Dans un monde de technologie et de magie, la course à la suprématie est enclenchée. Quel camp choisirez-vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Réunion familiale

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ciel
Exilée de Syab
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 28/02/2018

MessageSujet: Re: Réunion familiale   Jeu 8 Mar - 19:00

1 - creuse la distance
2 - avance, Lily accrochée aux pattes
3 - se vautre

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céosus
Dieu Fondateur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Réunion familiale   Jeu 8 Mar - 19:00

Le membre 'Ciel' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Esquive' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t104-ceosus-dieu-du-ciel
Ciel
Exilée de Syab
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 28/02/2018

MessageSujet: Re: Réunion familiale   Ven 9 Mar - 5:15

Ah ! Elle est bien attachée, la bougresse ! L'entendant choir dans l'herbe sur une note aussi humide que boueuse, je ne m'attends pas à voir ses deux serres jaillir de terre, prestes comme deux vipères, pour me saisir aux jambes. Coupée en pleine élévation, je sens une décharge cinétique m'allonger désespérément de quelques centimètres, en vain : mon corps retombe mollement à terre, et j'essaie de retirer mes bras à la glaise collante, accompagnée de ce même bruit de succion fangeuse que nous offrait Lily à l'instant. Je me tracte toujours un peu plus vers l'avant, ne serait-ce que pour dire avoir achevé mon second tour. Il est là : devant moi. Ma truffe le touche presque ! « Ça… compte pas ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Krov
Mirage
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 07/12/2017

MessageSujet: Re: Réunion familiale   Sam 10 Mar - 17:35

Un entrainement des plus... inutile. Mais, dans les faits, Lily semblait s'amuser en compagnie de la jeune Farid. Dans un sens, cela ne pouvait être qu'un plus. Si son héritière tissait des liens étroits auprès des membres de la Maghia comme à l'extérieure: elle ne pourrait rendre que plus solide l'ensemble des relations unissants la maison. Elle avait de ces qualités que Mirage adorait admirer. Cependant, l'innocence ne devait plus être naturelle mais contrôlée. Car sinon, la vaste toile de la Krova serait sans pitiée et elle finirait comme tous les insectes faibles et incapables de ce Monde cruel: dévorée.

- Y'a de l'ambiance ! Attendez... c'est Ciel ?

- Exact. Erwin rejoint Alexander qui observait, toujours droit et son sourire calme aux lèvres, l'élève et son professeur en train de se battre sur le sol. Prêt à partir ?

- Dès ce soir.

- Parfait. Alexander fouilla dans sa cape et en sortit un flacon transparent, dont le contenu ne laissait aucun doute possible. Il l'a déposa dans les mains du vampire qui, dans un geste, la rangea dans la poche de son pantalon avant de se diriger, amusé, en direction des filles. Qu'il rit tant qu'il en avait l'occasion. Il apprendrait bien assez tôt ce que cela coutait de désobéir.

- Alors, on apprend la magie ou le pugilisme ici ? Je te croyais plus classe que ça Ciel. T'es encore plus crade que moi: et faut le faire. Salut Lily, Mirage t'attend pour la suite du programme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciel
Exilée de Syab
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 28/02/2018

MessageSujet: Re: Réunion familiale   Dim 11 Mar - 13:47

J'abandonne et laisse mes bras céder sous moi, convaincue qu'enfoncer ma truffe une fois encore dans la boue ne changera plus grand-chose à ma présentation générale. Je vais peut-être même m'accorder le luxe d'y faire faire quelques bulles, ou soupirer selon votre point de vue sur la question. Étalée de tout mon long (donc pas très long) dans la gadoue, je dois avoir la mine aussi boudeuse que boueuse quand mes oreilles sont télescopées vers uen voix familière, celle-là même qui fait résonner les salutations puissantes qui se réverbèrent dans la cour. Je gronde :
    « Ouais, c'est Ciel, ça. »
Je me débats encore un peu, agite les pattes et étale sur la bouille d'ange de mon élève le plus beau masque à l'argile qui soit ; je suis trop bonne, de l'aider à entretenir la souplesse de sa peau. Je me dégage enfin puis me remets sur pattes, assombrie à l'idée d'avoir gaspillé ainsi notre peu de temps à ces futilités. Erwin arrivé à portée, je m'ébroue : depuis la gueule jusqu'aux queues.
    « C'est déjà fini ? On va devoir attendre deux autres semaines ? » dis-je, les oreilles basses et une petite moue sur les babines.
Je prends Lily dans mes bras pour lui dire au revoir … ainsi que mon cher et tendre, bien sûr, pour lui laisser un souvenir impérissable sur la broigne. Je lui accorde quelques tapes amicales dans le dos, pour accompagner ma plainte :
    « Je suis tellement navrée de t'avoir volé ton titre de loque puante, mon chéri, » puis, m'écartant de lui avec un rictus et en lui relevant le menton : « mais on est à égalité, maintenant. »
Il a droit à une caresse sur la joue (à moins que je ne m'essuie en fait une paume sur sa barbe) avant que je ne retourne à ce que j'ai pu laisser tomber dans l'humus tendre et le gazon.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Krov
Mirage
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 07/12/2017

MessageSujet: Re: Réunion familiale   Lun 12 Mar - 18:10

Krieger s'approcha de Ciel et Lily de son pas de gamin des rues. Content, comme à son habitude d'aller se pavaner. Mirage s'approcha à sa suite, d'une démarche plus assurée. La farid pour qui, le jeux n'était, apparement, pas terminé, se releva, non sans laisser au passage, sur le visage pâle de Lily, un masque des plus ridicules. Cette dernière riait de bon coeur. Cela s'emplifia lorsqu'Erwin se reçut, à son tour, l'équivalent de ce que contenaient les égouts de la Capital sur la surface entière de sa pauvre stature. Le petit ange s'apprêta à bondir afin de répliquer avant que son père ne l'arrête d'une main ferme posée sur l'épaule.

- Je suis bonne pour retourner me laver, dit-elle amusée en se tournant vers Krov qui lui passa sa longue cape autour des épaules.

- Va, nous nous rejoindrons plus tard. Et elle parti, saluant ses amis d'un geste léger de la main. Il la regarda s'éloigner avant de se retourner vers les deux accolytes. Erwin... partout, partout... mais pas dans la fontaine. Et lâchez Ciel, Krieger. Je dois lui parler des prochains cours de ma fille. Je ne voudrais pas devoir changer de professeur aussi rapidement. Mademoiselle Zmar, il l'invita d'un geste à le suivre en direction des arches,je vous remercie d'avoir pris de votre temps. Bien que l'entrainement ne fut guère approfondi, avez-vous des recommandation à faire passer à Lily ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciel
Exilée de Syab
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 28/02/2018

MessageSujet: Re: Réunion familiale   Mar 13 Mar - 19:58

Ma nuque me parut se hérisser sous l'écoulement glacé d'une peur primaire quand je sentis plus que je ne vis Krov quitter son poste pour se glisser jusqu'à nous … tant et si bien que je ne vis pas Erwin, bien décidé à obtenir vengeance de ma démonstration d'affection, me saisir par la taille et me tenir au-dessus du précieux bassin de l'hôpital. « Erv, non, fais pas le con. Déconne pas, je rigole plus, là. » Fort heureusement, le patron vient à ma rescousse ; ou plutôt, à la rescousse du mobilier et des agents d'entretien qui auraient à passer après nous. Je leur accorde une petite pensée émue, accompagnée même d'un pincement au cœur réservé tout entier à notre pauvre jardinier quand je constate le désastre que nous avons semé. L'émotion ne dure pas : notre cher Krieger est trop bon et prend le vieux sec au mot ; il me lâche aussi sec, achevant de repeindre mon futal, l'air fier de son coup. Il peut toujours courir pour en tirer un avant de partir ; il rira moins quand il s'en sera rendu compte. Grognonne, je me masse le bassin cependant que j'obéis à l'invitation de Krov, déçue de n'avoir pu montrer le meilleur de moi-même au cours de cet entraînement ; il ne me réprimande pas, ne me fait pas une remarque qui soit acerbe à ce sujet et se contente très professionnellement de m'interroger sur d'éventuels devoirs et entraînements personnels que je trouverais bon de conseiller à sa fille. Je ne réfléchis qu'un instant : « Un parcours d'obstacles, si vous vous en trouvez la place ; et si elle se retrouve dans l'incapacité de découvrir ses ailes jusque là, vous pourriez demander à Daïa d'appliquer ses tracés sur ses chaussures, par exemple, ou sa cape, selon ce qu'elle voudra bien y peindre : varier l'emplacement des enchantements devrait aider votre fille à améliorer son adresse, monsieur, ainsi que la compréhension qu'elle a de son corps. » Je choisis de lui faire face et, de moi-même, d'incliner le museau et fixer mes yeux au sol. « Je suis navrée d'avoir ainsi gaspillé de votre temps ainsi que de celui de votre fille ; j'avais cru à une bonne idée en nous lançant dans cet exercice ; mais je crains m'être … emportée. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Krov
Mirage
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 07/12/2017

MessageSujet: Re: Réunion familiale   Mer 14 Mar - 19:33

Fier de d'avoir montré, une fois de plus, sa stupidité, Krieger parti, l'air provocateur, en direction des arches menant à la sortie de la cour. Ne restait plus dans le jardin de l'hopital que Ciel et Krov, la Farid semblant pour le moins génée proposa quelques idées en vue des futures entrainements de Lily.

- Des obstacles dites-vous... Alexander regarda le jardin l'air pensif. Il est vrai que l'espace commence à être de plus en plus restreint pour vos entrainements. Lily ne n'a de cesse d'ajouter des fleurs et autres plantes. Mais l'endroit n'en était que plus magnifique. Il se reconcentra sur la jeune preceptrice. Je pense suivre vos conseils et tâcherai, en plus, de vous trouver un endroit plus adéquat. Ainsi, Lily pourra davantage se servir de ses ailes. Son apprentissage doit impérativement s'accélérer. Oh... ma pauvre enfant: relevez la tête voyons. Souriant, il posa une main sur l'épaule de la farid, honteuse... ou terrifiée ? N'ayez crainte. Je ne vais pas vous sermoner. Elle apprendra mieux avec une ambiance plus légère. Profitez de votre jeunesse, mademoiselle Zmar. Malgré votre maturité, vous avez encore beaucoup de choses à apprendre. Je vous ai engagé en connaissance de cause. Prenez confiance en vous et détendez-vous, voyons. Il posa l'autre main sur la deuxième épaules de la farid. Que diriez-vous de dîner en notre compagnie ce soir ? Nous pourrions discuter plus tranquillement de vos attentes concernant ma fille et... d'autres choses. Il la lâcha et, tout en reculant, fit une légère révérence à Ciel. A vous de decider, nous dinons aux alentours de 20 heures. Le travail m'appelle malheureusement. Il tourna les talons, dans son mouvement de cape dont nous commencions à nous habituer et s'approcha de la sortie. Peut-être à ce soir, mademoiselle Zmar !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciel
Exilée de Syab
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 28/02/2018

MessageSujet: Re: Réunion familiale   Sam 17 Mar - 17:06

Cette vieille carne de docteur me paraît de terriblement bonne humeur, et peu importe ce à quoi elle est due, je dois à cette chose une ambiance tout autant favorable à mon évolution professionnelle ainsi qu'une invitation à dîner de la part de mon bon patron le vampire ; et ce bien malgré la prestation affligeante que j'ai dû offrir au boss … à moins que ce ne soit précisément grâce à celle-ci. J'ai la mine complètement défaite, et je m'en rends bien compte : la gravité pèse tellement sur mes traits que je dois ressembler à un basset. À chaque main qu'il ajoute sur mes épaules, je descends de quelques cheveux plus bas, les yeux ronds devant ce grand humain tiré à quatre épingles. À ses mots, j'ai dû avoir l'air plus effarée que je ne l'étais vraiment : j'avais surtout crains de ne pas avoir rempli ma part de notre marché aujourd'hui, et je connais encore trop peu mon partenaire en affaires pour oser prendre des libertés trop … poussées. Mes craintes se sont envolées, balayées d'un revers de main ; pour autant, Krov n'est pas homme à me laisser prendre l'habitude de trop chatouiller les limites – ses limites. L'enjeu est trop grand pour que je sois seulement tentée, et il le sait : de là me vient peut-être sa confiance. Sa confiance, oui, non un servage comme semble le vivre cette grande andouille d'Erwin, et comme il aime tant s'en plaindre à longueur de soirée. Avant qu'il ne passe le seuil de l’hôpital, je lance de ma voix la plus assurée à Krov mon approbation :
    « Vingt heures, ce soir ; je serai là, docteur. »
J'aurais peut-être dû la doser, cette assurance : à vue de truffe, si je la lève vers le crépuscule pâlissant, il ne me reste pas beaucoup de temps pour me débarbouiller avant le dîner. Du coup, comme je me presse dans le hall jusque vers la sortie, j'ai l'occasion de croiser à nouveau le directeur des lieux dont j'envie les longues jambes qui dévorent la distance plus vite que ne le font les miennes.

J'espère ne pas avoir laissé d'empreintes boueuses derrière-moi. Pas sous son nez. Pas ces petites empreintes de farïd. Je ne pense pas pouvoir laisser preuve plus flagrante de mon passage sur le sol blanc et tout carrelé.

Ma course m'échauffe assez pour qu'une fois mon entrepôt rallié et arrivée à ma petite alcôve personnelle, je préfère l'eau fraîche de mon alcarazas (petite merveille du III ème siècle en argile bleue des couches les plus profondes qui bordent le Ternier) plutôt que celle plus tiède que mes gars se font bouillir. Au moins, j'y ai laissé des zestes à macérer avec quelques fleurs : je ne ferai pas fuir les Krov à l'odeur ; mais les gars se marrent en me voyant leur passer à côté plus pomponnée que la pute blonde qui fait de la compagnie à Erv au bar du Grand Large. Je dévale la route jusqu'à la demeure du gros ponte, et frappe.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Krov
Héritière angélique
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 16/12/2017

MessageSujet: Re: Réunion familiale   Jeu 22 Mar - 6:11

Une nouvelle toilette s'imposait. Bien qu'elles se soient majoritairement amusées qu'entrainées avec Ciel, lorsque la leçon fut terminée, on pouvait littéralement suivre Lily à la trace. Surtout dans le bâtiment de l'hopital dont les couloirs étaient fait d'une sorte de marbre lisse d'un blanc éclatant. Elle croisa quelques infirmiers et médecins, toujours très souriant. Si elle se dépéchait, il resterait probablement suffisement de temps afin qu'elle puisse rendre visite à certains pensionnaires. Bien que les employés ne manquaient pas, beaucoup de patients passaient des journées plongées dans la solitude. Depuis son arrivée, Lily avait pris l'habitude d'aller à leur rencontre. Cet endroit recelait tant de souvenirs. Une multitude d'émotions avaient percé les murs de l'enceinte: joie, tristesse, colère... incompréhension.
Elle remonta dans sa chambre et se lava en hâte. Afin de lui permettre d'avoir une liberté entière avec ses ailes, Léonidas lui confectionnait des sortes de stola qu'Alexander aimait lui offrir. Elle n'était pas très à l'aise en robe, cependant, il est vrai qu'elles permettaient une certaine liberté de mouvement. De plus, cela faisait plaisir à son père. Elle se vêtit des différents tissus, prit son châle et... la leçon avait dû terminée tardivement ou alors elle avait pris beaucoup plus de temps que prévu pour se préparer: la nuit était déjà bien installée. Sans attendre une seconde, elle sorti de sa chambre et se dirigea vers la salle à manger.

- Ne cours pas ainsi, tu risquerais de glisser. s'amusa Alexander, l'attendant devant la porte.

- Avec la lune qui se lève de plus en plus tôt, je perds toute notion du temps, pardon si je vous ai fait attendre.

- Je suis la depuis peu. Tu vas être contente, nous ne dînons pas seuls ce soir. Mademoiselle Zmar se joint à nous. D'un bras, il entoura les épaules de Lily. Le petit Ghiaccio a un certain talent qu'on ne peut lui nier. Viens, va t'installer, j'attend notre invitée.

Cette dernière ne tarda pas à arriver, accompagnée d'un mercenaire qui, au vu de sa tête, venait d'apprendre qu'il était convié au repas.

- Parfait. Nous allons pouvoir commencer. Entrez je vous pris. Ne vous inquiétez pas Krieger, cela ne devrait durer trop longtemps. Vous ne serez pas en retard pour Mademoiselle Bedingfield. Fit Krov en les invitant à allez s'installer. Une fois entrés, la porte refermée, la réunion à huis-clos pu débuter.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciel
Exilée de Syab
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 28/02/2018

MessageSujet: Re: Réunion familiale   Ven 23 Mar - 20:31

Je me retrouve accueillie par la face velue d'un humain que je connais bien … et qui me paraît plus hirsute qu'à l'accoutumée, ce même en comptant les fois où j'ai pu le voir se réveiller plus qu'à moitié éméché de la veille (encore bien imbibé de cette veille, même) : là, le petit monsieur grincheux se donne surtout des airs de persan détrempé, et à sa tête ainsi qu'au nom de Bedingfield, je jurerais presque avoir mis le doigts sur le nœud de l'affaire :
    « Nan, sérieux, Erv ? Le patron a enfin réussi à te pourrir un coup ? »
Je l'aime bien, ce grand barbu ; mais je commence à le croiser un peu trop à mon goût aujourd'hui : il me donne la sale impression de l'avoir dans les pattes. J'aime pas ça. Et si Krov l'a convié au dîner, c'est pas pour le cuisiner : on va avoir une affaire en commun. Ça pue fort le travail d'équipe avec la grande andouille de service … non, vraiment : j'aime pas ça. Devant nous : le vieux débris qui semble d'humeur courtoise, un bras autour des épaules de sa fille qui s'est refait un teint frais et s'est passé une robe très fluide, de ce genre de tissus dont je n'ai pas l'habitude de voir Lily Krov se vêtir.
    « Bonsoir, docteur ; bonsoir, Lily. J'espère ne pas vous avoir fait attendre. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réunion familiale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réunion familiale
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Féia, terres de conflits et de passion :: Hors-Jeu :: Archives-
Sauter vers: