Dans un monde de technologie et de magie, la course à la suprématie est enclenchée. Quel camp choisirez-vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une pierre, deux coups

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Ciel
Exilée de Syab
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 28/02/2018

MessageSujet: Re: Une pierre, deux coups   Dim 1 Juil - 21:08

Je me suis bien installée, dans un état un peu second et à l'écart du comptoir, bercée par les mots-doux pré-mâchés et réchauffés d'un petit grouillot qui vient me faire du plat ; j'en profite pour rattraper ma nuit d'un œil alors que l'effervescence à l'entour ne cesse jamais. Du moins pas aujourd'hui, et jamais à cette heure-ci précise. Je somnole et m'enfonce toujours plus loin dans le coton moelleux du sommeil quand voilà une voix qui vient me tonitruer aux oreilles pour bien venir me taper sur les nerfs par la voie rapide ; j'en connais une vite qui ferait mieux de prendre la tangente avant que ne parvienne jusqu'à elle, ou ce qu'elle va se prendre risque même de l'empêcher de se nourrir à la paille les vingt prochaines années. Je ne suis pas seule à me relever d'un seul bloc ; les conversations se sont interrompues.

Cette vois, je ne la connais pas ; et cette odeur elle non plus. Qui que cette femme pusse être, ce n'est pas l'un de mes contacts … et la Krova toute entière est supposée en être. Les poings serrés, je traverse la salle en ligne droite jusqu'à la cliente … et reconnais Erwin derrière elle. Ce grand dadais à l'air niais semble encore tout fier de sa touche ; le voir accompagner cette jeune femme est un certain gage de sécurité pour les gens ici ; je lui indique donc d'emblée une place libre, et prends un ton de défi quand je lui propose :

« Alors, ta consommation ? Une de fillette, ou t'as le ventre suffisamment bien accroché pour quelque chose de bienbcostaud ?»

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Une pierre, deux coups   Mar 3 Juil - 9:04

A peine dans la marmitte qu'elle ne faisait déjà qu'un avec le reste du bouillon la gueuse. Elle avait tout compris. Un peu trop même. On passait à peine la porte du bar de Ciel que me voilà déjà fauché par son cris. Elle était fière de son coup la vilaine mais bon, si de toutes les tavernes de Dühr ça serait passé crème, il y en avait comme ici ou il valait mieux forger sa place avant de balancer des blagues. Surtout que c'te place regorgeait de personnels de la Krova. Pas le temps de l'arrêter, de l'attraper par le col ou de la doubler qu'elle était déjà installée. Si Ciel avait eu l'air d'hésiter quelques secondes, quand les collégues me virent entrer à la suite de la demoiselle, beaucoup de soupirs de soulagement se firent entendre après le silence qui suivit notre entrée. Je rejoignis clopin-clopan la rouquine à la table, saluant au passage mes camarades.

- Salut Ciel. Une gamine de Cestra qui pense que son alcool est le fort en tout point. Sers nous ce que t'as de meilleur. Je terminai l'air railleur. Me fais pas honte, hein. Il en va de ton image aussi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revy Black
Chasseuse de primes
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Une pierre, deux coups   Mar 3 Juil - 13:18

Sa petite entrée avait fait de l’effet! Elle était le centre de l’attention et tous ces badauds, ils étaient comme Erwin, des employés du médecins. Bientôt de futurs collègues, si cette chasse se passait bien. Ce qui devrait arriver. Elle mettrait le barbu devant elle pour se protéger des morsures. La personne moins impressionnée et un peu bougonne de son arrivée était… une poilue… bon. À quoi devait-elle s’attendre? Ces bestiaux étaient rarissimes à Tharen mais Dalentour avait un meilleur climat, plus proche de leur habitat naturel. Et avec sa moue, ça commençait bien. Mais sans vraiment attendre, la poilue les emmena s’asseoir.

- Eh! C’est fort! Mais c’est pas LA bière la plus forte! rétorqua Revy à Erwin. Mais j’suis partante pour le défi! Voir comment l’alcool de ce joli foyer compare à mon chez-moi.

_________________
La balle est mon camp... littéralement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Une pierre, deux coups   Sam 7 Juil - 19:16

Good luck

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céosus
Dieu Fondateur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Une pierre, deux coups   Sam 7 Juil - 19:16

Le membre 'Erwin Krieger' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Esquive' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t104-ceosus-dieu-du-ciel
Revy Black
Chasseuse de primes
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Une pierre, deux coups   Sam 7 Juil - 19:18

Priez pour Revy, s'il vous plaît

_________________
La balle est mon camp... littéralement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céosus
Dieu Fondateur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Une pierre, deux coups   Sam 7 Juil - 19:18

Le membre 'Revy Black' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Esquive' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t104-ceosus-dieu-du-ciel
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Une pierre, deux coups   Sam 7 Juil - 19:23

Ca pique un peu mais l'habitude des jus de framboises de Cestra m'a ramolli le palais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céosus
Dieu Fondateur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Une pierre, deux coups   Sam 7 Juil - 19:23

Le membre 'Erwin Krieger' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Esquive' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t104-ceosus-dieu-du-ciel
Revy Black
Chasseuse de primes
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Une pierre, deux coups   Sam 7 Juil - 19:24

Revy a l'habitude bière forte. Mais des bières faîtes par une Farid...

_________________
La balle est mon camp... littéralement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céosus
Dieu Fondateur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Une pierre, deux coups   Sam 7 Juil - 19:24

Le membre 'Revy Black' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Esquive' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t104-ceosus-dieu-du-ciel
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Une pierre, deux coups   Sam 7 Juil - 19:28

Egalité ? C'est qu'elle en a dans le bide la vilaine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céosus
Dieu Fondateur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Une pierre, deux coups   Sam 7 Juil - 19:28

Le membre 'Erwin Krieger' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Esquive' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t104-ceosus-dieu-du-ciel
Revy Black
Chasseuse de primes
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Une pierre, deux coups   Sam 7 Juil - 19:29

Okay.... l'alcool commence à se faire sentir et là Revy a des frissons à penser que la prochaine pinte ne sera pas la bonne...

_________________
La balle est mon camp... littéralement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céosus
Dieu Fondateur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Une pierre, deux coups   Sam 7 Juil - 19:29

Le membre 'Revy Black' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Esquive' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t104-ceosus-dieu-du-ciel
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Une pierre, deux coups   Sam 7 Juil - 19:54

C'était quoi ce bordel ? Les gens avaient pas idée de faire un tapage pareil en pleins milieu de la nuit ?! J'étais complètement crevé et quelqu'un semblait prendre un malin plaisir à jouer de la batterie dans ma tête. J'voulais prendre mon oreillé par reflexe et le plaquer sur ma trogne mais ce que mes mains rencontrèrent n'était pas... mon oreillé. Ce fut à cet instant précis que toute la soirée défila sous mes yeux. Vous avez déjà vécu cet instant gênant du lendemain de cuite ou tous les évènements relatifs à la veille vous paraissent flous et incertains ? Ca m'arrivait très souvent. Trop souvent même. Mais cette fois, au moins, je savais ou j'avais atterri: vu l'odeur de l'endroit, l'éclairage et le voisinage de chambré peu recommandable... on était chez moi. Enfin, pas vraiment "chez moi" parce qu'il s'agissait d'un des "hotels" les plus mal famés de Dühr et que la bâtisse appartenait logiquement au gérant et aussi parce que ma partenaire et moi-même n'avions pas pénétré la chambre. Je ramenai lentement les mains sur mes jambes et redressais la tête des cheveux de Revy en priant ne pas avoir bavé sur elle en dormant. On s'était endormi dans une position se voulant approximativement assise, le dos contre la porte et nos deux carcasses bourrées l'une contre l'autre. On aurai probablement passé la nuit dans cet état si les bruits de casse venant de la pièce d'à côté ne m'avaient pas tiré de mon sommeil. Ah... et j'avais bavé. Mais ça, elle était pas obligée de le savoir.

- Ca reste entre nous, hein ? Je savais même pas si elle était réveillée. J'suis sûr qu'j'en ai bu plus que toi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revy Black
Chasseuse de primes
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Une pierre, deux coups   Sam 7 Juil - 20:12

Aouch... ça avait été une nuit paisible mais elle commençait à se réveiller et ce que sa conscience enregistra en premier fut les élancements de douleur dans sa tête. Comme une pulsation à travers son cerveau. Elle n'osait pas ouvrir les yeux, la lumière empirerait la migraine. Elle retroussa le nez, commençant à s'éveiller et prendre conscience de ce qui l'entourait. Du mouvement hésitant. Revy leva mollement une main pour la poser contre son sa temp. Elle avait besoin d'un remontant, un bon café ou une bière. Même un verre d'eau claire. Quand la douleur diminua un peu, elle entreouvit un oeil, l'air hagard.

- Mmm?

Elle avait la bouche pâteuse sous l'apport d'alcool plus tôt. Bon sang... elle ignorait ce que la poilue mettait dans ses barrils mais ça c'était du bon! Elle pouvait respecter la poilue sur ce point. Et Erwin lui? Collé contre elle, dans un état semblable. Ils étaient où? Pas au bar, ça c'était certain. Elle plongea les mains dans son manteau pour tapoter ses flancs et se rassurer en y sentant la présence de ses révolvers. Ouf... Elle replaça son chapeau sur sa tête, encore à moitié endormie.

- On a bu trois pintes chacun...

_________________
La balle est mon camp... littéralement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Une pierre, deux coups   Dim 8 Juil - 7:07

- J'suis sûr les miennes étaient plus grosses.

Elle était réveillée. Je tentais de me relever avant de me raviser. Pas besoin de faire des montagnes russes pour avoir des sensations fortes avec la gueule de bois que je me tapais. Ca devait être la même chose pour la minette. Bref, je reposais lentement mais sûrement monséant sur le plancher légèrement frais. Je me frottais les yeux et m'étirais longuement en baillant. Déjà ça de fait et ça allait un peu mieux. Mais la bouche restait pâteuse. On devait avoir de sacrées tronches. Je réussi quand même à me redresser, non sans mal et dodelinant, avant de tendre la main à ma partenaire de beuverie.

- J'sais pas à qui ils ont loué la chambre d'à côté mais ils ont pas l'air de s'ennuyer. Effectivement, vu le bordel, on aurai pu croire qu'un animal sauvage y avait élu domicile. Ca et... le bruit s'apparentant à des grognements. Bienvenue chez moi. C'est ici qu'je crèche. Enfin, pas devant la porte comme un chien, hein. Viens, je te fais entrer.

Je fouillai dans mes poches, visiblement, personne ne nous avait piqué nos affaires. La clé trouvée, je la passai dans la serrure et invitai Revy à pénétrer dans mon humble demeure. Les meubles étaient en bois, vieux bois pas ciré et abîmé, pas de rideau, juste le strict nécessaire: un lit, une amroire, un semblant de cuisine. Pas besoin de grand luxe quand on était tout le temps sur les routes. Et puis, c'était ma façon de vivre. J'aimais bien mon taudis.

- Il fait encore nuit mais le soleil va pas tarder à se lever. Ca nous laisse le temps prendre des affaires pour aller aux bains publics, prendre un p'tit déj', chercher tes affairs chez Léonidas et... et bien, partir. J'allais chercher des fringues dans mon armoire, j'avais toujours des sacs de près en avance pour les missions. On devrait se grouiller avant que tout le monde décide en même temps d'aller se laver.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revy Black
Chasseuse de primes
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Une pierre, deux coups   Dim 8 Juil - 17:54

- Nan, elle étaient de la même grosseur, répliqua Revy à Erwin.

Qu’il essaie pas de s’en sauver! Ça elle s’en souvenait très bien! Il n’allait pas la faire tomber dans le panneau, elle était plus rusée que ça! La pistolero se leva lentement, s’aidant du mur pour appui. Une cuite à se souvenir longtemps… elle avaient les jambes lourdes, elle ne voulait pas marcher. Mais ce serait mieux d’entrer dans la chambre-appartement que de rester dans le couloir. À entendre les voisins, Revy se demandait si les murs étaient faits de carton compressé par que làlàlà… ils en faisaient un boucan!

- En effet… putain…

Après ces quelques jours, elle découvrait l’antre du barbu. Rien d’impression. Il ne pouvait être plus… sobre? Vide? Modeste? Euh… m’enfin. C’était simple et si il était sur la route aussi souvent qu’il l’affirmait, pas besoin de grand chose. Séjournant encore chez ses parents quand elle n’était pas sur le chemin, sa demeure était plus confortable à son goût. Et elle aimait donner un coup de main à sa mère.

- Un bain nous fera du bien…

Elle tuerait un bandit pour un bon bain chaud où relaxer. Le plan de la journée était décidé, il n’y avait pas de place au flânage. Allons-y! Elle s’empressa de bâiller et de suivre le vampire.

_________________
La balle est mon camp... littéralement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Une pierre, deux coups   Lun 9 Juil - 19:42

Une fois les petites affaires sous le bras et le sac pour le voyage passé autour des épaules, je me retournai vers Revy. J'avais rarement des invités dans mon humble demeure. Ca me faisait bien marrer de la voir regarder à droite et gauche. Je parvenais pas à déterminer si c'était la poussière dont même la couche supérieure avait dû connaitre la naissance de Krov ou l'état déplorable et plus que pauvre des meubles et du parquet qui lui tirait une tête de six pieds de long. Quoi qu'il en soit, c'était marrant. Je pouvais facilement me payer mieux, mais à quoi bon ? J'y penserai peut-être quand le gérant du lieu passera l'arme à gauche et que la bâtisse sera rasée. Pour le moment, j'invitai la donzelle à sortir, une main sur l'épaule et un sourire en coin, légèrement railleur.

- J'te propose pas à boire, j'suppose ? T'façon j'ai pas de verre: ils sont tous à la taverne. Comme le repas.

Une fois retourné devant la porte je remis la clé dans la serrure puis dans ma poche. Si il n'y avait à priori rien à piquer la dedans, cet endroit me servait quand même à ranger pas mal de matériel. C'était plus une sorte de casier dissimulé qu'une chambre d'hotel. Le soleil se levait tranquillement et les bruits qui émanaient de la pièce située à côté de la mienne s'étaient interrompus: la p'tite fête était finie ? Visiblement en tout cas vu que quelqu'un en sortait le pas plus que pressé.

- Bon, on se dépê... En me retournant pour descendre les escaliers, j'avais tout juste eu le temps d'appercevoir l'individu source de tout ce tapage. Dante ? Je soufflais ça plus pour moi-même, légèrement confus et pas vraiment certain de ce que j'avais vu ou non. Mais un blondin comme celui-ci s'oubliait pas facilement, surtout que je le voyais souvent. Souvent mais jamais dans des lieux aussi mal-famés. Coup d'oeil en direction de la porte d'ou il était sorti, hochement d'épaules: j'avais dû rêver. Pardon. Fantôme. On fonce se rafraichir, la miss ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revy Black
Chasseuse de primes
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Une pierre, deux coups   Lun 9 Juil - 21:01

Lui trouvait sa réaction comique, elle pouvait le voir de là où elle était. Elle avait rarement vu des endroits semblables à celui-ci et se disait que c’était pour le mieux? Un jour Erwin pourra-t-il déménager dans un endroit plus… luxurieux? Mais là c’était elle qui projetait ses impressions et ses goûts face à ceux du vampire.

- Un bon café et un bon déjeuner… ça va faire du bien, répondit Revy au mercenaire.

Son estomac grommela d’anticipation culinaire. Elle avait adoré l’assiette de la dernière fois. Elle suivit le pas d’Erwin, contente que les voisins se la soit finalement fermé! Aucune attention portée à la chevelure blonde qui prenait la poudre d’escampettes, sauf quand Erwin sembla reconnaître la personne. Dante, qu’il disait. Nope. Connaissait pô.

- On fonce, si on veut être capable de fonctionner aujourd’hui...

_________________
La balle est mon camp... littéralement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Une pierre, deux coups   Mar 10 Juil - 5:50

Encore tout pâteux de la cuite qu'on s'était faite la veille, on se dirigeait clopin-clopan en direction des thermes. Le soleil commençait tout juste à se pointer au loin, accompagné des pépillements d'oiseaux qui se levaient comme des charmes quand nous on s'était réveillé comme des trous. D'habitude je supportais bien plus la bière de Ciel mais le gueuse avait dû y ajouter un supplément. Ou alors je me faisais trop vieux pour ces conneries ? Jamais ! Bref, on arrivait enfin au niveau du centre ville de Dühr, il était encore bien tôt: pas un seul marchand dans les rues. Et effectivement, les grands cadrans indiquaient qu'il allait tout juste être 5h30. C'était une super nouvelle: c'était le moment de transition dans les thermes. D'habitudes, les gens préféraient y aller le soir à cause de l'épidémie qui sévissait Dalentour ces dernières années. En d'autres mots on allait pouvoir investir les lieux en toute tranquilité.
Une fois entré dans le bâtiment, on pouvait croiser quelques personnes en train de discuter, seuls ou accompagnés, sortant ou entrant et le personnel chargé de l'entretien des bains. Pour ce qui était de ce dernier détail, on ne pouvait en effet pas critiquer la propreté de l'endroit, tout était lavé au cure-dent, principalement à cause du problème énoncé plus tôt. Mais dans les faits, les dalentiens mettaient toujours une certaine importance à l'hygiène. On avait pu ranger nos différentes babioles et affaires dans des casiers réservés placés à l'entrée avant de de poursuivre notre ascenssion.

- Bon, à gauche, on a les thermes réservés aux femmes, à droite les hommes et ceux du milieu sont mixtes. J'éspère que t'es pas trop gênée d'aller te baigner avec des étrangers mais t'inquiète, même si ce sont des bains publics, généralement les gens y allant sont respectueux entre-eux. Je commençai à me diriger vers les bains destinés aux hommes. On se rejoint ici dans une petite demi-heure ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revy Black
Chasseuse de primes
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Une pierre, deux coups   Mar 10 Juil - 11:00

Les yeux entreouverts, Revy suivait Erwin d'un pas un peu bancal. La nature se réveillait elle aussi, à en entendre les oiseaux. Elle repensait aux aras et oiseaux du paradis à Tharen. Fallait pas oublier les crocodiles. Jetant un coup d'oeil à la grande horloge, elle aussi se rendit compte d'à quel point il était tôt. Personne dans les rues, sauf eux et quelques autres lèves-tôts. Aucun marchand. Aucun bruit de foule. Le calme... parfait pour l'esprit après une telle virée la veille. Les bains étaient peu occupés. Elle avait toujours admiré la propreté des Dalentien, leur effort pour que tout soit brillant sans la mettre miette de poussière. Un bon bain chaud leur ferait le plus grand bien. Elle rangea ses affaires dans un des casiers, emmaillotant soigneusement Dante et Vergil et les plaçant sous ses vêtements. Elle était toujours un peu inquiète quand elle ne les avait pas sur elle et cette fois-ci n'était pas différente.

Prenant le nécessaire, elle commença à se diriger vers les bains féminins.

- On se rejoint dans une demi-heure, lui assura-t-elle. Z'inquiétez pas pour les bains, je suis déjà venue à quelques reprises. Mais là je vais vraiment pouvoir relaxer.

Sur ce, un salut de la main et elle disparut de sa vue.

_________________
La balle est mon camp... littéralement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Une pierre, deux coups   Mer 11 Juil - 5:46

Pour un bien fou, ça m'avait fait un bien fou ce p'tit nettoyage. Sachant le trajet fait depuis Cestra pour revenir, les courses faites la veille et la nuit assez spéciale qu'on avait du passer avec Revy, il était plus que temps que je me passe un coup. J'en avais presque oublié à quel point c'était agréable de porter des fringues propres. La question était: devais-je brûler les autres, les cacher dans un coin, les foutre dans une poubelle ou tenter déséspérément de les laver ? Ce qui était sûr c'était que je gardais l'écharpe, ça, jamais je m'en séparerai, quand bien même elle serait pleine de trou, qu'un putois y aurai élu domicile ou qu'un chien aurait pissé dedans. Pour rassurer le lecteur, je dirai simplement qu'aucune de ces possibilité ne s'était déjà produite ultérieurement. Mon vieux bout de tissu était propre mais vieux... comme moi: on restait à l'épreuve du temps pourtant.

Je repris mes affaires que je pliai soigneusement avant de retourner au casier prendre mon paquetage et d'attendre Revy. C'était pas que j'étais allez vite mais la petite devais avoir besoin de prélasser un peu. Avant son retour, je vérifiai que j'avais bien tous ce dont j'avais besoin pour la mission qui nous attendait. Dans les faits, elle devait s'avérer simple, Will était un gars qui nous poserait pas de problème contrairement à certains autres qu'on allait sûrement devoir débusquer après coup. Une fois les dernières vérification éffectuées, je passai le sac par dessus l'épaule et retournai attendre ma future collègue au lieu de rendez-vous donné plus tôt, m'adossant contre l'un des murs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revy Black
Chasseuse de primes
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Une pierre, deux coups   Mer 11 Juil - 16:29

Elle n'avait pas pas prit de bain depuis un moment déjà. L'eau chaude était la bienvenue. Avec ses vertues relaxantes et guérisseuses, Revy aurait pu y passer la journée. Elle adorait les bains, elle ne saurait s'en passer sur une longue période. Quelle merveilleuse possibilité! Elle ne voyait pas le temps passer, attardée à se nettoyer. Ne pas laisser la moindre trace dans ses cheveux, qu'ils resplendissent aussi fièrement qu'un brasier qu'elle avait allumé elle-même avec ses balles. Non, ça n'arrivait pas souvent. Un linge humide sur le visage, des oreilles propres, la peau aussi douce que celle d'un nouveau-né, Revy sortir du bain, rafraîchie et bien réveillée. Retournant à ses vêtements habituels, son cher manteau qui serait bientôt remplacé le temps qu'elle travaille pour Krov, mais son chapeau adoré qui ne la quittait jamais. Dante et Vergil collés contre elle, elle se sentait en sécurité.

Erwin l'attendait déjà, avec ses vêtements usées, mais elle ne pouvait pas parler. Son manteau et son chapeau témoignaient de batailles et de voyages.

- Prêt à ramasser les derniers préparatifs? lui demanda Revy. Au fait, j'aurais ptet du demander plus tôt... mais c'est qui qu'on va aller chercher?

Ça ferait de la jasette en chemin pour aller voir Léonidas.

_________________
La balle est mon camp... littéralement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une pierre, deux coups   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une pierre, deux coups
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Féia, terres de conflits et de passion :: Hors-Jeu :: Archives-
Sauter vers: