Dans un monde de technologie et de magie, la course à la suprématie est enclenchée. Quel camp choisirez-vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ayame

Aller en bas 
AuteurMessage
Ayame
Fille des araignées
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 26/01/2018

MessageSujet: Ayame   Sam 27 Jan - 9:35

Ayame Sabakunoha

Fille des araignées



Surnom : Aya, pour les intimes
Âge : 20 ans
Sexe/genre : Féminin
Orientation romantique/sexuelle : Hétéro
Race : Yorii


Personnalité


Caractère : Ayame semble très calme aux premiers abords et donne l'impression d'être une Yorii capable de contrôler ses émotions. Mais c'est tout le contraire. Hypersensible, Ayame perd facilement son sang-froid face aux pires situations. Un rien la touche et l'inquiète. Et encore, ça ne s'arrête pas qu'aux émotions... Ses sens sont très développés, au point de se sentir agressés par l'environnement. Ses yeux ne supportent pas les fortes lumières, ses oreilles détestent le bruit. Ayame se décrit comme "montée sur ressort" quand une porte claque, par exemple. Elle ne cesse de sursauter aux moindres sons brusques.

Peu confiante, elle se sous-estime et se sent souvent rabaissée par le regard des autres. Parfois, elle aimerait être quelqu'un d'autre et a l'impression d'être inutile. Elle prend les critiques trop à cœur, surtout ceux de ses proches. Elle est très perfectionniste dans son travail et elle peut passer des nuits dessus. Créer est un besoin vital pour elle et elle déteste ne rien faire. Persévérante, elle n'abandonne jamais, que ce soit dans ses ouvrages ou dans des situations difficiles. Elle ne supporte pas rester sur un échec. Bien que la peur l'emprisonne souvent, elle ne manque pas courage et refuse de fuir. Introvertie, elle est peu bavarde, excepté quand on lui parle de voyages et de créations technologiques. Elle s'enferme beaucoup dans son travail, seul domaine où elle se sent à l'aise.

Peu bavarde, Ayame a peu d'amis et n'aime pas trop être entourée. Elle se sent vite étouffée par la présence des autres et esquivera les fêtes. Elle est cependant très altruiste et n'aime pas décevoir. La peine de ses amis lui fait beaucoup de mal.

Physique : Petite, Ayame est une Yorii dont le teint vire vers le brun clair. Comme tous ceux de son espèce, elle est dotée de griffes aux mains et aux pieds qu'elle lime pour ne pas être gênée dans son travail. Sa carapace est soigneusement cirée et faire croire qu'Ayame n'a connu aucun combat violent. Sa queue annelée cache sans cesse une grande nervosité et un malaise, surtout quand la Yorii se trouve dans des endroits bondés de monde. Sa longue chevelure est auburn et descend devant ses yeux bleus comme la nuit. Ayame ne l'attache jamais et ne supporte pas de l'avoir tirée vers l'arrière. Elle aime se coiffer d'un chapeau, souvenir de son pèlerinage chez les Nains. Autour de son cou pend une montre à gousset dont le clapet est orné d'une iris.

Point(s) fort(s) : Ses sens aiguisés lui permettent de détecter des bruits suspects. À force d'être penchée sur des mécanismes délicats, elle a développé un bon sens de l'observation et une bonne dextérité.
Point(s) faible(s) : Ayame perd facilement son sang-froid et se fatigue vite au combat. Elle déteste la lumière, élément qui la rend nerveuse et qui lui fait même peur.


Histoire


Famille : Sa mère, Oka, et son père, Imai, sont deux grands et fiers guerriers du désert et issus d'une famille noble. Ayame est leur troisième enfant, dans une sororité de six sœurs.

Elle est mariée à Naoki, lui-même descendant d'une famille de nobles guerriers.
Lieu d'origine : Le désert d'Eanor

Passé : Née dans la grande famille des Ishiyama, Ayame était un bébé fragile à sa naissance. Elle et sa mère avaient manqué d'y laisser la vie. Elle avait demandé beaucoup de soins et de protection mais elle vécut comme les autres filles de sa famille. Malgré tout, ses parents lui enseignèrent l'art du combat et l'encouragèrent à améliorer ses compétences de mécanicienne. À l'âge de huit ans, elle créa Nuka, une petite araignée de métal aussi grosse qu'un lapin. Pourtant talentueuse dans ces domaines, ses parents craignaient de la perdre à cause de son caractère craintif.

Vint le moment d'accomplir son pèlerinage et ses épreuves. Ayame enlaça ses parents et ses sœurs et promit de revenir vivante, serment qu'elle pensait ne jamais tenir. Nuka à ses côtés, elle fut envoyée d'abord envoyée dans les temples et grandes villes yoriis pour améliorer son art du combat. Puis chez les Nains dans le but d'approfondir ses connaissances et d'affronter les monstres les plus terribles des mines. Malgré des premiers abords réticents, le peuple mineur l'accueillit. Bien sûr, on ne lui dévoila pas les secrets de Telrir. Ayame se lia d'amitié avec Elfrar, un jeune Nain et fils du maître avec qui elle perfectionna ses talents. Tous deux allèrent une fois dans les mines pour étudier et récolter quelques minerais mais une araignée monstrueuse se jeta sur eux. Bientôt envahis de ses petits, les deux amis n'eurent d'autre choix que de se battre. La bataille fut rude mais Ayame éventra l'araignée, malgré le poison qu'elle lui avait injecté. Habile avec un marteau, Elfrar l'aida beaucoup et l'emmena d'urgence auprès d'un guérisseur. Ayame se remit en quelques semaines et reçut la tête du monstre en guise de trophée. Sa quête était accomplie.

Ayame salua Elfrar et son clan, leur promettant de les revoir un jour. Son ami nain lui offrit un chapeau. Pour lui, ce n'était rien mais pour la Yorii, c'était un précieux souvenir. Elle retourna auprès des siens qui la serrèrent fougueusement dans leurs bras. Plus tard, on célébra la remise de son sabre. Après avoir conté ses aventures, Ayame fut surnommée "fille des araignées". Au début, il s'agit d'une plaisanterie mais beaucoup la désignèrent ainsi après la cérémonie. De toute sa vie, elle ne s'était jamais sentie aussi fière d'elle. Quand, le même jour, elle apprit qu'on allait la marier au fils des Sabakunoha, sa joie tomba comme une pierre dans l'océan.

Ayame rencontra Naoki, son futur mari avant de s'unir à lui. Un peu plus rassurée, elle ignorait cependant ses pensées. Il était aussi fermé qu'elle au dialogue et elle craignait que leur relation serait un cauchemar. Et à leur prochaine rencontre, ce fut le mariage.

Ayame et Naoki apprirent à se connaître et à s'apprécier, sans éprouver de sentiments amoureux. Comme tout mariage chez les Yoriis, il était évident que les deux familles attendaient avec impatience l'arrivée du premier enfant. Mais les époux comprirent vite qu'il y avait un problème. Ayame apprit qu'elle était stérile. Beaucoup de sentiments s'étaient bousculés dans son cœur. Elle ne se sentait pas réellement malheureuse, elle était même soulagée de ne pas donner naissance à des enfants. Elle n'était pas attirée par la maternité et savait qu'elle n'aurait pas aimé ses petits. Mais d'un autre sens, elle se sentait coupable. Quand elle l'annonça à Naoki, il fut plus triste qu'elle. Elle lui demanda s'il valait mieux en parler à leurs parents mais il lui répondit qu'ils attendront. Leur relation ne se dégrada pas mais Ayame se posait toujours des questions. Est-ce à cause de sa naissance difficile ? Du venin de l'araignée des mines ? Encore aujourd'hui, elle cherche une réponse.

Et un jour, Naoki partit. Ayame découvrit une lettre sur leur lit qui annonçait son prochain retour. Mais elle ne l'attendit pas et se mit en quête de le chercher, même si elle n'avait aucune piste.


Autres informations


Arme(s) et équipements : Son katana, Kumo. Elle a aussi sa petite araignée mécanique, Nuka, qui se faufile partout. Elle aime se poser sur sa carapace. Ayame possède un sac avec quelques outils et un vaisseau pouvant accueillir deux personnes, aussi agile sur terre que dans les airs.
Pouvoir(s) : Aucune magie chez Ayame. Elle est tournée vers la technologie et l'escrime.
Passions : Créer des engins, voir du pays, la solitude, le calme, bricoler
Aversions : La fénéantise, le bruit, les foules, être prise de haut, la lumière
Position vis-à-vis des terres sauvages : "Ma maison !"
But : En ce moment, retrouver Naoki. Mais Ayame rêve secrètement d'être une des plus grandes inventrices de Féia



Vous

Pseudonyme : Draiko/Pinpix
D'où vient votre avatar ? Avencri (artiste sur Furaffinity)
Autre(s) compte(s) sur Féia : Cirrus, Siiko, Syriadel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feia.forumactif.com/t162-ayame
 
Ayame
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Féia, terres de conflits et de passion :: Présentation :: Les Personnages :: Fiches acceptées-
Sauter vers: