Dans un monde de technologie et de magie, la course à la suprématie est enclenchée. Quel camp choisirez-vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre enchantée

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Alistair Berengari
Héritier tenace
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 16/02/2018

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Mer 18 Juil - 18:58

Notre petit goûter improvisé terminé et notre discussion finie, nous avions repris notre envole en direction du manoir, l'appétit satisfait. Cette ballade avait été vraiment agréable, encore une journée que je n'étais pas près d'oublier. J'en apprenais chaque jour davantage sur cette famille dont j'allais bientôt devenir membre. Quand bien même ils se devaient de concerver certaines choses dissimulées ou secrête (ce qui se comprennait de part leur rang et du fait que la confiance devait se faire progressivement), ils m'avaient appris beaucoup sur eux. C'était avec une joie immense que je passais cette semaine auprès d'eux. Je ne regrettais aucunement ce voyage improvisé et parfaite orchestré par Asta. Si c'était à refaire... aucun doute qu'on se relancerait tête baissée dans l'expérience ! Il y avait encore tellement de choses que nous devions partager et apprendre entre nous. La jeunesse et l'innocence de Warui me poussaient à participer à lui ouvrir les yeux sur le monde qui l'entourait. Cette future Jarl avait en elle un potentiel immense... malheureusement bloqué par la surprotection de sa mère. Ce dernier point que je pouvais comprendre, bien entendu, mais dont je devrais peut-être en tirer quelques mots auprès de la concernée afin, peut-être, de lâcher la bride entourant le cou de la jeune Sytha. Je devais faire honneur à cette famille qui m'ouvrait ses portes avec tant de générosité, je devais les aider.
Une fois arrivés, nous pouvions descendre des draks, je n'hésitai pas à flatter l'encolure de celui nous ayant transporté toute la journée. Je fis mes compliments aux raiders nous ayant fait montre de leurs talents et remerciai Warui et sa tante pour cette superbe journée. Nous n'avions plus qu'à aller nous rafraichir avant de dîner pour ensuite passer à l'entrainement. Autre instant que j'attendais avec une impatience toute enfantine pour dire la vérité. Le temps d'aller chercher mes affaires, de descendre aux bains et de retrouver ma Laerer qui en fit de même devant les portes menant à la salle à manger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warui Sytha
Future matriarche du clan Sytha
avatar

Messages : 533
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Mer 18 Juil - 22:11

Après avoir dépensé toute cette énergie à nager et s’amuser, les deux ridders n’avaient pas oublié de remettre les environs à leur état naturel, manger quelques pommes des neiges était toujours bien. Chaque drak avait eu droit à la sienne. Le corps nourri, l’esprit relaxé, il était temps de rentrer à la maison. Les ailes battaient doucement l’air, ils traversaient les nuages blancs, admirant le paysage de Wotkal sous leurs yeux, la mer à l’horizon, quelques bateaux volants se promenant près des quais. Warui adorait voler dans les airs, c’était ces moments où elle n’avait aucune attache à la terre qui avait vu sa naissance. Elle pouvait penser à autre chose que son statut et simplement profiter de la vie comme n’importe quelle enfant. Il fallait, cependant, revenir au bercail, et redevenir Treize à nouveau. Comme en ce moment où ils rentraient aux écuries, Heimdall donnant un coup de museau tout doux à Leif quand il le flatta. Le drak l’aimait bien ce Farid. Ça lui dérangerait pas d’être sa monture temporaire chaque fois qu’il reviendrait. Le groupe croisèrent Pappa aux écuries, qui les accompagna jusqu’aux bains. Warui ne porta pas attention à ce que Rhyas et Surric se dirent entre eux:

- T’as vu Ellie? demandait la Farid noire.
- Non. Pas depuis le dágmáll. Elle est allée à la Porphyra je pense. Des papiers.
- Eurf les papiers, soupira Rhyas. Bryn a toujours détesté la paperasse, je lui lève ma capuche d’avoir la volonté et la patience de s’asseoir et régler tout ça.
- Je sais. Pourquoi tu demandais? sembla s’inquiéter Surric.
- Je la sens pas. Sa présence. J’arrive pas à la contacter. Même quand elle m’ignore je me colle a un mur, là c’est vide. Je pense qu’elle est dans les Archives, ce serait la seule explication.

Se nettoyer ne pouvait pas arriver trop tôt! Warui plongea dans le bain, dorlotée par sa tante. Tous propres, et bien peignés, c’était temps d’aller manger! Elle se sentait bien! Sauf pour cette sensation flottante de fatigue qui la hantait. Juste assez pour que, quand elle y portait attention, elle s’en rendait compte. Bah! Ça devait pas être grave! Elle avait joué aujourd’hui! Ça irait mieux après le repas! Les deux Sytha et le Belac furent visiblement surpris de ne pas voir leur matriarche à table. La chaise de Mamma était vide. Rhyas et Pappa croisèrent le regard. Ça n’arrivait pas d’habitude. Mamma était la première, ou dans les premiers. Gersemi attrapa la main du grand gris. C’était pas courant que Mamma soit en retard. Elle espérait qu’elle aille bien. Rhyas et Pappa chuchotaient entre eux. Bon… il fallait bien prendre place quand même. Warui emmena Leif avec elle, à la table, suivie des adultes. Zima et Shel se pointeraient sous peu eux aussi. Peut-être qu’ils savaient où elle se trouvait. Les plats lui faisaient de l’oeil, mais on devait attendre Mamma pour manger, non? Pappa dit qu’une fois les deux Targavin à table, ils commenceraient a manger. Mamma n’entrerait pas dans une rage meurtrière pour si peu. Warui eut un léger rire envers ce commentaire. Mamma pouvait être à cheval sur bien des choses, mais elle savait quand laisser aller. Une fois Zima et Shel arrivés, Warui se pencha vers eux, Leif étant assis juste à ses côtés:

- Vous avez vu Mamma?

La petite Farid albâtre ne pouvait effacer la pointe d’inquiétude dans sa question. Même la bonne odeur des morceaux de viande et de sauces n’y arrivait pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t48-gersemi-warui-xiii-sytha
Shasta Targavin
Terreur des bacs à sable
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 28/02/2018

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Sam 21 Juil - 18:42

L'appel se répercute un peu partout dans le couloir, et je cours vite, presque assez pour parvenir à semer même le son.

« Shel ! »

C'est ce que crie ma søster quand elle parvient à ma suite, par le secours de quelque vile tricherie que je lui connais bien et que je range au nombre de ces petits tours de passe-passe dont elle a la spécialité discrète, presque secrète. Je m'esquive, une fois encore de peu : j'ai enfin apporté le dernier point à mes copies, et la liasse épaisse qu'elles forment toutes dans mes bras a un parfum de liberté retrouvée … qui pourtant ne va pas jusqu'à masquer celle des plaisirs de la table qui a été levée, je le sais !

« Shelumiel Shasta Targavin, veux-tu revenir ici ! »

Je pile, grogne et reprends ma course sans me retourner ; dommage pour moi, cet instant de faiblesse, même aussi bref, me vaut d'avoir la poigne aussi sévère que solide de la mire ma sœur  vissée au col. Mon poids mort qu'elle traîne jusqu'à la chambre ne suffit pas à me libérer, et je dois prendre le temps de me récurer très soigneusement ces grandes et hautes oreilles que je m'amuse bien à faire battre comme deux ailes blanches qui flanquent ma figure. Je ne suis pas changé pour la soirée, mais à avoir enfin achevé de copié toutes ces lignes et tous ces mots, cette sensation ajoutée à celle d'un poil tout gonflé de propreté suffit à me faire croire tout pomponné, détendu et paré pour quelque chose de très huppé. C'est comme ça que nous arrivons un peu à la traîne et tout groggys devant le dîner déjà servi. Je titube tout d'un coup, ensommeillé par cette longue, longue journée que je vais avoir longtemps dans tout le dos. Je n'entends pas ma pelsøster poser sa question, et c'est à peine si je fais attention à la réponse qu'y apporte Nosha, ses mains posées sur le dossier de sa chaise.

« Nous avons eu beaucoup à faire, et la jarl a beaucoup de questions auxquelles elle aimerait trouver des réponses avant de nous rejoindre ; elle a dit qu'il ne serait pas nécessaire de l'attendre pour manger. »

Et dès qu'elle a fini de parler, c'est sa main qui vient doucement me pousser vers les deux adolescents, mes bras chargés des quelques lettres recopiées que je devais remettre aux deux correspondants. J'essaie de m'expliquer, mais je crois avoir bâillé une ou deux fois avant d'y arriver :

« C'est que des petits bouts ; Niiz a tout organisé. C'est ce qui a pas brûlé. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alistair Berengari
Héritier tenace
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 16/02/2018

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Dim 22 Juil - 6:17

Il ne fallut que peu de temps avant que tous nous rejoignent. Warui s'était approchée de moi, toute duveteuse de propreté et avait pris ma main avec une délicatesse toute enfantine. Une fois installé derrière nos chaises respectives, il ne manquait plus que l'arrivée des deux Targavin ainsi que la non moins Jarl Elleira. Si les deux premiers arrivèrent promptement après nous, pas l'ombre de la Jarl à proximité. Je lisais bien dans le regard de la jeune Sytha l'inquiétude et le questionnement qui résultaient de cette absence. Elle ne devait pas vraiment être habituée à rester si longtemps loin de sa mère. Certains changements pouvaient blesser mais pour autant se révéler fortifiateurs. Niiz prit soin de répondre aux angoisses de Warui avant que le petit Shel ne vienne s'approcher de nous deux, tout content mais paraissant affreusement fatigué. Il est vrai que sa punition n'avait pas pris fin aussi tôt que la jeune héritière mais je me demandais qu'elle en avait été la nature. Cette interrogation fut rapidement ballayée comme poudre au vent lorsqu'il se mit à notre hauteur pour nous tendre une liasse de parchemin d'ou l'on pouvait appercevoir quelques tâches d'encre ici et là. Je ne pu m'empêcher de sourire, compatissant avant de lever brièvement les yeux en direction de sa soeur pour hocher légèrement la tête. Tout deux avaient détruit, tout deux avaient dû réparer leurs méfaits. Une erreur, une punition à la hauteur de cette dernière, un apprentissage et la rédemption. Je laissai Warui prendre les feuilles qui lui étaient déstinées, peut-être lui apporterai-je celles y étant liées: une correspondance qui se rejoint comme nos deux personnes. Je posai une patte assurée sur la tête du jeune Targavin avant de lui ébourriffer sa tignasse gonflée de propreté.

- Un travail de pro. Jamais je n'aurais eu la patience d'écrire autant en si peu de temps à ton âge ! J'ajoutai un peu taquin. Tu es prêt pour recopier les archives au propre maintenant. On commence demain ? Je me mis à sa hauteur, toujours souriant. Merci Shel. Je tentai de faire bref, laissant place à la réaction de Warui à qui j'adressai un sourire par dessus mon épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warui Sytha
Future matriarche du clan Sytha
avatar

Messages : 533
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Dim 22 Juil - 11:20

Mamma n’allait pas les rejoindre dans les instants qui suivraient, si Zima lui répondait que Mamma avait donné permission de commencer à manger sans elle. La petite snovixen baissa les oreilles. Elle n’avait pas l’habitude. Il s’était passé tellement de choses ces derniers jours. Leif était arrivé et tous ces événements s’étaient ensuivis presque rafale. Shasta venait de se nettoyer un peu lui aussi, deux boules de fourrure blanche gonflées et pouffies comme des nouveaux-nés. Il serrait quelque chose contre lui. La journée avait été longue? Il ne put s’empêcher de bailler avant de pouvoir leur adresser la parole, à elle et Leif. C’était… des parchemins? Qu’est-ce qu’il faisait avec des parchemins? Ce qui a pas brûlé… Leif réagit en premier, alla prendre la pile qui lui était destiné. Warui restait plantée sur place, Pappa et Rhyas regardant les barn. Les connections se firent dans l’esprit de la jeune Sytha après quelques secondes. C’était.. ses lettres… Zima avait puni Shasta… en lui faisant réécrire ses lettres. Ce qu’elle avait pu ramasser. La petite avait bien peur qu’une bonne partie s’était envolée en cendres. Cependant, elle aurait de nouveau quelque chose sur quoi s’accrocher et ne repartirait pas à neuf avec leur correspondance. C’était ce que Shelumiel avait fait ces trois derniers jours, il avait recopié, à la lettre, tout ce qui avait pu être récupéré et réassemblé en casse-tête. C’était grâce à Zima qui avait pensé à ramasser les bouts de papier. Si la hasselskin ne l’avait pas fait, les débris auraient été jetés, commes les plantes desséchées et brûlées des jardins. Et Shelumiel, il avait eu la patience insoupçonnée d’un drak pour être arrivé à tout réécrire en si peu de temps avec son handicap. Elle leur était si reconnaissante. Les larmes lui montaient aux yeux. Quand Warui s’approcha du hvitfrakk, elle ne prit pas les papiers qui lui étaient destinés. Elle étendit ses bras devant elle pour agripper son pelsbror et lui donner un câlin, son visage dans le cou du Targavin. Elle n’avait pas les mots pour décrire à quel point elle était heureuse! Quelques larmes tombèrent, des larmes de joie.

- Merci, Shasta, merci, lui souffla Warui avant d’essuyer ses yeux.

Elle prit à son tour la liasse qui l’attendait, qui avait écrite avec soin, avec patience. Ils avaient tous deux payés pour leurs erreurs. Ils étaient à nouveaux libres ensembles. Elle rangerait les papiers quand elle retournerait dans sa chambre. Pour l’instant, son manteau suffirait. Ces lettres-ci ne porteraient pas l’odeur de Leif, mais d’autres viendraient, ils n’avaient pas fini d’écrire de leur côté. Il y avait encore presque 5 ans avant leur union officielle, ils avaient le temps. Ils pouvaient manger. Rhyas et Surric échangèrent un regard avec un sourire. Les deux adultes prirent chacun une paire d’épaule, que ce soit Leif ou Warui, et les dirigèrent vers d’autres chaises. Leif eut droit à celle de Surric pendant que Warui eut droit à celle de sa mère. Surric était adjacent à Zima et Warui, Rhyas était à côté de Leif.

- J’ai moyen de contacter Elleira avant qu’elle franchisse les portes, dit Rhyas pour les rassurer. Pour une fois en vingt ans que ma lille soster est la petite dernière à arriver.

La chaise était si… grande, ou c’était Warui qui se sentait toute petite à cette place occupée par sa mère, normalement. Les assiettes n’avaient pas changé, elles étaient encore aussi aguichantes à regarder et renifler. Quand Dagni, très chère Farid verte, arriva comme elle le faisait à chaque màl, nul doute qu’elle fut confuse en voyant que les places avaient drastiquement changées.

- Hum… où est Sa Saintetée? demanda la healer.
- Aucune idée, répondit Rhyas en haussant les épaules nonchalamment pour sembler réaliser quelque chose et afficher un visage plus inquiet, presque alarmé en fixant les verre que Dagni avait dans ses mains.

Dagni, elle, eut un soupir audible.

- Vous connaissez la routine, Dame Rhyas, S’il vous plaît, veuillez lui donner ceci, et me l’envoyer à mes quartiers, que je puisse la sermonner.

La Farid verte laissa le verre auprès de la morkmagasin et sortit.

- Merde, grommela la Farid noire qui fixait la porte intensément et visiblement inquiète. Aller, Bryn, arrives. Fais pas ta gutt et viens prendre ta médecine… tes anti-douleurs vont bientôt cesser de faire effet...

Pendant que, ayant permission de commencer sans la Jarl, Warui avait commencé à manger, affamée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t48-gersemi-warui-xiii-sytha
Zima Targavin
Duo de bras cassés
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 21/09/2017

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Mar 24 Juil - 4:32

Un silence avait accueilli mes paroles, mais le malaise qui aurait pu se prolonger suite à l'annonce ainsi faite s'est rempli peu à peu de sourires et d'un échange plus chaleureux. Je n'ai pas eu besoin de voir la figure de mon jeune frère pour en deviner les yeux arrondis de surprise ; la proposition de Leif le fait répondre sur le coup, sans même prendre le plus bref instant de réflexion … bien qu'on sente derrière ses mots tout le poids des jours écoulés à noircir d'encre des feuilles et des feuilles de papier, dont mainte et mainte ont fini jetées.

« Ah, ça non ! » s'exclame-t-il à l'adresse du Berengari, tout près de s'étrangler, « Tes archives, tu les copies tout seul ! »

Puis, comme il se rend compte de l'ironie bienveillante derrière les propos de notre visiteur couleur d'ardoise, il se renfrogne et retrousse sa truffe, tout près de prendre place et grommelant tout bas « grande nunuche » quand le voici frappé d'un éclair blanc ; le geste est si leste que c'est à peine si l'air a été déplacé sur sa route pour transporter jusqu'à nous les notes douces et parfumées des huiles et des savons employés par la petite blanc de lait. Il se laisse aller mollement dans l'étreinte émue ainsi donnée, heureux peut-être de se savoir désormais tout pardonné. Nous retournons à nos place devant nos couverts, tout près de commencer à manger … nous ? Pas tous : les fiancés sont installés aux places qu'ils seront un jour amenés à occuper, et auxquelles ils peuvent goûter (de manière à mon sens fort déplacée) en l'absence de notre supérieure au repas de ce soir. Je ne soulève pas l'étrangeté du geste, me contente de m'installer, et d'observer les allées et venues de la guérisseuse attitrée très affairée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t80-zima-shelumiel-targavin
Alistair Berengari
Héritier tenace
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 16/02/2018

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Mar 24 Juil - 6:36

Je m'attendais à ce que la jeune Sytha aille étreindre son frère de coeur, d'ou la distance de sécurité laissé après mes remerciements aux petit Targavin. Ce dernier n'avait d'ailleurs pas manqué de se renfrogner à mes propositions pourtant si intéressantes et qui lui auraient ouvert des portes menant à des savoirs sûrement insoupçonnés ! Je concervais ces pensées pour moi-même, Shel était probablement trop épuisé et sur les nerfs pour comprendre l'ironie qu'il y résonnait derrière. Il paraissait vraiment fatigué et je choisi simplement de lui répondre par un dernier ébourriffage de tignasse et un sourire en coin avant que la "grande nunuche" que je suis ne soit attrapée par les épaules et dirigée sans plus de cérémonie vers une chaise qui ne m'était pas celle située à côté de ma laerer. Une chaise qui n'était pas destinée: ni maintenant, ni avant un bon bout de temps. Et j'éspérais d'ailleurs qu'elle ne le serait pas pendant encore un moment, surtout que l'arrivée d'une Faryd au pelage vert (que j'avais pu remarquer plusieurs fois lors des repas) avec un récpient entre les pattes ne me disais rien qui vaille concernant l'état de santé de la Jarl. Je ne m'étais douté de rien jusqu'à maintenant, du moins, je n'étais pas vraiment posé de question. Cela aurai était particulièrement déplacé de ma part d'en poser ne serait-ce qu'une seule par ailleurs. Cependant, évoquer le fait de "sermoner" une personne du rang de la Jarl Elleira, qui plus est, grande prêtresse, fit disparaitre immédiatement mon sourire. Une fois sortie, le repas pu commencer mais je marquai un temps d'arrêt, juste un bref instant le temps de glisser un regard en direction de toutes les personnes attablées: était-ce normal ? Je me ressaisi rapidement, bougeant légèrement sur la chaise, un brin nerveux avant de commencer à manger avec les autres. Je n'étais pas chez moi, je n'avais aucunement mon mot à dire. Pas même sur les grommelements de la tante de Warui d'ou mes oreilles crurent déceler les brides d'un nom qu'elles n'étaient pas censées savoir. J'effaçai cela de ma mémoire pour retourner à des pensées plus douces.

- Nous avons vraiment passé une journée formidable. Je ne sais pas comment vous remercier pour tout le temps que vous nous accordez. Je pris une bouchée, une fois avalée, j'ajoutai à la fois amusée et impatient. Toujours partante pour l'entrainement de tout à l'heure ? Je demandai à l'adresse de Warui avant de me tourner vers Shel, un sourire taquin. Tu te sens la force de venir taper de la Grande Nunuche ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elleira/Rhyas Sytha
Reine et Ombre de Wotkal
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 13/03/2018

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Mar 24 Juil - 17:18

Tout avait été pardonné, Rhyas et Surric avaient pu constater quand la petite héritière avait posé ses bras autour du cou de son pelsbror. Cela faisait du bien à voir. Qui sait, leur complicité grandirait-elle de cette expérience. Les deux adultes guettaient la porte. Rhyas moins, elle avait ses moyens de communication. Surric devait y aller à la bonne vieille façon: avec ses oreilles. Autre le sons de griffes des habitants du manoir qui cliquetaient contre le sol de pierre, il n’y avait pas grand chose. Le thane voyait sa petite, qui avait commencé à manger avec appétit, ralentir sa cadence avec le temps qui passait. Warui ne le disait pas, mais cette absence impromptue lui serrait la gorge et les minutes s’écoulaient. Rhyas maugréait des paroles incompréhensibles à voix basse. En même temps, elle ne pouvait pas tellement mettre de blâme sur sa lille soster. Elle était au courant de son état de santé et tout ce qui venait avec. Elleira apparaîtrait bientôt. La Farid noire savait que la Jarl n’avait aucun plan de visiter Valhalla de sitôt. Elle avait du oublier l’heure. Ses symptômes la ramèneraient à sa famille.

Dans une autre pièce, Elleira était assise sur le sol de pierre lisse et poli. Entourée des portraits ancestraux, enveloppée dans le silence. Il n’y avait aucun bruit dans les Archives. Pas un être vivant. C’était un endroit séparé du monde, un cadeau que Warui avait laissé. Quand elle n’arrivait pas à se concentrer dans le manoir, Brynhildr venait ici, pour chercher conseil auprès de ses prédécesseurs. Bien entendu, les peintures ne parlaient pas, immobiles, vestiges des âges passés. Le seul son était celui de son souffle, creux, rapide. Elle était en face du portrait de Mamma. Elle voulait lui poser tant de questions. Elle lui voulait lui parler et lui demander son avis sur tant de choses. Car elle avait peur de ne pas être à la hauteur. Cette sensation qui lui grugeait ses pensées, que Mamma avait été si grande pour Wotkal et elle non. La discussion avec Nosha lui avait ouvert les yeux sur bien des choses mais ils s’agissaient de choses qu’elle auraient du voir pour commencer. Et qu’elle n’avait pas vues, comme une idiote. Mamma les auraient vues. Mamma était une bonne Jarl. Ceux qui ont vécu sous son règne lui rappelaient, sans méchanceté, avec nostalgie. Fixant le regard de Freya, Elleira laissait ses pensées vaguer à leur gré. Si elle aurait eu le temps de finir de grandir, de jouir de son enfance et du début de sa vie d’adulte, avec Mamma pour régner sur la province… elle aurait prit la main de Ragnar et l’aurait emmené avec elle hors de Syab pour voir le monde. Rejoindre un cirque ambulant, vivre comme des vagabonds, explorer Enarida… libres… Zima pouvait bien questionner sa vénération de Warui, le Ulvjeger n’avait pas hésité à lui rappeler! Libres… Brynhildr voulait être libre. Sortir d’ici, un sac sur le dos, et avancer sans regarder en arrière. Cependant… il y avait eu les enfants… et la province. Rappeler au monde que les Sytha n’abandonnaient jamais. Elle était libre de choisir une autre vie. Elle avait choisi celle-ci. Et avait accepté les conséquences qui venaient avec. Et parfois c’était trop, trop de pression. Trop de choses et si peu de temps. Elle devait être présente pour son peuple, présente pour ses draks, présente pour ses enfants, présente pour son mari… elle se démenait à essayer de trouver un équilibre, une formule magique et après vingt ans elle n’avait pas réussi. Et elle ne pouvait demander conseil à aucun Sytha. Ils n’étaient plus. Il y avait tant de choses qu’elle avait du apprendre sur le tas pour gérer Wotkal et des thanes, et des citoyens. Elle y allait à l’instinct et parfois se disait que c’était un miracle que le château de cartes tienne encore debout.

Combien de temps était-elle restée ici? Assez longtemps que son ventre et son dos l’élançaient. Se relever fut difficile. Il devait être le temps de manger. Ou même le dessert ou le repas était fini. La médecine du matin finissait de faire effet. Elle n’avait pas ressenti cette douleur depuis deux décennies et ça empirait à chaque respiration. Merde… elle n’avait fait que se relever et elle était essoufflée. Elle espérait que Dagni ne soit pas encore arrivée à la salle à manger. La healer se savait apte à l’enterrer sous des remontrances. Elleira prit une inspiration, tâcha de garder le dos droit et sortit des Archives, pour se retrouver ses quartiers. Elle ferma la porte derrière et remis la clé à son cou. Après s’être assurée que ses vêtements étaient corrects, elle replaça une mèche de cheveux ou deux et sortit de la Porphyra pour, cette fois, ouvrir la porte sur le couloir résidentiel du manoir, à nouveau dans le bruit et l’activité farid. Un signe de tête rapide, un geste de la main. Rien de plus. Elle gardait la bouche fermée et les crocs serrés. Elle marchait lentement. Sa tête commençait à être légère. Elle était presque arrivée. Elle pourrait s’asseoir sur sa chaise, manger, ça lui ferait du bien, prendre ses médicaments, ça aussi ça lui ferait du bien! Elle s’arrêta d’un coup quand Rhyas la contacta télépathiquement. Elleira avait la sensation que la voix de sa soeur était aussi forte qu’un canon juste à côté de ses oreilles et que sa tête pulsait avec chaque syllabe, comme si son cerveau prenait de la masse et était écrasé par son crâne. C’était si soudain et si douloureux qu’elle vacilla et du prendre appui contre le mur.

Putain! T’étais où? hurlait Rhyas.
Les... Archives… tentait de répondre la Jarl.

Elle prit sa tête dans ses mains. Parler elle-même lui faisait mal!

Ben grouille tes fesses ici! lui ordonna la morkmagasin. Dagni est passée, ton verre t’attends! Oh et tu prendras ma place.
Hein? Quoi?
T’avais qu’à pas être en retard! Dépêches! On a presque fini de manger! T’as un Berengari à voir en combat je te signale!


La présence et la voix de Rhyas diminuèrent. La douleur cérébrale était encore là, mais moins poignante. L’air un peu hagard, Elleira arriva aux portes de la salle à manger pour voir qu’ils avaient presque fini… et qu’on avait changé Warui et Leif de sièges. La Farid cobalt cligna des yeux dans le vide à quelques reprises, en train d’essayer de comprendre et digérer l’information. Les douces fragrances du verre auprès de Rhyas, ça elle reconnut assez vite. La spion se leva, le visage rassuré, elle avait fini de manger, et lui apporta sa médecine. Elleira but tout d’une traite, sans y laisser la moindre goutte ou particule, reprenant son souffle.

- Merci, sis.

Rhyas lui frotta le dos et lui laissa sa propre place, à côté de Leif. Elle remplit l’assiette de sa yngre et annonça qu’elle allait préparer la salle d’armes. La Jarl commença à manger, se pressant un peu, pour ne pas les faire attendre après elle plus longtemps. Elle avait déjà prit assez de temps. Les doux effets médicinaux commençaient à la soulager et elle se détendit, plus relaxée et moins absente. Elle pouvait se concentrer et la quantité de viande ingérée jouait peut-être un rôle. Warui termina son assiette, essuya son museau et ses moustaches pour ensuite se lever et donner une étreinte à sa mère qui lui rendit la pareil. C’était le temps de voir ce que deux instructrices différentes et deux élèves maniant la même arme avait en commun, ou pas. Caressa les cheveux de sa benjamine, Elleira termina de manger et se leva. Elle allait mieux. Visiblement mieux que lorsqu’elle était entrée.

Ils pouvaient tous aller a la salle d’armes où Rhyas les attendait, sur un banc de bois. Ragnarok était posée contre Sol et Mani. Warui avait tenu la main de Leif tout le long, Surric se collant contre sa douce. Et ce soir, Shelumiel allait avoir une introduction au maniement des armes! Une fois tous entrés, Gersemi alla chercher son espadon, le soulevant avec aisance, assez d’aisance pour ne pas être maladroite. Il y en avait un autre, prêt pour Leif. La petite blanche se dirigea vers le centre de la pièce, assumant sa posture de combat, prête. Elle avait hâte de montrer à son fiancé ce qu’elle savait faire!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t208-elleira-sytha-reine-de-wotkal
Zima Targavin
Duo de bras cassés
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 21/09/2017

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Mer 25 Juil - 10:26

J'entends mon petit frère qui gromelle encore quand il se serre sa pitance par portions très généreuses ; il ronchonne après cette grande nunuche qui s'est bien amusée à le coiffer en désordre, avec quelques mèches folles qui lui tombent sur le front, les yeux ou qui viennent lui couler le long de la mâchoire. Il semble bien loin des préocupations autres que celle de la table : je saisis le regard perdu et gêné peut-être de Leif dont les yeux courrent sur chacun avant que je pose le miens sur une assiette pleine dont je saisis malhabilement les couverts pour éviter de commenter par l'expression ce dont nous sommes les témoins ; et pour éviter de le faire par la voix, je m'occupe vite la bouche et me contente de regarder passer la farïd couleur de forêt. Les discussions reprennent, sur ce détachement si propre à Leif dont je le sais gré ; alors qu'il réitère sa proposition, j'entends Shasta qui frappe ses mains sur les côté de son plat, sa gueule encore occupée à mastiquer vite-fait un morceau de viande épais. Il baragouine avec véhémence quelque chose dont on ne comprend que l'enthousiasme sauvage avant d'avaler précipitament pour se répéter (tout en se tapant le torse pour faire passer tout ça) :

« Je suis prêt depuis que je suis né ! »

Et le voilà à frapper du poing pour ponctuer ce qui semble être un duel accepté. Je ne donne pas che de sa peau, compte tenu de ses connaissances en la matière … toutefois, je dois bien lui accordé que le ton sur lequel il s'exprime me ferait presque un peu croire en une possible victoire de sa part sur le plus vieux renard. Je souris, et le repas se poursuit ainsi sans être particulièrement perturbé par d'autres venues ou commentaires impromptus … ce jusqu'au retour tardif de notre jarl dont j'aurais aimé pour notre invité que le retard se soit vu prolongé jusqu'en absence ; j'entends les pieds de sa chaise frotter contre les dalles, son qui ne modifie en rien la traversée presque rectiligne de la Dame jusqu'à la place de son assassin. À la voir ainsi se laisser s'effondrer au fond de son siège (dont les angles grincent méchamment sous l'impact las) puis se dépêcher d'ingurgiter un repas somme toute bien mérité, je ne puis m'empêcher de songer comme elle semble si près de commettre une nouvelle imprudence compte tenu de sa santé. Le rappel donné par l'espionne au sujet de la salle d'arme finit de me convaincre, et quand nous nous levons de table (échangeant au passage couverts et remerciements aux uns et aux autres chargés de nous débarrasser), j'approche Elleira malgré la proximité de son époux :

« Ma Dame, nous devrions peut-être nous organiser au sujet des draks tant que votre mari est libre de donner son avi sur le sujet ; nous pourrons regarder les plus jeunes s'entraîner mais rester un peu en retrait pour en discuter. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t80-zima-shelumiel-targavin
Alistair Berengari
Héritier tenace
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 16/02/2018

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Mer 25 Juil - 19:57

Ce ne fut que lorsque que je voulu découper ma viande que je remarquai la patte de la jeune Sytha. Elle dévorait son plat, l'air joyeux et avec un certain entrain tout en me tenant le main. Après un bref temps d'arrêt ou je remerciais le ciel de m'avoir octroyé une fourrure assez épaisse pour ne pas laisser entrevoir à quel point j'avais du virer au rouge cramoisie, j'essayai de me nourrir en réfléchissant à autre chose. C'était peine perdu. Enfin... avant l'arrivée de la Jarl qui fit relever les oreilles de toutes la table. J'aurais voulu lui offrir la chaise sur laquelle j'étais installé, par gage de politesse mais aussi par simple logique. Cependant, sans réfléchir elle s'installa directement à une autre place, sans sourciller. Elle semblait terriblement fatiguée. La suite se déroula très rapidement: elle prit sa décoction, dévora son plat et se releva immédiatement. La table fut débarrassée lorsque tout le monde décida de se relever pour se diriger d'un même pas en direction de la salle d'entrainement, sans plus de cérémonie. Je commençais à émettre certains doutes quant à l'état de santé de la Jarl mais Asta ne me laissa pas plus longtemps plongé dans mes pensées et m'attrapa par le col afin de suivre la cadence. Je pris soin de retirer un linge contenant le cadeau de Warui de dessous ma chemise afin de le placer sur l'un des bancs situé à proximité, le temps du cours. Je pris avec prudence mon espadon que je sortie d'un geste souple de son fourreau. J'aimais cette arme, elle était forgée avec soin et composée d'un aliage solide et qui restait léger pour une arme lourde et à deux mains. Cela permettait une manipulation plus fluide. Cela faisait maintenant plusieurs années que je pratiquais avec cette arme, j'éspérais qu'elle en avait encore de longues devant elle. Warui était déjà installée, prête à en découdre mais surtout: à me faire montre de ses talents. J'allais devoir faire attention: non seulement elle était plus petite en taille mais avait plusieurs années d'éxpériences en moins. Mon allonge était plus longue. Je me mis en posture, sous l'oeil vigilant de ma Laerer qui allait superviser l'entrainement.

- Je vois que vous avez une autre arme de disponible. Sera-t-il possible de la prêter à Shel pour que je lui montre quelques passes par la suite ? Je demandai tout en restant concentré, fixant la jeune Sytha dans les yeux. Je vous laisse commencer, Warui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elleira/Rhyas Sytha
Reine et Ombre de Wotkal
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 13/03/2018

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Mer 25 Juil - 21:57

De l’autre côté du futur couple, Elleira n’avait pas remarqué que sa cadette était incapable de lâcher le jeune cendré, même quand il fallait manger. Warui avait réussi à bien se débrouiller, elle tenait Leif de sa main droite, et elle était gauchère naturellement. Elleira avait l’esprit tourné vers manger durant ce temps. Bien qu’elle savait que Dagni lui aurait tapé les doigts pour avoir mangé rapidement mais elle avait tellement faim! Tout le monde prenait de l’avance durant la courte marche de groupe, elle était en arrière avec Ragnar et Kara qui surveillait les futurs mariés, tout comme Asta. Zima se rapprocha du couple ‘royal’, ramenant la discussion qui avait été ouverte mais non terminée plus tôt, dans la chambre rouge.

- On parle de draks sans moi? s’infiltra Surric avec intérêt. Chérie! Comment oses-tu?

Il se marrait en plus. Avec un grand sourire dévoilant ses crocs, il était intéressé à en savoir plus.

- Puisque tu y tiens, tant, Nagnar, lui dit sa femme, Zima a proposé d’étendre le haras de draks à l’échelle nationale.

Les oreilles du thane blanc se dressèrent sur sa tête. Elles avaient vraiment piqué son intérêt! Une fois tous assis sur un banc, un peu en retrait, Elleira élabora pour mettre son époux au parfum. Elle lui relaya les suggestions de la jeune Targavin. L’esprit plus clair, ses pensées et sa paroles lui venaient mieux, sans hésitations. Surric gardait le silence durant les explications, écoutant attentivement.

- Avec les bébés de Sif, ça commence à faire beaucoup. On pourrait commencer par montrer à des éleveurs potentiels ce à quoi s’attendre d’un drak apprivoisé, comment le dresser, la diète, les soins, les maladies. Et les avertir du coût. Mais à bien gérer, oui, c’est une avenue qui nous serait très profitable. Balder est trop fier de ses wulfs, il hésitera.

Surric regarda Zima, qui était avec eux.

- Mais, Midas pourrait être intéressé. Et, si mon intuition est correcte, les Targavin eux aussi, n’est-ce pas, Zima?

Pour commencer, c’était la meilleure option, c’était à Davoh que l’argent coulait à flots.

- Les draks vous suivraient dans les autres pays, de la vraie publicité ambulante pour Wotkal, ajouta le isamagasin. J’aime. J’aime beaucoup. Je vais voir dès demain pour sélectionner les draks potentiels, et des acheteurs potentiels. Et à faire des compétitions, les gens voudront venir voir, en plus de peut-être pouvoir en acheter.

Surric en avait des étoiles dans les yeux. Zima avait touché à sa passion et il sautait à pattes jointes dans le projet. Rhyas tapota doucement l’épaule de sa lille søster quand Leif lui adressa la parole. Elleira tourna la tête vers les trois enfants:

- Il peut emprunter Solen ou Månen, mais pas les deux à la fois, répondit-elle. Solen est celle qui a du rouge, Månen est celle qui a du bleu. Elles ont rien de magique.

Juste deux épées résistantes à l’usure, leur lame chacune agrémentée de runes colorées et de motif travaillés sur le pommeau. Shel pouvait choisir celle qui voulait. Les deux étaient balancées. Elleira alla les lui tendre pour qu’il puisse choisir avant de retourner au banc. Gersemi, elle, avait son espadon noir. Elle se balançait d’une patte à l’autre, changeant sans cesse son centre de gravité pour esquiver le moindre coup. Ce n’était pas aussi agile qu’Elleira avec ses épées mais ça pouvait prendre Leif par surprise. Elle était à sa place, elle attendait la moindre chose qui pourrait déclarer le début de leur escarmouche amicale. Quand Rhyas éternua par accident, la jeune Sytha bondit vers l’avant, donnant un coup d’épée de la gauche vers la droite, se servant de son élan pour enchaîner avec des coups de pattes. Même si elle maniait une lame énorme pour sa taille, Ragnarøk était légère et Warui apprenait à bouger partout et intégrer des signes quand elle se battait avec. Si Leif pensait qu’il avait vu ce dont quoi elle était capable en dansant, il n’avait encore rien vu!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t208-elleira-sytha-reine-de-wotkal
Zima Targavin
Duo de bras cassés
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 21/09/2017

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Ven 27 Juil - 21:59

Je constate que la discussion qui était seulement supposée me servir de prétexte pour éloigner la jarl de combats qui même amicaux lui seraient par trop nocifs vire en fait en un sujet gourmand d'éclaircissements et de précisions : tout n'a peut-être pas été tout à fait compris, je m’attelle donc à l'expliquer, didactique au possible.

« Plus qu'à l'échelle nationale, ma jarl : c'est à l'échelle mondiale que je compte instaurer ce commerce, » corrigé-je avant de poursuivre : « plutôt qu'une nouvelle portée, je proposerais d'aller chercher des jeunes désireux de se former, triés sur le volet et qui s'occuperaient d'aider à l'éducation des jeunes draks et proposer à l'échange certaines de vos plus belles bêtes à titre d'avant goût auprès des différents dirigeants qu'il serait intéressant de rallier à nous. »

Je songe là à l'Empereur ou au Triumvirat, pour que l'accès aux épices si nécessaires au remède de la Haute Prêtresse nous soit rendu plus facile. Ceci dit, j'incline ma tête à l'adresse de la jarl et son thane pour ne plus dire que sur le ton de l'humilité la plus totale :

« Un mot de vous, mes grâces, et je contacterai les individus les plus à même de faire croître ce projet. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t80-zima-shelumiel-targavin
Alistair Berengari
Héritier tenace
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 16/02/2018

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Sam 28 Juil - 5:40

Bien qu'elle paraissait fatiguée et malgré les péripéties des derniers jours, la perspectives d'un bon entrainement pour se defouler avait requiqué la jeune Sytha. Et pas qu'un peu ! Elle restait d'une vivacité assez impressionante pour son âge et, je devais bien avouer avoir été agréablement surpris par sa première approche. Un enchainement de coup qui m'éveilla moi-même. Concentrés comme jamais, nous nous fixions: ne jamais perdre son adversaire du regard et ne jamais le sous-estimer, quand bien même il serait plus jeune, petit ou semblerait plus chétif: elle démontrait déjà par son action que tout cela n'était que des suppositions que nous pouvions avoir. Il n'y avait qu'en combat que nous pouvions comprendre la stratégie et la véritable valeur du combattant nous faisant face. Les oreilles relevées, j'observai sa prise de position et les changements qui s'y oppéraient, Asta m'avait appris depuis le temps à "deviner" ou du moins entrevoir les gestes qui allaient s'opérer et je n'eu aucun mal à le faire. Je plaçai ma patte gauche en arrière, laissant filer son arme au-dessus de ma tête. J'avais néanmoins vu s'approcher le pieds de Warui seulement au dernier instant, je me redressai in extremis évitant le coup de justesse.

- Bien tenté, mademoiselle Sytha. Je fis un moulinet avec mon espadon, repris ma posture et lançai un regard de défis à Warui. Mais il en faudra davantage !

Je l'invitai à retenter, je ne pensais pas attaquer, cela aurai été trop dangereux vu notre différence de stature à l'heure actuelle. Mais je ne doutais pas que dans quelques années nous aurions bien l'occasion de nous entrainer véritablement. Si je pouvais lui apprendre quelques passes et esquives en attendant ce jour, je n'allais pas y manquer. Pour son âge, elle savait déjà bien manier son arme et je devais bien avouer que cette attaque m'avais saisi de court. Mais les compliments viendraient plus tard, maintenant, je voulais qu'elle me montre le meilleur d'elle-même, qu'elle ne se laisse pas toucher par mes remarques. On allait endurcir cette future Jarl.

- Concentration, réfléction et seulement après: action. Vous avez pu déjà entrevoir une esquive. Petit à petit, prendre connaissance de votre adversaire se fera plus aisément. On y retourne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elleira/Rhyas Sytha
Reine et Ombre de Wotkal
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 13/03/2018

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Sam 28 Juil - 10:44

Du côté des adultes, du moins des deux adultes et de l'adolescente car deux adultes observaient les deux héritiers, Zima apporta quelques clarifications à ses propos antérieurs. Elleira avait au moins compris la base, c'était déjà bien. Ses pupilles s'arrondirent de stupéfaction devant les vraies implications des idées la jeune Targavin. Surric ne pouvait être plus ravi d'entendre ses propositions. Il savait y faire avec ces bêtes et des paires de bras de plus était toujours la bienvenue.

- Triés sur le volet, par mes soins, dit le thane de neige.
- Mes bébés...
- Ils seront bien, tes bébés, assura Surric à son épouse.

Aucun des deux ne pouvaient nier qu'une offre comme celle-ci était difficile à rejeter. Pouvoir choisir qui démontrait le potentiel pour s'occuper de draks leur conférait un atout, les autres nations devaient donc se déférrer à eux en ce qui concernait l'élevage. Ils en étaient les maîtres après tout. Surric songea aussi qu'avoir plus de gens pour aider, même si temporaire, et offrir certaines bêtes comme échange pour ces apprentissages, aiderait à baisser la charge de travail au travail, lui accorderait plus de temps pour chaque drak et Elleira aussi. Ils pourraient avoir de temps ensembles, entre eux, en tant que couple. Qu'elle courre un peu moins partout. Zima leur réitéra qu'elle était prête à contacter les contacts essentiels pour une telle entreprise. Le isamagasin ne donna pas confirmation à la jeune hasselskin. C'était à la Jarl de le faire. Il savait que sous son visage préoccupé elle réfléchissait. Il lui frotta doucement le dos pour la rassurer. Il s'agissait de ses draks, après tout. Elle était justifiée de craindre le pire et de vouloir le meilleur. Une fois sortis de son territoire, elle ne pourrait plus rien faire. mais il fallait, parfois, faire un saut et prier pour s'en sortir. Ce ne serait pas la première fois, ni la dernière.

- Okay.

Elleira regarda Niiz dans les yeux.

- Tentons le coup, lui dit-elle.

D'une oreille, Rhyas avait suivi la conversation. Quand sa soeur se mettait en retrait, ça valait toujours la peine d'écouter. Et ce n'était pas comme s'ils se cachaient non plus. Ils étaient juste un peu à l'écart, Zima voulant peut-être, la spion pensait, que la Jarl ne se concentre pas sur le combat, pas si tôt après sa prise de médecine. Il y avait une part de hiérarchie entre les deux stesoster, et il y avait également Bryn qui était une vraie tête de mûle quand elle voulait. On l'avait déjà forcée à rester tranquille... non. Elle ne l'avait pas bien pris. La Farid charbon regardait les deux enfants, ils méritaient la quasi-totalité de son attention. Leif venait d'esquiver le coup d'épée et de justesse le coup de patte. Gersemi s'était remise en place. Rhyas la voyait continuer sur ce qu'elle avait apprit. Elle continuait d'onduler comme de l'eau. Elle voyait que Leif avait l'avantage physique et mental. La petite allait apprendre deux ou trois choses ce soir! Il y avait seulement tant de matière à pouvoir prendre d'un seul instructeur, surtout quand cet instructeur était autodidacte. Leif était chanceux, il avait Asta. Asta qui regardait avec autant d'intensité que Rhyas. Deux arbîtres très affaîrées à leur tâche.

Warui était contente de son coup. Il avait du sentir le courant d'air. Prochaine tentative maintenant. La petite blanche ramena son arme derrière elle, et commença à courir vers Leif. Près de lui, elle tournoya avec son épée, près du sol, accroupie, usant de la force centrifuge pour abaisser son centre de gravit et donner un coup de patte juste après. Pour conclure, elle se baissa, Ragnarok légèrement au-dessus du sol. Ragnarok arrivant aux pattes de Leif en premier, Warui étira une patte pour faire un croche-pied juste après. Rhyas regardait tout ça aller et ne put arriver qu'à une conclusion: Si sa niese ne changeait pas de stratégie dès sa troisième tentative, Leif verrait son modus operendi bien assez vite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t208-elleira-sytha-reine-de-wotkal
Zima Targavin
Duo de bras cassés
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 21/09/2017

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Mar 7 Aoû - 19:16

Devant les craintes que la jarl exprime sans le vouloir, je ne peux m'empêcher d'essayer d'être rassurante :

« Si l'état de vos bêtes vous préoccupe tant dans ce premier temps, je pourrai tenter (sans toutefois vous le promettre) de proposer un contrat qui serait davantage orienté vers une forme de location, qu'il ne dépendra que de vous de changer en payement différé selon le sérieux des clients. »

Ceci dit, je m'écarte du couple à la tête de la province et fais mine de n'attendre que leur permission.

« Quoi qu'il en soit, il sera bien assez tôt pour préciser tout ça ; je peux ? »

Si je dois rédiger pareil courrier, j'ai tout intérêt à déjà le commencer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t80-zima-shelumiel-targavin
Alistair Berengari
Héritier tenace
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 16/02/2018

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Mer 8 Aoû - 19:55

Jet simple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céosus
Dieu Fondateur
avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Mer 8 Aoû - 19:55

Le membre 'Alistair Berengari' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Esquive' : 1, 3, 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t104-ceosus-dieu-du-ciel
Alistair Berengari
Héritier tenace
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 16/02/2018

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Mer 8 Aoû - 20:20

Notre entrainement était plus distrayant que je ne l'aurais cru. Bien qu'encore jeune, Warui ne manquait pas d'enthousiasme. Elle savais magnier son arme avec une habileté surprenante, malgré encore quelques défaillances qui se corrigeraient avec le temps. Pour le reste, elle était vive, et rapide dans ses gestes, ce qui m'avait laissé un apperçu très précis, et à quelques centimètres près encré sur le museau, de sa pointure de patte. On avait repris notre posture et la jeune farid n'avait pas attendu la fin de ma phrase pour s'élancer de nouveau à l'assaut. Je m'y attendais, bien entendu. Ce que je n'avais pas prévu fut sa décision d'attaquer exclisivement par le bas. Sage décision: elle prenait avantage de ce qui fesait jusqu'alors sa principale faiblesse. Sa taille était désormais un atout face à ma hauteur. Si j'avais réussi à sauter de manière agile au-dessus de la lame qui frôlait le sol, c'était pour mieux me prendre le pied dans ses pattes. Une double attaque qui me couta deux bleus sur l'arrière train... et un bon fou rire aussi.

- Bien joué ! Vous apprenez vite ! Ne jamais se laisser surprendre par l'adversaire: il faut tirer avantage de ce qu'il ne possède pas par rapport à nous. Je me relevai en me frottant le derrière. Vous êtes agile, un bon point. Si je puis cependant me permettre, vos attaques restent trop chorégraphiés. Je vous sais signeuse mais cela est plus avantageux à distance de l'ennemi. Proche de celui-ci, privilégiez les coups simples. Ne sous-estimez pas votre adversaire. La complexité de vos attaques et leurs temps d'éxécution peuvent constituer une ouverture plus qu'aisée. Il faut choisir entre prendre de la distance ou le corps-à-corps. Je fis une révérence à la jeune Sytha, souriant et les oreilles hautes. Mais je dois avouer avoir été pris au piège par un coup de patte bien placé. Félicitation. On tente de faire le contraire ? Histoire de tester vos esquives et parades ? Possédez-vous des bâtons d'entrainement pour ne pas que l'un de nous deux soit malencontreusement blessé ? J'ajoutai, un peu gêné. Je ne voulais pas risquer de taillader une future Jarl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elleira/Rhyas Sytha
Reine et Ombre de Wotkal
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 13/03/2018

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Mer 8 Aoû - 20:44

En louant les draks, les acheteurs prometteurs se voyaient forcés de s’en occuper selon ses demandes et instructions à elle. Et tout dégâts envers ses animaux compensés de leur poche. Elle pourrait filtrer ceux qui désiraient se lancer à fond dans le domaine de ceux qui pensent avoir accès à un commerce facile. Elle était adorable à voir ainsi, Zima, enchantée à cette idée et trépignant presque sur place d’impatience de rédiger lettres et contrats, ses instincts de Targavin revenaient en force. Elle était douée pour le commerce, cette petite Farid. Elle l’avait dans le sang.

- Oui, répondit Elleira. Tu peux. Essaies de proposer la location en premier, si non, je m’arrangerai avec eux.

Son attention fut dirigée vers le duel quand la voix de Warui retentit dans la salle avec une exclamation de joie. Elle en sautillait sur place. Elle avait réussi à prendre Leif par surprise! La jeune renardelle était extatique. Pour les attaques chorégraphiées… Warui croisa le regard de sa mère qui baissa un peu les oreilles, un peu gênée. Il avait raison. Et c’était pour ça que l’enseignement de Zima était précieux, se disait Warui. Il voulait échanger les rôles? Elle eut un sourire qui montrait ses crocs.

- J’ai pas fini, dit-elle au Berengari. Je sais faire bien mieux!

Elle déposa Ragnarøk sur le sol. Elle se prépara de nouveau, avec une posture différente. Quand elle estima qu’il avait eu le temps de comprendre ce qu’elle faisait, elle fonça sur lui une nouvelle fois mais cette fois, libérée de son espadon, elle pouvait bouger à son aise et bondissait en zigzag en approchant Leif. Elle n’était pas au même niveau que Mamma, mais elle apprenait vite! Elle tenta de le contourner pour enchaîner coups de poings et coups de pieds. Et si Leif avait bonne mémoire, il saurait reconnaître ses mouvements.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t208-elleira-sytha-reine-de-wotkal
Alistair Berengari
Héritier tenace
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 16/02/2018

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Jeu 9 Aoû - 16:07

Jet simple de l'adorabilité. Sérieusement, elle est vraiment trop Kawaï xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céosus
Dieu Fondateur
avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Jeu 9 Aoû - 16:07

Le membre 'Alistair Berengari' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Esquive' : 3, 2, 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t104-ceosus-dieu-du-ciel
Alistair Berengari
Héritier tenace
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 16/02/2018

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Jeu 9 Aoû - 16:24

J'avais à peine repris ma posture d'attque que la jeune Sytha reposait son arme sur le sol, non sans me lancer un subtil mais non moins téméraire regard de défis. Ce dernier était le plus adorable qu'il m'avait été donné de voir de mon existence. Elle semblait si sûre d'elle que je ne pouvais même plus retenir mon amusement à la voir tournoyer autour de moi toute impatiente de se battre. C'était certain que je reçus les premiers coups, le temps de me remettre de ma rigolade. Il fallait noter que ça gestuelle avait cependant un sens. Si cela était amusant aujourd'hui de part son enthousiasme, sa jeunesse et sa petite taille, il ne valait mieux pas imaginer ce que tout ça donnerait avec la force de l'âge et l'entrainement des années. Ses petits poings et coups de pattes n'étaient pas douloureux. Je levai ma main pour marquer un court moment de pause, juste de quoi moi-même déposer mon espadon sur le côté et essuyer les larmes qui perlaient aux coin de mes yeux. Une fois fait, et bien... je me mis aussi au jeux de la petite demoiselle si désireuse de danser.

- Mais dites-moi donc, mademoiselle Sytha, qu'est-ce que c'est que ces micro tapes de mouche là ? M'exclamai-je en la taquinant juste avant de m'élancer vers la demoiselle pour tenter de l'attraper ou, à défaut, la déséquilibrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warui Sytha
Future matriarche du clan Sytha
avatar

Messages : 533
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Jeu 9 Aoû - 16:47

C'est beau avoir la petitesse pour esquiver, mais encore Warui doit-elle rivaliser avec la stature et l'espérience de Leif.
(Jet difficile)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t48-gersemi-warui-xiii-sytha
Céosus
Dieu Fondateur
avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Jeu 9 Aoû - 16:47

Le membre 'Warui Sytha' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Esquive' : 2, 1, 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t104-ceosus-dieu-du-ciel
Warui Sytha
Future matriarche du clan Sytha
avatar

Messages : 533
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   Jeu 9 Aoû - 17:35

Il… il la regardait, amusé! Après qu’elle l’ait défié de lui montrer ce qu’elle savait faire, l’art ancestral de son clan, il souriait et riait! Ses parents ne faisaient pas de même mais avaient le même regard attendri. Ils la regardaient tous comme si elle était la créature la plus mignonne qui aie existé sur Féia. Mais elle voulait lui montrer ce qu’elle savait faire de mieux! Il avait pris quelques coups mais ça ne lui faisait rien! Il esquivait et la bloquait sans vraiment de difficulté. Il avait la stature pour l’aider. Qu’il attende qu’elle grandisse et qu’elle prenne en force! Il verrait qu’un jour elle serait capable de lui tenir tête! Il leva une main pour lui signaler un pause. Warui sautillait sur place pour ne pas perdre son élan et son rythme. Mi… micro? Micro!? Il en allait y goûter!

- C’est la danse de mes ancê… voulu rétorquer Warui.

Elle n’en eu pas la chance, cependant. Il fonçait vers elle. Elle n’eut pas la chance de se préparer à la collision. Avec son peu de taille, il la ramassa facilement dans ses bras. Ça ne l’empêcha de lui donner plein de ‘micro tapes’ pendant qu’elle se débattait en boudant, pas vraiment en train de se débattre pour se défaire de son emprise, pour ainsi dire. Elle était mignonne à voir dans ses bras. Rhyas ne put contenir un rire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t48-gersemi-warui-xiii-sytha
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre enchantée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre enchantée
Revenir en haut 
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Féia, terres de conflits et de passion :: Féia :: Irracya :: Terres de Syab-
Sauter vers: