Dans un monde de technologie et de magie, la course à la suprématie est enclenchée. Quel camp choisirez-vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des vacances renversantes

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Des vacances renversantes   Mar 13 Mar - 19:13

Je pouvais enfin me dégourdir les jambes. Pas trop tôt. C'est pas le fait de faire du trajet dont j'avais besoin... nooon... non. J'avais besoin de marcher. Faire le livreur de courrier pour le vieux, j'étais habitué. Mais depuis qu'il cherchait à m'éloigner le plus possible de la petite, les trajets se multipliaient et pas aux endroits les plus plaisants. Du moins, pour le voyage. Tharen était un endroit.. sympa... dans un sens. Dommage qu'il faille traverser la mer. En vérité, j'adorais cette dernière. Et au début, je ne savais pas l'effet que l'eau salée pouvait donner sur un vampire. Et ça fait putain de mal. Je passais la majorité du voyage recroquevillé dans un coin du bâteau sous ma cape, tentant déséspérément d'éviter chaque goutes d'eau m'attaquant de leur vile senteur salée. L'iode était devenu mon pire ennemi.
Et me voila à me gratter tout en me promenant dans la capitale: Cestra. L'endroit était chaud. Très chaud. Mais au moins, grâce à l'intervention et l'invitation très aimable de Deveraja, j'avais l'occasion de prendre une pose entre mes deux voyages. En effet, il avait décidé, pour une fois, d'envoyer son petit con d'esclave faire la sale besogne. Ca laissait le temps à ma peau de se remettre de ses émotions et me donnait la possibilité de visiter un peu plus en profondeur la cité. Elle différait totalement de Duhr: en tout point. Beaucoup de verdure, de marécages: ça, c'était agréable. Ici, la vente d'esclaves était autorisée et je peux vous confirmer qu'ils se vendaient comme des petits pains. Vraiment. Entre deux étales de fruits et légumes, vous pouviez vous procurer un de ces pauvres bougres. Ca ne m'interéssait pas mais ne me choquait pas non plus. J'avais vu pas mal de choses durant ma carrière. Dans un sens, on a rien à se reprocher si on ne participe pas, on n'encourage pas. Et puis, chacun sa spétialité.
Je continuais d'avancer entre les passants et les différentes étales: tissus colorés venant de différents horizons (qui plairaient au frère de Dante), des épices aux arômes exotics, des fruits dont je ne connaissais même pas l'existence. J'en pris quelques uns et payai gracieusement le vendeur avant de reprendre ma route en direction des quartiers moins chics. Mes yeux étaient attirés partout, sauf en face de moi. Je ne pris pas garde à la marche et fit le grand plongeont: mes fruits payés de frais volèrent en tout sens quand moi, je m'étalais sur le sol, juste axu pieds de quelqu'un.

- Chier !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revy Black
Chasseuse de primes
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Des vacances renversantes   Lun 7 Mai - 10:35

Ça faisait un bail qu'elle n'avait pas prit le temps de se promener avec pour seul but de marcher un peu et laisser ses pensées divaguer. Le travail ou l'entretien. Même Papa lui avait dit de se détendre un peu, elle en avait bien le droit, se reposer, au lieu de se surmener. Et Cestra était parfait pour se détendre. Dühr était bien, mais il manquait cette touche de folie si propre à Tharen. Voyager était bien, mais elle reviendrait toujours ici, son chez-soi adoré. Revya cueillait des fruits ici et là sur les étalages, lançant la monnaie nécessaire pour payer, sans demander la différence. Elle ne manquait pas d'argent, elle en faisait ce qu'elle voulait. Dante et Vergil étaient bien au frais dans son manteau et leurs étuis respectifs, une belle journée avec un beau soleil dans le ciel. C'est dans ses moments qu'elle était heureuse d'avoir son chapeau et ses verres fumés.

Elle eut le temps regarder les nuages, qui flottaient paresseusement tout en haut das les cieux, et de regarder devant elle à nouveau, pour voir quelqu'un trébucher et s'affaler sur le sol de toute son poids et sa hauteur, ses victuailles profitant du moment pour s'échapper de son étreinte. Revy croqua dans son fruit, regardant le type devant elle.

- Pas de casse?

Pas vraiment concernée, plutôt par habitude et règle de bienséance.

_________________
La balle est mon camp... littéralement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Des vacances renversantes   Lun 7 Mai - 16:37

- Putain de bordel de merde, si j'ai pas la gueule de traviole après le gadin là.

J'avais mal, je grommelais et j'avais deux gros pieds juste devant mon nez. Une main sur la tête, je me remis sur le séant. Mon précédent achat était complétement étalé sur le sol, un peu partout. Ah... et sur ma chemise aussi. Heureusement que mon niveau de connerie est déjà suffisamment haut pour que les sequelles aux crânes soient bénignes.
Je me passai une main sur le visage avant de me redresser avec peine. Ne pas tomber des escaliers: c'était duloureux, enfin... dans les faits, j'avais pas eu le temps de toucher ne serait-ce qu'une seule marche. Un vampire volant, j'aurais pu gagner pas mal de fric en entrant dans un cirque, mais j'aurais pas fait long feu. Une fois debout, je pris appui sur la première chose qui venait: l'épaule de la personne qui était venu prendre de mes nouvelles ou à qui j'avais fait blocage de mon corps. Sans la regarder, je m'epoussetai, remis ma chemise dans mon futal, redressai mes chaussures et levai la tête vers...

- Bonjour, mam'zelle. Sourire dragueur. J'aurais pu plus mal tomber, pour sûr.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revy Black
Chasseuse de primes
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Des vacances renversantes   Mar 8 Mai - 2:31

Un grand barbu. C'est la première qui lui vint à l'esprit. Un grand barbu sali de ses achats. Il ne se gêna pas de la prendre pour un support. Elle allait prendre une bouchée et manqua son coup quand Erwin mit de la pression sur elle. Revy grommela devant le geste de l'homme qui aurait pu demander au lieu de se servir. Elle passa la main sur son épaule, époussetant une quelconque poussière imaginaire, et rajusta ses lunettes. L'autre prenait le temps de se refaire une beauté improvisée.

À son commentaire de tomber, la pistolero fut incroyablement tentée de lui faire un croche-pied immédiatement, lui faire perdre cet air suave. Revy roula les yeux.

- Comme tomber sur un crocodile marin ou un boa constrictor, dit-elle à Erwin.

Nope. Pas impressionnée. Du tout. Nada.

- Je préfère les crocodiles, plus de défi. Z'avez pas l'air d'u Thare. Vous en avez pas la présence. Z'êtes ici pour passer le temps?

Approches-toi un peu trop, juste pour voir...

_________________
La balle est mon camp... littéralement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Des vacances renversantes   Mar 8 Mai - 8:35

Mon sourire débile quittai pas mes lévres, c'était l'un des désavantages ou avantages à être vampires, soit les gonzesses aimaient les dents soit elles fuyaient en courant... soit elles trouvaient ça "trop mignon" mais là c'était pas pour m'aider. En l'occurrence, la donzelle aux verres fumés, elle, était complétement désinteréssée par mon charme. Après un temps de latence ou je la fixai toujours accroché à son épaule, je laissai tomber l'air dragueur et me redressai, lâchant mon trépier temporaire.

- Je suis un peu tout et rien à la fois. Je bougeai tellement à droite et à gauche, d'un continent à l'autre, traversant monts et montagnes, fleuves et rivières pour livrer une putain d'enveloppe que je savais même plus quel était mon point d'ancrage. Mais j'suis pas touriste non plus. Malgré ma magnifique représentation attestant de mes connaissances du terrain. Je me mis à rigoler comme un crétin. Les escaliers, c'est pour les faibles, je m'entraine à atterrir comme un homme. On est loin du compte mais au moins... la prochaine fois que je me ferai éjecté d'une taverne je saurai comment me receptionner. En parlant de taverne, je tâtai ma poche... ouf, elle était encore bien là, je dois prendre une potion de soin. Elle aime la bière la p'tite dame ? J'lui dois bien ça pour avoir joué les cannes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revy Black
Chasseuse de primes
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Des vacances renversantes   Mar 8 Mai - 12:24

Revy fronça les sourcils quand elle remarqua enfin que le type à ses côtés avait des canines drôlement pointues... il fallait qu'elle tombe sur un vampire. À Tharen? C'était pas un trop proche de la mer à leur goût ici? Si il la faisait trop chier, elle savait comment se débarasser de lui. Au moins il cessa de sourire comme un demeuré. Elle en était heureuse. Elle croisa ses bras, vérifiant que ses pistolets étaient bien à portée de main si elle devait les dégainer rapidement. Elle devrait apprendre à se servir d'un couteau un jour, c'était vital. Elle pourrait tracer sur le couteau...

Oh mais il se taisait oui? Elle n'était pas intéressée par sa vie. Il était tout le temps ça, elle plaignait ses collègues de travail, si il en avait. Mais quand il l'invita à boire, il eut toute son attention. Revy redressa ses verres fumés, ses armes bien cachées et dans leurs étuis.

- Elle aime bien la bière, répondit Revy avec un sourire en coin. Est-ce que lui peut supporter les bières les plus fortes de Tharen?

Elle entama le pas vers son endroit favori et lui fit signe de la suivre.

_________________
La balle est mon camp... littéralement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Des vacances renversantes   Mar 8 Mai - 16:00

Pas besoin de voir à travers ses binocles pour percevoir à quel point la p'tite demoiselle en avait strictement rien à carrer de mes propos. En d'autres termes, m'entendre parler et rigoler comme un demeuré devait être aussi passionant pour elle que de récurer un vieux fond de chiotte, et je pèse mes mots (moi-même je pouvais m'auto faire chier: un exploit). Par contre, une chose était sûr: elle était d'la famille celle-là ! Toutes les personnes acceptant de marcher deux mètres avec ma vieille face de mercenaire pour une pinte étaient automatiquement classés "de la famille". Pas le temps de me diriger vers ma taverne habituelle qu'elle tournait déjà les talons, m'invitant à la suivre d'un geste. Je me fis pas prier ni rappeler deux fois: l'âne et la carotte ! En attendant, j'avais repris mon sourire des beaux jours.

- Je supporte tout du moment que ça mène au paradis. Faudrait que je réfléchisse avant de parler parfois, ne pas commencer à faire ressurgir ma malédiction des phrases à double sens. Mon gorgollo a été entrainé que tu portais encore des couches. C'est quoi ton adresse ? Je la suivais, marquant un subtil temps d'arrêt avant de reprendre. Pour le bar, hein. L'adresse du bar.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revy Black
Chasseuse de primes
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Des vacances renversantes   Mer 9 Mai - 18:42

Si ils auraient pu communiquer leurs pensées, Erwin avait deviné pile. Ce qu’il racontait, la rousse s’en foutait. Ça lui passait par-dessus la tête, et elle n’attraperait pas. Et si il croyait pouvoir résister à son défi… elle lui sourit en retour. Ils étaient nombreux ceux qui avaient osé. Dommage que peu aient passé à travers. On verra pour le paradis. Ou il verrait l’enfer. Elle était curieuse du résultat, pour être honnête.

-Y’a pas grand choses qui amènent au paradis, dit Revy en poursuivant son chemin. Z’êtes sûr d’y avoir encore accès?

Une chance qu’il se rattrapa question d’adresse. Elle avait levé une main vers Vergil. Elle n’était pas une escorte, ni une fille de joie. Qu’il se souvienne de se corriger s’il devait commettre son erreur lexicale une nouvelle fois. La chasseuse de primes lui donna les directions tout en le guidant pour arriver au Requin Fringant. Ces noms de bar… avec le Poney-qui-Tousse…

- Ici, annonça Revy.

Au comptoir, elle demanda deux pontes de la liqueur la plus forte possible.

- On appelle ça le ‘Venin’, ton foie va te faire savoir pourquoi.

Elle commença à engloutir sa pinte comme une championne.

_________________
La balle est mon camp... littéralement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Des vacances renversantes   Jeu 10 Mai - 5:47

Il veut faire le test ? Il VEUT le faire.
Dé simple: 60 années d'expériences ma cocotte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céosus
Dieu Fondateur
avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Des vacances renversantes   Jeu 10 Mai - 5:47

Le membre 'Erwin Krieger' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Esquive' : 1, 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t104-ceosus-dieu-du-ciel
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Des vacances renversantes   Jeu 10 Mai - 8:55

Je suivais la p'tite demoiselle, tout content d'avoir un peu de compagnie et surtout de l'optique de pouvoir tantôt me pinter la gueule. Rien de mieux en ce bas monde. Y'avait encore pas mal de monde dans les rues et sur le marché, Cestra était une ville plus qu'animée. C'était pas franchement pour m'arranger, du moins, aujourd'hui. Je devais bientôt repartir pour Dühr et depuis que j'avais la garde de la gosse je mettais un point d'honneur à lui ramener des objets de chaque endroit que j'allais visiter. Sauf que niveau fric... j'étais plus qu'à sec déjà. On allait faire comme à Alserd. Mais plus tard, qund les marchands commenceraient à ranger leurs jolies petites étales et seraient trop occupés par leurs affaires que des derniers passants. T'en que j'étais pas pris la main dans le sac, j'avais trop rien à craindre.

- Le paradis ? Une bonne gueule de bois. Les divinités c'est d'la soupe en boite. Des histoires pour faire peur aux gamins et tenter de faire passer une pseudo-moral à la con aux débiles qui savent pas se débrouiller par eux-même.

On était finalement arrivé au point de quête. Je m'arrêtai deux secondes pour observer la pancarte: le "Requin Fringuant". J'étais déjà venu la-dedans, j'étais déjà pas seul à l'époque. Mais ça m'étonnerais que la donzelle soit encline à ce genre de passe temps. Je la rejoignai au comptoir ou elle avait déjà commandé deux belles pintes... mais pas de bière. Je sniffai son truc.

- Quand bien même ça sent pas la pisse ce machin, je doute fortement que ce soit le synonyme de "paradis" ou même "d'enfer". Elle se la pêtait la rouquine, je lui glissai un regard en coin pendant qu'elle sirotait sa boisson avant de boire cul-sec les 50cl et de reposer la pinte avant même qu'elle finisse la sienne. Je m'essuyai les comissures d'un revers de manche et en redemandai deux autres aux tavernier. "Venin", raillai-je, tu voulais pas dire "jus de fruit" ou "sirop de groseilles" ? Haha, "Venin". Ah, la jeunesse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revy Black
Chasseuse de primes
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Des vacances renversantes   Ven 11 Mai - 13:01

- Il y a des morales plus faciles à suivre que d'autres chez les dieux. Je connais pas un pays où c'est obligatoire de les vénérer, mais je sais que durant les millénaires précédents, les gens étaient plus ignares sur certaines choses. Les offrandes coulaient à flots, dit Revy à Erwin quand il geigna sur les divinité de Féia. Moi, j'ai choisi une des moins chiantes du tas, ajouta-t-elle en baissant ses lunettes pour que le vampire puisse voir ses iris rouges. Modifiés magiquement, personne n'a les yeux rouges naturellement.

À peine avait-elle commencé à boir son verre que le nouveau venu engloutit le contenu du sien comme un champion. Revy le regarda avec surprise. Il ne tombait pas à terre, il était encore en pleine possession de ses moyens. Il était plus impressionnant que les autres types qui tentaient leur chance avec elle. Si le gars ne pouvait tenir son alcool, il ne devait pas en avoir dans le ventre. Elle l'aimait bien ce type. Il avait de la gueule!

- Yo! Tom! Deux autres! demanda la jeune femme au tavernier.
- Je mets sur ton ardoise?
- Nan. La dernière chasse a été bonne!

Revy posa la monnaie sur le comptoir.

- Et ce que je te dois pour les autres fois. J'te rembourse l'ardoise! clama fièrement la pistolero.
- Ma cliente préférée!

La rousse donna à Erwin une autre pinte?

- À trois, on y va cul sec!

_________________
La balle est mon camp... littéralement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Des vacances renversantes   Sam 12 Mai - 9:38

Trois... deux... un... Et glou et glou et glou !

Trois dés pour un jet simple ! Mes deux 1 jouent en ma faveur !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céosus
Dieu Fondateur
avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Des vacances renversantes   Sam 12 Mai - 9:38

Le membre 'Erwin Krieger' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Esquive' : 1, 3, 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t104-ceosus-dieu-du-ciel
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Des vacances renversantes   Dim 13 Mai - 7:09

Du p'tit lait sa boisson. Je remerciais intérieurement Ciel de sa spécialité de la maison, j'étais immunisé contre tout effet de l'alcool. Enfin, jusqu'à un certian point, fallait pas abuser. Si j'étais pas devenu vampire, je crois que je serais déjà mort depuis belle lurette d'une sirose de tous les diables. Mon foie était une véritable éponge. N'empêche, c'était pas dégueux son truc à la p'tite dame.

- Détrompe toi. J'ai déjà vu des gens avec des yeux aussi rouge voire plus que les tiens. Non seulement ils étaient naturels mais en plus c'était pa dû à un coup dans le nez ou à la fatigue. Je finissais le fond de ma pinte, pas gâcher les dernières gouttes, quand bien même la boisson m'était offerte. Moi qui croyais ne croire qu'en la divité houblon, je me foutais l'doigt dans l'oeil jusqu'au coude, c'est pas mauvais c'truc.

Surtout qu'elle en recommandait la vilaine. L'avais-je surprise par mes talents de poivrots des bas quartiers ? Dit comme ça probablement pas mais j'avais eu mon petit effet. Elle avait terminé sa pinte sans difficulté. Les choses devenaient sérieuse visiblement. Elle voulait jouer ? On allait jouer. J'étais prêt à tout pour picoler gratos. Le compte à rebours était lancé, on ne se fit pas prier pour absorber le jus. Si je suivais la cadence, cette fois elle avait été plus rapide que moi. Quand bien même c'était à un millième de seconde près, elle avait reposé son verre avant moi la maroufle.

- Eh ben. On peut dire qu't'es pas banale, toi. Tu ferais ton p'tit effet à Dühr. Et c'était peu dire, on avait rarement l'occasion de tomber sur des gonzesses qui n'avait pas froid aux yeux. T'es une solitaire ? Tu bosses dans quoi ? C'est pas courant de voir une minette s'imposer comme ça à Cestra. Ca fait plaisir à voir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revy Black
Chasseuse de primes
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Des vacances renversantes   Lun 14 Mai - 11:56

Si lui pouvait boir cette chose en si peu de temps et rester capable de marcher sans s'écrouler, elle aussi! Et en plus, elle avait l'habitude!

_________________
La balle est mon camp... littéralement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céosus
Dieu Fondateur
avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Des vacances renversantes   Lun 14 Mai - 11:56

Le membre 'Revy Black' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Esquive' : 2, 1, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t104-ceosus-dieu-du-ciel
Revy Black
Chasseuse de primes
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Des vacances renversantes   Lun 14 Mai - 12:39

Elle ne savait ce qu'il buvait régulièrement mais il avait une descente d'enfer! Si elle passait dans son coin, elle lui demanderait de faire la tournée des bars, tiens! Il disait avoir des gens avec les yeux qu'elle? Elle ne devait pas être la seule disciple de Warui à y avoir pensé. Avec la simplicité des principes de la déesse.

- Vraiment? Prenez des photos, si on se recroise. Je suis vraiment curieuse parce que, naturels vous dîtes?

Nan, sûrement que la personne mentait. Ça ne se pouvait pas mais le type semblait si sûr de lui. Pas une once de doute, pas un regard échappatoire, non, il la regardait dans les yeux. Elle verrait... après qu'elle eut bu sa deuxième elle aussi, presque aussi facilement et aisément que le vampire. Revy laissa échapper un soupir de contentement.

- Woo... oh yeah!

Elle paya les nouveaux verres, remerciant le tavernier de sa bonne bière forte! Elle adorait cet enduit, elle adorait cette bière, elle adorait sa vie parfois! Il était pas mal le bardu, il avait le goût de la vie et il avait de l'entrain! Elle reviendrait bien ici avec lui si il repassait par Cestra.

- Suis allée à Dühr à quelques reprises, j'adore le charme, pas assez flamboyant à mon goût mais bon, différents pays, différents goûts. J'aime bien les tramway, ils sont chouettes. J'ai tenté des bars à Dühr, mais on dirait que j'ai pas été chanceuse.

Elle souleva un peu le devant de son chapeau.

- Moi? Juste une chasseuse de primes. Rien d'extraordinaire, vraiment. Mais je me frotte surtout aux brutes ou aux gens qui comprennent pas que non c'est non.

_________________
La balle est mon camp... littéralement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Des vacances renversantes   Mar 15 Mai - 9:10

- Aah... la p'tite dame est déjà passée par Dühr alors. On voyage pas mal alors ?

Je reculai la pinte, le temps que le tavernier la reprenne et la remplisse à nouveau, reposant sous ma barbe de quoi satisfaire mon goût de pas assez.

- C'est vrai que le tramway doit être sympa quand on est pas habitué. Mais quand on veut aller quelque part, j'te raconte pas le bordel entre la ligne 3 et la ligne 4, 6, 8 et j'en passe. Surement un truc de jeune, mais un casse-tête pas possible pour les vieux. Préfère utiliser mes pieds, certifiés sans retard et sans bouchon.

Le troisième verre j'allais un peu plus l'apprécier. C'était marrant de faire son bonhomme mais l'alcool devait se rouler sous la langue et être ingurgité avec respect et passion.

- Pour ce qui est es bonnes tavernes, j'd'oute pas que tu sois arrivée aux adresses de renom. Elles sont pas facilement accessibles à tous. Mise à part Le Grand Large avec m'sieur mono-sourcil. Si t'es restée dans les rues principales, c'est souvent des lieux de richards ou alors l'ambiance laisse à désirer. En plus: ils ferment tôt. Non... non: faut te diriger vers les bas quartiers, à proximité des entrepôts désafectés. Là-bas tu trouveras ton bonheur si tu comptes y retourner un de ses quatre. Et hop ! Nouvelle gorgée avant d'essuyer le coin des lèvres. Mais j'ai aussi une 'tite préférence pour Cestra. Tharen en général en fait. J'ai bossé pas mal d'années ici. Je tournai mon regard vers la demoiselle. Chasseuse de prime, la miss ? Eh ben, tu dois pas avoir beaucoup d'amis. M'enfin, pas de pepettes à partager à la fin des missions. Le fric que t'amasse, tu l'encaisses direct dans les poches.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revy Black
Chasseuse de primes
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Des vacances renversantes   Mar 15 Mai - 20:26

- Oh bah… voyager… on va là où les opportunités sont. J’en trouve beaucoup à Tharen, pas difficile, Dalentour et Amaëna c’est tranquille. Fait trop froid à Syab, et c’est plein de boules de poil…

Et ça se proclamait maîtres en magie. Elle leur en montrerait de la magie. Voir qui rivaliserait avec ses pistolets.

- Je partage pour le tramway, je l’ai prit quelques fois mais je préfère marcher. Ou louer une chimère pour le transport, y’en a des pas mal.

Comme cette espèce d’animal aveugle, agile comme une belette mais avec un nez de taupe. Si un jour alla accumulait assez d’argent, ce serait génial pour la traque.

- Passée une fois au Grand Large, c’était pas mal. Mais les vrais bars sont cachés, c’est universel. Si on se recroise, vous êtes mon guide? Surtout si votre palais s’y connait autant en céréales autres ingrédients mystères.

Elle voudrait bien essayer ces endroits des bas-quartiers. On y trouvait les meilleures bières et leurs meilleurs ragots.

- Des amis?

Revy eut un rire.

- Je suis trop insupportable pour avoir des amis. Et j’aime mon or, je le garde. Je le dépense comme je veux et pas besoin de le partager! J’ai surtout des connaissances un peu partout. Et chasseuse de prime parce que ça paie bien, ça peut être excitant, ça fait voir du pays et on peut se la péter quand on réussi un truc génial. Et vous? Vous vous faîtes quoi, en général?

_________________
La balle est mon camp... littéralement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Des vacances renversantes   Mer 16 Mai - 16:59

- Pas de problème pour faire guide, surtout s'il y a de l'alcool à la clé. Je me tournai vers elle, plus souriant qu'un gosse devant un magasin de bonbon. Tu me colles une pinte sous le nez et je la suis en courant comme un chien après un os. L'âne et la carotte. Saint houblon a toujours le dernier mot et la solution à n'importe quelle solution.

Ce disant, je reportai mon attention vers le verre d'ou émanait l'odeur de la boisson encore fraiche avant d'en boire une grande gorgée.

- Des métiers de passion, pas de retraite. Enfin si, quand tu veux mais généralement, quand on travaille pour soi, on a tendance à vouloir concerver sa place. Si t'as la hargne comme ça à ton âge, pas de doute que t'iras loin.

Surtout si elle parvenait à s'imposer comme ça à Tharen, elle en avait des couilles la minette. Plus qu'à se faire connaitre un peu partout et c'était gagné.

- J'en connais un qui te sortirai déjà un contrat de sa manche pour t'embaucher. Rigolai-je. Roh... t'es pas si désagréable, t'as d'la gueule. C'est bien. Mieux que toutes les gonzesses se plaignant pour un ongle cassé ou un cheveux qui dépasse. Je m'essuyai la barbe le temps qu'elle poursuive la discussion. A sa question, je redirigeai mon regard vers elle, un sourire en coin. Moi ? J'suis un genre d'homme à tout faire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revy Black
Chasseuse de primes
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Des vacances renversantes   Jeu 17 Mai - 10:00

Qu'il arrête de la tenter, là elle s'imaginait sur son dos avec une chaise, comme avec un éléphant, en train de tendre une pinte de bière au bout d'une canne à pêche avec succès. Ne pas oublier le parasol et la cocktail avec ombrelle de papier non lus, et les glaçons. À se demander comment ses proches le traitait avec une telle attirance pour l'alcool, une passion plutôt. Il y avait un bon côté: elle avait plus de chances de trouver de bons bars et de bonnes bières qui n'étaient pas que la pisse mélangée à de l'eau. Parce que oui, elle avait été dans des établissements où ils coupaient l'alcool pour accumuler les profit. Un ou deux de ces bars avait cessé leur pratique après qu'une bagarre générale de la part de clients mécontents. Bagarre qui avait peut-être, peut-être pas, été commencée par elle, restée sage dans son coin à admirer le spectacle. Bon, Revy n'était une fouteuse de trouble notoire, mais quand on la faisait chier royalement elle rendait la la pareille.

- J'ai déjà des fonds mis de côtés, quand je voudrai voyager, seulement voyager, et peut-être un jour la retraite. Bien sûr, si je survis assez longtemps. Tharen peut être sans merci. Parfois j'envie les Dalentien mais vous manquez d'excitation à Dalentour. Ou je ne l'ai pas trouvé. Je crois pas que je l'ai trouvé.

Parce qu'à entendre Erwin parler, elle avait raté bien des choses chez les voisins du Nord. Un passage dans l'Empire pourrait lui faire du bien. Excepté les parents, qui attendrait son retour? Elle tendit l'oreille quand il mentionna un patron. Ah oui?

- J'aime mon métier, mais faut trouver les bonnes cibles. Certains sont juste trop bien placés, ou entourés, ou ont les moyens d'en faire à leur tête. Pire quand on est seule face à eux.

Elle était fière d'avoir réussi à se tailler une réputation, mais ce n'était pas assez.

- Avoir du soutien c'est toujours le mieux. Je crois qu'il préférerait moi à, justement, toutes les autres gonzesses qui courent partout comme des poulets.

Il y en avait trop à son goût, de ces personnes dont le seul désir était de faire baver les hommes. Revy le faisait, elle se l'avouait, mais elle avait toujours un but ultérieur.

- À tout faire? Vraiment? Généralement, ça inclut 'discrétion' et 'bonne écoute', mon cher, dit-elle au vampire avec un sourire prédateur. Mais ça ne me dérange pas. Tant qu'on assume les conséquences de ses actes.

Devrait-elle pousser le filon d'un type que le barbu connaissait qui pourrait lui offrir des emplois? Surtout si ça restait dans son domaine? Si elle pouvait garder sa liberté de mouvement, pourquoi pas? Le temps d'amasser l'argent et se bâtir un réseau...

_________________
La balle est mon camp... littéralement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Des vacances renversantes   Sam 19 Mai - 16:51

Après une rencontre plus que forcée par le destin et ayant un brin mal commencé grâce à mes talents innés pour les présentations, la donzelle semblait s'être un peu calmé. Finalement, on papotait bien. Nos boulots respectifs n'étaient pas si différents que ça dans les faits. C'était agréable de pouvoir causer à quelqu'un sans vraiment se soucier de si mam'zelle allait se vexer au moindre pet de travers ou si m'sieur chapeau melon et monocle allait s'enerver pour la plus petite tache sur le comptoir. C'était l'un des points positifs de ce genre de métier: aucune distinction entre les hommes et les femmes, entre les âges (sauf bizutage... mais là c'était plus pour souhaiter la bienvenu dans le clan) ou encore, entre les races (ça dépendait cependant les caractères de chacun mais bon...). Généralement, on formait des groupes unis, soudés malgré la concurrence. On avait le droit de s'entre-tuer entre nous mais fallait pas croire que si l'un de nous venait à se faire tabasser par un individu extérieur, on allait pas répliquer sec pour montrer nos valeurs. Parce que oui, des valeurs, ce taff en était rempli.

- T'as en effet pas du trouvé le bon filon, ma grande. Je terminais ma pinte d'un geste du coude mainte fois appliqué depuis le début de cette journée avant de la reposer sur le bar et de me tourner vers la rouquine, l'air on ne peut plus sérieux. Sureté de l'emploi, pas tenu par la bride, liberté de mouvement et possibilité de résilier quand tu le souhaites. Ca fait rêver, non ? C'était pas la première fois que je faisais de la publicité pour le vieux, mais dans les faits, si ça me convenait pas personnellement, je connaissais pas mal de monde à la Krova qui en avait eu pour leur contrat, d'ailleurs. Comme tous les boulots y'a un contrat, de la paperasse, mais tu rencontrerais le boss en face à face, si tu as des questions, tu peux les poser directement. Par contre, pour ce qui est des trucs à signer, je peux pas te donner des détails dans l'immédiat, ça dépend des cas et des personnes. Et des attentes de chacun, bien entendu. Tout le monde signe pour lui-même, personne n'a connaissance de pourquoi ni comment un nouveau apparait du jour au lendemain dans la famille. On pose pas de question. Une fois terminé et les deux partis satisfaits: chacun s'en va de son côté. Je repris mon sourire charmeur face à la dame. C'est de la que viennent mes qualités d'homme à tout faire. Pour ce qui est d'accepter les conséquences de ses actes, je suis pas du genre à fuir. Ah... d'ailleurs, une clause comprise dans tout contrat dont je peux te parler: sureté de l'emploi, certe, mais de ta personne aussi. En d'autre terme, s'il y a une couille dans le potage ou qu'une de tes missions te fou dans la merde jusqu'au cou: on viendra te tirer d'affaire quoi qu'il en coûte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revy Black
Chasseuse de primes
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Des vacances renversantes   Dim 20 Mai - 18:02

Il ne lui faisait plus la cour des bas instincts mais celle des offres monétaires. Et dans tout son sérieux, il était très convaincant. Nul doute qu’il savait comment arriver à ses fins par la paroles, il était visiblement plus âgé qu’elle et en montrait les signes d’expérience. Avoir un emploi sécuritaire, une sécurité d’emploi, était toujours vital. À Tharen où la concurrence était constante, il fallait toujours marcher sur des oeufs. Être capable de se promener selon ses envies, selon ses primes, aucune attache monétaire, toujours un rêve, tout coûtait de l’argent. Et pouvoir partir quand elle en avait assez? Sans problème? Quel employeur permettrait une telle chose? Le roulement des employés devait être élevé, pourtant le barbu en parlait comme si il avait des attaches qui lui tenait à coeur. Revy, pensive, ne répondit rien sur le coup. Elle avait déjà embarqué dans des bobards pour s’approcher dans ses victimes mais ceux-ci mentaient a plein nez. Lui avait trop l’air sincère. Elle se mentirait si elle disait qu’elle n’était pas intéressée, elle l’était. Et le contrat était personnalisé selon la personne? Il allait loin le boss du barbu! Elle devait reconnaître, il piégeait par individu ou il tenait à chacun comme des êtres à part entière. Jamais vu ça avant.

- À vous entendre, on dirait que tout le monde pourrait venir des bas-fonds et le patron garderait les bras grands ouverts.

Un humanitaire.

- C’est pas difficile s’assumer, faut pas être une chochotte. Et sécurité de la personne?

Dans son domaine… oh elle était de plus en plus alléchée… elle imaginait quelques situations où une telle clause serait nécessaire.

- Et je le rencontre où, le patron? demanda la traceuse au vampire.

Okay… il gagnait.

_________________
La balle est mon camp... littéralement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwin Krieger
Pilier de bar
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 27/01/2018

MessageSujet: Re: Des vacances renversantes   Dim 20 Mai - 18:39

- Bah... effectivement, parlons des bas fonds, tiens. Je pense connaitre que ceux de cette catégorie là, pour ma part.

Et valait mieux en rester à ce niveau, plus tu grimpais, plus tu devenais dépendant du vieux, moins tu avais de possibilité de te casser et finalement: plus la chute risquait d'être sévère. Mais les contrats étaient proportionnels à la demande, les contractants étaient tous au courant des causes et effets probables en cas de non respect du formulaire. En gros, fallait pas signer si on était pas certain de ce qu'on voulait, comme tout. Il s'agissait d'un choix à faire.

- Sûreté entière et totale. Les employés sont trop précieux, chacun apporte sa pierre à l'édifice.

Elle aurait à peu près le même boulot que moi dans les faits, enfin, au début, mainteant je faisais un peu de tout. En tout cas, vu les questions de la petite rousse, elle paraissait interessée par ma proposition. Je doutais pas qu'elle y trouverait plus que son compte dans cette affaire, encore fallait-il que Mirage soit lui-même enclin à l'embaucher, on en avait pas mal des comme la donzelle dans la maghia mais bon, elle avait de la gueule et était sûre d'elle, des qualités qui ne manqueraient pas d'attirer l'attention du boss.

- Ou le trouver ? Pas figure-toi que si t'aimes voyager, tu vas avoir l'occasion de la faire plus tôt que prévu. Et gratos. Toujours partante pour une visite guidée de Dühr ? Je fouillai dans la poche de mon pantalon, extirpant deux tikets. Pour le rafio et pour le train: le premier part demain matin. C'est celui que je prends. Je me passai une main dans la barbe. Ca te laisse le temps de réfléchir et de te préparer si t'es décidée à tenter l'coup.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des vacances renversantes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des vacances renversantes
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Féia, terres de conflits et de passion :: Hors-Jeu :: Archives-
Sauter vers: