Dans un monde de technologie et de magie, la course à la suprématie est enclenchée. Quel camp choisirez-vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 À prendre ou à prix.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Abbadir Devaraja
Petit prince des emmerdeurs
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 09/03/2018

MessageSujet: Re: À prendre ou à prix.   Mer 2 Mai - 17:27

La fille avait écouté. Même plutôt bien. Elle connaissait déjà la valeur que représentait le travail et le temps consacré à celui-ci dans le prix total. C'était un bon début. Pas trop barbare mais une pointe de civilité dedans la brune de peau. Elle était pas une sauvageonne en totalité. Mais quand elle expliqua ses pensées, on était bien loin d'avoir les même coutumes. Son monde était exempt de toutes les règles faisant le notre. Les petites tribus pouvaient vivre cloisonnées, par elles-même, elles en avaient les moyens, se débrouillaient avec ce qu'elles avaient à leur portée. Mais nous, on jouait de liens avec beaucoup de régions de monde, ça donnait la richesse, les alliances et pleins de produits sur les étales que jamais on aurait pu avoir autrement. Mais elle connaissait pas, donc n'en avait pas le besoin. C'était encore à la pratique de l'échange et du partage. Je aimais beaucoup tout ce qui était du domaine du marchandage, dommage, pas avec la fillette. Elle tendait ses deux paumes toutes noircies par la terre. Egaux ? Je eu un temps d'arrêt, perdant le sourire et la fixant, tout surpris.

- Non, Je plaça une seule de ses mains dans l'une des siennes, pas égaux. Pas comme la fille le pense. Du moins, je croyais pas, elle semblait vivre seule dans la jungle, coupée du monde.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sentoni
Mère Nature
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 10/04/2018

MessageSujet: Re: À prendre ou à prix.   Jeu 3 Mai - 16:05

Le visage d'Abe s'assombrit au fur et à mesure de mon discours. J'avais dit quelque chose de mal ? Ou il n'était pas d'accord avec moi... C'était possible aussi, on ne venait peut-être pas du même endroit, on avait pas grandi pareil. Mais bon, on pouvait apprendre, apprendre tous les deux de l'autre. Son sourire s'effaça, pas le mien. Même quand il prit une seule des mains tendues paumes faces à lui. J'avais compris. J'avais compris avec le nom dit plus tôt. Soit il était très croyant en une divité, soit il était... je connaissais pas le mot. Pas à lui-même ? Je voyais ça souvent. Les Autres aimaient bien prendre ce qui n'était pas à eux. Moi aussi, mais des objets pas des vivants. Ils détruisaient tout, se servaient à leur plaisir. Je baissai mon autre main. Rigolai de mon rire de petite fille et pris une poignée de baies que je lui fis goûter en pleine face. "On va te mettre de la couleur ! T'es tout triste. Tiens, les bleues s'est les plus meilleures." Et je lui étalai sur sa petite tête boudeuse, j'éspérais qu'il le prendrait pas mal aussi, il était habillé tout propre en venant: sinon je lui donnerai des habits attrapés sur les cordes la veille, ils devaient plus être mouillés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abbadir Devaraja
Petit prince des emmerdeurs
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 09/03/2018

MessageSujet: Re: À prendre ou à prix.   Ven 4 Mai - 14:42

Je n'avait pas eu le temps de fuir ou de dégager sa main de celle de la fille sombre. Impossible de se débattre, trop surpris par la vivacité du mouvement. Je avait droit à une part de choix, encore très fraîche, ça contrastait beaucoup avec la chaleur de la viande encore posée sur les genous de ce garçon. Surtout: effectivement, les bleues étaient les meilleures.

- Pas le dessert avant... le salé. Réussit à bafouiller Je quand la main de la fille n'était plus devant sa bouche. Ca... donne des gouts bizarres.La fille devrait prendre du juteux jambon avant ! Et je lui fourrai la viande dans la figure (elle était plus trop chaude, sinon, le garçon ne s'y serait pas tenté). Et on rigolait tous les deux, au milieu de la jungle, les arbres empêchant les échos qui aurait pu nous faire repérer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sentoni
Mère Nature
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 10/04/2018

MessageSujet: Re: À prendre ou à prix.   Dim 6 Mai - 15:51

"Aaaaaah ! Non-non-non !" On criait tous les deux comme des petits singes au milieu des arbres et des buissons. "Mais ch'est très bon. Me donneras l'adresse." Fallait que je mâche tellement il m'en m'était pleins dans la bouche de la venaison toute juteuse. Et pour être délicieuse, elle l'était. Cuite comme ça, j'avais rarement la chance d'en prendre aux Autres. Les camps étaient trop bien gardés... ou alors il y en avait des nouveaux. Ce qui serait pas surprenant vu que je n'avais encore jamais le petit garçon blond ici jusqu'à aujourd'hui. "Stop ! Stop ! J'en peux plus mon ventre va exploser." Ca m'empêchais pas de rigoler. C'était bon de pa manger toute seule, de passer du temps avec un enfant de mon âge. J'essuyai mes mains pleines de viandes, de jus de baies et de terre dans l'herbe. Le soleil continuait à descendre derrière les montagnes, la journée avançait à grand pas et je n'étais toujours pas allée voir Riza. "Tu viens d'ou ? Tu es souvent venu ici ? Tu reviens beaucoup ? Tu veux changer de vêtements avant de rentrer chez toi ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abbadir Devaraja
Petit prince des emmerdeurs
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 09/03/2018

MessageSujet: Re: À prendre ou à prix.   Lun 7 Mai - 9:24

On avait décidé d'arrpeter. Plus sale que des petits cochons qui venaient de se rouler dans la boue. Pourtant, Je n'avait probablement jamais rigolé autant avec un enfant de son âge. Surtout que quelques heures plus tôt, ce garçon en aurai bien fait son repas. Elle était gentille mais posait beaucoup de questions, trop de questions. Je ne savait même plus dans quel ordre il fallait répondre. Mais la petite fille aux yeux verts feuilles donnait pas envie de partir. Pas maintenant. Je se réinstalla correctement, tentant d'enlever le plus gros des dégâts sur les vêtements et sur les mains. Mais l'herbe laissa de grande traces verdâtres et brunes pas très jolies. Le garçon soupira, releva les yeux vers la brune et hochant la tête: des habits propres seraient bien pour rentrer à Tharen.

- Lui est né ici mais habite un peu partout. Mais cet enfant préfère venir à Enarida, on joue mieux, il y a plus de plantes et de branches, plus d'arbres et de paysages différents. Mais pas beaucoup de monde. Je se souvint du lac de tout à l'heure. Lui vient souvent au lac et dans la jungle, mais jamais il n'a vu cette fille. Fit Je en la pointant du doigt, sachant qu'il mélangeait les pronoms. On ne doit pas venir aux mêmes moments de la journée. Je se déplace très vite, il peut y aller quand il veut. Mais elle ? D'ou vient-elle ? La question pas posée ! Il avait oublié l'idiot. La fille a un nom ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sentoni
Mère Nature
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 10/04/2018

MessageSujet: Re: À prendre ou à prix.   Mar 8 Mai - 17:28

"Je viens les matins. Pour me débarbouiller, surtout. Ou quand il fait trop chaud." On avait bien joué et après un repas aussi copieux et brutal, on se retrouvait tout fatigué. Une sieste digestive aurait été la bienvenue. Je me ralongeai dans l'herbe, les bras derrière la tête, fixant le ciel dépourvu de tâche blanche. "Je suis aussi née ici. Mais je peux pas rester sur place, je bouge tout le temps. J'aime bien marcher, surtout dans les montagnes. On voit tout de la haut." Et je pouvais voler avec Riza, mais jamais il ne devait le savoir. "Je passe défois dans les camps des Autres qui s'installent et se construisent sur la plage. Mais j'essais de pas me faire voir. Ils sont tous différents mais... certains font peur. Comme les profondeurs. Faut se faire discret. On observe et ensuite on peut tenter une approche." Je tournai le tête dans sa direction. "Mais on voit pas souvent des enfants. Surtout des dragons. Avec eux je veux dire." Et je répondis à sa dernière question. "Comme tout le monde, oui."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abbadir Devaraja
Petit prince des emmerdeurs
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 09/03/2018

MessageSujet: Re: À prendre ou à prix.   Sam 12 Mai - 18:43

La fille ne voulait pas donner son nom. Mais elle parlait de confiance pourtant, ce garçon lui avait donné le sien: la confiance n'allait que dans un sens. Je fit une moue dubitative puis soupira. Elle devait pas avoir l'habitude des gens. Elle était méfiante avec les grands, peut-être qu'elle avait raison. Mais Abbadir ne se sentait pas si mal que ça, bien au contraire. Il connaissait rien d'autre mais ce garçon était pas différent de tous les autres qu'il avait pu croiser lors de ses balades.

- Elle se promène beaucoup ? Faudrait qu'on fasse ça un jour, la mer ou la montagne. Ce garçon n'a pas eu souvent l'occasion d'aller en hauteur, il préfère la jungle. Il n'y a pas beaucoup de choses à voir sur les sommets. Je regarda la fille étendue sur le sol qui profitait des rayons du soleil qui perçaient les branches pour venir lui chatouiller le nez. Je va devoir rentrer dans pas longtemps. Mais si la fille le désir, on peut faire comme ça: si elle fait visiter à ce garçon certains endroits d'Enarida, Lui veut bien tenter de l'intégrer dans les camps et de lui faire visiter. Comme ça, pas de risques et cette fille pourra voir que si beaucoup font peur, autant sont des personnes de confiance. Ca lui dit ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sentoni
Mère Nature
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 10/04/2018

MessageSujet: Re: À prendre ou à prix.   Sam 19 Mai - 5:35

Je coupai un brin d'herbe pendant qu'Abbadir me présentait ses plans, observant les rayons du soleil passer à travers. L'idée était loin d'être bête, mais j'étais pas trop sûre de vouloir me mêler tout de suite aux Autres. Je préférais obsever et apprendre de loin, pas parmis eux, pas maintenant. Par contre, l'emmener avec moi pendant mes expéditions et promenades, là ça me plaisait beaucoup. Un peu de compagnie c'était chouette. Peut-être qu'en se connaissant mieux, je lui présenterai Riza, pour l'heure, je concervais un peu de distance entre le garçon et moi. Mieux valait y aller progressivement.
"Cette fille est totalement pour." Je me moquais gentillement, c'était bizarre comment il parlait de lui, comme s'il était pas quelqu'un à part entière. "Mais pas maintenant pour les camps. On va d'abord te faire visiter les lieux en détail. Tu verras, je connais pleins d'endroits différents pour jouer et se cacher. " Je me redressai, laissant tomber le bout d'herbe sur le sol. "Je vais te chercher des affaires propres. Il commence à se faire tard et je dois me dépêcher." Je me relevai et commençai à m'éloigner avant de m'arrêter et de me tourner vers Abe. "Reste ici, je reviens. Bouge pas, sinon on risque de ne plus se retrouver."
Et je me mis à courir pour retourner dans ma cache, passant entre les arbres, m'insérant dans l'étroit tunel montagneux avant de déboucher de l'autre côté. Quelques mètres supplémenaires et j'atteignai ma cachette. Il me fallut plus de temps que prévu pour retrouver ce que j'étais venue prendre. Mais une fois fait, je retournai auprès du garçon, éspérant qu'il serait toujours à la même place.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abbadir Devaraja
Petit prince des emmerdeurs
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 09/03/2018

MessageSujet: Re: À prendre ou à prix.   Lun 21 Mai - 18:41

Ce garçon était plus que content de s'être trouvé une amie avec qui jouer dans la jungle. S'amuser avec les branches en zigzaguant, embêter les gens au camps, s'étaient amusant seulement un temps. Lui aimait le changement et la nouveauté. Mais ils devaient déjà se laisser. Le soleil était bas maintenant et ce garçon préférait rentrer avant la tombée de la nuit. La fille parti chercher les vêtements comme promis. Attendant quelques instants après son départ, le dragon chercha à la suivre discrètement jusqu'à l'embouchure d'une grotte, une sorte de couloir rocheux naturel taillant son chemin dans la roche de la montagne. Mais ce garçon décida de ne pas aller plus loin et de retourner à l'endroit de tout à l'heure. Si elle prenait un autre chemin pour revenir, ils risquaient de ne plus se trouver ou alors elle saurait et ne voudrait plus lui parler. Reprenant sa forme humaine une fois arrivée à son poste, ce garçon décida d'attendre le retour de la fille brune. Elle prit son temps avant de revenir, les bras chargé de tissu. Elle apparu de derrière les même buissons que quand elle était partie.

- On retourne au lac pour que ce garçon puisse se débarbouiller ? Sinon il va juste salir les autres vêtements. La fille aussi devrait se laver: elle n'est plus brune mais complétement noire maintenant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sentoni
Mère Nature
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 10/04/2018

MessageSujet: Re: À prendre ou à prix.   Dim 27 Mai - 5:52

Heureusement, Abbadir était toujours là. Je n'aurais pas dû partir comme ça, il aurait pu me suivre et trouver ma cachette. Même si celle-ci, ou tous les vêtements trouvés sur des cordes alignés étaient rangés (avec les cordes en question parce qu'il fallait que je me dépêche), n'était pas la plus importante. Il était ami avec les Autres et je ne pouvais pas prendre trop de risque, sinon, je deviendrai moi-même l'objet trouvé. En plus, toutes mes babioles avaient été à eux avant et ils semblaient ne pas trop comprendre notre principe local du "Arpagí-Diatírisi-Drostasía" ("Saisir, garder, protéger"). Un objet était un artefact source de prestige, plus on avait, plus on était respecté. Mais il fallait aussi se montrer capable de les défendre et de les concerver, sinon le propriétaire changeait.
En le voyant, toujours à la même place à m'attendre, je poussai un petit soupir de soulagement que je voulais faire passer pour de l'essouflement. Serrant les tissus contre moi, je m'approchai du garçon avant de lui tendre en souriant. "Peut-être un peu grand. Il n'y a pas beaucoup d'enfants dans les camps. Mais ils sont jolis, regarde les dorures. Je voulais les enlever mais ça faisait briller l'habit au soleil. C'est cadeau.". La proposition d'aller au lac n'était pas de refus, même si je devais encore grimper sur la montagne pour rejoindre Riza et ses petits, je pouvais me présenter à elle dans cet état. J'étais toute pleine de terre, de trace d'herbe et toute collante à cause du jus de viande. "Pas bête.". Je l'attrapai par le bras et commençai à courir en direction des lianes permettant de plonger, on pouvait se laver et s'amuser en même temps. "Viens ! Viens ! Tu vas voir, tu vas adorer !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abbadir Devaraja
Petit prince des emmerdeurs
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 09/03/2018

MessageSujet: Re: À prendre ou à prix.   Dim 27 Mai - 18:57

Elle n'avait rien vu. Le garçon était rassuré, elle aussi étrangement. La fille s'approcha doucement en tendant les vêtements propres aux couleurs et décorations n'étant pas sans rappeler les uniformes des marins avec toutes leurs dorures et broderies. Le garçon les accepta, se demandant comment la fille avait pu passer innaperçu en passant volant autant d'habits dans les camps des colons. Elle devait être rapide, ou connaitre les lieux comme sa poche. N'avait-elle pas parlé de raccourcis tout à l'heure quand ce garçon croyait avoir... pas tout à fait gagné contre elle ? Pas le temps de réfléchir davantage que la fille l'agrippa par la manche et se remit à détaler entre les racines, les branches et les arbres pour conduire ce garçon au lac. Ego faillit lâcher les vêtements face à la force fulgurante de la fille. Mais trouver un compagnon de jeux aussi actif que lui était plaisant, très plaisant. Réussissant à mettre les habits sous son ras, le garçon commença à suivre la cadence, tentant de doubler la fillette brune. Malgré les feuilles et branches venant claquer le visage et la peau à découvert, ça faisait longtemps que ce garçon ne s'était pas autant amusé. Finalement, à bout de souffle, ils arrivèrent au bord du vaste gouffre ou tout au fond dormait le lac. Là, de grandes lianes tombant des arbres tombaient sur les contours de la muraille de terre.

- La fille va faire comme tout à l'heure ? Sauter dans le vide ? Ce garçon se pencha légèrement pour regarder la profondeur du trou. Un coup d'oeil sur le côté permis de voir les traces de griffes laissées par ce dragon quand elle l'avait stoppé dans se course en plongeant. Elle montre et il fait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sentoni
Mère Nature
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 10/04/2018

MessageSujet: Re: À prendre ou à prix.   Lun 28 Mai - 5:04

La course avait été difficile, il courait vite Abbadir, en même temps, les dragons éléctriques étaient reconnus pour leur vitesse, dépassant de peu celle des dragon fée. Mais le défis était sympa, parce que, pour le moment, le gagnant ne faisait pas d'électricité. On était arrivé au bord du gouffre, je tentais de reprendre mon souffle me penchant, exténuée et les deux mains sur les genous. Ca avait été trop drôle. Même si on était dans un triste état. Je regardais Abe, lui aussi avait une frimousse amusée et semblait impatient de pouvoir tester les lianes.
"Poses déjà tes affaires ici ou va les descendre, ça serait dommage de les tremper aussi." Déjà pour cette raison mais aussi parce que, s'il n'avait pas eu quelque chose en main, je l'aurais sûrement poussé du haut de la paroi pour lui faire rejoindre les poissons. "Je vais te montrer. Par contre n'utilise pas ta magie ou tu risque d'aller rejoindre l'autre côté du mur." Voire le mur en lui-même et ce serait pas très agréable. J'attrapai une des lianes et lui en tendis une autre. "C'est tout simple, mais faut pas hésiter, sinon tu t'arrête en plein élan et c'est généralement comme ça qu'on se blesse. Tiens ta liane comme ça: la main dont tu te sers en haut et l'autre en bas. Ensuite..." Je reculais en sautillant. "Tu t'éloignes du bord le plus possible et tu cours !" Ce que je fis à toutes jambes. "Et tu sautes !" Juste le temps d'ajouter avant la chute: "Oublies pas de lâcher !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abbadir Devaraja
Petit prince des emmerdeurs
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 09/03/2018

MessageSujet: Re: À prendre ou à prix.   Lun 28 Mai - 17:08

Vrai, mieux valait ne pas tacher les nouvelles affaires ou les mouiller, sinon, ces deux enfants étaient déstinés à devoir aller rechercher de nouveaux habits. A ce rythme, la fille n'aurait plus rien pour se vêtir. Même si en la regardant plus attentivement, ce garçon pu remarquer qu'à part ses longs cheveux noirs épais et l'espèce de jupette confectionnée à la va-vite étaient les seules choses couvrant son corps (avec un pleine pelle de bijoux en tout genre probablement plus lourds qu'elle). Ce garçon posa les tissus à ses pieds avant de regarder la fillette qui montrait comment faire l'envolée à l'aide de la liane. Elle devait le faire souvent, elle semblait sûre d'elle. Ce garçon n'avait pas peur, il avait l'habitude de voler et de voyager, plongeant et virevoltant, zigzaguant entre les branches. Un saut dans un lac n'était pas grand chose à côté. Mais ça devait être drôle. Déjà la voir à l'oeuvre, toute concentrée était rigolo. Elle reculait, reculait et prit pleins d'élan ava,t de passer par dessus le ravin et de lâcher la corde végétale. Ce garçon eu le reflexe de courir au bord et de s'y pencher, voulant voir la chute dans l'eau et le gros "SPLASH" final. Ce dernier ne se fit pas attendre. Se relevant en rigolant et sautillant, se garçon s'exécuta, reprenant la liane tendue plus tôt par la brune. La tenant fermement entre les mains, il fit quelques pas en arrière et se propulsa vers l'avant réussissant à vole sous sa forme humaine et entamant une descendant vertigineuse en direction des eaux transparentes et fraîches.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sentoni
Mère Nature
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 10/04/2018

MessageSujet: Re: À prendre ou à prix.   Mar 29 Mai - 6:49

Et le grand plongeont ! Je rejoignis les poissons laissés plus tôt et les algues. L'eau était largement plus profonde qu'elle ne le laissait croire vu d'en haut. Mais cela était juste du au fait de sa transparence, transparence qui avait du en prendre un coup avec tous les remous et les mouvements que j'avais fait une fois atteint le point de chute. Une grande gerbe d'eau vint arroser les pourtours du lac, j'éspérais juste ne pas avoir fait voler quelques crustacées ou autre animal à écailles. Pas trop longtemps à attendre avant qu'Abbadir vienne me rejoindre, juste quand je sortai la tête des flots en rigolant (ce qui me value de boire la tasse quand une vague provoquée par sa chute me fouetta le visage).
"C'est pas mal. On dirait que t'as fait ça toute ta vie." Je remis la tête sous l'eau le temps d'essuyer mon visage plein de terre et de jus de viande. "Ca pourrait être le lieu de rendez-vous, le lac. " Je regardais autour de moi, on allait devoir bientôt se séparer. "Tu fais les trajets rapidement depuis chez toi, non ? On pourrait dire que tous les jours, on se rejoint ici à l'aube. Si l'un de nous deux est pas là c'est qu'il peut pas venir ou qu'il est occupé. Comme ça on attend pas trop de temps." Mais il fallait rester prudent aussi. "Mais si un de nous vient pas, on doit promettre de pas chercher à le trouver. Quoi qu'il arrive. "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abbadir Devaraja
Petit prince des emmerdeurs
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 09/03/2018

MessageSujet: Re: À prendre ou à prix.   Mer 30 Mai - 16:45

La chute fut rapide mais pas moins bruyante: ce garçon hurla tout ses poumons. Pas de peur biensûr, un dragon qui vole peut pas avoir le vertige, mais d'amusement. Le PLOUF et la gerbe d'eau infernale ! Remonter la tête à la surface et cracher tout l'eau qui restait dedans la bouche comme une fontaine. Tout ça avant de frotter les boucles pour faire partir la saleté.

- Ce garçon vient souvent au lac ! Mais jamais il a vu la fille. Peut-être qu'ils n'y vont pas aux mêmes moments. Répondit Ego à la fille. Il aime bien le plan. Tous les matins ! Même si ça voulait dire que le garçon devrait faire un peu de trajet de nuit... mais ça allait vite. Il fallait vaincre la peur du noir. Meilleur moyen que de s'y confronter doucement. La fille voudra que je lui ramène les vêtements tout propres la prochaine fois ?

Une fois tout lavé, il reprit la forme de dragon, attrapa les habits dans l'eau et vola en haut du mur pour s'habiller à l'abris des regards.

- Alors ? Comment il est ? Le garçon sorti de derrière les buissons avec les nouveaux tissus un peu grands mais plus confortables que les autres qui étaient tout trempés et sales. Il regardait la fille depuis le haut en se tournant pour qu'elle voit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sentoni
Mère Nature
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 10/04/2018

MessageSujet: Re: À prendre ou à prix.   Jeu 31 Mai - 6:40

Cette fois, on avait pas joué, trop occupé à nous laver pour enlever toute la saleté nous recouvrant. L'eau autour de nous avait changé de teinte: passant d'une totale transparence à une couleur plus poussièreuse mêlée à des brins d'herbes qui commençaient à flotter tout autour de nous. Demain, tout serait retombé au fond, ou les algues et les poissons se seraient chargés de tout nettoyer. Nous, on était tout propre maintenant. Abbadir avait repris sa forme de dragon pour retourner chercher les affaires laissées en haut de la paroi, moi je sortais avec mes petits pieds, tortillant les cheveux pour faire couler l'eau. Il fallut pas longtemps au garçon blond pour réapparaitre dans les vêtements que je lui avait ramené.
"Oui. Oui c'est un peu grand." Je pouvais plus m'empêcher de rigoler, il était trop drôle à se dandiner dans tout cet amas de tissus, écartant les bras et se tournant et retournant pour me montrer le résultat. "Attends, j'arrive. Je viens t'aider. Je remontai le mur pour le rejoindre, me hissant sur le bord, je me relevai pour me placer face à lui et rectifier quelques détails. "J'aurais pas mis ça comme ça mais ça parait plus logique en fait..."" Je penchais la tête sur le côté en prenant un peu de recul, l'air de réfléchir. Il devait mieux savoir que moi en vrai, je portais pas ce genre d'habit: trop compliqué et long à enfiler. "Mais ça te vas bien. Et tu peux tout garder pour toi. C'est un présent. On s'est bien amusé. Et puis comme ça, si on se voit plus, tu te souviendras de moi. "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abbadir Devaraja
Petit prince des emmerdeurs
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 09/03/2018

MessageSujet: Re: À prendre ou à prix.   Jeu 31 Mai - 19:22

Ce garçon s'était un peu vexé quand la fille brune avait commencé à se moquer. Mais c'était avant qu'elle vienne l'aider à se rhabiller. Finalement, elle avait l'air de trouver que ça allait bien à Ego. Et il reprit son sourire. En plus, c'était cadeau ! Mais ça voulait pas dire que ce garçon devrait lui apporter aussi quelque chose la prochaine fois ? Il savait pas vraiment en fait. Pour dire le vrai... ce garçon avait jamais autant joué avec... une fille. Mais c'était pas trop une fille comme on en voyait tout le temps, mais plus un comme Abbadir. Un autre petit garçon. Lui ne savait pas vraiment comment expliquer: c'était différent. Ca semblait différent... avec elle. Comme si une chose les rapprochait mais les éloignait en même temps. Ego cligna des yeux et secoua la tête: en trop pensant... il était en train de fixer la fille brune.

- D'accord. Lui est partant pour les rendez-vous. Non, non... ne pas devenir rouge. Il tâchera d'être là demain... si possible. Il allait surtout faire en sorte que ce le soit. A demain alors.

Ego reprit son sourire avant de rapidement reprendre sa forme de dragon, attraper ses affaires trempées et de repartir à la maison du Wanaka. Non sans réfléchir à en faire fumer le cerveau sur ce qu'il pourrait rapporter à la Reikugāru* la prochaine fois. Il lui fallait prendre conseils.

*Fille du lac

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À prendre ou à prix.   

Revenir en haut Aller en bas
 
À prendre ou à prix.
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Féia, terres de conflits et de passion :: Hors-Jeu :: Archives-
Sauter vers: