Dans un monde de technologie et de magie, la course à la suprématie est enclenchée. Quel camp choisirez-vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le prix de toute chose - La Nuit Rouge

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Lily Krov
Héritière angélique
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 16/12/2017

MessageSujet: Re: Le prix de toute chose - La Nuit Rouge   Mer 28 Mar - 5:29

- Sans façon, merci. Répondit Lily qui avait repris son sourire lors du discours de leur hôte. Il est déjà bien tard, elle glissa un regard en direction de son père, Daïa doit encore me montrer certains tracés que nous n'avons pas eu le temps de voir avant notre départ. Dans les faits, c'était la vérité mais pas seulement à des fins éducatives. Krov hocha la tête, affichant un visage plus qu'amusé face à la scène qui s'était déroulée sous ses yeux. Elle se releva et se plaça face à Jinendra. Oh... ne vous inquietez pas. Nous n'allons pas reprendre notre chemin après tout le trajet qu'il nous aura fallut faire pour avoir la réponse à la petite charade glissée dans notre correspondance. Ajouta-telle amusée.

- Je me demandais moi-même si vous aviez finalement trouvé par vos propres moyens ou si vous aviez réussi à vaincre votre orgueil afin d'aller quérir de l'aide. C'est que vous ne manquez pas cerveaux chez vous. La petite optant pour la première. Alexander se leva à son tour, se mettant à côté du concerné et lui posant une main sur l'épaule. Débattre face à une adversaire aussi redoutable reste épuisant, n'est-ce pas ? Il plongea ses yeux dans ceux de la rouquine. Va, Lily, ne fais pas attendre ta preceptrice plus longtemps que nécessaire.

La jeune femme esquissa une révérence aux deux hommes afin de leur souhaiter bonne nuit et s'en alla à l'étage de sa démarche légère.

- Je ne m'inquiète pas outre mesure de ma succession. Vous devriez en faire de même et me laisser gérer seul les affaires ne vous concernant pas. Lança Alexander dans un soupir presque attendri en regardant sa fille s'éloigner. Desserez les dents, mon vieil ami. Vous risquez de les briser à force d'épuiser ainsi votre mâchoire.

..........

Une fois sortie de la salle, Lily petit aussitôt son sourire. Elle monta à l'étage, certaine qu'il ne faudrait pas longtemps avant l'arrivée de ses amis. Quelque chose n'allait pas. C'était certain. Elle ouvrit la porte menant à sa chambre et la fêter la soigneusement. S'installant sur le lit, elle ramena ses jambes sous ses bras et posa sa tête sur les genous. Quelque chose n'allait vraiment pas. Elle était capable, avec une certaine aisance, de déduire le caractère ou les sentiments d'une personne assez facilement. Mais lui ne semblait pas porter qu'un seul masque. A cela, il était particulièrement similaire à Alexander. Heureusement qu'Erwin était parti. Elle n'osait imaginer sa réaction. La rouquine ne s'inquiétait pas, du moins, pas pour elle, son père ne la mettrait jamais en danger.
Elle alla ouvrir la fenêtre que Daïa avait dû fermer par précaution. A peine cette dernière ouverte qu'elle reçut de pleins fouet quelque chose au visage. Une branche de jasmin ?

- Pardon... j'avais plus que ça dans mes poches.

- Heureusement que tu ne me l'as pas fait manger alors. Tu dois encore tenir un bon mois avec ça.

- Descend ou je me mets à chanter. Et crois moi que t'apprecierais pas.

Avec un peu de temps, l'aide de Daïa, l'utilisation de quelques tracés et le soutient d'Abbadir sous sa forme draconique, Lily parvint à atteindre le plancher des vaches. L'elfe lui ebouriffa les cheveux et le mercenaire lui passa un bras autour des épaules, la guidant en ville tout en lui comptant leurs péripéties.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinendra Devaraja
dit « Le Cordial »
avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 04/03/2018

MessageSujet: Re: Le prix de toute chose - La Nuit Rouge   Mer 28 Mar - 12:42

Les doigts encore posés sur le cercle d'argent de sa tasse et le dos toujours incliné vers la jeune Krov. Je la laisse s'expliquer, préparer son départ, sans vraiment savoir à quelle charade la demoiselle fait référence ; une référence qu'elle semble partager avec son père, mais que je ne saisis pas plus quand il revient dessus. Ce que je comprends toutefois, c'est ce que compte faire notre petite Lily ce soir ; je lui fais donc la révérence et n'y manque pas de lui souhaiter … une bonne Nuit.

Baisser de rideau sur cette scène-ci et laissons à nos fêtards tout le loisir d'occuper les planches.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t202-jinendra-devaraja
Ciel
Exilée de Syab
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 28/02/2018

MessageSujet: Re: Le prix de toute chose - La Nuit Rouge   Mer 28 Mar - 13:41

    « Attention, Erv, tu vas finir par éborgner la grande si tu continues comme ça ; j'imagine pas la tête du patron si ça devait arriver, beau gosse … ni la tienne quand il en aura fini. »
Je ne pensais pas que ce serait si difficile d'extraire la princesse hors de sa tour, et vous me l'aviez dit avant de venir, je me serais payé votre tête ; ce qui n'a pas aidé, c'est que chacun y aille de sa petite idée et de son coup de patte. Alors quand mon collègue entoure de la sienne les épaules de mon élève, tout enchevêtrée dans mes voilettes à la con, je ne manque de jouer les vendues et d'avouer à Lily toute
    l'étendue des dons de notre bon barbu pour se mettre des dettes sur le dos : « Il s'est ruiné avant même de me sortir de la cale : j'avais des cartes sur moi, il les a jetées à la mer, maintenant j'ai son argent. »
Et une infinité de possibilités devant moi pour le dépenser comme il se doit.
    « Il a essayé de me refourguer sa branche bien quinze fois sur la route, alors si tu veux bien m'aider à lui faire regagner son arbre, tu seras un amour, ma chérie. »
L'agitation si propre aux festivités nocturnes de la ville commence déjà à poindre alors même que le crépuscule n'a pas fini d'enflammer la voûte du ciel ; entendre les premiers murmures des chants et des airs qui rythment des danses auxquelles je joindrais volontiers mes pas agit plus sûrement sur nous que quelque chant de sirène : j'attrape mes trois compagnons par la manche et les invite à rejoindre les célébrations.
    « Venez ! Si personne ne détrousse ces gens-là au jeu, ils vont pleurer d'avoir les poches trop pleines ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Le prix de toute chose - La Nuit Rouge   Mer 28 Mar - 18:48

- Mouais, tu parles. Elles se sont liguées contre moi les deux bougresses. Et c'était la vérité, j'le jure devant les dieux !

- Je vous le laisse 5 minutes et il revient tout bougon ? T'es encore plus mauvais joueur que ce que je croyais en fait. Ou alors c'est la vieillesse qui te rend tout aigri. Tu me rappelle quelqu'un...

La vilaine. Tandis que Ciel mettait à mal ma réputation aux jeux, je coinçai Lily sous mon bras afin de lui ébouriffer sa cheveulure rousse de l'autre. Pendant ce temps, Daïa comptait avec patience et concentration ce que nous avions mis de côté, ou plutôt, réussi à concerver, pour notre petite escapade nocturne. Une fois certain d'avoir torturé comme il se doit ma protégée qui tentait déséspérément de s'enfuir en gigotant comme une truite hors de l'eau, je la relâchai, tout content de moi.

- Oh, Ciel ! Attends, j'ai gardé quelque chose pour toi. Lily sortit de sa poche une sorte de paquet confectionné avec les moyens du bord. Je me suis dit que goûter la nourriture locale te ferait plaisir.

- Si elle veut de la bouffe du pays, j'en ai encore pleins sur moi aussi. Eheheh. Viens goûter à mon exotisme. Je commençai à courir après la farid. Effectivement, bien que Daïa aie tenté de m'aider pour nettoyer le plus gros du désastre, mes vêtements étaient encore bien crades. Et c'était un euphémisme à ce niveau là. Nous arrivions finalement en ville, enfin... "en ville" quoi. La ville de Cestra. C'était pas Duhr, dans les faits, à Tharen on s'emmerdait moins avec les transports en communs et tout le reste. Ca m'arrangeait pas mal: combien de fois je m'étais trompé de tramway ? Faillis me faire écraser ? Et le bruit... Ouch... La petiote avait raison, je devenais un vieux con. T'es sûre d'ou tu veux aller Ciel ? Parce que je devrais être le guide attitré ce soir: si quelqu'un doit connaitre les lieus comme sa poche, c'est bibi. Mais la farid avait un certain talent pour flairer les meilleures bars à thunes. Pas le temps de proposer le dit lieu qu'elle sautillait devant la porte comme une petite folle. Oh, ne nous emballons pas, on étaient tous complètement tarés à l'idée de s'en mettre pleins les poches. Et de pouvoir sortir tous les quatre. Ou cinq, vu qu'Abbadir s'était réfugié autour des épaules de Lily. Je sais pas pourquoi mais ça me répugnait un peu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Esclavagiste
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 03/03/2018

MessageSujet: Re: Le prix de toute chose - La Nuit Rouge   Jeu 29 Mar - 12:59

On était arrivé parmis les premiers: rater une telle occasion de s'en mettre pleins les fouilles ? Jamais. Mes gars avaient leur permission pour la soirée. Il fallait bien leur lâcher la bride aux débiles, sinon, je vous raconte pas la mutinerie qui me tomberait dessus. J'avais le moyen d'y échapper pour le moment. Vive la jeunesse. En plus, c'était ce genre d'occasion qui me permettaient de me démarquer des autres: mes talents aux jeux étaient célèbres maintenant. J'avais réussi à amasser un bon pactole. Mais les nuits rouges... par toutes les divinités des enfers: j'étais riche. Enfin... pas tout à fait, fallait bien réparer le navire avec l'autre andouille de chimère. J'avais voulu lui apprendre à conduire l'engin y'avait de ça deux jours. Mes gars avaient dû m'empêcher de le jeter par dessus la ballustrade. Je me rappelle encore mes paroles le jour ou on me l'avait refourgué: "Je suis pas une poubelle, ni une nounou". Ben... on t'a prouvé le contraire. Bonne poire. Bref, je lançai les dés... tension... Et une Persy sur la table ! Une !

"T'as la rage, hein," je rigolai comme une gamine attrapant le nez du gugusse dont la veine du front menacait d'exploser. J'approchai d'un geste des bras, devenu habituel et d'une grande souplesse, les pièces maintenant miennes. "Pauv' p'tit choux. C'est qu'on est mauvais perdant l'intello ? Une autre ?"

Manquait plus qu'une baston de taverne et cette soirée serait parfaite. Pour le moment, je continuai ma danse de victoire. Ah ? C'est que j'allais oublier ma pinte. Si j'avais les moyens de m'acheter une bière fraiche, autant ne pas la laisser s'évanter. J'étais donc debout sur la table, des pièces glissant de mes poches, recouverte des bijoux sortis pour l'évènement et en train de boire mon anti-dépresseur à pleines goulées.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciel
Exilée de Syab
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 28/02/2018

MessageSujet: Re: Le prix de toute chose - La Nuit Rouge   Jeu 29 Mar - 16:53

[Thème de la soirée]

Je souris à Lily, bien contente de la voir en un seul morceau après son premier contact avec la liche ; je suppose que les inquiétudes dont Erwin nous a rebattu les oreilles pendant toute notre traversée ne sont en fait que le fruit de son imagination : elle va bien, notre Lily nationale, et elle ne semble pas avoir développé un quelconque traumatisme … elle est même assez gentille pour avoir pensé à moi et à ce qu'ils m'ont fait ingurgité à bord de l'Oneraria, cette chose que les marins ont osé me présenter comme de la nourriture. La comparaison est impossible, impensable même entre ces petits bouts de pulpe animale que mes compagnons d'infortune s'étaient plus à faire flotter dans un bouillon infâme et ce que me présente ma bonne amie sous les plis parfumés d'un chiffon qu'on a préalablement frotté à l'orange. J'ai à peine le temps de m'en emparer sous l'œil chafouin du gros lézard emplumé qui nous a rejoints que le grand singe de notre compagnie m'ouvre grand ses bras :
    « Même pas en rêve, » commencé-je à le menacer ; je recule doucement, prudemment, fais « non » tant des mains que de la tête : « t'as vu l'Empereur en pagne si tu crois seulement … non non non non NON ! »
S'en suit une course effrénée où on confond ma fuite avec le pas sûr de ceux qui connaissent le chemin le plus rapide vers les bars ; et le goret à barbe finit par s'en apercevoir, à la proposition qu'il nous sert. Peu importe, finalement, puisque :
    « Ben du coup je crois que c'est ouvert ici, » indiqué-je du pouce un établissement comme j'en fréquente pas mal à Dühr, et dont Erwin a dû se faire le spécialiste à les avoir fréquentés depuis le biberon.
Même pas besoin de se demander si l'ambiance sera bonne : au tabouret qui vole par la porte, je pense qu'on a déjà chauffé la salle pour nous. Entrons, mes bons !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Le prix de toute chose - La Nuit Rouge   Jeu 29 Mar - 17:43

C'est bon, j'étais fait: quand on me propose une soirée comme celle qui nous attendait, vous pouviez être certains que l'enfant sommeillant en moi allait surgir comme un fou. On était un peu tous dans cette état d'esprit, ouais... ouais même toi Ciel. J'te voyais bien. Daïa aussi mais elle s'évertuait à courrir après la farid afin de lui remettre correctement en place ses voiles et autres saris. Au final, malgré tous les efforts possibles et toute l'imagination dont nous avions pu user, elle ressemblait quand même à une femme trop poilue. En cas de nécessité, j'avais pensé à reprendre la plupart de mes armes laissées sur le navire: mes deux dagues et mon p'tit bijou de compêt'. Ah... et mes poings aussi. J'étais prêt à défendre mes dames si nécessaire. Bien qu'elles soient tout à fait capable de se débrouiller seules. Je sentis quelqu'un me tirer par la manche, me réveillant de mes pensées.

- Cesse donc de t'en faire Erv. La rouquine me fixait de ses grands yeux pleins de joies de vivre, le visage lumineux. Mais un truc me... Bouge ton fessier de mercenaire ! Ou quand on rentrera à Dühr, Dante sera au courant que tu as fléchi devant une taverne !

Vive comme l'éclair, elle passa dans mon dos et me poussa de toute la force dont étaient capables ses petits biceps en direction de l'entrée. Abbadir ne se fit pas prier, ne manquant jamais une occasion de se faire remarquer: il sauta des épaules de Lily et m'attrapa par le col. Je ne pouvais lutter face à de telles forces de la nature. En même temps, y'avait de la boisson à la clé. Quel imbécile hésiterai davantage ?
En tout cas, soit ils étaient en train de refaire la décoration intérieure, soit on allait vraiment avoir droit à une soirée mémorable. Une fois entrés tous les 5... que dire à par:

- Je dois être mort... je suis au paradis.

Baston à droite, jeux à gauche, une gonzesse debout sur une table au milieu de la salle en train de se rincer le sifflet et le bar au fond de la salle. Et quel bar ! Des tonneaux tellement énormes que même l'égo de Dante semblait ridicule à côté. Attendez une minute... une drow sur la table ?

- L'idiote. Elle veut crever pendant les festivités ? Lily, reste avec les filles je reviens. Oui. Oui j'avais bien l'autre abrutis de mage, dont la jeune avait du se moquer un peu trop, préparer un coup bas. Je la pointai d'un doigt accusateur. Toi ! Toi là ! Je laissai tomber mon air sérieux et inquisiteur pour reprendre mon sourire en coin et mon visage dragueur. Avant de te mettre à faire une danse du ventre et de te proclamer impératrice des jeux, descend de ton pied d'estale et viens affronter ton maître ! Ce dernier n'étant autre que Lily, que j'indiquai d'un geste solennel du bras.

- Erv, c'est pas une bonne idée. Je crois que c'est ce qu'elle tentait de me chuchoter nerveusement pendant que j'allais l'attraper par les épaules et la mener à la table ou était la drow. En éspérant avoir calmé les mages, au moins le temps qu'ils oublient que leur argent venait d'être perdu aux mains de l'elfe noire. Si on pouvait éviter les meurtres sanglants devant la petite rousse, fallait tout tenter. Et puis, j'étais joueur. Et très con.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Esclavagiste
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 03/03/2018

MessageSujet: Re: Le prix de toute chose - La Nuit Rouge   Ven 30 Mar - 5:49

"C'est à moi que tu causes, le bouffon ?" Il m'en avait fait renverser de la bonne bière. Je m'essuyai l'excédant de mousse d'un revers de la main avant de sauter de la table comme un félin (en pensant bien à écraser la main du mage qui avait voulu attenter à ma vie), Je m'approchai de ma nouvelle cible, sautillante, presque en dansant. Lorsqu'il m'indiqua la fameuse minette, j'ai bien cru que j'allais exploser de rire. Ce que je fis biensûr avant de me parer d'un sourire presque reptilien, partant d'une oreille à l'autre. "Ooooowh... cette jolie poupée ? T'as sorti ta petite soeur pour les festivités, mon grand ? T'as pas la flippe qu'on te la pique ?" Je serpentai en direction de la belle, lui tournant autour comme une hyène s'apprêtant à dévorer sa proie prise en embuscade. Non... pas maintenant. On allait s'amuser un peu avant. "Elle nous cacherait des talents aux jeux la colombe ?" Je posai mes deux pattes sur ses épaules, mon visage à quelques centimètre du sien. "La véritable question, ma douce, c'est: Cartes ou dés ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciel
Exilée de Syab
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 28/02/2018

MessageSujet: Re: Le prix de toute chose - La Nuit Rouge   Ven 30 Mar - 9:36

L'ambiance est la même au dedans que ce qu'on aurait pu espérer au dehors : peu importent les tentures, les lanternes, les tenues et autres masques loufoques qu'arborent les autochtones quand l'odeur de houblon, les voix, les jeux et les rixes sont les mêmes ; on se sent chez-nous dès que nous passons le seuil. Tharen ou Dalentour, c'est le même potage pour moi : il va juste falloir que j'aille tirer l'oseille que les légumes du coin ont planqué sur eux, et avec le moins de dégâts possibles. Ça promet d'être une bonne soirée. Le goret à barbe est aux anges, je dirais même plutôt à la trogne qu'il nous sert qu'une armée de succubes lui fait ses quatre volontés et plus encore ; il sauve la mise au littéral comme au figuré d'une elfette un peu foncée alors qu'elle agite tout ce qu'elle peut dans une série de mouvements convulsifs que je ne m'avancerais pas à appeler une « danse » même si on me menaçait au fer rouge. Aux belles couleurs qu'elle fait monter à la figure du mage devant elle, je suppose qu'elle l'a salement dépouillé ; une rage comme ça, il faut la mettre dans le jeu, petit père ! Je pense qu'on va le garder à notre table rien que pour l'ambiance ; ambiance enflammée par Erwin quand il présente notre sainte patronne des parieurs (je l'aide un peu en accompagnant le suspens par un roulement de mains sur une table et en poussant Daïa à suivre le mouvement quand j'écarte grand les bras pour désigner la rouquine à la suite des grands gestes théâtraux du vampire). Nous faisons moins d'effet qu'escompté : l'elfette à la peau noire et à la moue ravageuse semble plus impressionnée par le prix qu'elle pourrait tirer de notre Lily que par Lily elle-même. Je décroche la bourse à ma ceinture, farcie des dés qu'Erwin a perdu … eh bien, aux dés face à moi, et j'agite bien les os et les ivoires gravés sous le nez de la drow :
    « Voilà nos armes ! Où sont les tiennes ? »
J'envoie une piécette au magot qui boude dans son coin et ordonne :
    « Toi, tu restes ici et tu te refais : je te laisse une dernière chance de pas te faire battre par une danseuse de charme, tu vas quand-même pas la refuser ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Le prix de toute chose - La Nuit Rouge   Ven 30 Mar - 18:44

- Dés, m'dame.

Aaah. Ma p'tite Lily, impassible, inébranlable ! Elle regardait fixement la gouge, toujours aussi calme et souriante, comme si elle allait commander une baguette chez le boulanger du coin. Daïa était allée nous chercher de quoi nous désaltérer lors de la bataille qui s'apprêtait à se dérouler. Ciel et moi jouions le jeux, prenant des poses fières et déterminées aux côtés de la petiote. On était sereins, jamais Lily n'avait encore connu de défaite à Dalentour, c'était pas maintenant que ça allait se produire.

- Une fois qu'elle t'aura fait mordre la poussière, on va voir qui va flipper, ma belle. fis-je en réponse de la drow. Elle semblait sûre d'elle, celle-la. Et au vu de tout ce qui sortait de ses fringues et des bijoux qu'elle arborait fièrement, on avait peut-être devant nous une adversaire coriace. Ciel réussit à calmer un peu plus le mage. Lily et moi nous installions à la table, elle se tenait droite et regardait la salle de ses yeux amusés. Je passai un bras autour de ses épaules. On pouvait s'amuser mais je veillais au grain. Elle était trop naïve et trop innocente pour la laisser sans surveillance... à Cestra. Bon tu ramènes tes miches la donzelle ? Si on a la nuit, autant commencer maintenant et pas perdre de temps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Esclavagiste
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 03/03/2018

MessageSujet: Re: Le prix de toute chose - La Nuit Rouge   Sam 31 Mar - 5:14

"C'est qu'il parle le chaton." J'étais toujours face à la rousse. Elle me fixait de ses yeux dorées, j'étais pratiquement sûre que rien qu'un seul pourrait me permettre de réparer l'entièreté de mon navire. Pour l'instant, j'étais vexée. Oui... son absence totale de réaction vis-à-vis de mon spectacle me m'étais mal à l'aise. J'allais lui faire faire connaitre la pire défaite de toute se fragile existence... et faire bouffer ses dés à l'autre idiote qui se pavanait derrière elle. "Au lieu de me narguer comme une crétine toi. Prouve moi que ta maitresse vaut ce que tu prêtant." Je reportai mon regard sur la princesse, lui offrit mon sourire le plus tranchant et allait m'installer à la table, ressortant mes propres dés de mon décolté. "Parfait. Je t'offre le premier jet. On va commencer doucement, histoire de pas trop de brusquer, ma mignonne." Je posai une certaine somme sur la table, attendant qu'elle y mette sa part. "T'es sûre de toi ? Je laisse encore le temps de dégager. Après, viens pas chialer."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciel
Exilée de Syab
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 28/02/2018

MessageSujet: Re: Le prix de toute chose - La Nuit Rouge   Sam 31 Mar - 6:13

Un tic nerveux vient faire frissonner un coin de ma babine quand la danseuse vient me prendre pour sa chienne ; j'ai toujours les dés en l'air, les phalanges serrées à les blanchir sur le cuir de la petite bourse.
    « Ch'uis pas l'amante de la petiote, ma biche, si c'est ce que tu crois ; mais si tu veux que je te lèche ta tronche de cake, on peut parier le coup de langue, si ça te chante. »
Je me colle contre elle et la rapproche en la saisissant par les bretelles :
    « La gamine, elle se démerde comme une cheffe, j'ai que dalle à prouver de ce côté ; mais si tu me prends pour adversaire, je vais te faire bouffer tes morts, ma charogne ; je te laisserai même plus assez de sel pour chialer. »
Je lui prends les dés des mains et les envoie à Lily, un air de guerrière sur la figure : un nouveau challenger a rejoint la partie, et celui-ci n'est pas genre à se laisser marcher sur les pattes.
    « Envoie, gamine, balance toute la chance que t'as. »
J'espère avoir laissé le temps suffisant à ma petite élève pour qu'elle se peinturlure les mimines : ce soir, ça va chauffer !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Krov
Héritière angélique
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 16/12/2017

MessageSujet: Re: Le prix de toute chose - La Nuit Rouge   Sam 31 Mar - 17:31

La plus proche de 9.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céosus
Dieu Fondateur
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Le prix de toute chose - La Nuit Rouge   Sam 31 Mar - 17:31

Le membre 'Lily Krov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Esquive' : 3, 2, 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t104-ceosus-dieu-du-ciel
Lily Krov
Héritière angélique
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 16/12/2017

MessageSujet: Re: Le prix de toute chose - La Nuit Rouge   Sam 31 Mar - 17:44

Lily attrapa les dés lançés par Ciel. Elle les prit au creux de ses deux mains et commença à les secouer, fixant la drow qui s'installait, sans cesser de sourire. Erwin l'avait habitué à ce type de lieu depuis longtemps. Si la femme lui faisant face voulait l'impressionner, elle allait être particulièrment déçue de sa soirée. Erwin posa sur la table une somme semblant à peu près équivalente à celle de leur adversaire. Lily fit son jet:

- On va commencer doucement, en effet. Elle n'avait même pas jeté un coup d'oeil au résultat, continuant à regarder sa rivale dans le blanc des yeux, une moue plus qu'amusée et satisfaite sur le visage.

- 7... Elle a fait 7 ! S'exclama Erwin en se levant d'un bond.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Krov
Mirage
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 07/12/2017

MessageSujet: Re: Le prix de toute chose - La Nuit Rouge   Sam 31 Mar - 17:55

Un peu plus loin, un Mirage sauvage remettait en place ses boutons de manchette. Une fois fait, il passa sa cape d'un geste souple autour de ses épaules, prit sa canne et, chantonnant, presque impatient de retrouver ses proies, s'avança dans les rues de Cestra.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Esclavagiste
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 03/03/2018

MessageSujet: Re: Le prix de toute chose - La Nuit Rouge   Sam 31 Mar - 18:13

La vengeance.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céosus
Dieu Fondateur
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Le prix de toute chose - La Nuit Rouge   Sam 31 Mar - 18:13

Le membre 'Perséphone' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Esquive' : 3, 2, 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t104-ceosus-dieu-du-ciel
Perséphone
Esclavagiste
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 03/03/2018

MessageSujet: Re: Le prix de toute chose - La Nuit Rouge   Dim 1 Avr - 5:16

"On se calme direct, le chacal." C'est qu'elle me tenait en plus l'autre abrutie. Elle voulait me faire voir de plus près la couleur de ses crocs: j'en fis de même. "Vos p'tits penchants bizarres vous pouvez vous les garder avec l'aut' rousse." Je l'attrapai aussi par un de ses saris avant de la pousser en arrière. "Je m'occuperai de toi plus tard, pouilleuse. Je vais tester les talents de la princesse." Je la laissai à sa place, lui donnant un petit coup sur le nez avant de m'installer.
J'étais donc face à face avec le minette, attendant qu'elle me face ses petits paris. Son bellâtre déposa ce que j'attendais d'eux au milieu de la table, à proximité de mon pactole. La donzelle avait sûre d'elle. Qu'est-ce qu'elle pouvait m'insupporter avec son petit air tout gentil-mignon. Un chaton dans un enclos rempli de porcs: on pouvait pas la louper et elle jouait avec des choses qu'il ne valait mieux pas toucher. J'avaoue que, lorsqu'elle fit son premier jet, j'ai eu un petit instant d'arrêt. Une sueur froide. Mais c'était dans ces moment là qu'il ne fallait surtout rien laisser paraitre. De toute manière, ici, la règle d'or était la triche, elle n'allait pas y passer. J'attrapai donc les dés à mon tour. Elle me quittait pas du regard, pire, maintenant, elle semblait carrément se foutre de ma gueule. J'hésitai: je devais jeter le contenu de ma main sur la table ou sur sa face ? J'optai pour la première solution. Et j'avaoue que je ne fus pas déçue du résultat, plutôt surprenant.
"On est pas prêtes à se quitter, ma douce. Ajoute." Je fis signe au gigolo qui se tenait près d'elle d'augmenter la somme posée sur la table, en faisant de même.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciel
Exilée de Syab
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 28/02/2018

MessageSujet: Re: Le prix de toute chose - La Nuit Rouge   Dim 1 Avr - 6:35

Les dés roulaient de toute part et chacun semblait y aller des siens ; on n'entendait plus que le son creux des cubes qui s'entrechoquent et roulent ... du moins, si l'oreille savait ne plus prêter attention aux bavardages plus ou moins gras dans lesquels baignait notre compagnie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céosus
Dieu Fondateur
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Le prix de toute chose - La Nuit Rouge   Dim 1 Avr - 6:35

Le membre 'PNJ' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé' : 1

--------------------------------

#2 'Dé' : 2

--------------------------------

#3 'Dé' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t104-ceosus-dieu-du-ciel
Ciel
Exilée de Syab
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 28/02/2018

MessageSujet: Re: Le prix de toute chose - La Nuit Rouge   Dim 1 Avr - 6:43

J'offre à tout le monde une petite danse de la victoire tant que leurs yeux sont au grand complet braqués sur la drow (j'ai d'ailleurs l'impression que certains d'entre-eux attendent de notre première danseuse à nous montrer une fois encore comme elle sait être plantureuse ; si c'est à ça qu'ils comptaient tous passer leur soirée, ils se sont lourdement trompés et je les inviterais volontiers à quitter le cabaret) qui a son petit effet.
    « Erv, t'as la bigle ? Tu vois bien que Lily a pas fait 8, elle a fait 9 ! »
Je m'approche de la mise de l'autre grognasse pour y poser ma griffe quand trois machins viennent me cogner l'épaule : je baisse les yeux vers un score qui apitoierait un caillou, puis les relève vers celui qui vient de gaspiller la pièce que je lui ai lancé. Honteux et sous les rires et les moqueries de toute l'attablée, il rentre sa tête dans ses épaules et grommelle tout bas … je ne sais pas pourquoi, mais venant d'un mage, ça ne me rassure pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Le prix de toute chose - La Nuit Rouge   Dim 1 Avr - 16:15

Les dés étaient jetés. Ciel attendit le bon moment avant de faire son petit tour de passe-passe. Lily n'avait pas agit: face à notre adversaire, ça aurait été un véritable suicide. Connaissant ce lieu, si la farïd n'avait pas triché, l'autre magouilleuse ne se serait pas fait prier pour nous devancer. Une belle erreur que de faire jouer la petiote en preums ! En attendant, tout devait se faire avec rapidité et une précision presque chirurgicale. Je pris un air faussement surpris et débile (sans trop de mal, je savais gérer ce dernier avec une aisance quasi-naturelle).

- Oh ! Oui ! 9... pas 6. J'avais mal lu. Sachant que les dés étaient constitués de petits points, tout le monde savait d'avance qu'on se foutait légèrement de leurs gueules. C'était le jeux mes bichons. Sans attendre une seconde de plus, je suivis le mouvement de Ciel, ramassant vivement tout ce qui trainait sur la table.

- Oh... merde-merde-merde ! Cria Daïa en revenant vers nous, paniquée comme si elle avait le diable au trousse. Le patron se pointe !

Réctification: elle avait pire que le diable au trousse. Même ce dernier se serait carapaté la queue entre les jambes. Pas besoin d'en dire davantage pour qu'on se barre par la porte arrière, alors que tout le monde dans la salle commençait à se lever et à préparer leur petite baston... qui à Cestra finissait traditionnellement dans un bain de sang. Je bu d'un coup la bière de la drow, chopai Lily par le bras et nous nous mîmes à courir comme des dératés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone
Esclavagiste
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 03/03/2018

MessageSujet: Re: Le prix de toute chose - La Nuit Rouge   Lun 2 Avr - 5:39

Ils étaient doués. C'est clair et net: je m'étais faite doublée. Et pas qu'un peu. Pas le temps de réagir que voilà les trois comparses en train de piquer tout le fric sur la table, de tout fourrer dans leur poche et de commencer à s'enfuir lorsqu'une elfe entra en trombe leur annoncer l'arrivée imminente d'un autre clampin. Ce dernier avait l'air de les terrifier légèrement. Mais bon, ça, en soit, je m'en fichais complétement. Ce qui m'insupportait au plus au point était... L'ENFOIRE VENAIT DE PICOLER MA BIERE ?!
"Non mais c'est pas vrai !" Trop tard Persy. J'étais étalée sur le sol, ayant tenté en vain de choper l'un des saris de la garce ou la cape du merdeux à barbe. Ils croyaient sincérement s'en tirer aussi facilement quand moi, Perséphone, avait un équipage de 13 hommes à mon entière disposition ? La moitier de mes troufions était d'ailleurs dans cette même taverne. "Bougez vos cul de poivrots: ils se barrent avec not' magot !" Certains réagirent directement, d'autres se prirent dans les tables, un tomba en se prenant les pieds sur une drow allongée sur le sol... soirée de... Oh... Owh... Pendant que tout le monde s'agitait dans la taverne, que les mages sortaient leurs grosses artilleries et foutaient un bordel monstre (c'était qui venait de me gicler dessus ? Pourquoi cette main n'avait pas de bras ?), j'apperçu, sous la table, une adooorable boule de plume qui allait rendre ma soirée... beaucoup plus interessante. Je profitai de ce que les autres m'aient chassé de leurs esprits pour tenter le coup du siècle. Je posai ma paume sur le sol, me glissant dans les ombres jusqu'à hauteur du petit dragon: je l'attrapai fermement par les ailes avant de me saisir de son museau. C'était pas ce soir que je comptais me faire mordre. Restait plus qu'à se tirer de cet endroit de malheure. D'un geste je repris le sac qui contenait, jusqu'à maintenant, ma fortune et fourait la bestiole à l'intérieur. "Gentil... sache une chose: Perséphone n'oublis jamais ses ennemis. Ma tête me fait encore mal, p'tit con." Je filai.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciel
Exilée de Syab
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 28/02/2018

MessageSujet: Re: Le prix de toute chose - La Nuit Rouge   Lun 2 Avr - 13:43

Je vois des trucs et des machins qui roulent et qui se cassent la figure d'un peu partout ; Erwin sauve la donzelle, j'ai le réflexe de sauver le pactole et d'en fourrer un peu partout où je peux en mettre, depuis mon décolleté jusqu'à mes manches, en passant par mes poches une fois que le reste déborde (ce qui, selon l'estimation d'Erv, s'est fait avant même que je commence à me farcir les multiples épaisseurs de tissus dont on m'a enroulée). « On se casse ! » m'exclamé-je alors que je me fais roussir le poil par un souffle igné ; « ouf ! Celui-là va laisser des frisettes … vite, on se barre vers le sud avant que le vieux rapplique ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le prix de toute chose - La Nuit Rouge   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le prix de toute chose - La Nuit Rouge
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Féia, terres de conflits et de passion :: Féia :: Irracya :: L'archipel de Tharen :: Cestra-
Sauter vers: