Dans un monde de technologie et de magie, la course à la suprématie est enclenchée. Quel camp choisirez-vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre enchantée

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Warui Sytha
Future matriarche du clan Sytha
avatar

Messages : 530
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Ven 20 Avr - 13:28

Warui était encore tournée vers la colonne de bois foncé. Elle avait cette vague sensation que quelqu'un était là, mais elle ne voyait rien. Absolument rien. L'odeur ambiante n'avait pas changé non plus.

Je crois que ta fille sait que je suis là, avertir Rhyas.
Qu'es-ce qui te fais dire ça? demanda la Jarl.
Elle me regarde. Pas moi. Mais ma direction. Et pas ailleurs. Tu crois qu'elle commence à voir la magie?
C'est possible. Il faudrait que je lui apprenne. Restes en filature. ordonna Elleira.

Invisible, Rhyas acquiescia. Warui pivota ses oreilles vers Leif quand elle sortit et s'adressa à elle.

- Oui, tout va... bien, répondit Gersemi en se retournant vers le jeune mâle. Je croyais avoir vu...

Elle s'interrompit en le regardant. Le vert lui allait mieux. Les teint clairs s'harmonisaient avec son poil foncé, un contraste de lumière efficace qui faisait ressortir ses iris encore plus. Il était défitivement plus beau avec les habits de sa famille que ceux d'un simple messager.

- Si il y a un fantôme des Yules passés, il est en retard. Les esprits des arbres sont déjà revenus, les bourgeons ont commencé à pousser.

Cette fois, elle prit doucement la main gauche de Leif pour l'emmener avec elle, pas de course, pas d'empressement. Elle le guidait tranquillement, lui parlant de sa maison:

- Le manoir est vieux, on dit qu'il a été bâti pour Warui quand elle est venue s'installer à Alserd durant l'Âge du Mythe. Des sections ont été ajoutées avec le temps, mais la plus grande partie de la place date de son séjour. Le hall, où siège Mamma, par exemple, et le trône, expliqua la petite héritière qui saluait les domestiques au passage.

Ils passèrent devant plusieurs salles et quartiers. La richesse des décorations variait selon les gens qui y vivait, bien que le niveau d'aisance était stable, même parmi les lieux où vivaient les serviteurs. Le plancher du manoir était de pierre, chaude même par temps froid d'hiver et de printemps, grâce à la magie de feu qui gardait le bâtiment chauffé à température confortable, même pour des non-Faryd. Des colonnes de bois, aux extrémités recouvertes de pierre, étaient gravées de runes qui brillaient faiblement, des torches étaient placées sur les murs et les pans extérieurs étaient ornés de fenêtres aux vitraux élaborés. Warui emmena Leif vers le bas du manoir, où il y avait plus de circulation.

- Ici, c'est les cuisines et le garde-manger. On a des cuisiniers toute la journée, on sait jamais quand on aurait faim. Nous on suit les repas mais les domestiques sont toujours autorisés à venir prendre quelques bouchées, même durant leur travail. Mamma préfère que tout le monde soit content. Si tout le monde est content, tout le monde fait un meilleur travail, continua Warui.

Elle salua Sven et les autres marmitons qui étaient occupés à préparer le nàttmàl. L'un d'eux offrit quelques morceaux de fromage et à boire aux enfants, les invitant à s'asseoir à une table le temps de grignoter. Gersemi mordit à pleine dents dans ses offrandes.

- Ça donne faim danser avec Zima! Mais c'est tout le temps bien. Avant j'arrivais pas à faire autant de flammes aussi longtemps et qui m'écoutaient aussi bien. Du cheddar! Mon préféré!

Elle avait les joues gonflées et mastiquait avec joie

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t48-gersemi-warui-xiii-sytha
Alistair Berengari
Héritier tenace
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 16/02/2018

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Sam 21 Avr - 9:41

Warui se revint rapidement à elle, me fixant d'un oeil scrutateur, effectivement, sans ma livrée de facteur, je devais avoir une allure un peu plus représentative de mon rang. Quand bien même, les vêtements de travail s'étaient avérés particulièrement confortable comparés aux habits que j'arborais maintenant. Me prenant par la patte, elle avança, prête à me faire visiter les lieux. Nous éloignant de la chambre, je ne pu m'empêcher de tourner une dernière fois la tête en direction de la colonne que fixait la jeune farïd blanche quelques instants plus tôt. Qu'avait-elle bien pu remarquer ? Je fronçai le museau. Etrange... mais je devais rester concentré sur mon guide. Elle nous fit parcourir différents couloirs, me contant l'histoire du manoir, effectivement, j'avais lu quelques livres et entendu pas mal de choses intéressantes sur cet endroit. Cependant, y être et entendre les faits de vive voix, qui plus est celle de la future Jarl, était palpitant. Bien qu'ancien, la bâtisse immense était entretenue à la perfection. Quand on prend en compte le climat de la zone, cela était d'autant plus remarquable. Pendant leur visite, je pu remarquer que chaque salle possédaiet un certain nombre de runes. La magie était vraiment omniprésente chez les Sytha. Pour finir, Warui nous fi faire une pause aux seins des cuisines. Saluant chaque employés timidement, je m'installai auprès de la jeune Sytha. Effectivement, avec le spectacle et la concentration dont elle avait du faire preuve dans la cour, elle devait avoir l'appétit plus qu'ouvert. Un sourire amusé naquit sur mon visage à la vue de la future Jarl, la bouche pleine de fromage.

- Merci beaucoup, dis-je au marmitton qui nous apportait un plateau rempli de différents fromages. Sans me faire prier, je suivi la cadence et me servi: le trajet m'avait aussi vidé l'estomac. Sans les règles de bienséances m'ayant été inculquées dès mon plus jeune âge, je crois bien que je me serais jeté sur tout, j'aurais probablement même mangé le plateau en passant. Je me suis pas mal renseigné sur Alserd. Les lieux sont plus grands que tout ce que l'on pourrait imaginer. Vos talents en ce qui concerne la maîtrise de la magie est visible dans chaque pièce composant votre demeure. On aurait presque l'impression que l'endroit, en lui-même, possède une force vitale lui étant propre. Cela me rappella le regard de la jeune héritière. On dit souvent que les murs ont des oreilles, j'ai l'impression forte que cela n'a jamais été autant le cas qu'en ces lieux. Le fromage est vraiment délicieux. Fis-je en indiquant le fameux cheddar. Il me tarde de visiter la ville, le temps se réchauffe progressivement, de nouveaux produits doivent arriver sur les étales de vos marchands !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warui Sytha
Future matriarche du clan Sytha
avatar

Messages : 530
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Sam 21 Avr - 11:12

La petite snøvixen se délectait, visiblement. Chaque bouchée était une extase gustative. Elle devait en laisser pour Leif, sinon elle mangerait tout.

- Le manoir s'est agrandi avec les siècles. Les runes servent à améliorer le flot de magie et le canaliser, éloigner les mauvais esprits, apporter la chance. La base. Mais, surtout, le manoir est ignifugé. Pas toutes les pièces, mais une bonne partie. La salle d'armes, le hall, les chambres, par exemple.

Quand on venait d'une famille dont la spécialité était le feu, une protection sur mesure était essentielle. Le manoir n'avait jamais brûlé depuis sa construction et Mamma, et elle tenait à faire perdurer l'exploit.

- Warui a vécu ici, et toute sa lignée. On dit qu'elle veille sur son ancien domaine, et sur sa famille.

Sa présence peut-être? L'essence d'une divinité devrait être capable de perdurer aussi longtemps sans le moindre problème. Quant à savoir la demeure avait des yeux et des oreilles... elle repensa à Rhyas. La mørd devrait être avec Mamma en ce moment, à ses côtés. Pappa était avec les draks. Zima était avec Shasta. Et elle était avec Leif. Tout le monde à sa place.

- Il y a une salle secrète, expliqua Warui. C'est les Archives. Là où toute notre histoire est entreposée. Il n'y a qu'une clé pour y entrer. C'est Mamma qui la garde.

Elle termina le plat de fromage avec son fiancé et poussa un soupir de satisfaction. Ça faisait toujours du bien de manger après une leçon. Ils pouvaient continuer de se promener. Intéressé par Alserd, disait-il? Warui recommença à le trainer doucement avec elle, sous le regard amusé des domestiques. Ils passèrent devant les salles de classe, saluant Obarie au passage, les enfants les regardant s'éloigner.

- On peut aller chercher un drak et faire un tour en ville. Pappa est à la Volière. Ou on peut aller retrouver Mamma. Ou votre Laerer. Ou y avait-il un endroit qui vous intéressait surtout?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t48-gersemi-warui-xiii-sytha
Alistair Berengari
Héritier tenace
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 16/02/2018

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Dim 22 Avr - 8:54

Il est vrai que maîtriser un élément aussi destructeur que le feu requièrait une grande prudence. Protéger la bâtisse était donc indispensable tant pour ne pas la voir voler en fumer que pour la survie de toute les personnes y résidant. Et au vue du nombre de domestiques que l'on avait pu croiser lors de notre visite, le lieu était particulièrement animé. Qu'ils prennent ainsi soin de leur patrimoine était admirable. Cependant, j'avais toujours eu quelques réticences concernant l'attache que pouvaient avoir certains quant à la religion ou toutes autres croyances en l'existence d'entités superieures qui, quand bien même ils auraient eu une présence physique, conserveraient un lien étroit avec notre monde après leur disparition. Il fallait bien croire en quelque chose, cela permettait entre autre de se forger des objectifs ou tout simplement de donner une raison à notre création. Quand bien même, pour ma part, cela résultait plus d'une tentative désespéré de se rassurer, transmettre un savoir ou des morales se voulant universelles et parfois, de s'inviter des excuses quant à nos actions (celles-ci découlant des attentes ou des ordres des divinités). J'étais loin d'être croyant, néanmoins, étudier ces dogmes et traditions formant le socle et l'histoire des civilisations était plus qu'attrayant. Lorsque la jeune héritière fit mention d'une salle recèlant les archives, mes oreilles ne manquèrent donc pas l'occasion pour se relever.

- Un rêve que de pouvoir entrevoir ne serait-ce qu'un instant un tel endroit. J'espère que la Jarl Elleira me fera suffisamment confiance, un jour, pour me permettre d'y acceder. Il fallait que je fasse mes preuves, cela prendrait sûrement du temps mais le jeux en valait largement la chandelle. Ayant terminé notre collation, Warui m'invita de nouveau à la suivre. Dans un sens, j'etais content voire même plutot fier d'elle. Pour son age, elle ne s'était pas laissé submerger par les émotions et laisser entrevoir une importante confiance en elle. Elle avait beaucoup de potentiel. Oh, visiter vos volières me plairait énormément. On vante vos louanges quant à la bonne santé de vos vouivres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warui Sytha
Future matriarche du clan Sytha
avatar

Messages : 530
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Dim 22 Avr - 13:57

- Mamma ne laisse personne y entrer. Elle est très stricte là-dessus, dit Warui.

Avec raison, pensa-t-elle. Toute leur histoire, leur culture, leurs exploits, leur héritage, leur identité étaient dans cette pièce. Depuis l'attaque de la Secte, Mamma était parano sur la sécurité de la salle. Gersemi n'y était jamais entrée. Autant elle était curieuse, prendre la clé était impossible. La snövixen savait où  était la clé: autour du cou de Mamma. C'était du suicide de s'essayer.

- Si un tel jour arrive... dit-elle quand Leif mentionna son intérêt pour les Archives. Je peux pas lui en vouloir, elle a de très bones raisons.

Lui se décida pour aller voir la volière. Il rencontrerait Pappa! Elle le guida une fois de plus, cette fois vers l'arrière du manoir. La volière était spéciale. Ils arrivèrent aux écuries, où des chevaux passaient le temps dans leur enclos en broutant du foin. Il y en avait 3 ou 4. Dans la grande écurie, celle de Mamma, les enclos étaient énormes et les bruits qui s'en dégageaient n'étaient pas les même. Pas des hennissements, mais des rugissements. Il n'y avait pas d'oeur d'herbe séchée, celle de la viande flottait dans l'air. Deux vouivres étaient encore dans leur enclos assigné, Heimdall et Freya.

Freya était une grande femelle couleur crème, presque sable, au léger motif marbré en blanc. Ses cornes ressemblaient à celles d'un bélier. Heimdall, juste à côté, était plus petit, plus jeune, un drak brun noisette aux taches marron et noires, le ventre et les pattes plus clair. Ses cornes étaient orientées vers l'arrière, comme un antilope que Warui avait vu dans les livres. Les deux bêtes levèrent la tête et les oreilles en attendant les griffes des deux enfants sur le sol dallé. Freya poussa un grognement étouffé de bienvenue, Heimdall eut des couinement de joie et agita la queue. De l'enclos d'Heimdall sortit Surric. Plus grand encore que Leif, vêtu pour s'occuper de ses tâches, sans oublier le foulard violet à son cou. Il tenait un grand seau dans sa main, rempli de morceaux de viande.

- Heimdall, calme, ordonna-t-il au jeune drak.

Le snödrak obéit et reçu une gâterie. Le thane remarqua la présence de sa fille, et de Leif.

- Hey, Prinsess! Et...

Il examina la tenue du jeune Berengari et mit 2+2 ensembles.

- Leif... Berengari? À en voir la couleur et la tenue. Vous deviez nous rendre visite?
- Il vient d'arriver! expliqua Warui. Il voulait me faire la surprise!

Il avait réussi, se dit le thane. Il ne voyait pas souvent sa cadette aussi heureuse et elle rayonnait, comme le moment où elle avait reçu sa guitare. Surric s'inclina devant leur jeune invité impromptu.

- Que puis-je faire pour vous, jeune seigneur? demanda le Farid blanc glacier.
- On voulait aller faire un tour dans la Volière, répondit Treize.
- Ah ben, parfait. Laissez-moi préparer Freya et Heimdall.

Le thane sortit chaque vouivre pour montrer comment il les harnachait. Quand les deux bêtes furent prêtes, il les invita à monter. Heimdall se coucha sur le sol, pour laisser Warui grimpe sur lui, elle aida Leif à son tour. Surric bondit sur Freya sans difficulté et les guida vers la Volière. Les écuries des vouivres avaient trois sorties: une donnait sur le manoir, une sur l'extérieur et la dernière sur un tunnel grillagé qui débouchait sur un énorme enclos aménagé, plus grand encore que le manoir lui-même, pour répliquer l'habitat naturel des snödraks avec des arbres, des rochers, des sources chaudes, une vraie réserve privée. Les darks volaient dans les airs, les dragonnets jouaient ensembles avec leur parents, certains se prélassaient au soleil. Warui ouvrit grand les bras quand ils arrivèrent:

- Leif, je vous présente le haras de la Reine de Wotkal.

Et quand les trois Faryd partirent à dos de vouivre, une silouhette noire se détacha des ombres, essoufflée. Rhyas s'asseya sur un seau qui trainait. C'était assez de magie en continu, elle était éreintée.

Ils sont avec Ragnar. Moi je prends une pause. J'en peux plus, dit la mörder.
Capable de reprendre quand ils reviennent? demanda Elleira.
Il ne reste pas grand-chose à voir, honnêtement. Reste la salle d'armes et la ville, répondit son aînée. Le prochain stop est la salle d'armes, si je devrais deviner.
Je vais m'y rendre d'avance, me dégourdir un peu.
Fais attention à ton dos, le menneskelig t'a a peine ratée.

Elle, elle attendrait qu'ils reviennent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t48-gersemi-warui-xiii-sytha
Alistair Berengari
Héritier tenace
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 16/02/2018

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Lun 23 Avr - 5:35

Tenir à l'abris de tous un espace aussi précieux que les archives était effectivement d'une importance capitale. Mais qui sait, peut-être qu'un jour j'aurai l'occasion d'y accéder. Ce n'était pas pas dans un but frauduleux comme bon nombre d'esprits mal intentionnés seraient enclin à utiliser les informations y étant concervées. Non, cela résultait juste de ma curiosité, de l'envie d'en découvrir toujours plus. Lire et pourquoi pas, retranscrir chaque manuscrits et parchemins afin d'être certain que jamais rien ne viendrait à disparaitre.
En pleins dans mes pensées, Warui me guidait une fois de plus dans les couloirs du manoir. Elle semblait de plus en plus sûre d'elle et nous commencions petit à petit à nous habituer l'un à l'autre. Il faudra cependant que je revienne régulièrement et que nous poursuivions notre correspondance. Renforcer les liens ne pourrait que nous faire le plus grand bien. Bien que notre mariage soit arranger, nous devions et avions les moyens de nous soutenir mutuellement lors de cette ascension qui, si nous étions restés chacun dans notre coin à ruminer, aurait paru fort désagréable. Arrivés parmis les enclos, une importante odeur de viande rouge vint s'infiltrer dans mes narines.

- En tout cas, on peut être sûr d'une chose: c'est qu'ils semblent vous reconnaître sans même entendre le son de votre voix. Vous devez venir chaque jour vous occuper d'eux. On sent leur affection à votre égard. Effectivement, à notre approche tous les vouivres dont nous longions les enclos paraissaient plus qu'heureux de voir l'arrivée de la jeune promise. Nous nous arrêtâmes devant l'un des box d'ou s'extirpa un farïd particulièrement grand et d'une blancheur comparable à celle de Warui. Pardonnez mon intrusion, monsieur. Les oreilles en arrière, je fis une révérence, plus que honteux, à celui qui devait être le père de l'héritière. Ou... oui. Leif Berengari. Nous venons tout juste d'arriver avec ma Laerer Asta. Warui a eu la gentillesse et la grande patience de me faire visiter une partie des lieux... et... me faire goûter le fromage orange. Cheddar, andouille. Très bon d'ailleurs.

Je continuais à bafouiller comme un crétin, tandis que le grand farïd s'affairait à harnacher deux vouivres. On allait donc déjà les chevaucher ? Apparemment, oui. Warui monta sur l'un, me tendant une patte amicale pour je l'accompagne, sans me faire prier et malgré quelques retiscences (je n'avais encore jamais eu l'occasion de prendre de l'altitude autrement qu'en gravissant une montagne, une colline ou un toit pour m'abriter de quelques malencontreux projectiles lancés par des enfants mal éduqués), je montai à la suite de la petite albinos. Guidant son compagnons par la bride, Warui nous fit faire une alte lorsque nous allions pénétrer au sein d'une volière... et quelle volière !

- Vous ne voyez pas les choses à moitier. C'est... incroyable. Les oreilles relevées comme jamais et les yeux pleins d'étoiles et emmerveillés par la beauté de l'endroit, j'admirai. Que faire d'autre en l'occurence ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warui Sytha
Future matriarche du clan Sytha
avatar

Messages : 530
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Lun 23 Avr - 11:59

- Oh, le cheddar? dit Surric. Celui qu'on a est fabriqué sur les terres de ma famille. Le Cheddar de Shi. Il connaît un certain succès dans la province.

Freya se léchait les babines. Surric lui en donnait parfois. Les vouivres du haras adoraient le fromage et les fruits.

- Bon nombre des draks du haras connaissent Warui depuis sa naissance, expliqua le thane blanc pendant qu'ils avançaient jusqu'au coeur de la Volière. Le haras existe depuis des générations, tous les chevaliers d'Alserd ont un snödrak.

Une fois arrivés près des sources chaudes, le Farid blanc de glace les invita à descendre. Non emcombrés par leur selle, Freya et Heimdall gardèrent leur équipement. Les dragonnets qu'ils avaient croisés les avaient suivis et sautillaient autour des trois Faryd. Il y avait quatre bébés. Un autre drak adulte s'approcha, plutôt, une.

- Hey, Sif! s'exclama Warui en allant lui flatter le menton et l'encolure. Sif est la mère des bébés, dit-elle à Leif. Ils ont presque un an.

Sif était de couleur grise, comme un loup. Ses petits avaient la même fourrure.

- Warui vient souvent jouer avec eux, dit Surric à son futur beau-fils pendant que la petite snövixen câlinait les dragonnets. Elle sait déjà chevaucher, elle sait même voler avec eux, sous supervision dans la Volière. Si elle pouvait manier l'étiquette sociale avec la même la finesse que sa magie ou sa passion des draks...

Les bébés grimpaient sur sa fille, chancun quémandant plus d'affection que les autres. Gersemi rigolait et tomba à la renverse, pour rire encore plus, ensevelie sous les boules de fourrure ailées. Sif rappela ses petits à l'ordre et l'héritière put reprendre son souffle. Mamma ne sera pas contente: elle avait des traces de pattes sur ses vêtements et ses cheveux était ébourrifés. Mais Treize rayonnait de bonheur. Certains de ces mêmes bébés tentèrent de faire le même coup à Leif pendant que la petite Farid achromatique enlevait de sa poussière de sur son visage en continuant de rigoler.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t48-gersemi-warui-xiii-sytha
Alistair Berengari
Héritier tenace
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 16/02/2018

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Lun 23 Avr - 16:27

J'écoutais avec une attention toute curieuse les paroles et les explications du (supposé-je au vu de la couleur de son pelage somme toute simmilaire à celui de Warui) Thane pendant que nous continuions notre avancée au sein de la vaste volière. Le lieu était vraiment formidable, bien que façonné de la patte de farïd, l'endroit gardait un cachet naturel et révélait un entretient régulier et minutieux quotidien.

- C'est vraiment impressionant, avez-vous des fêtes ou des évènements telles des joutes pendant lesquelles vous chevauchez vos vouivres, ou les utilisez-vous uniquement dans le cadre de vos déplacements ? Je marchais au même rythme que le farïd blanc, qui devait facilement me dépasser d'une tête. A peine avais-je fini de poser ma question que quatre jeunes dragonneaux vinrent nous saluer, surtout la jeune Sytha, qui riait aux éclats. Leur mère n'était d'ailleurs pas très loin, veillant sur ces petits avec prudence. Dans un sens, ses visites sont l'opportunité pour eux de s'habituer rapidement aux contacts autres que celui apporté par leur mère. Plus tôt ils seront éduqués, mieux les relations s'en porteront. La remarque concernant l'étiquette m'arracha un regard compatissant à destination de l'héritière, occupée à se battre avec les petites créatures pleines d'écailles. Dans les faits, mais je suis peut-être encore un peu jeune pour donner mon avis sur la question, je trouve que l'acceuil qui nous a été reservé n'a pas une once de critique à recevoir. Pour son âge, Warui sait se montrer vraiment très mature. Elle a encore le temps devant elle avant de devoir porter le masque de la cour. Elle a raison de profiter de ses moments d'inscousiances... on les regrette bien trop tôt.

Laissant respirer Warui après l'avoir attaqué de leurs étreintes joyeuses, les jeunes vouivres vinrent à ma rencontre. Que dire à part que je ne pu moi-même pas resister à la tentation de m'asseoir à leur hauteur et de partager le fardeau poussièreux de ma promise. Nous allions avoir fière allure à la fin de cette journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warui Sytha
Future matriarche du clan Sytha
avatar

Messages : 530
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Lun 23 Avr - 18:34

- Je devrais me présenter convenablement. Surric Belac. Thane de Wotkal, prince consort d'Elleira Sytha, se présenta convenablement le père de Warui avec une révérence officielle cette fois-ci.

Il ne portait ses vêtements 'propres' en ce moment et pouvait passer pour un garçon d'écurie. Mais on ne pouvait lui enlever son port droit et noble. Freya et Heimdall se couchèrent sur un rocher pour prendre un bain de soleil. Surric eut un rire amusé aux question du jeune Berengari. Il avait bien des choses à apprendre, il commençait à bien l'aimer ce petit... grand... ce gamin!

- Les draks remplacent les chevaux, surtout à Wotkal, expliqua le Farid blanc. Tirer des charges, transporter des cavaliers. Ils font tout ce qu'un cheval fait et participent aux mêmes tâches.

Il émit un sifflement aigu. Freya leva la tête pour le regarder. Il l'avait appelée?

- Voltiges, ordonna Surric.

La drak blonde se leva en maugréant un peu. Elle posa ses ailes sur le sol, s'accroupit et se propuksa dans les air pour commencer à exécuter un ballet aérien. Warui regardait le spectacle avec envie. Freya avait l'habitude. Pappa passait beaucoup de temps sur son dos. Cela lui était essentiel, il était un lancier.

- Les joutes auront lieu dans un mois ou deux. On commence sur terre, pour ensuite aller dans les airs. Certains draks sont plus à l'aise dans un élément. Les concours de voltige, le ridder qui a la chorégraphie la plus travaillee gagne un prix. Cette année c'est une épée de la salle d'armes d'Ellie. L'année dernière c'était une bourse. Et le titre de maître voltigeur, ça reste un honneur.

Freya termina son passage aérien et revint auprès de son maître en douceur. Surric lui grattta derrière les oreilles et lui donna un morceau de sucre qu'elle goba d'une bouchée. Leif avait raison sur plusieurs points, au sujet de Warui, il avait l'esprit vif.

- Je viens tous les jours. Les autres ridders eux aussi. Elleira tente de passer le plus temps possible ici. Tous les draks qui n'ont pas de ridder, comme Heimdall et Sif, ainsi que Heinrisk et Fafnir, sans oublier Brøkkr, Niddhøg et Ratatøskr, sont à elle. Ils lui appartiennent. Il y a aussi Odin, mais il vit dans les bois avec sa meute. Et sa meute appartient à Elleira. Ici, ils connaissent tous Warui et la surveillent comme leur propre rejeton. Et c'est vrai que nos draks ont la réputation d'être très docile et bien élevés.

Le thane sourit à Leif.

- C'est de savoir comment se tenir face aux autres thanes, les membres du conseil d'Elleira, surtout. Ils suivent sa mère au pied de la lettre, mais pas Warui. Comme tu dis, ça viendra bien. Elle n'a que dix ans. Elleira ne la mettra pas sur le trône avant qu'elle soit prête.

Eux n'avaient pas eu cette chance. Surric regrettait parfois que son enfance se soit arrête de façon aussi abrupte, il ne pouvait qu'imaginer comment sa femme se sentait à ce sujet. Elle l'avait eu plus difficile que lui.

- Profitez-en! Salissez-vous! Roulez dans la poussière, dans l'herbe! Vous êtes encore jeunes. Passez des nuits blanches, jouez jusqu'a avoir mal aux jambes.

Et parlant de jouer, les bébés harcelaient maintenant Leif. C'était son tour. Rien de plus beau que de voir des dragonnets s'amuser. Passer du temps avec les Faryd leur était crucial. Warui tentait de se nettoyer mais la poussièrr restait accrochée. Sif lui donna un gros coup de langue mouillée sur la joue, son pelage était dans un bel état...

- On peut rester encore un peu, Pappa? supplia la petit Treize. Je veux montrer comment voler!
- Vous avez le temps. Il fait encore jour, la rassura Surric.

Warui poussa un cri de joie et rejoignit Leif et les bébés, pour lui donner un coup de main. Surric retenait un sourire niais en pensant à ce qu'Elleira dirait en voyant sa fille ainsi, elle qui était immaculée il y avait moins de cinq minutes.

- Hel, mords moins fort. Fenrir, donnes-moi un coup de main! Jormagundr, tu triches! Pas de plumes dans le visage. Sleipnir, je t'ai vu!

Un bain s'imposerait avant le repas du soir. Les deux enfants étaient bruns de saleté, Shelumiel en serait jaloux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t48-gersemi-warui-xiii-sytha
Alistair Berengari
Héritier tenace
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 16/02/2018

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Mer 25 Avr - 8:39

- C'est un honneur de vous rencontrer, Thane Surric Belac. Fis-je en répondant à la révérence du grand farïd blanc. Je pourrais dorénavant associer un nom et un titre sûr à son visage. Dans les faits, la stature et le maintient plus que noble du mâle ne laisser que peu de doutes quant à son titre. Les vouivres semblaient faire parti de l'affaire familiale à pleins temps. Cela devait être une véritable passion que de s'occuper et de dresser aussi consciencieusement des créatures aussi imposantes. Voir le vouivre du Thane réagir aussi vivement à ses ordres était quelques chose d'impressionnant, je devais avoir les yeux tout brillant comme un enfant devant un spectacle mené par une troupe itinérante. Combien de temps cela vous prend-il afin d'obtenir une autorité et une relations aussi fine avec vos vouivres ? On dirait presque qu'il ne fait qu'un avec vous.

Il y avait aussi des specimens sauvages près d'Alserd ? Je devais absulument voir cela. Cet endroit concervait un lien encore particulièrement étroit avec la nature. Si chaque peuple avait ses coutumes, c'était toujours aussi fantastique que de décourvrir les traditions et mode de vie de nos voisins. En l'occurence, j'étais loin d'être déçu du voyage. Toujours en tailleur et attaqué de toute part par les jeunes dragons, je ne pu me retenir de rire lorsque Warui commença à se faire lécher avec délectation par l'un d'entre eux. Et bien, la douche était comprise. En attendant, et malgré mes airs fier, je n'étais pas dans une situation plus enviable: les petits continuaient leur ascension, me grimpant sur la tête, s'emmêlent dans mes cheveux et autour de mes chevilles, mordant gentillement de leur quenottes pointues mes poignets tout en en profitant pour me léchouiller les doigts. C'était beaucoup trop adorable. Mourir dévorer par des créatures aussi minonne n'étais pas dans mes objectifs et cela donnerai une epitaphe bien particulière lors de mon enterrement, cependant, la tentation de rester ici à dorloter les bébés n'était pas sans me déplaire non plus. Je fus donc tout aussi heureux de la réponse positive du Thane lorsqu'il nous autorisa à rester quelques minutes supplémentaires.

- Voler ? Vous... vraiment ? Et je me remis à bafouiller tandis que l'héritière s'affairait à me défaire des petits devenant de plus en plus calins. Néanmoins, malgré toute leur volonté, la perspective de pouvoir chevaucher un vouivre et de prendre les airs avait chassé toute autre préocupation de mon esprit. Je ne voudrais pas prendre de votre temps. Venir à l'improviste ne devait pas vous couper dans vos activités quotidiennes. Vous ne devriez pas en faire autant. Mais au-delà de toutes formes de formalités, je puis sans conteste assurer (et veuillez m'excuser du vocabulaire employé): que j'en crevais d'envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warui Sytha
Future matriarche du clan Sytha
avatar

Messages : 530
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Mer 25 Avr - 13:23

- Mais un honneur pour moi aussi, de faire la rencontre de mon futur gendre, dit Surric quand Leif accepta ses salutations.

Les étoiles qui brillaient dans les yeux du jeune Berengari lui rappelait lui-même quand il avait pris soin de Freya. Voir un vouivre en action était toujours un régal pour les yeux. Surtout pour ceux qui ne les côtoyaient pas régulièrement. Les bêtes n'étaient pas si présentes que ça chez les chevaliers en dehors de Wotkal, mais on en croisait quand même quelques-unes. Pour un Wotkan d'Alserd, les snødraks étaient une occurence de tous les jours. Surric eut l'air pensif, les oreilles basses, les deux queues frémissant légèrement. L'affinité entre un ridder et sa monture...

- Ça dépend, réppndit-il en y réfléchisant sérieusement. Parce que nos vouivres, surtout ceux-ci, ne sont pas vus comme des animaux de travail. Ils sont nos partenaires. Je fais autant confiance à Freya que je fais confiance à ma femme. Et elle a confiance en Odin tout comme elle a confiance en moi ou Rhyas. Face à un drak, même sauvage, souvviens-toi qu'il ne leur manque que la parole. Ils sont aussi intelligents que nous. Si Freya ne veut pas m'obéir, elle ne fera rien.  Pour être un bon ridder, il faut connaître son drak, et, oui, ne faire qu'un. La façon la plus rapide est de l'impregner, être la première personne qu'il voit, et être son parent. Ou commencer jeune. Adulte... Elleira a réussi avec Odin, j'ai trouvé Freya et l'ai soignée, après elle ne voulait plus me laisser. Mais je n'en connais pas d'autres.

Leif hésitait, quand il demanda pour voler. Mais ça devrait attendre. Il avait le temps. Ils étaient tout sales, et lui travaillait aux écuries! Sif ne se gêna pas pour lécher le cendré à son tour, il était maintenant dans le même état que sa future épouse. Le jeune Berengari disait ne pas vouloir s'imposer, Surric entendait l'ezcitation dans sa voix. Il voulait essayer. Il voulait voler. Le thane blanc afficha un sourire paternel.

- On volera demain. Une chose à la fois, dit-il aux enfants. Un bain est de mise. Vous êtes de vrais petits cochons.

Warui avait encore son sourire étincellant. Surric les somma de se lever, aida à éloigner les dragonneaux qui retournèrent auprès de leur mère qui les emmena plus loin vers les arbres. Ils remontèrent sur les drak et retournèrent aux écuries où Rhyas les attendait.

- Yo! les salua-t-elle en se levant de son seau. Bon sang, Prinsess, vite au bain avant d'aller voir ta mère!
- Oui Tata! acquiesça Treize.
- Venez, c'est par là, dit la mørd.

Surric leur souhaita à bientôt, il les reverrait au repas. Ils quittèrent les écuries et marchèrent jusqu'aux salles des bains.

- Ici pour les hommez, ici pour les femmes, expliqua Rhyas. Je vais aller chercher des vêtements propres. Je vous attends, tout le nécessaire est déjà là.

Elle les poussa chacun dans leur salle. Ils ne mangeraient pas en étant tout crottés!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t48-gersemi-warui-xiii-sytha
Alistair Berengari
Héritier tenace
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 16/02/2018

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Jeu 26 Avr - 14:32

- Effectivement, plus que de la complicité, il s'agirait presque d'un lien familial avec une telle confiance. Je ne doute pas de leur intelligence, celle-ci brille dans leurs yeux. J'observai les vouivres, attentif au moindre de leurs mouvements. Ils sont vifs d'esprit. Je m'époussetai, le jeux prenant fin. Warui et le thane m'aidèrent à me défaire des petits qui retournèrent clopin-clopant auprès de leur mère. Ils étaient adorables. Nous avons davantage l'habitude des chevaux par chez nous. Le terrain est d'aileurs plus propice à leur utilisation quotidienne. Cependant, quand bien même ils se révêlent intelligents et à l'écoute, je doute qu'ils soient capables d'égaler vos compagnons ailés. La remarque du Thane me fit sourire et baisser les oreilles, légèrement honteux. Effectivement, nous sommes dans un bel état.

Un bon bain était de mise. Si ma Laerer me voyait ainsi, mes oreilles allaient prendre 10 centimètres supplémentaires tellement elle allait me les tirer. La jeune héritière salua les vouivre, toute heureuse encore. Sortant de la volière, nous retrouvâmes la tante de Warui. Son pelage noir donnait un contraste saisissant avec la fourrure de ma petite promise. Elle ne l'aurait pas nommé que jamais je n'aurais pu établir un quelconque lien de parenté entre les deux farïds. Longeant les couloirs, nous atteignîmes les bains. Prenant soin de remercier notre guide et saluant Warui, j'entrai, prêt à me dépoussiérer et à me rendre plus présentable pour la soirée. En effet, mes affaires avaient été portées de frais et soigneusement pliées. Que dire à part que l'endroit était aussi gigantesque et bien entretenu que le reste du manoir. C'était impressionant. A peine entré que les senteurs parfumées vinrent à mes narines. Humer ces odeurs délicates associées au décors plus que reposant et à la température chaleureuse était un véritable délices pour les sens. Je ne me fs donc pas prier pour me débarrasser de mes saletés, entrant dans l'eau chaude. Je faillis presque m'endormir tant cet endroit était source de détente. Cependant, je me repris rapidement, me frottant comme jamais, séchant, brossant le poil au mieux. Je revêtis ma plus belle livrées. Tout était aux normes... mis à part mes cheveux, toujours aussi idisciplinés. Soupirant, légèrement amusé, j'ouvris le battant et rejoindre ma nouvelle famille dans le couloir des bains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warui Sytha
Future matriarche du clan Sytha
avatar

Messages : 530
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Jeu 26 Avr - 16:08

Wotkal avait un terrain assez escarpé, la deuxième paire de bras de draks était essentielle. Et ils s'en servaient aussi pour se saluer entre eux. Davoh était l'endroit où l'on trouvait le plus de bateaux volants, gráces aux flottes de clans marchands. Skavot privilégiait les chevaux et Obrina se targuait d'avoir des loups ardents, grâce à Balder. Une chance qu'on pouvait trouver une bonne quantité de gibier, les draks engloutissaient des carcasses entières.

Au premier regard, il n'y avait pas vraiment de traits partagés entre Rhyas et Gersemi. Rhyas était élancée, mince, svelte, les traits durcis par le temps, mais qui étaient adoucis par sa bonne humeur. La moitiée de sa tête était rasée, laissant le côté gauche de ses cheveux former une espèce de semi-mohawk noir qui tombait doucement. Là où Gersemi avait un visage plus rond, aux traits encore juvéniles qui la faisaient ressembler un renardeau. Elle non plus ne se fit pas prier pour sauter dans le bain. Elle se laverait seule cette fois-ci. Rhyas n'entrerait pas. Warui rinça ses cheveux en profondeur et récura chaque centimètre carré de sa fourrure immaculée jusqu'à briller de blancheur. Des nouveaux vêtements attendaient, avec un nouveau manteau tout propre. Elle se rhabilla avec soin et sortit avant Leif, qui put voir Rhyas replacer les cheveux de sa niese et refaire sa tresse avec soin. Rhyad tenta de passer un coup de patte sur la tête du fiancé mais comprit rapidement que cette tignasse était impossible à dompter.

- Vous êtes prêts? demanda-t-elle aux enfants. Elleira est dans la.salle d'armes. Il est temps que Leif rencontre sa future stepmør. Suivez-moi.

Elle les emmena avec elle jusqu'à deux porte de bois massives en bois de chêne. On entendait des bruits métalliques de l'autre côté, des sons de mouvements, de souffle. Rhyas resta immoble un instant avant de pouver une des deux portes.

La salle était engouffrée dans un torrent de flammes azurées. Une grande Farid saphir se mouvait avec grâce entre les différentes vagues de feu dont les formes et vitesse changeaient constamment. Les bruits de métal provenaient des coups des épées longues sur des mannequins amovibles. Chaque geste était calculé avec précision, les volutes bleutées obéissaient au moindre petite geste sans attendre. La température était infernale. Warui ne put réprimer un sourire qui dévoilait sa fierté d'avoir Elleira Sytha pour mère, avec Elleira qui signait avec une aidance et maitrîse dépassant encore largement les capacités de sa fille.

- Leif Berengari, dit Rhyas, je te présente Elleira Sytha. La Branndrønning de Syab.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t48-gersemi-warui-xiii-sytha
Alistair Berengari
Héritier tenace
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 16/02/2018

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Ven 27 Avr - 12:17

Warui lavée de frais ainsi que sa tante attendaient déjà dans le couloir. La dernière s'affairait à tresser les cheveux blancs et souples de la jeune Sytha avant de s'approcher de moi et de me passer plusieurs fois de suite la patte dans ma crinière indomptable. Elle abandonna d'ailleurs bien rapidement l'idée de les applatir. Je me laissai faire, croyant qu'un miracle parviendrait peut-être de la paume de la faryd noir à venir à bout de mes mèches rebelles. En vain finalement.

- J'éspère ne pas vous avoir trop fait attendre, mesdames. Nous commencions à reprendre la route, suivant l'adulte. Les bains bains sont vraiment agréables. Nos salles ne sont pas aussi grandes par chez nous.

Dans un sens, je ne voyais pas vraiment l'interêt de disposer de tant d'espace pour qu'une seule personne puisse se laver. A moins que ce ne soient des bains communs réservés à la haute, auxquel cas nous étions arrivés au bon moment pour pouvoir en profiter entièrement. Et je ne peux pas dire que ça ne m'avait pas fait le plus grand bien d'y faire un tour. Loin de là. Poursuivant notre ascension dans les couloirs, je prenais progressivement conscience de la rencontre qui allait se produire sous peu. Si nous avions fait un grand pas en faisant connaissance avec Warui, voir la Jarl de Woktal, sa mère et qui plus est, ma future belle-mère allait être encore une étape à franchir. Je ne devais en aucun cas faire honte aux miens et faire bonne impression. La première était généralement celle que l'on gardait d'un individu. Si je bafouillais: je passerai pour un faible d'esprit et un crétin. Si je me montrais trop formel: on me pensera ennuyeux et trop sûr de moi. Rester soi-même. Je devais simplement rester naturel. Ce qui n'était pas vraiment mieux. Plus on avançait dans le manoir, plus mes oreilles baissaient finissant presque par toucher mes épaules. Nous nous arrêtâmes finalement devant deux immenses portes d'ou s'échappait le bruit d'armes s'entrechoquant. A peine ouvertes que quelque chose m'hérissa le poil: un souffle chaud passait sous les imposants battants qui contrastait fortement avec la température régnant dans le bâtiment. Mais lorsque les lourdes portes s'ouvrir, ce ne fut plus un simple souffle qui nous parvint mais une véritable bourrasque brûlante. Une intense lumière bleutée illuminait la salle, la patte devant les yeux et les oreilles plaquées sur le crâne, je pu, une fois mes pupilles habituées à la luminosité, distinguer clairement la silhouette d'une grande faryd au pelage azuréen, maîtrisant et domptant les flammes. Le reflexe ne se fut pas attendre: d'un mouvement du bras, je fis voler la cape dans mon dos avant de poser un genous à terre, baissant la tête. Ainsi, je fit mes salutations à la Jarl de Woktal, Elleira Sytha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warui Sytha
Future matriarche du clan Sytha
avatar

Messages : 530
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Ven 27 Avr - 13:50

La salle était engouffrée dans un océan de flammes, en mouvement constant. Elleira se mouvait comme un fauve, ses épées mouvant au bout de ses bras avec grâce, extensions métalliques de son corps. Rhyas fit un pas dans la mer volatile, sans aucun risque ni danger. Warui resta aux côtés de son fiancé qui, en posant le regard sur la Reine de Wotkal, s'agenouilla aussitôt pour la saluer.

Elleira s'arrêta au centre de la pièce, dos au trio. L'ouragan de flammes bleues tourna autour d'elle, l'oeil du cyclone. Elle rengaina ses armes avec soin et tendit la main devant elle. Tout le feu dans la salle se concentra en une sphère qui brillait d'une lumière bleue, presque blanche.

- Leif Berengari, dit la Jarl sans se retourner.

Elleira se mit face à eux, la sphère l'illuminant. Ses cheux de jais, ses yeux bleus comme la mer, sa fourrure saphir, son manteau violet à la bordure et aux dragons brodés en fil d'or, ses boucles d'oreilles, ses cicatrices marquant son visage, son armure de cuir noir au divers motifs et runes gravés luisant magiquement de lumière bleutée. Elleira ferma la main qui tenait la sphère et l'écrasa pour réabsorber sa magie.

- Bienvenue, au Manoir Sytha.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t48-gersemi-warui-xiii-sytha
Alistair Berengari
Héritier tenace
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 16/02/2018

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Ven 27 Avr - 16:08

A genous, les yeux fixant le sol, je ne pu rien voir de la scène. La présence de Warui apportait cependant une touche rassurante, l'enfance. Le temps, j'avais encore le temps. Rien n'était tracé, du moins, pas encore. Les lueurs bleutées commencèrent à s'affaiblir. L'entente de mon nom prononcé par la Jarl me fit relever la tête. A temps pour observer la grande faryd au pelage azuréen rappeler à elle ses flammes et les exécuter d'une poigne ferme et déterminée lorsqu'elle décida de nous faire face. Un entrainement comme tous les autres... ou était-elle au courant de mon arrivée ? Je ne me permettrai jamais de poser cette question de vive voix. Si son intention était de faire de l'effet, nul doute que ses souhaits étaient exhausés. Pour le coup, une telle maitrise de cette élément et cette aisance presque naturelle quant aux gestes à appliquer était impressionant. Attachant une importance capitale à la force et au courage, la Jarl de Woktal avait gagné tout mon respect et mon admiration. Son maintient et l'expression de son visage... trait pour trait. Personne ne pouvait douter des liens de sang unissant l'héritière à la Jarl. Mise à part leur fourrure, Warui lui ressemblait en tout point, mais en version miniature et pour le coup... plus rassurante ? Me relevant, je refis une nouvelle révérence.

- Leif Berengari, pour vous servir. Un honneur de vous rencontrer Jarl Elleira Sytha. Je me redressai, les oreilles hautes et souriant. Votre talent est sans conteste familial. Fis-je en adressant un petit regard complice à Warui, me rappelant du spectacle dont j'avais eu droit dans la cour. Veuillez m'excuser de venir ainsi vous déranger lors de votre séance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warui Sytha
Future matriarche du clan Sytha
avatar

Messages : 530
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Ven 27 Avr - 16:35

Elleira afficha un sourire en coin. Leif semblait tout impressionné, stupéfait. Elle avait réussi sa présentation, elle espérait qu'il avait réussi la sienne plus tôt. Elle demanderait à sa jente, ou à Zima, sans doute à Zima, pour avoir les détails juteux. Rhyas voyait que sa yngre tentait de rester sérieuse. Elleira applicait le protocole quand il le fallait. Une telle première impression était une belle occasion, mais la spiön savait que la Jarl ne maintiendrait pas son masque. Leif ferait bientôt partie de la famille. Il verrait le vrai visage de la Farid bleue, peut-être même dans les prochans instants. Quand le jeune thane se releva pour saluer de nouveau, Elleira fit de même.

- Tout l'honneur est pour moi, de recevoir mon futur gendre en ma demeure.

Elle agita légèrement les doigts et fit danser quelques flammèche bleutées autour d'elle.

- À quelques exceptions près, les Sytha ont toujours été des brannmagasins. Rhyas est une telle exception.

La Farid noire fit une révérence. Elleire ne put garder sa façade digne et fière. Elle éclata d'un rire franc.

- Asta m'a mise au courant, bien sûr, tu as reçu l'uniforme de messager.
- Tu savais! s'écria Warui! Tu savais qu'il était là!
- Oui! Mais je le vois là, pour la première fois. Et wow il est grand! Runa me l'avait dit mais wow! s'amusait Ellie.

Elle éteignit ses flammes et alla prendre Leif dans ses bras pour une étreinte tout ce qu'il y avait de plus convivial.

- Tu déranges pas! J'étais venue ici que pour toi! Si je devais faire une première impression, il fallait bien que j'en jette! Pas trop froid durant le trajet?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t48-gersemi-warui-xiii-sytha
Alistair Berengari
Héritier tenace
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 16/02/2018

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Sam 28 Avr - 11:32

La Jarl recommença à s'amuser avec ses flammes d'un bleu saisissant. Elles devaient être d'une chaleur extraordinaire, atteignant des dergrés qu'aucun corps ne pourrait naturellement être en mesure de supporter. Comment parvenait-elle à les dompter ainsi ? Un élément semblait courant mais de quelle manière la chair et les muscles parvenait-il à s'adapter ? Finalemnt, par le biais de son discours, j'appris le nom de la tante de Warui: elle se nommait donc Rhyas.

- Ah oui. Effectivement, la livrée de messager. Je me frottai l'arrière de la tête, les oreilles basses, la jeune Sytha n'avait vraiment eu aucun soupçon. Je savais que Nosha la guiderait afin de nous en fournir une pour notre plan mais je ne pensais pas une seule seconde que cela viendrait directement de votre part. J'ajoutai l'air songeur: en même temps, maintenant que j'y réfléchis cela semble plus logique. Je vous suis reconnaissant pour la confiance que vous avez placé en nous, Jarl Elleira. Warui paraissait toute stupéfaite quant à la nouvelle, m'arrachant un sourire plus sincère que formel. Grand ? On me le dit souvent mais j'ai pu rencontrer bon nombre de faryd nettement plu... Oh. Euh... oui mais... bonjour. Non. Non non ça va. Pas froid dans le dehors.

Et je bafouillais comme un crétin une fois de plus. En même temps, lorsque l'on se met en tête que la visite va être plus qu'accés sur le protocole et sûrement faite de rencontres glaciale... l'acceuil dont on m'avait gratifié (plus à bras ouverts était impossible) me fit plus que chaud au coeur. Les Sytha se révélaient être une famille plus que prévenante et d'une hospitalité sans commune mesure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warui Sytha
Future matriarche du clan Sytha
avatar

Messages : 530
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Sam 28 Avr - 12:20

La surprise de Warui était adorable à voir. La petite Farid achromatique était bouche bée. Quand Elleira arrêta d'éteindre Leif dans ses bras, l'héritière sauta sur sa mère pour lui faire payer! La Jarl se laissa tomber à la renverse sur le plancher en rigolant comme une adolescente, pendant que sa yngre tentait de se venger. La matriarche la laissa se défouler et quand Warui ralentit le rythme, Elleira la prit dans ses bras et se releva avec elle. Elle câlina la tignasse de la petite blanche avec tendresse.

- Je ne pouvais pas refuser de me joindre à la conspiration, c'était trop parfait, ajouta Elleira. Et à vous voir, on dirait que tout c'est très bien déroulé.

Au premier regard, ils semblaient déjà s'entendre, à déjà se tenir la main.

- Nosha? demanda Gersemi. C'est qui Nosha?

Rhyas et Elleira croisèrent le regard aussitôt. Comment dévier l'attention de la gamine vers autre chose?

- Pas important, dit Elleira. Ce qui est important, c'est que Leif soit ici, pour quelques jours. Et tu as congé de classes durant son séjour.
- Yeah!! s'écria Warui.
- Que tu vas rattraper quand il sera parti.
- Oh....

Ellie la déposa au sol.

- On a déja fait le tour du manoir.
- Il reste Alserd elle-même, ajouta Rhyas. Et lui montrer ce qui l'attends quand il sera prinse de Wotkal.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t48-gersemi-warui-xiii-sytha
Alistair Berengari
Héritier tenace
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 16/02/2018

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Sam 28 Avr - 14:22

Warui semblait vraiment d'humeur à s'amuser, ça ou elle comptait déjà prendre le trône de force en sautant sur sa pauvre mère. J'optai cependant pour la première idée. Bien que la place de la Jarl ne devait lui octroyer que peu de temps pour s'occuper de sa fille, elles paraissaient particulièrement complices toutes deux. De plus, la mère, et ce malgré son rang, n'hésitait pas une seconde à jouer avec elle à même le sol. Lorsque Warui eu terminé de se venger, elle étreignit tendrement sa mère. Des liens aussi étroits faisaient chauds au coeur.

- Plutôt, bien, effectivement. Répondis-je tout sourire et les oreilles hautes. La surprise a eu l'effet escompté. Ajoutai-je en glissant un petit regard amusé en direction de la faryd blanche. Mais dans les faits je pense m'être fait davantage avoir dans mon propre jeux. Dis-je non sans rigoler légèrement. De plus, je tiens à vous faire mes plus amples remerciements quant à l'acceuil dont vous nous avez honoré.

Je ne soulevai nulle question concernant l'effet qu'eu ma prononciation du nom de "Nosha". Je devrais me montrer plus prudent et attentif à l'avenir et penser à m'entretenir directement avec la concernée lorsque l'occasion viendra à se présenter. En attendant, entendre que la semaine nous était entièrement réservée n'était pas pour me déplaire. L'occasion de rencontrer encore davantage de personnes, de visiter les lieux et surtout de faire connaisance avec la jeune Sytha. Pour le moment, tous mes doutes et toutes mes appréhensions s'étaient envolées.

- Comment avez-cous trouvé ma Laerer, Jarl Elleira ? Si je ne devais présenter qu'une personne à Warui, ce serait sans conteste Asta.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warui Sytha
Future matriarche du clan Sytha
avatar

Messages : 530
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Sam 28 Avr - 15:09

Des moments comme ceux-ce se faisaient rares ces derniers temps. Même si Zima avait pris la relève pour les leçons de magie, Mamma avait encore un tas de choses à gérer et qui consommaient une bonne partie de son quotidien. Pouvoir rire avec elle, sans souci du temps, était du bonheur à l'état pur. Elle apprenait bien, das quelques années elle aurait plus de temps libre, et Warui espérait que sa mère aussi. Sans oublier Pappa. Aller voler à dos de draks tous les trois au-dessus de la forêt!

Treize rougit en croisant le regard de Leif. Et quel effet! Et Zima avait parfaitement joué sa part. Où était-elle? Avec Shasta? Sans doute. Elleira répondit à son beau-fils que l'accueil dont il avait été le sujet était tout naturel. Il se devait de voir sa belle-famille au naturel. Warui retourna auprès du grand cendré. Elleira repensa à Asta.

- Elle me semble débrouillarde, dédiée à son devoir. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds non plus.

Et cette moie accusatrice devant la richesse des Sytha, ça lui rappelait Dante. En moins vocal. Dante... brrr... là son dos commençait à l'élancer. Ouch... Rhyas devait repenser à la Laerer, la Jarl reconnaissait cette expression.

Un peu de contenue, Kara. Quand même!
Mais elle un fessier digne... argumenta la spiøn.
Putain, Kara... calmes tes hormones un peu!

L'oreille gauche d'Elleira tiquait.

Au moins gardes un visage neutre... supplia-t-elle à sa søster.

Rhyas émit un grommellement de 'pas juste'. Ellie lui écrasa le pied discrètement.

- Bon... je suppose qu'on peut aller manger un peu. Avoir l'estomac bien rempli. Et après... pourquoi pas ne pas voir de quoi notre cher invité est capable.

Warui agrippa la main de Leif pour le mener à la salle a manger, suivie des deux femelles. Pappa les rejoignit en chemin, s'étant lavé et bien habillé. L'odeur du repas faisait crier les estomac et Leif put voir la table dressée en son honneur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t48-gersemi-warui-xiii-sytha
Alistair Berengari
Héritier tenace
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 16/02/2018

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Sam 28 Avr - 15:43

- Pour être débrouillarde, je peux vous garantir qu'elle l'est. Nous commencions à avancer dans les couloir. Je n'aurais pas du commencer à parler de ma Laerer, une fois lancé, impossible de m'arrêter. Warui me prit par la patte, me servant de guide dans ce vaste manoir faisant leur demeure. Elle m'a tout appris. Enfin... pratiquement tout. Il y a des choses que l'on ne peut apprendre que par soi-même. Mais ses convictions sont les miennes. Peut-être un peu trop par moment. Mais sa philosophie et ses idées avaient le mérite d'être justifiées, elle n'avait d'ailleurs pas manqué de m'en faire une leçon détaillée.

Le Thane vint nous rejoindre, lavé et habillé de frais. Il était encore plus blanc que tout à l'heure, si tant est que cela fut possible. En attendant, l'odeur des mets délicats qui allaient faire la rencontre de mes papilles et de mon estomac tantôt était d'une douceur incomparable. J'étais sûr d'une chose pour l'heure: j'avais faim. Attendez une minute... leur montrer de quoi j'étais capable ? Comment ça ? Quand ? Ou ? Pas le temps de réfléchir davantage sur la question que nous pénétrions dans la salle à manger. Et là: j'oubliai tout ne pensant plus qu'à assouvrir les désirs de mon palais. Encore une fois, l'agencement de l'espace, la disposition soignée du décors, ils avaient un gout certain de la mise en scène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zima Targavin
Duo de bras cassés
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 21/09/2017

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Sam 28 Avr - 18:55

    « Tu es sûr que tu ne viens pas ? »
Je reçois, pour seule réponse, quelques grognements ronchons qui daignent peu ou prou s'échapper d'entre les tortillons serrés de la couverture dont il s'est tout enroulé sur son lit. Une odeur typique de ce qui se prépare habituellement en cuisine me laisse deviner qu'il a emmurer quelques vivres à ses côtés.
    « Donc tu n'as rien à faire de vexer ceux qui seront présents ? »
Grognement inarticulé.
    « Même s'il y a du dessert ? »
Le gros ver enrubanné se laisse mollement retomber de côté, pour témoigner peut-être de sa force de décision en cet instant. J'entame quelques pas, jusqu'au seuil, et lance à la cantonade sur un air aussi chantant que taquine :
    « Je m'en vais ! »
Pas de réponse.
    « Je vais sortir ! »
Toujours rien ; tout ce qu'il me semble entendre, indistinctement, s'échapper des multiples épaisseurs de tissus aurait pu être un reniflement un peu morveux ou peut-être le bruit de succion qu'un petit frère ferait en s'attaquant au contenu d'un petit pain farci. Rien ne saurait le faire changer d'avis ; comme rien ne le retient à la table d'Elleira, au contraire de sa sœur. J'ai conservé les changes que j'avais passé pour faire cours à ma petite élève, après mes pérégrinations aériennes ; ils sont pratiques et confortables, lavés de frais pour qu'ainsi leur odeur fasse autant qu'il se peut barrière aux propres arômes improbables que charrie mon poil trop poreux. J'esquive quelques servants et servantes de passage dans les couloirs où plane d'ors et déjà le fumet des mets de ce soir. Mes breloques, tresses et bracelets sèment sur mon passage tout un verbiage de cliquetis divers cependant que je trottine le long des allées après le retard que j'ai accumulé ; j'ai tout essayé, ais rien n'y a fait pour ce qui est de changer l'avis de mon cadet. Le temps passé n'y a rien changé. Moi-même, je ne m'en trouve pas dérangée ; je m'interroge toutefois sur ce que je pourrai bien raconter pour l'excuser. Quand enfin je parviens dans le Hall, moins haletante qu'au matin, je vois les fiancés et mes supérieurs passer à leur tour le seuil avant de s'attabler. Je viens me placer derrière ma chaise, patiente dans l'attente d'une permission pour pouvoir partager le pain avec mes hôtes, incertaine du siège que je dois prendre ce soir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t80-zima-shelumiel-targavin
Warui Sytha
Future matriarche du clan Sytha
avatar

Messages : 530
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Sam 28 Avr - 19:38

- Surtout si c'est elle qui était chargé de presque tout enseigner, dit Rhyas. On a Obarie qui enseigne l'étiquette et les règles sociales, Milia qui s'occupe de l'histoire et de la littérature... Oscar lui c'est les mathématiques, surtout, énuméra la spiön.
- Les enfants du manoir ont tous accès aux même connaissances, ajouta Surric en frottant sa barbe. L'exception est Warui: elle a des cours de magi privés avec Zima, et d'entraînement avec sa mère, parfois moi...
- Rarement moi, conclua Rhyas. Même Elleira n'aime pas se battre contre moi.
- Tu triches, chiala la Jarl.
- Je suis ta livvakt, je me dois de tricher pour sauver ta peau, renréchit sa eldre.
- Et ma livvakt à moi aussi! ajouta Warui. Je l'avais dit que j'avais une livvakt, Leif!

La Farid à la fourrure charbon se frotta la nuque en souriant, flattée.

- Zima! s'écria Gersemi quand le groupe croisa la jeune Targavin. S'pèce de cachotière! T'étais dans le coup!

L'odeur des fumets délicats montaient aux narines et elle commença à saliver à pleines gouttes. C'était bon du fromage comme casse-croute pour apaiser l'appétit mais là son estomac suppliait d'être rempli. Ah... tiens... elle regarda autour. Il manquait quelqu'un. Il manquait son pelsbrör.

- Zi... Zima... ou est Shasta? demanda Warui avec une pointe d'inquiétude qui montait dans sa voix.

La petite ne prononçait jamais le vrai nom du jeune mâle blanc sans bonne raison ou intention, même s'il n'avait pas de pouvoir magiques. Elle se souvenait de son regard quand elle lui avait signe de ne pas la suivre. Mamma et Pappa n'avaient pas vu les yeux de Shasta. Elle oui. Elle craignait de l'avoir blessé. Quand elle était libre et que tout le monde était occupé, il y avait toujours Shasta pour jouer avec elle. D'un coup, le festin sur la table, qui n'attendait qu'à être dévoré, ne lui paraissait plus aussi appétissant, sans le Targavin pour s'enthousiasmer envers les assiettes. Zima non plus ne savait pas sur quelle chaise s'asseoir. Mamma lui fit signe de prendre sa place habituelle, Leif pouvait prendre celle de Shasta. Mais si Shasta arrivait et voyait sa place par Leif? Qui avait déjà prit sa place comme compagnon de jeu aujourd'hui. Maintenant qu'elle ne voyait pas le jeune mâle et que son imagination quant aux raisons de son absence s'emballait, elle regrettait immensément de lui avoir dit, pour la première fois, non.

- C'est... ma faute? demanda Gersemi presque inaudiblement et sur le bord des larmes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t48-gersemi-warui-xiii-sytha
Alistair Berengari
Héritier tenace
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 16/02/2018

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Dim 29 Avr - 4:43

- Je n'irai pas jusqu'à dire "tout" mais plutôt l'essentiel de ce qui concerne l'étiquette et les manières de cour. Et le combat, n'oublions pas. Après, je réfléchis quelques instants, tout ce qui est de l'ordre des matières telles, les mathématiques, l'histoire ou la géographie: je m'en suis amplement occupé pour les parfaires. Les bases nous étant inculquées très jeune.

A la mention du poste qu'occupait Rhyas, celle-ci sembla toute génée, en effet, non seulement cela devait être ressenti comme étant un honneur mais derrière cette place, une confiance ardue et une réelle reconnassance de ses talents se faisait ressentir. Nous entrâmes dans la vaste salle, la petite Nosha était présente, toute parée de ses multiples broloques cliquetant à chacun de ses mouvements. Elle patientait tranquillement derrière sa chaise, attendant que l'assemblée s'avance. Preceptrice de Warui, elle devait se soumettre constamment au protocole, quand bien même les Sytha étaient particulièrement sympathique: jamais cette place ne lui octroira la possibilité de se détendre sur les règles l'entourant sans cesse. Un fardeau empêchant de tisser de véritables liens avec les siens. Croisant son regard, je la saluai d'un petit mouvement de tête.
Nous allions nous attabler lorsque je vis Warui, plus qu'attristée. Effectivement, la petite boule de poil blanche que j'avais eu l'occasion de rencontrer dans la cour aux côtés de Nosha ne semblait pas présente. Je posai une patte sur l'épaule de la jeune Sytha, tentant d'être rassurant.

- Ne vous inquiétez pas. Il ne s'agit pas de quelque chose que vous auriez mal fait ou non. Je suis arrivé comme un cheveux sur la soupe, fis-je en glissant un regard amusé en direction de la faryd brune, cela ne doit pas être très agréable. Mon arrivée n'avait pas pour but de modifier vos habitudes, loin de là. Je me passai une main dans les cheveux, pensif. Si je peux vous donner un conseil, après le dîner, gardez lui de quoi se restaurer et apportez lui dans sa chambre, ainsi, vous auriez l'occason de passer un moment seul à seul. Je dois m'entretenir auprès de votre professeur de magie juste après le repas, comme ça on fait... "une pierre deux coups", pardonnez moi l'expression. Avant d'aller nous installer, quelque chose me vint à l'esprit. Surtout, si vous allez le voir, ne lui parlez pas de moi et n'evoquez pas ma présence, il risquerait de se rebiffer. Sauf s'il vous le demande, bien entendu. Il a une réaction on ne peut plus normale pour un enfant de son âge, le pauvre n'était au courant de rien. Ne vous inquiétez pas outre mesure, avec le temps et de la patience tout s'arrangera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre enchantée
Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Féia, terres de conflits et de passion :: Féia :: Irracya :: Terres de Syab-
Sauter vers: