu qu'il savait pas lire, c'était la compétence qui me valait mon grade. "On redécolle, les merdeux." D'un coup de tête pour indiquer la direction à prendre, j'ordonnai aux gars de me suivre. Non sans rire de l'idiotie de mon employé. ""Respect des morts". Pppff. Mais d'ou il sort ces conneries ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walter/ Scarlett
Marchand itinérant / Dame Blanche
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 11/06/2018

MessageSujet: Re: Les bons comptes font les bons amis.   Ven 15 Juin - 19:17

Aucun moyen de se tromper: le ton de voix criard, railleur et toujours en train de se plaindre. Elle n'avait pas changé le moins du monde depuis que je l'avais acceuilli encore enfant. Inculquer quelque chose à cette tête vide ne fut pas une mince affaire: la preuve en était qu'elle n'avait rien retenu que le strict minimum. L'utilisation de la magie était tout ce qui lui importait dans les faits. Si j'avais su que lui enseigner mes techniques servirait à faire souffrir les miens: je l'aurais tué dès ses premiers pas dans ma direction. Pour l'heure, je continuais à l'observer se déplacer avec sa petite troupe d'hommes armés. Ils étaient passés en dessous de ma position, sans même prendre garde au voile de cheveux blanc-argenté contrastant à peine avec le vert vif des feuilles de l'arbre sur lequel j'étais adossée. Dois-je rappeller ce que je disais plus tôt sur nos anciennes leçons ? Je soupirai, amusée: cela en était presque trop facile. Plaquant ma paume contre le tronc, je profitai des ombres liant les branches entres eux pour les suivre à hauteur. Prenant de la vitesse, je sortis vivement des ténèbres pour me projeter droit sur la malheureuse, sans emettre aucun son que ce soit. Mais en concervant un sourire carnassier de bienvenu: n'oublions pas les bonnes manières.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Esclavagiste
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 03/03/2018

MessageSujet: Re: Les bons comptes font les bons amis.   Sam 16 Juin - 9:01

Esquive: de dos, en dessous et en train de faire complètement autre chose.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céosus
Dieu Fondateur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Les bons comptes font les bons amis.   Sam 16 Juin - 9:01

Le membre 'Perséphone' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Esquive' : 2, 1, 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t104-ceosus-dieu-du-ciel
Perséphone
Esclavagiste
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 03/03/2018

MessageSujet: Re: Les bons comptes font les bons amis.   Sam 16 Juin - 18:28

"Faut qu'on tente de trouver d'autres stèles. Histoire de se donner une idée de leurs déplacements." Je me retournai vers mes glandus. "Vous en approchez pas d'trop, hein. Certaines vous sautent à la gueule. Et ça fait pas du biiii... ienh ?!"

Esquive ! Esquive du dernier instant ! Du dernier espoir ! J'l'avais pas vu venir la blondasse. Enfin... si. Mais un peu trop tard pour le coup. Mes gars m'avaient dépassé de quelques mètres déjà quand moi je venais de tomber ma tronche la première dans les fourrés pour éviter l'autre grognasse sauvage qui voulait ma peau. Pas le temps de dégainer mes armes, juste celui de lever la main vers mes hommes qui venaient de se retourner en m'entendant me ramasser comme une sombre merde. En attendant:

"Aahah ! Même pas eu. C'est qu'on se ramollie avec l'âge." Elle aurait voulu me tuer, elle l'aurait fait depuis longtemps. Et facilement. Mais j'étais trop fière pour le ressentir en l'instant, bien que je venais de transpirer un bon coup.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walter/ Scarlett
Marchand itinérant / Dame Blanche
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 11/06/2018

MessageSujet: Re: Les bons comptes font les bons amis.   Lun 18 Juin - 5:26

Pour le coup, j'étais agréablement surprise de mon ancienne élève. Bien qu'elle se soit pris les pieds dans une branche et qu'elle ai rejoint notre Mère nature dans les buissons: elle avait réussi à esquiver plutôt facilement mon assaut... tandis que ses hommes continuaient leur petit chemin sans celle les guidant jusqu'alors. Ils pensèrent tout de même à se retourner au bout de quelques mètres, fort heureusement pour eux: je ne donnais pas cher de leur peau s'ils continuaient avec autant de témérité à visiter Enarida sans une personne ayant connaissance du terrain. Pour autant, ils s'arêtèrent brusquement sur ordre de Perséphone. J'avais atterri avec souplesse sur le sol occupé, il y avait encore quelques instants, par les deux jambes de ma chère amie. Amie à qui je venais délivrer un message de la plus haute importance par ailleurs. Je plantai ma barre de létale dans la terre humide. Lâchant des yeux son adorable troupe, je dirigeai mon regard vers le bas, fixant la jeune femme encore allongée dans les fourrés.

- O kynigós sýntoma kynigoúse*. Je lui souris, me mettant accroupi pour être à son niveau. Dýo forés gia na sas ypenthymíso**. Relève-toi. J'ajoutai plus sèchement en me redressant et en lui tendant la main. On doit parler. J'indiquai ses hommes du regard. Seules.


*Le chasseur bientôt chassé.
**Par deux fois cela t'est rappelé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Esclavagiste
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 03/03/2018

MessageSujet: Re: Les bons comptes font les bons amis.   Mar 19 Juin - 18:21

Et de deux. Bah ça faisait plaisir de retourner à la maison avec cette garce sur les talons. Bon, j'avais eu d'la chance pour le moment. J'avais pas encore réussi à choper des mecs des tribus qu'elle guidait loin des routes. Mais si elle croyait en une bonne réfléxion d'ma part: elle se fourrait le doigt dans l'oeil jusqu'au coude la blonde. J'étais juste trop nulle pour en traquer correctement. Enfin, non. Mais gars savaient pas placer un pied devant l'autre surtout. Mais un Capt'aine doit prendre pour l'équipage. Un travail pas facile, vous pouvez en être sûrs. Mais je les aimais bien mes gros débiles. J'crois qu'un d'eux avait les neurones qui s'étaient branchés avant les autres parce qu'il bredouillait de frousse, pointant de l'index la gonzesse encore penchée au-dessus de moi à me tendre la main. J'acceptai sans lus de cérémonie.

"Oui, oui. Ohlala, ça fait peur, la Dame Blanche. Tous aux abris." Patati et patata. "Retournez au rafio les abrutis et préparez les voiles, je vous rejoins dès qu'on en a terminé." Ils se firent pas prier, quand ils voulaient, ils étaient capable de se bouger le fion de manière assez surprenante. Je redirigeai mon attention vers mon ancienne Sensei: punaise... ça sa serait une bonne prise comme on en voyait pas souvent. Mais je voulais même pas qu'elle soupçonne l'emplacement du navire. Mes gars et moi-même serions dans une belle merde si elle, décidait de nous mettre le grapin d'ssus. "J'vous suis, m'dame."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walter/ Scarlett
Marchand itinérant / Dame Blanche
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 11/06/2018

MessageSujet: Re: Les bons comptes font les bons amis.   Jeu 21 Juin - 7:05

Après encore quelques remarques inutiles dont elle seule savait maîtriser à la perfection leur utilisation en toutes circonstances, elle finit par accepter la main lui étant tendue. Je ne pensais pas avoir eu autant d'effet sur ses hommes, en tout cas. Il est vrai que j'étais apparue plutôt subitement mais pas de manière trop agressive. Pas encore. Une fois relevée, elle chassa ses compagnons, qui d'ailleurs, ne se le firent pas répéter deux fois pour prendre leurs jambes à leur cou et retourner de là ou ils venaient. Je ne m'en préocupais pas outre mesure. Pour l'instant, mon seul et unique objectif était de tenter une dernière fois de remettre mon ancienne élève sur le droit chemin. J'avais déjà fait bon nombre d'exception à mes principes pour ses beaux yeux. Il était temps que tous ces petits jeux cessent une bonne fois pour toute.

- Viens, suis-moi. Nous ne devrions pas en avoir pour très longtemps. Lui dis-je calmement en l'invitant à rester à mon niveau. Tu peux prendre l'objet si tu le souhaites. Ou quand tu retourneras auprès de ton équipage.

Nous avancions progressivement au sein de la jungle, les arbres devenant de plus en plus épais et la température baissant doucement. On respirait mieux à cet endroit, situé entre le flanc de montagne et la partie profonde de la jungle. Longeant le mur de roche, je retrouvais ce que j'avais laissé plus tôt.

- Passes en première, je te suis. Le portail était activé et bien dissimulé mais une fois qu'elle serait passée, je devrais le désactiver, je ne savais plus vraiment si je pouvais lui accorder une quelconque confiance dorénavant. La prudence était de mise.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Esclavagiste
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 03/03/2018

MessageSujet: Re: Les bons comptes font les bons amis.   Ven 22 Juin - 11:45

"D'accord... enfin... j'crois." Je levais un sourcil, un peu dubitative quant à ses intentions à celle-là. Elle était vachement calme. Trop peut-être. Je savais comment régair avec elle. Allez deviner quand il fallait être sérieux, quand fallait rire ou quand fallait juste partir en courant. C'était pas facile. "Le drapeau ? Arigatō mais ça ira. J'ai ce qu'il faut sur le rafio. 'fin, j'verrai quand je repasserai t'à l'heure." Elle parlait pas des masses et une question d'une importance capitale venait de naître dans ma caboche. "Attends une seconde... qu'est-ce que vous alliez foutre avec un drapeau ?" Je savais que chiper des trucs à droite et à gauche était typiquement énaride, hein. Je venais de là après tout. J'avais joué le jeux aussi. Mais bon... peut-être que 'avais passé trop de temps à l'extérieur des terres pour comprendre ce qu'une drow en pagne pouvait avoir à faire avec une longue barre de méta... Oh. Oui, bon, j'avais l'esprit mal placé aussi.
On traversait la jungle, particulièrement dense pour la saison, les buissons épineux, les lianes humides qui venaient me fouetter le visage et les insectes... les putains d'insectes. Il devait y avoir pas mal de bêbètes qui rodaient aussi. "Je sais pas ou vous voulez en venir mais je connais quand même le terrain: ça sera dur de me faire me perd... Oh. Ah !" Bon, bah, apparemment on était arrivée. Un doigt vers le portail que j'avais vu seulement ma fec collée dedans et me tourant pour fixer mon ancienne prof en mode "Elle veut vraiment qu'j'entre la dedans la p'tite dame ?", je bredouillai. "Vous voulez vraiment que j'entre la dedans, m'dame ? C'est pas que je vous accorde pas ma confiance, hein, entendosn-nous bien mais c'est que cette dernière est en vacances en ce moment et..." La grosse débile que j'étais s'était relevée et... tout en geste pour montrer la solidité de ses propos, avait trébuché sur une racine. Bon, y'avais plus qu'à attendre por savoir si j'allais atteindre un sol dur, mou, froid, le vide ou des épines. Le destin... la fortune. Mon meilleur pote. Mais il me collait un peu trop au train ces dernies temps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walter/ Scarlett
Marchand itinérant / Dame Blanche
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 11/06/2018

MessageSujet: Re: Les bons comptes font les bons amis.   Sam 23 Juin - 18:51

Je refermais le portail après son passage plus que grâcieux à travers. Ses compétences m'épataient toujours autant après toutes ces années. Un petit regard alentour afin de vérifier que personne ne nous épiait. Tout semblait aller pour le mieux. Longeant la paroi rocheuse de la paume de la main, je fis quelques mètres supplémentaires et imposai de nouveaux tracés dans le sol meuble. Ceux-là, scellés à mon nom afin d'éviter tout risque inutile. J'activai le passage et pouvais rejoindre ma vieille amie qui m'attendait de l'autre côté. Apparaissant par le même portail que cette dernière, je du, une fois de plus, me pencher et lui tendre la main afin de l'aider à se relever.

- Pas trop froid j'éspère ? J'avais choisi les hauteurs pour nous permettre de discuter tranquillement. Et ne lui laisser aucun moyen de me glisser entre les doigts, qui plus est. A quoi bon prévenir si ce n'était pas pour entendre explicitement la raison pour laquelle ils allaient être jugés par mes soins ? Punir quelqu'un sans qu'il ait compris les fautes comises était inutile. Rien de tel qu'un vent frais et pur pour ouvrir l'esprit. N'est-ce pas Perséphone ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Esclavagiste
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 03/03/2018

MessageSujet: Re: Les bons comptes font les bons amis.   Mar 26 Juin - 18:13

J'avais pas prévu le sol glacé. Fallait d'tout pour faire un monde. Même les culs congelés avaient leur place dans l'existence. Mais ça restait pas agréable du tout, surtout quand on se pavanait à moitier à poil comme moi. Si la Dame était pas mieux sapée, elle avait la peau dure depuis le temps. Ou alors autre chose en tête. J'optais pour la seconde option. Vous pouviez lui planter une hallebarde dans le bide qu'elle broncherait pas tant qu'elle avait pas mené à bien sa mission première: et souffrir n'était qu'un détail. Elle était flippante. En attendant, je devais encore accepter la main tendue et me décoller la face de la poudreuse. J'éspère que ceux qui disaient que le froid était un bon anti-rides avaient raison.
"Nan, à peine l'effet d'une 'tite brise. Merci." J'enlevai la neige qui recouvrait mes semblant de vêtements complètement trempés. "C'est pour quoi cette fois ? Je sais que la dernière fois je me suis fait la malle sans attendre mon reste mais... comprennez que vous pouvez être effrayante parfois... et les affaires attendent pas... et les gars tous seuls... la nuit... avec la marchandise..." Les lèvres pincées et le doigts levé je m'arrêtai net, je débitais des conneries qui m'aidaient pas vraiment pour le coup. Sourire gêné ? "Pas enarides. Pas d'ici. Sauf... des babioles futiles laissées par terre. Voilà ! Oui ! C'est ça: je me charge de nettoyer le sol. C'est... c'est bien de netooyer le... le par terre... non ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walter/ Scarlett
Marchand itinérant / Dame Blanche
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 11/06/2018

MessageSujet: Re: Les bons comptes font les bons amis.   Mer 27 Juin - 10:30

Je la regardais pendant qu'elle s'époussetait tant bien que mal, amusée et lui indiquant du doigt les endroits encore parsemé de plaque blanche. Il y avait de ces caractères qui ne changeaient pas, et ne changeraient probablement jamais avec le temps. Si elle avait quelque chose pour elle, cette Perséphone, c'était bien son humour et son air détâché. Elle n'était pas bête, loin de là. Elle était même maline. D'ou l'évocation de cette fameuse première fois ou elle m'avait glissé entre les doigts. Mais fuir est en quelque sorte une preuve de notre culpabilité sinon, pour quelle raison aurait-elle dû le faire ? Si je venais auprès d'eux, c'était pour échanger, ouvrir la discussion, nous montrer civilisé et poli. Si l'autre parti choisissait la force: soit. Il est vrai que cela était tout de même plus amusant... mais tellement plus simple. Le challenge était beaucoup plus interéssant. Elle s'expliquait en gesticulant, joignant le geste à la parole, s'arrêtant pour voir si je réagissais mais je ne faisais que sourire devant cet adorable spectacle. Je n'avais absolument rien à demander qu'elle s'épenchait, vidant son sac avec une innocence toute enfantine.

- Tu aurais écouté ce que j'avais à te dire la dernière fois que tu ne serais pas à mi-chemin du jugement, Perséphone. Mais laissons couler ce genre de menus détails et viens, nous avons tout le temps du monde pour parler maintenant. Je l'invitai à me suivre, marchant pieds nus dans la neige. Tu peux encore prendre le chemin de la rédemption, rien n'est jamais trop tard. Je marquai un temps d'arrêt avant d'ajouter en rigolant. Sauf la troisième fois, j'entends. Enfin, bref. Je suis au fait de ce genre de transaction que tu t'amuses à mener. Je sais surtout que cela ne se fait pas seul. Je me tournai vivement pour lui faire face et lui barrer le chemin. Tu n'as donc aucun amour propre, aucun attachement à tes terres ? Sauves les tiens, Malékith. Cesses de te croire le centre du monde. Je peux t'aider mais pour ça: donnes-moi leurs noms.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Esclavagiste
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 03/03/2018

MessageSujet: Re: Les bons comptes font les bons amis.   Mar 3 Juil - 7:08

Elle était pas dupe la sorcière. Bon, en même temps fallait pas avoir 3 neurones pour savoir que mes gesticulations et mes bredouillements n'allaient strictement pas avoir l'effet escompté. Mais à cet instant précis j'avais froid, mes gars attendaient tout seuls, la montagne était pas mon terrain de prédilection. En clair: j'étais dans la merde jusqu'au cou si j'osais ne serait-ce qu'esquiscer un pas en arrière pour fuir. Dans un sens ça me ressemblait ce genre d'actions. J'aurais eu l'air très con à courir dans la poudreuse qui montait jusqu'au genous et à me crouter comme une débile. Je réfléchissais à la scène que cela donnerait tout en suivant Scarlett qui continuait à avancer. Je m'attendais pas vraiment à ce qu'elle se retourne aussi violement pour me faire face, mon couinement de surprise devait le souligner. Je restai paralysée mais quant à savoir si c'était parce qu'elle avait prononcé mon prénom ou sa question bizarre, j'aurais pas pu en donner la raison précise. Dans tous les cas, je la regardais comme une débile.
"Le problème ma p'tite dame, c'est que je veux pas me rédemptionner. Ni mes gars d'ailleurs."Je reculai d'un pas en souriant tout comme elle. "On est plus à la même époque. Les choses avances et faut faire avec son temps. Vous imaginez même pas tout le fric qu'on peut se faire en une seule journée." Une idée venait juste de germer dans mon cerveau (oui, y'avait quelque chose la-haut malgré toutes les imbécilités que je pouvais faire). "Vous connaissez le terrain mieux que personne: si vous vous joignez à nous, c'est le pactole assuré !" Et je croyais vraiment que ça pourrait marcher en plus. "Ca vous donnera l'occaz' de rencontrer ces fameux collaborateurs dont vous désirez tellement avoir les noms. Là, pour le coup, vous auriez même les adresses."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walter/ Scarlett
Marchand itinérant / Dame Blanche
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 11/06/2018

MessageSujet: Re: Les bons comptes font les bons amis.   Dim 8 Juil - 6:46

Son discours avait réussi à me façonner un sourire partant d'une oreille pour allez rejoindre sa consoeur. Adorable. Soit elle croyait dur comme fer à ses propos, soit elle s'était améliorée dans le domaine de l'affabulation. J'optais pourtant pour la première option. Et c'était un problème. Vivre dans l'oisiveté et la paresse était devenu son but premier. Je devais prendre connaissances de ces contacts venus de l'extérieurs, contacts capables de retourner les membres d'un peuples contre les siens. Cela devenait de plus en plus courant depuis ces 20 dernières années: disparitions, meurtres, vengeances,... Je doutais tout de même que tout soit dû uniquement à l'installation des Autres sur nos cotes. Certains se montraient enclins à discuter et ne me revoyaient plus, quelques-uns bénéficiaient même de mon aide. Mais depuis une dizaine d'années, chamans, tribus, Nous devions avoir les yeux constamment à l'affût. Perséphone devait être des nôtres, elle en savait beaucoup. Trop. Cela en faisait une adversaire redoutable, dangereuse.

- Tu as toujours choisi la solution de facilité. Je lui tournais autour, sans la quitter des yeux, sans perdre mon sourire, traçant lentement un cercle dans la neige. Tu es d'un ennui... tellement prévisible. C'est ce qui va te perdre, Persy. Je continuais mes petits tour, semant quelques perles en bois autour du cercle que je continuais à tracer en détournant son attention par ma gestuelle. Si je ne m'en charge pas moi-même, ceux que tu considère comme tes alliés s'en occuperont avec plaisir. Je m'arrêtai face à Malékith. Le besoin de posséder toujours plus, plus rapidement. Réveille-toi. Fis-je en lui plaquant la paume sur le front. Ils savent d'ou tu viens, veulent ce que tu possèdes, savoir ce que tu sais. Je me redressai avant de lui tourner le dos et de déposer les mains sur le sol, activant le portail qui nous ménerait directement auprès de son équipage. Et tu en sais plus qu'assez.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Esclavagiste
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 03/03/2018

MessageSujet: Re: Les bons comptes font les bons amis.   Mar 17 Juil - 10:24

Bon, visiblement ma tentative de faire un p'tit discours était pas passée. J'étais pas douée pour la causette aussi mais plus l'action. Encore qu ce dernier point dépendait d'avec qui l'action se passait et plus encore de quel type d'action il s'agissait. Enfin... J'avais pas grand chose à perdre. J'appréciais la Dame, c'était ma Sensei mais aussi elle représentait un certai idéal. Elle voulait quelque chose et ne lâchait rien pour l'obtenir. Je voulais faire pareil... mais dans un domaine différent. J'aimais l'oisiveté, j'aimais ma vie de pacha et je voulais la cultiver. Etre riche et n'avoir besoin de rien. C'était mal en quoi ? Fallait pas oublier un détail non plus: le progrès devait bien arriver tôt ou tard. Que ça soit maintenant avec ceux qu'ils nommaient les "Autres" ou dans plusieurs siècles, quelle différence ? Fallait faire avec son temps. Si les changements arrivaient, c'était simplement l'ordre des choses.
"Faut arrêter de vouloir que tout reste tel quel. Faut avancer. Tout peut pas rester inchangé pour toujours. J'vous accorde qu'il y a des trucs pas cool mais y'a aussi pas mal de choses qui pourrait être utile à tout le monde. Vous croyez pas que vous faites mal en tentant de complaire votre populace à vivre toujours pareil ? C'est comme ça que vous en faites des êtres faibles et incapables de se défendre face aux hommes venus d'au-delà de la mer."Pas le temps d'en dire plus qu'après ses menaces et sa petite danse on se retrouvait toutes les deux sur le pont de mon rafio... moi le cul sur le sol parce qu'en vérité je m'y attendais pas vraiment et qui plus est bien au centre du tracé fait par mes soins. En même temps, j'utilisais ses méthode, normal qu'elle parvienne à utiliser mes portails. Le risque était qu'elle réussisse à les dévier: là je serais bien dans la merde. Elle pouvait me piéger facilement mais en plus de ça, me retrouver ou que j'aille. Aucune échappatoire avec cette garce aux trousses. "Cessez de me fixer comme les crétins qu'vous êtes bande de moules sans cervelle ! Attrapez là !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walter/ Scarlett
Marchand itinérant / Dame Blanche
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 11/06/2018

MessageSujet: Re: Les bons comptes font les bons amis.   Mar 17 Juil - 18:56

Un peu d'amusement !
Jet simple: les gars sont focus sur leur chef cul sur le sol et fallait se douter qu'un navire était pas sans équipage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céosus
Dieu Fondateur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Les bons comptes font les bons amis.   Mar 17 Juil - 18:56

Le membre 'Walter/ Scarlett' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Esquive' : 2, 3, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t104-ceosus-dieu-du-ciel
Walter/ Scarlett
Marchand itinérant / Dame Blanche
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 11/06/2018

MessageSujet: Re: Les bons comptes font les bons amis.   Mer 18 Juil - 6:23

Je m'étais bien attendue et préparée à rencontrer l'équipage de mon ancienne élève. Pour sûr, je savais pertinemment qu'elle ne pouvait avoir que trois pauvres petits clampins sous sa botte. Sauf que l'enchainement d'évènements infimes et de paroles échangées avec la douce Malékith m'avaient quelque peu... comme dirais-je... déstabilisé ? En ouvrant le portail nous menant directement sur le pont de son navire, j'étais encore toute émue par son discours: des paroles censées ! Des paroles d'une logique dont je ne croyais pas Perséphone capable pour tout dire. Toutes deux assise sur les lattes de bois, le regard de ses hommes braqué dans notre direction, je fixais Persy les yeux emprunt d'une douce lueur d'espoir. Tout cela avant de me faire soulever de terre par une sorte d'orc plutôt musculeux. Je ne me débattais même pas, non seulement au corps à corps je n'étais pas douée, ma charge pondérale devait être équivalente à porter un petit sac de plume, j'étais encore abassourdie par cette micro étincelle d'intelligence venant de la jeunesse que je croyais dévouée à la connerie mais aussi parce que j'avais un plan.

- Magnifique ! Superbe ! Splendide ! Je gigotai les pieds, prise d'une joie soudaine et à peine exagérée. Les rouages de ton cerveau se sont enfin actionnés ou on est face à la première phase menant à l'apocalypse ? Je levai un regard pleins d'amusement vers l'orc qui ne m'avait pas lâché d'un poil. C'est presque flippant, n'est-il pas ? Impressionante notre petite rousse. Ajoutai-je en redirigeant mes yeux dans ceux de Perséphone.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Esclavagiste
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 03/03/2018

MessageSujet: Re: Les bons comptes font les bons amis.   Mer 18 Juil - 8:17

J'avais... réussi ? Accompli quelque chose sans difficulté ?! J'avais choppé l'Eclat des profondeur, la Dame Blanche, la garce qui descendait les hommes des cotes ?! J'étais riche ! J'allais tellement en tirer un pactole gigantesque que s'en était trop beau pour être vrai. Je me relevai d'un bond, esquissant deux trois pas de danse sur le pont, attrapant l'un de mes gars qui courait en direction de la blondasse pour lui rouler un patin de tous les diables. M'enfin, si y'en avait un à récompenser: c'était bien l'orc de l'équipage. Non seulement il faisait parti de ceux qui respectaient le plus mon autorité dans cette équipe de tache mais en plus il accomplissait ses devoirs à la perfection. Et je voyais bien qu'il voyait que je sentais que lui aussi et nous autres on savait qu'il savait que je savais qu'j'étais fière de mes compagnons. J'invitai d'un geste assuré du bras mes derniers camarades à s'approcher avant de me retourner vers ma proie. La Dame était mienne désormais !

"Aujourd'hui est un grand jour." Je sortai l'une de mes dagues en pointant un à un l'ensemble des gars qui nous entouraient faisant un tour sur moi-même qui ramenait ma lame droit sur la victime. "On est officiellement en retraite !" J'optai pour un regard prédateur, approchant lentement mon arme de mon ancienne Sensei. "Elle vaut plus en petit bout ou entière ?"

"Devrais laisser monter les enchères aux marchés, Cap'taine." Je levai mes yeux vers l'orc. "On compare, voit qui fait la meilleure offre et on improvise."

Je réfléchissais à ses paroles en me tapotant la lèvre inférieure avec ma dague... pas bête du tout. A voir. Le silence qui s'en suivit n'avait été que de courte durée, l'autre pouffiasse en manquait pas une pour me foutre la honte, même devant mes hommes. Certains avaient même rigolé, ceux-là allaient pas faire long feu, avec le pactole que j'allais obtenir grâce à elle, j'aurai carrément de quoi me faire un nouvel équipage, je garderai que les meilleurs. J'étais vexée mais elle allait voir ce qu'elle allait voir cette salope.

"Pourquoi qu'elle rigole ? T'vois pas qu't'es dans la merde ?" Je voyais même pas de quels rouages elle voulait parler. Je savais même plus ce que j'avais balancé avant d'arriver sur le pont en fait. J'étais absorbée corps et âme à l'idée de la vendre, à l'idée de richesse infinie ! J'allais enchainr quand je remarquai l'orc hocher lentement le chef en me lançant un regard pleins de sentiments... QUOI ?! "Va la foutre à la calle avec les autres au lieu de me fixer, bougre d'imbécile !" Je me ravisai, l'arrêtant d'un geste de la main, invitant mes hommes à se rapporcher encore et tendant ma dague. "J'allais oublier le plus important: tes trophées sont nôtres maintenant."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walter/ Scarlett
Marchand itinérant / Dame Blanche
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 11/06/2018

MessageSujet: Re: Les bons comptes font les bons amis.   Sam 21 Juil - 18:29

Pour être contente, elle semblait plus qu'heureuse de sa prise. Cela en aurai presque été communicatif si la prise en question n'était pas ma personne. Quoi que cela je ne m'empêchais pas de continuer à rire et sourire en gigotant les jambes, approchant mes pieds toujours plus près du sol. Ses petits tours et détours, ses sauts de joies et ses gestes qui invitaient l'ensemble des hommes composants son navires à approcher de la proie maintenue. Pauvres imbéciles... d'un pathétique qui m'en enlevait presque le plaisir pur et simple de donner la mort. C'était beaucoup trop facile. D'ailleurs:

- C'est beaucoup trop facile. Glissai-je à son attention lorsqu'elle fut à quelques centimètres de mon visage, une dague en main et l'équipage nous entourant de près. J'en avais laissé tomber mon sourire d'un coup. Tu sais quoi ? Pour toi, je vais faire une exception à la règle: oublis la seconde, on passe directement à la troisième ! Paume du pied touchant les lattes du pont, je réactivai le portail par lequel nous venions de passer, l'ensemble du navire ayant décidé de nous rejoindre à la position que nous n'avions décidément pas quitté, j'ésperais emporter avec nous un maximum de ses hommes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Esclavagiste
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 03/03/2018

MessageSujet: Re: Les bons comptes font les bons amis.   Dim 22 Juil - 8:04

Sur un équipage de 15, qui tombe ?
Premier jet pour Perséphone et le second pour l'orc qui tient Scarlett, le reste correspond aux autres gars.
1- toujours sur le pont.
2- de l'autre côté.
3- entre les deux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céosus
Dieu Fondateur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Les bons comptes font les bons amis.   Dim 22 Juil - 8:04

Le membre 'Perséphone' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Esquive' : 3

--------------------------------

#2 'Esquive' : 3

--------------------------------

#3 'Esquive' : 3

--------------------------------

#4 'Esquive' : 3

--------------------------------

#5 'Esquive' : 1

--------------------------------

#6 'Esquive' : 1

--------------------------------

#7 'Esquive' : 1

--------------------------------

#8 'Esquive' : 1

--------------------------------

#9 'Esquive' : 3

--------------------------------

#10 'Esquive' : 1

--------------------------------

#11 'Esquive' : 3

--------------------------------

#12 'Esquive' : 3

--------------------------------

#13 'Esquive' : 2

--------------------------------

#14 'Esquive' : 1

--------------------------------

#15 'Esquive' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t104-ceosus-dieu-du-ciel
Perséphone
Esclavagiste
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 03/03/2018

MessageSujet: Re: Les bons comptes font les bons amis.   Jeu 26 Juil - 9:06

Cette fâcheuse tendance à me foutre dans la merde me collait décidément bien au cul. Rien qu'à l'instant ou elle avait souri j'aurais dû me reculer et intimer l'ordre à mes gars d'le faire. Mais cette prise m'avait fait jubiler à un point... pour que finalement et comme un juste retour des choses: je devins la fameuse prise. Dame chance m'avait dans l'collimateur, et pas qu'un peu. Enfin, j'avais comme excuse le fait que tout se soit passé relativement vite. Trop pour mon petit cerveau et pour celui de la majorité de mes hommes. Scarlett avait laissé tomber son air ravi au profit d'un plus... railleur et carnassier. Ce fut véritablement à cet instant précis que j'avais comris la supercherie: on était encore placé sur le portail. Comme des crétins. Un pas fait à 30 centimètres sur le côté gauche et tout se serait passé autrement. Mais non. Non. Bah non hein, ça aurait pas été marrant sinon. Bref, 2 de mes idiots étaient passés à travers quand 6 autres, plus malins ou simplement placés plus en retrait avaient réussi à rester sur le pont. On était 7 débiles à la fois dehors et dedans. "On" parce que j'en faisais parti mais j'avais eu la "chance" d'avoir la tête encore du côté du pont tout comme l'orc.

"C'est une foutue blague ?!" J'hurlais en frappant mon poing sur le plancher. "Merde de merde de merde ! Dis-moi qu'tu..."

"L'a lâché... Cap'taine ?"

"Oh l'idiot." Un bref éclaire de réflexion vint me chatouiller les neurones. Et me faire suer par la même occasion. "Mais aidez-nous bon sang ! Toi !" Je pointai la chimère de l'autre chauve du doigt, essayant encore de me relever en vain. C'était pas facile quand les jambes étaient pas dans le même angle et soumises à la même gravitée que l'autre bout du corps. "Va faire décoller le rafio. Faut qu'on se bouge."

L'orc (fallait vraiment que je pense à retenir les noms des gars de mon équipe un jour... mais ils changeaient tellement souvent aussi), avait réussi à s'extirper du portail, m'offrant sa poigne pour m'en défaire aussi.

"On laisse les deux débiles de l'autre côté, pas le temps d'aller les chercher. Tous en position et plus vite que ça ! Vous trois: essayez de les sortir de là. 2 gars en moins ça passe mais pas 5 de plus." La sonnette d'alarme était enclanchée: le troisième coup. Fallait absolument se casser avant que la mort ne nous rattrape... si c'était pas déjà fait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les bons comptes font les bons amis.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les bons comptes font les bons amis.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Féia, terres de conflits et de passion :: Féia :: Enarida :: La jungle de Saluën-
Sauter vers: